01 septembre 2012

huit jours de passés...

Voici une semaine d'écoulée depuis le prélèvement ostéo-médullaire.

De me pencher sur les souvenirs de ma jeunesse, m'a bien aidée à passer le temps!

Et puis, hier,j'ai reçu un mail du médecin hospitalier (celui qui suit  Robert depuis 1990).

Avec une grande appréhension, j'ai cliqué pour l'ouvrir. Il me disait qu'il était rentré de vacances et qu'il gardait un oeil sur les résultats de mon mari, ceux-ci n'étaient pas encore disponibles, mais lundi  il verrait le service hémato, et nous tiendrait au courrant s'il y avait du nouveau.

Bien que ces quelques mots me replongent dans des pensées que j'essaie de ne pas laisser m'envahir, j'ai beaucoup apprécié qu'il prenne la peine, dès son retour de congés, de nous dire qu'il comprend notre impatience.

Justement, je me suis retenue de le relancer pour ne pas avoir l'air de le harceler, finalement, j'ai bien fait!

Ce médecin connait mon mari depuis 21 ans.

C'est lui qui dirigeait les premiers protocoles concernant l'hépatite C, découverte fin 1989.

Robert a accepté les autres protocoles qui se sont proposés au fur et à mesure que les années ont  passé.

C'est ainsi que des liens très amicaux se sont établis entre nous. Uniquement dans la limite de nos rendez-vous médicaux, mais souvent ceux-ci débouchent sur des conversations qui n'ont plus rien à voir avec la médecine.

Lorsque nous devons consulter pour un problème qui ne concerne pas le suivi de la transplantation, il se charge toujours de la coordination .Et, si mon" cher et tendre" est hospitalisé dans un service différent de celui qu'il dirige, il lui rend toujours une petite visite amicale. C'est très rassurant de le savoir toujours à l'écoute et disposé à parler franchement. Il sait que Robert aime que l'on appelle un chat : un chat!!! et il respecte celà!

Actuellement, il a pris notre adresse mail, mais si celà se présente, il n'hésite pas à nous téléphoner personnellement. Je n'aime pas trop, car, lorsqu'il veut nous parler directement, c'est que ce ne sont pas des nouvelles très agréables à entendre, ou de nouveaux examens à subir!

Donc, j'espère que dans les premiers jours de la semaine qui vient, j'aurai simplement un message sur l'ordi et qu'il sera suffisant de  conserver le prochain rendez-vous fixé à la mi-septembre.

Je n'aime pas attendre, mais je ne suis pas non plus pressée lorsque j'ai peur de ce que l'on peut nous dire!!

Bref!! Finalement, c'est assez compliqué! A quoi ça sert de tant discuter lorsque l'on n'a pas le choix!!! 

Posté par emiliacelina à 15:45 - Commentaires [8] - Permalien [#]