Ce soir, j'ai bavardé un grand moment avec ma petite-fille Lydie. Ses pitchounes les jumelles Lisa et Lana sont enchantées d'aller à l'école le matin.

D'après les dires de la maîtresse elles sont adorables, sages, appliquées et tout et tout!

Lorsqu'elle rentrent à la maison, si, au début elles se jetaient en pleurant le coeur très gros, dans les bras de leur père, ce n'est plus le cas. Lorsqu'elle rentrent elles se lachent et sont plutôt chipies! Elles décompressent.

Il a fallu que Lydie les aide à représenter leur famille avec des photos collées sur une feuilles. Parents, grands-parents, arrières-grands-parents.

Le père de Mario, (le papa) est décédé bien avant que Lydie rencontre Mario et , lorsque, alors qu'elles n'avaient que 2 ans, les petites avaient demandé à leur mère où était le papa de leur papa, celle-ci, prise au dépourvu à cause de leur jeune âge avait répondu : il est au ciel.

Ce n'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde! Peu de temps après, alors que Mario jouait à les lancer (un peu) en l'air, l'une d'elle avait dit : ne me lance pas trop haut parce-que je resterai avec ton papa et je pourrai ne plus redescendre!

Il faut faire attention à ce que l'on dit à nos petits, même très petits.

Donc, lorsqu'elles ont ramené à leur maîtresse la feuille avec les photos de leurs ascendants Lana a laché: notre papy c'est le Père Noël, il est au ciel

Pourtant, depuis presque 2 ans elles n'en avaient jamais reparlé!! 

Ça n'oublie rien un enfant ??????