Puisque lire nos "misères" passées vous amuse, je vous en raconterai d'autres de temps en temps ! 

Ce week-end, c'était le déménagement de Nathalie. Bien que Robert et moi avons choisi de ne pas y participer, j'avais prévu des courses alimentaires au cas ou. Mais non, ils se sont débrouillés tout seuls. Ils étaient assez nombreux, toujours présents même si, pour certains, l'humeur n'était pas très joyeuse voire tendue! Mais, Nathalie n'ayant de famille que très loin Bruno a eu l'assistance de son frère, ses cousins et neveux.Ils étaient assez nombreux !

Le nouvel ordre des choses s'instaure peu à peu. Comme il n'est pas question de changer les enfants en cours d'année , pour l'un d'école, pour l'autre le collège et pour la troisième le lycée, nous avons donné à Marie la clef de notre maison. Ainsi sa mère la dépose le matin avant d'aller poser ensuite le petit Louis à la garderie de l'école, puis, file embaucher.Le soir, même chose en sens inverse! Pour Margot, je ne sais pas trop comment elle se rend au lycée. Je poserai la question quand je verrai les deux petits mercredi.Celà fait se lever tout le monde très tôt. Trop tôt à mon avis, j'ai entendu parler de 5H1/2. L'année prochaine, Marie ira au lycée et Louis à l'école près de chez eux. Quans à Margot, se sera la Fac, Mais, et c'est le point positf, ils ne seront pas loin de chez Bruno. Enfin.......soupirs!!!!!! C'est un peu  difficile quand-même!  Mais ...on va s'y faire! Marie arrive donc très tôt à la maison, puis part au collège quand c'est l'heure. Ce matin, je ne l'ai même pas entendue, mais j'ai trouvé la télé qui marchait tout doucement  lorsque je me suis levée vers 8 heures..  

Je suis assez occupée à ranger placards et garage pour trouver de la place afin de stocker certains cartons de Bruno qui dispose de peu de place et veut s'organiser de façon à pouvoir recevoir ses enfants. C'est primordial !

Je viens d'aller à la déchetterie car j'ai fait de la place ! Le nettoyage par le vide! Il ne fait pas chaud, il pleut et Robert était embetté de ne pas y aller lui-même, mais comme il se traîne toujours plus de 38° et des frissons continuels, j'ai préféré y aller moi-même. Les employés de la déchetterie sont là pour aider après tout!  Et je ne me suis pas gênée pour demander leur aide, je n'ai pas envie de me faire mal de nouveau.

Demain je conduirai Louis pour son cours de VTT. Donc, finalement, pour nous rien ne change vraiment. Mais.................