Robert vient de partir avec le fiston au chalet en face pour regarder avec lui le match de rugby. J'ai préféré rester ici à pianoter une petite note Blue me tient compagnie .Enfin! Si l'on peut dire! Elle ronfle comme un sonneur étalée de tout son long devant le chauffage à gaz !

Le mobil home . Extérieur et intérieur! La photo du coin cuisine est sombre: Allez savoir pourquoi ?

SANY0007SANY0006

Devant l'entrée une belle terrasse en bois, très agréable lorsqu'il fait beau !

SANY0004SANY0003

Les portes donnent sur une salle de bain douche, un placard bien utile pour le balai, pelle, porte-manteau pour veste, chaussures et chaussons!   Sans oublier deux chambres avec lit 140 et chacune un grand placard penderie ! Et les inévitables WC !

 SANY0003

Chambre 1

SANY0002SANY0001

Chambre 2

Elle est pas belle la vie ????

Lorsque nous sommes arrivés à Soulac lundi, pendant que je finissais d'installer notre bardas dans le mobil home Robert est allé faire un tour dans le bois en face. Il y est parti pour soi-disant une petite heure!

Finalement il n'en est revenu que plus de deux heures plus tard. Il avait trouvé quelques cèpes, mais comme il était parti sans prendre une poche, il a décidé de sortir sa veste de laine, d'y placer les cèpes, et comme ce n'était pas commode à transporter le temps qu'il élargisse ses recherches alentours, il a déposé le tout à un endroit précis pensant les reprendre sur le chemin du retour.

L'endroit était tellement précis, qu'il n'a pas pu retrouver la veste ! Il a passé tout ce temps à la rechercher en se repérant sur trois grands pins. Peine perdue! Pas étonnant d'ailleurs, les pins, ce n'est pas ce qui manque !

Têtu comme une mûle, il y est revenu mardi, mercredi, jeudi et vendredi : Rien !

Donc, hier, il a recontré durant sa recherche un couple qui lui annonce qu'il venait de voir une veste avec des cèpes , pas très loin! D'ailleurs ces personnes, très gentiment, l'ont accompagné vers le lieu où il l'avait vue!

A leur tour, impossible de retrouver l'endroit!

Ces personnes ont donc discuté un moment avec mon cher et tendre. Ils venaient de Dordogne, où la saison des cèpes n'est pas encore commencée. Robert leur a expliqué que nous habitions pour un mois au centre équestre dans le mobil home.

Hier après-midi, une voiture sort du chemin en face de "notre " portail, et le couple en question en descend et nous montre fièrement la veste qu'ils venaient de retrouver enfin ! Même les cèpes qui étaient encore bons! Nous avons voulu les leur donner et proposé une boisson , mais ils ont refusé, et sont repartis tout contents!

Nous aussi, nous étions contents: moi que la veste soit retrouvée et Robert que les cèpes ne soient pas perdus!

Les donner ç'aurait été de bon cœur, mais les laisser perdre c'aurait été dommage !