17 octobre 2014

Vous parlez d'un chien de garde!!!!!

10 octobre 2014

 

Cette nuit, nous avons dormi comme des loirs !

Nous nous sommes habitués aux différents bruits de la nuit. Même le bruit sourd des chevaux qui frappent le sol de leurs sabots ne nous dérange pas.

Nous ne nous sommes levés qu’à 9 heures ! Il était temps ! C’est l’heure où Robert doit prendre ses premiers médicaments de la journée !

Ensuite, nous sommes partis en reconnaissance dans les bois alentours ! Pas encore de cèpes ! Eric nous l’avait dit : c’est trop tôt !

Blue a fait sa folle, enfin, elle fouinait partout et à même à un moment donné  tenu l’arrêt devant je ne sais quoi, ou, plutôt tout simplement l’ odeur d’un gibier qui serait passé par là ! Lors de  prochaine balade,  j’emmènerai mon appareil photo. J’aimerai bien la photographier à ce moment- là !

Cet après-midi, repos ! Nous avons traversé la route pour dire bonjour à  Eric qui travaillait. Il portait les meules de foin aux chevaux, ensuite, il a passé le roto-fil sur le fossé devant le centre en bordure de rou

Nous le voyons, de loin, aller et venir sur le centre. Pas étonnant qu’il ait souvent mal aux jambes ! Il ne sait pas marcher calmement, toujours à grande allure !

Finalement le père et le fils sont partis, une fois la journée du fiston terminée pour passer la nuit à la tonne !

Sylvie, la copine d’Eric, m’a proposé de passer la nuit chez eux, mais j’ai préféré rester dans la roulotte !

Blue veille sur moi ! Quoique….  Si quelqu’un de mal intentionné se montrait, elle irait direct vers le « quelqu’un », frétillant de l’arrière  train, pour se faire caresser ! Vous parlez d’un chien de garde !!

J’ai bouclé toutes les fermetures et je vais prendre un livre.

Dehors…. Pas de surprise …..  il pleut 

Aujourd'hui  :

Ce matin, avant même de déjeuner, j'ai sorti Blue. La chameau a trouvé moyen de repérer un trou dans la clôture par où passer, et nous a joué la fiile de l'air !!! Ell est super excitée et veut chasser!

Donc, je la surveille autour de la roulotte. Et qu'est-ce-  que je vois arriver, tranquille , un des chevaux qui s'était échappé de son enclos. Il s'est amené, tout doucement, en quête de caresses. Je me suis exécutée! Puis j'ai appelé le fiston,qui m'a rassurée. Pas de souci si les deux portails donnant sur la route étaient bin fermés. Comme c'était le cas, jai rentré ma chienne et Robert a quand-même gardé un oeil sur le cheval, qui se promenait bien tranquillement. Il s'est régalé d'herbe bien verte !

Puis Eric est venu le rentrer, pendant que le collègue (du cheval) n'en finissait pas de hennir! ! Il parait que ce second cheval est un peu c.. ! Il harcèle le premier qui est très gentil !

Maintenant , ils sont dans des enclos séparés mais mitoyens.

Posté par emiliacelina à 20:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]