Chose promise.. chose due. Voici le début de la première brève de Margot.

 

Il y a des choses qu'on ne vit pas.

Pas que ces choses nous soient inaccesssibles .

Le fait est qu'un voile terrible  empêche les gens de les sentir et de les atteindre ... alors que tout est là.

Etrange cécité qui nous masque l'essentiel de notre propre vie.

Qui prend garde aux odeurs les plus fines, aux coup de vent timide qui frôlent la peau et à la teinte particulière du ciel ?

Toute notre existence est dans le détail, car c'est cette précision infime qui rend chaque instant particulier et tellement plus intense si on a la poèsie d'y être attentif quelques secondes.

C'était une soirée paisible. De celles qui se finissent de manière irréelle. Un passage inattendu du salon au jardin.

Lui et Moi.

Et le ciel noir , offert à nous dans un relent de cigarettes.