Robert a céssé d'aller jouer à la pétanque pour le moment.

Il a recommencé à aller à la chasse. C'est la saison.

C'est bon signe, celà veut dire qu'il se sent bien .

Il a donc tué quelques grives. Pas beaucoup au grand regret de Lydie, qui lorsqu'elle est venue me souhaiter mon anniversaire est repartie avec huit oiseaux plumés, flambés et étripés, était ravie.

Le soir même, un coup de fil des petites nous apprenait qu'elles avaient mangés les grives de papy et que c'était bon! Il a promis de leur en donner d'autres lorsqu'il en aurait.

Hier soir, la petite famille est venu souper à côté chez Pascal et Mumu. Donc, bien entendu,ils sont venus nous faire la bise. Lana avait à la main une montre  (un jouet d'enfant) qu'elle était toute fière de nous montrer. Alors Robert lui dit : je t'échange ta montre! Tu me la donnes et je te donne des grives à la place.

Un moment d'hésitation, un regard à sa montre, puis : d'accord!

J'ajoute, à l'intention de Lydie: j'en ai encore huit au frigo, mais elles ne sont pas plumées.

La mère n'est pas différente de sa fille, la réponse fuse, mais sans un instant d'hésitation:

- d'accord , Mamie! Tu me les mettras au congélateur quand elle seront prêtes! Je les prendrai quand je reviendrai!

Elle aime bien les manger, mais pas les préparer! 

Evidemment, c'est fait! Elle pourra les prendre quand elle viendra. Peut-être qu'il y en aura d'autres, car Robert retourne à la chasse demain.

C'est bien, parce-que c'est un genre de chasse où il ne faut pas marcher, il faut rester immobile au guet. 

Depuis l'ouverture de la chasse, il y a très peu été. Sa chasse préférée, c'est la chasse à la bécasse. Il peut y aller avec son chien. C'est ce qu'il appelle une 'vraie' chasse. Un défi. Il marche parfois des km pour rien. Mais ce n'est pas grave. Parfois l'oiseau est plus rusé que le chien. Alors il faut y retourner le lendemain, ou le surlendemain.....C'est un oiseau qui inspire le respect . On n'en tue pas une tous les jours, loin de là!Très loin! Robert les connais bien et est intarissable sur les circonstances de chaque partie de chasse et le comportement et de l'oiseau et du chien!Il connait chaque arbre , chemin, fossé, il pourrait en parler durant des heures!

Je ne sais pas si cette année il va pouvoir y aller beaucoup car il souffre du pied . On devait faire faire une infiltration, mais on a négligé la chose parce-qu'il n'avait pas trop mal durant l'été. Mais de là à marcher des km , ça risque d'être une autre affaire!

Bon! Les âmes sensibles,rassurez vous, je ne vous demande pas de plaindre le chasseur!