Quand à Pascal , le plus jeune de mes fils, qui, comme je l'ai dit précédemment, a garé son bateau, ( un ARCOA ) à l'automne dernier dans notre jardin, Il a décidé , lors du dernier week-end avant le temps des giboulées, de profiter d'une belle journée ensoleillée pour venir avec Mumu, le nettoyer de fond en comble.

Quelle affairel! Il l'a entièrement vidé de son contenu. On aurait dit un véritable déménagement! La terrasse avait un air de vide grenier.

J'ai pu, à cette occasion me rendre compte que mon fils a vraiment une mentalité de "chef"! Il sait très bien donner les ordres! Avec sa femme et moi, celà passe encore, mais avec son père c'est moins évident. Au bout de trois heures (quand-même!) Robert a commencé à en avoir assez de tout ce bazar et de la maniaquerie de son fils.Rien n"a pu être oublié! Pas le moindre recoin où le chef lui-même n'ait pas passé l'éponge et frotté, savonné, rincé!

Il y en avait partout et Robert déteste le désordre même provisoire. Il ne sait plus où donner de la tête, et, lorsqu'il décide qu"il en a assez, il arrête!

Alors que son fils, du haut du bateau lui faisait passer toutes les choses à nettoyer, (notre travail à Mumu et moi) est arrivé le moment où le père n"a plus su où déposer tout ce fatras, alors sans plus de manières, il a décidé : j'en ai marre ! Et il a tourné le dos : au bateau, au bazar, aux produits d'entretien, à la batterie de cuisine, aux duvets, au réchaud à gaz, aux sièges, aux cannes à pêche, au matériel de pêche, aux gilets de sauvetage etc...étalés tout autour, sur l'herbe et sur la terrasse!

Pascal n'en croyez pas ses yeux! Me regardant avec une certaine inquiètude, il a demandé en désignant son père du regard :où il va? J'ai répondu : il en a assez, il arrête.

L'expression ahurie du fiston valait le coup d'oeil! Plein d'incrédulité il lui a fallu un moment pour réaliser que ce n'était pas une plaisanterie.

En voyant mon fils  prendre le temps de se déchausser chaque fois qu'il montait à bord pour tout remettre en place et s'énerver sur une trace récalcitrante, je ne pouvais pas m'empêcher de penser qu'il était beaucoup moins délicat pour la maison et avec Mumu nous échangions en douce quelques regards moqueurs!

Une fois tout bien nettoyé Mumu s'est chargé de réinstaller l'intérieur de la cabine. Chaque chose à sa place et une place pour chaque chose.

Bien que tout ce matériel ait passé tout l'hiver dans le bateau, rien n'a souffert. Pas la moindre moisissure ni la moindre odeur.

 bilan suite 029

 Le chef souffle un peu tout en surveillant les finitions

bilan suite 026

Tout le monde frotte! Courage Mumu !!

 bilan suite 023

 Il reste encore quelques traces. Allez! un petit rinçage supplémentaire!

Robert c'est alors emparré du tuyau d'arrosage pour nettoyer la terrasse. Il aime bien cette occupation. Mettez lui un jet dans les mains et plus un espace n'est sec aux alentours!

D'ailleurs il en a profité pour quand -même laver et brosser la coque du "MURIEL"

bilan suite 034

Ils vont finir par l'user !

 De même, il n'a pas pu s'empêcher de donner un coup de main pour poser la bâche qui le protègera des débris qui tombent des chênes. Sa résolution n'a pas tenu bien longtemps, en général il ne sait pas regarder quelqu'un travailler sans offrir son aide! Encore plus lorsqu'il s'agit d'un de ses fils!

Enfin les nettoyages de printemps sont terminés. Il ne  reste plus qu'à remettre la flotille familiale à l'eau le moment venu.

Mais quel boulot !!!

AVANT...

avant 

 APRES...

 apres

 Peut-être qu'il serait temps que je m'attèle à mon tour au nettoyage de printemps.....mais de  de la maison!!!!!