L'élagueur est enfin venu. Nous l'attendions depuis début janvier!

Nous avons fait couper trois des cinq chênes qui se trouvent sur le côté de la maison. J'aimais beaucoup, l'été, ce coin si ombragé de nôtre jardin. Mais, à l'automne le travail de nettoyage est trop important. Les feuilles, les glands à ramasser sur le sol et qui tombent également sur une partie du toit et dans les gouttières. Même une partie du chemin privée était à nettoyer chaque année.

Cette année, Robert n'a pas pu faire ce nettoyage et c'est Pascal qui s'y est collé. 

Jusqu'à maintenant, j'avais refusé que l'on les coupe, mais, il faut bien se dire que l'an prochain Robert n'en sera sûrement pas plus capable que cette année. Il n'aime pas que son jardin ne soit pas entretenu et d'un autre côté, nous ne voulons pas imposer aux enfants de venir le faire, bien qu'ils le feraient de bon coeur. Cependant, étant à côté c'est Pascal le plus sollicité. Et, les deux arbres qui restent donneront bien assez de travail  à mon fiston, qui, je le sais, n'aime pas le jardinage!

 

SANY0007

SANY0001

 

Le bois des plus grosses branches et des troncs nous l'avons gardé pour notre voisin qui a une cheminée. 

Le reste a été broyé par la machine. Avant, Robert ramassait tous le bois et le portait à la déchetterie. Mais, çà, c'était...avant ! Il faisait un temps superbe. Le ciel était bleu sans aucun nuage et Robert s'est senti l'envie de sortir et gratouiller un peu. Son jardin est nickel et il est content. Il nous faudra semer un peu de gazon avant l'été.

Il est rentré vers dix sept heures , juste avant que la fraîcheur du soir ne tombe, un peu fatigué mais vraiment content de lui!

Je crois que ça lui a fait du bien de s'activer un peu !