La note du jour de Brigitte, me fait penser à la conversation que nous avons eue avec le spécialiste , qui, à l'hôpital suit Robert depuis 25 ans.

Nous avons connu ce médecin qui alors, nous parlait de la naissance de son premier enfant, et nous lui parlions des nôtres. Il me faisait penser à mon filston Bruno. Physiquement j'entends! Après le déroulement de la consultation traitant la partie médicale il a toujours pris le temps de bavarder un peu avec nous de choses et d'autres.

Comme il nous l'a dit dernièrement  il a fait le début de sa carrière en gastro entérologie et particulièrement orienté vers les hépatites.

Lorsque l'on a découvert le virus de l'hépatite C fin 1989, et que Robert a été diagnostiqué porteur du virus en janvier 1990, c'est donc, sur recommendation d'un professeur de la faculté de médecine (patron d'une de nos nièces) que que nous avons obtenu un rendez-vous.

C'est ainsi que Robert a accepté  de signer un consentement  pour participer aux  protocoles successifs mis e place pour tenter de  soigner cette nouvelle maladie.

Ainsi donc, ce docteur aura fait le plus long de sa carrière avec l'HC . Comme il nous disait : j'ai connu sa découverte et avec le dernier traitement mis au point récemment je vais connaitre sa guérison et la fin des greffes hépatiques pour causes d'hépatites C ! Pour dire que l'HC sera "éradiquée" il faut compter à peu près trente ans. C'est pour cela qu'il faut que les futurs médecins qui souhaitent s'orienter dans ce créneau devraient changer dès maintenant leur choix.

Mais... je bavarde... je bavarde.

En fait ce que je voulais dire ,c'est que le service gastro-entérologie de l'hôpital Saint André va déménager. Au printemps prochain nous devrons nous rendre à l'hôpital Haut- Lévêque pour les visites tous les trois ou quatre mois. Un bâtiment tout neuf!

Comme nous discutions lors de la dernière visite , j'espère , lui ai-je dit, que vous serez bien dans des locaux neufs .

Il a un peu hoché la tête en disant:

"heu... oui, bien sûr, mais ce n'est pas le plus important ! Cela va faire un sacré changement. Depuis que je suis ici, je ne travaille pas seul, ni même avec simplement d'autres médecins, ce sont devenus des amis! C'est ça! Nous sommes une équipe d'amis avec un mode de fonctionnement bien rodé. Je vais arriver dans une nouvelle structure avec une équipe d'abord plus jeune (ce qui n'est pas un reproche) mais surtout, ce sera à moi de devoir m'adapter à leur mode de fonctionnement déjà établi.

Bon, il va bien falloir s'y faire! Nous verrons bien ! "

L'hôpital actuel, un jour ou l'autre, doit d'ailleurs ,services après services, déménager . Ce n'est pas pour demain, mais il faut reconnaître que le bâtiment est loin d'être de la première jeunesse! Je l'ai connu lorsque j'étais enfant en tant que prison du Fort du Hâ!

Personnellement nous n'avons jamais eu vraiment à nous plaindre ..... de l'hôpital !

La prison nous ne l'avons jamais testée!