06 février 2013

La politesse se perd !

Hier matin, 5 février, un beau soleil habitait le ciel. La météo pour notre région avait  annoncé quelques éclaircies;

L'éclaircie a duré 2 heures, puis, tout au long de la journée, alternativement,: pluie, vent et même grêle!!! Yen a marre! Bien que les jours commencent à rallonger, on ne s'en rend pas compte, car le temps est tellement sombre que l'on est obligé d'allumer la lumière tôt!

Donc, pas grand chose à raconter!

Ce matin, 6 février, même beau soleil, mais comme aurait dit ma mère: il est bien blanc ce soleil, il ne va pas durer! Elle aurait eu raison, les averses succèdent aux éclaircies! Le vent est froid! Enfin ! quoi ! C'est février!

Depuis le début du mois, les notes que je lis parmis mes lectrices habituelles sont, je trouve plutôt moroses! Entre l'actualité , les mauvaises nouvelles , les inquiétudes et les soucis des uns (unes) et des autres, les enfants, le froid, la neige..... et j'en passe, le moral est à la baisse!

Vivement le printemps et son soleil ! Nous en avons tous besoin! Il faut réagir !

Je viens d'aller lire le blog d'aujourd'hui de Mab qui est désolée du comportement de notre société en général, obligée de convenir qu'elle a raison!

Cette lecture me fait penser à une conversation que j'ai eu dernièrement avec ma petite-fille. Je ne sais pas comment la discussion a commencée mais nous en sommes arrivées à parler de politesse et Marie de me dire :

-Non! mais tu te rends compte, Mamie! Quand tu nous envoyais chercher le pain ça donnait çà :

-Vous dîtes bonjour en entrant dans le magasin!

- vous demandez 2 baguettes s'il vous plait! Et vous remerciez poliment!

-Vous sortez en laissant d'abord entrer les gens qui veulent entrer et vous tenez la porte!

-Vous dîtes aurevoir Messieurs Dames!

Et, attention, si vous n'êtes pas correctes, on me le dira! je connais tout le monde et je le saurai!

Alors, moi, en voyant le ton qu'elle employait pour m'imiter  : oh! Marie! tu exagères!

-Je te jures Mamie, on avait plus peur d'oublier de ne pas dire ce qu'il fallait que d'oublier la commission! On regardait tout les clients avec inquiétude!!!

Et voilà, après mes enfants, qui ,parfois ont l'air de dire que je les ai traumatisés (ils ne le disent pas, je trouve qu'ils en ont juste l'air!) , c'est le tour de mes petits enfants !

Comme quoi, je peux quand-même vous dire, que les souvenirs d'enfance exagèrent quelque peu les choses, même si le fond est vrai !

Mais j'ai souvent eu le plaisir d'entendre dire : qu'est-ce que vos petits-enfants sont bien élevés ! 

Et j'en suis très fière !!!

 

Posté par emiliacelina à 21:18 - Commentaires [8] - Permalien [#]