Je disais donc:

Vendredi soir soirée grillade , tout le monde était là pour profiter dès le premier jour de l'arrivée des Guadeloupéens.

Soirée animée comme d'habitude lorsque la famille se réunit. Je ne me souviens plus de tout ce qui s'est dit mais je sais juste que j'ai tellement ri que j'en avais parfois une barre douloureuse au niveau de l'estomac ! C'est à se demander ou ils vont chercher ce qu'ils racontent  ou même les vannes qu'ils se balancent ! Ce n'est pas tellement ce qu'ils racontent (quoique!) mais leur façons de raconter ! Souvent , encore et toujours des souvenirs. Quand donc aurons nous fini Robert et moi d'en apprendre tant de nos enfants que de nos petits-enfants!

Samedi donc, le mariage. Robert est resté à la maison mais moi je suis allée à la cérémonie et au début de la soirée. Belle

journée. D'ailleurs voici  trois photos parmi différentes décos : le coffre fort aux lingots (dragées pour les invités ),

.11781803_889520311101328_959362490156304703_n[1]

un vieux phono sur un tonneau...

11846800_889520307767995_3763527457280936854_n[1]

11800215_889520364434656_6815144960190632259_n[1]

et l'une des tables , une sur  deux, avaient des boas roses.

Hier soir, rebelotte avec les 20 ans de Margot.

Nous étions invités chez Bruno, absolument heureux de pouvoir enfin inviter chez lui. Ce n'était pas prévu. Je me suis vite attelée au gateau et amuse gueules.Sa nouvelle amie a assuré pour le reste , en gentillesse aussi !

J'étais contente de fêter ma petite-fille, mais aussi trèèèèès contente de retrouver mon fiston tel qu'il était habituellemet. Ces deux dernières années ont été diffciles pour lui et ses enfants. Mais hier soir nous avons bien ri ! Je n'ai pas eu mal mais qu'est-ce que j'ai pleuré de rire! Bruno et Pascal était en verve !

Margot est impatiente de reprendre la FAC. Il ne lui reste plus qu'un an , puis se sera le master et en principe un doctorat. C'est le chemin que lui a conseillé la direction de la maison d'édition où elle a fait son stage pour la deuxième année.

Bruno nous a bien amusé en nous avouant que parfois, lors de "disputes' avec Margot il était un peu dépassé par certains mots qu'elle employait. Alors qu'elle avait tendance à vouloir prouver par A plus B à son père qu'il avait tort, comme en général il n'était pas de bon poil (hé oui! ça arrive!) il lui coupait la parole d'un :  va dans ta chambre ,et  ne me manque pas de respect !!!! C'est compris ???

Le hic, s'est que hier, dans le feu de la discussion, il a avoué que, dès que sa fille était dans sa chambre il se précipitait parfois sur internet pour savoir ce qu'un mot qu'elle lui avait lancé sur le ton du reproche voulait dire ! Autrement dit il l'envoyait dans sa chambre plutôt que de continuer la discussion puisqu'il craignait de se rendre ridicule en répondant à côté.

Margot ne le savait pas! Celà l'a fait rire! 

Bruno a conclu: c'est quand-même un peu fort je ne peux m' eng...ler avec ma fille que si  j'ai un dictionnaire sous la main !

 Puis ça a été le tour de chacun de subir le récit de certains épisodes , qui, j'en suis sûre n'ont pas  dû amuser les intéressés sur le moment mais qui avec le recul et l'humour de Bruno et Pascal,   nous ont bien amusés Nous !! Même Marie y a eu droit

SANY0011

Bruno et Margot ,( ma douce) et sa fille aînée!