Hier , journée bien agréable ..... et épuisante !

Puisque Lydie a refusé la balade en forêt avec les petites, elles ont bénéficié de balade à dos de poney!

Et comme ces demoiselles sont deux, qui c'est qui s'est coltiné le second poney ???  Bibi !!!! Robert était empêché à cause de son poignet. Très longue balade au pas...... et au trot!

Eric ne pouvait pas s'absenter de son travail trop longtemps. Nous bénéficions donc de sa présence dès qu'il avait un instants.  Instants courts mais tellement agréables.Il sait y faire avec les petits!

C'est la pleine saison et il y a foule dans le centre.

Nous avons même commencé le repas avant lui et il n'est venu nous rejoindre qu'à la fin. Les filles avaient fini leur repas , et elles étaient totalement disponibles pour profiter de leur papy.

Elles se sont placées chacune d'un de ses côtés et la loooongue série de questions a démarrée . Quand ce n'était pas une question c'était une explication avec force détails!

L'avantage avec mes petits cœurs, c'est qu'elles sont habituées à laisser parler l'autre avant de prendre la parole à son tour. L'inconvénient, c'est qu'elles ont l'habitudes de raconter chacune à son tour ce que l'autre à déjà  dit Des fois que l'on n'aurait pas bien compris !. Il y a de l'écho!  En plus, ce sont de vraies pipelettes qui ne voient pas leur papy très souvent, alors ... elles en ont à raconter ! Et elles parlent très vite avant de laisser la parole à l'autre !

Le résultat ..... c'est un Eric , qui, nous le voyions d'instant en instant a commencé à prendre des couleurs, par exemple un joli rose, puis rouge, puis le front s'est emperlé de sueur! Puis il s'est arrêté de manger en déclarant:

- attendez un peu ! Parce-que...là..je sens que j'ai un peu chaud ! Je crois que je ne comprends pas tout !

... et il lançait un regard "affolé" en regardant sa fille. Qui était pliée de rire ! Habituellement, elle aurait dit à ses filles de se calmer, mais là, devant la panique de son père qui n'osait pas élever la voix envers ses petites-filles , elle s'est contenté avec ironie de lui dire:

- ah! Là ! Tu te débrouilles !

 

 

SANY0004-002

 J'ai eu pitié,.... pour qu'il puisse assumer la suite ,( elles l'ont scotché dés qu'il avait un moment,) ...je lui ai donné ..........

.........Un morceau de sopalin pour s'éponger le visage !