Pour vous répondre à vous qui avez lagentilles de me demander des nouvelles de ma santé et de m'encourager, voilà où j'en suis après avoir vu le spécialiste 

Celui-ci m'avait fixé un RV à 8 heures 45 n'est arrivé qu'à 9heures 15 et j'ai dû rester 1/2 heure debout (puisque assise la douleur est intolérable) car la secrétaire qui n'a ouvert le secrétariat qu'à 9heures, a immédiatement été débordée par les malades arrivés après moi ne savait pas où donner de la tête. Au téléphone on m'avait pourtant bien assuré que l'on me fournirait un brancard pour m'allonger! 

La route s"est super bien passée car Robert avait couché presque complètement le dossier du siège passager et empilé 3 coussins sous mes pieds. C'etait bien plus confortable que le dernier voyage en ambulance! De plus mon chauffeur a conduit tout en douceur!!!  Parfait!!

Donc, le médecin arrivé, dès-que je suis entrée dans son cabinet, je me suis vautrée sans façon sur sa table de consultation! Je n'en pouvais plus!!! Après m'avoir auscultée, il a déclaré : on ne peut pas vous laisser comme çà!dans un premier temps je vous donne des comprimés de cortisone et vous allez passer une radio du bassin, parce-que votre sciatique est atypique, vous souffrez à des endroits qui ne vont pas exactement avecle dignostic,j'envisage de vous faire une infiltration dans la colonne vertébrale, mais il faut que je sois sûr que vous n'avez pas une fissure quelque part!  BRRRRR!!!!! j'ai les jetons!!!

Je vais essayer  de vous faire passer ce matin la radio pour savoir!  Vous réglez comment? Evidemment , un dépassement non remboursé!  Bon!

Puis, il lnous raccompagne à le salle d"attent en disant: on va venir vous chercher pour la radio. Et il disparait.

Comme je me retrouve debout, la douleur se réveille à nouveau et va crescendo. 5mn...10mn... pas de docteur; puis il réapparait et appelle le patient suivant! Robert le hèle et demande: que fait-on pour ma femme? Elle ne peut pas rester debout! (le pauvre était tout remué car je commençait à flancher sévèrement) et , tout étonné le médecin nous balance: mais vous faîtes venir une ambulance et vous allez passer la radio chez votre radiologue! J'ai vu que Robert allait prendre le bouilli, alors je me suis accroché à son bras et je lui ai dit,:  vite!! on s'en va!!    Le toubit avait mangé la consigne!!! Je vous jure!!!

Une fois couchée dans la voiture, quel soupir!! Après ces deux heures de souffrance, j'étais littéralement KO!

Vite sur le chemin du retour, un arrêt à la pharmacie, sitôt rentrée à la maison prise de deux comprimés et je me suis littéralement affalée dans mon lit !!!!

Actuellement ,en fin d'après-midi il me semble que la cortisone fait un peu effet, pour une première prise: il y a de l'espoir!!!

Tout ceci fait que je viens de m'incrire chez "chronodrive" et j'ai terminé toute la commande à aller retirer demain,t à 14 heures! Mumu et Nathalie s'occupent du peu qui reste.

Pas grand-chose, elles auront juste à gérer le jour même, mais tout sera sur place et puis, il reste encore 3 jours, je serai peut-être bien mieux, même si je devrai être prudente. 

Je pense que je ne vais pas pouvoir beaucoup bouger de toute façon, ils vont tous me surveiller! Ça va m'agacer, mais c'est plutôt gentil!

Voilà la journée est finie, je ne me relis pas, tant pis pour les fautes, je vais aller retrouver Robert sur le canapé , et si je peux, m'asseoir   quelques mn avec lui à table!

Le pauvre!!!!