Voilà, je fais les présentations. Elle s'appelait Marquise. 

Lorsque ma mère, qui vivait chez nous, a commencé à avoir des difficultés à se déplacer et ne sortait plus guère de son fauteuil que pour aller aux toilettes, j'ai décidé de lui acheter une super belle canne. Elle l'a mal pris. Elle n'en voulait pas! Pourtant, il est arrivé un moment où les choses se sont aggravées, alors je suis allée chercher un déambulateur.

Comme pour un enfant que l'on veut acheter pour ne pas qu'il fasse de caprice en lui faisant un cadeau, j'ai préparé mon coup pour ne pas la choquer, car elle se désespérait de se voir devenir quasi impotente.

Losque j'étais jeune, il y a toujours eu des chats chez nous et lorsque ma mère s'est retrouvée seule sa chatte était sa meilleure compagne. Elle était aorable . Elle s'appelait Marquise. C'était un chat de gouttière classique, grise et blanche.Un amour de chatte.

Lorsque celle-ci est morte , et que ma mère est venu chez nous, nous n'avions pas de chat. Robert ne les affectionne pas particulièrement.

Donc, avant de placer à côté de son fauteuil, le déambulateur, j'ai posé sur les genoux de maman, un adorable chaton d'à peu près trois mois, que j'avais été acheter. 

Elle était ravie!

Cette petite bête a passé les trois -quart de sa vie sur les genoux de sa maîtresse, bien au chaud emmitoufflée dans le plaid qui réchauffait ma mère.Elle ne sortait jamais.

Evidemment, elle a été baptisée Marquise !

SANY0035

 

Lorsque ma mère est décédée, Marquise a trouvé refuge le plus souvent sur les genoux de Robert dès-que celui-ci prenait place sur le canapé. Bien qu'il prétende ne pas aimer les chats, la chatte , elle, était attirée par lui, qui ne bougeait pas pour ne pas la déranger!

Quand nous avons vendu notre maison , pour faire construire celle où nous sommes aujourd'hui (bien plus petite) nous l'avons bien sûr emmenée.

Elle ne sortait pas au début. Puis, petit à petit , elle a mis le nez dehors et nous ne nous sommes pas méfiés. Elle ne sortait pas du jardin. Et puis un jour, elle a disparu.

Je suis persuadée qu'elle s'est faite écraser, nous sommes trop près de la route.

Je ne reprendrai pas de chat à cause de la proximité des vignes en face, qui attirent les chats, (j'en vois) et la route de plus en plus passante depuis que c'est une route qui mène à la déchetterie!