Comme je l'ai déjà dit, et je ne suis pas la seule, au moment d'écrire une note je ne me souviens plus de tout ce dont je m'étais promis de parler.

Un peu de réflexion, et je démarre...un peu !

Hier je suis allée chercher Marie au salon de coiffure. Elle quittait tôt 5h45. 

 Comme d'habitude tout en roulant c'est ... bavardage ! La plupart du temps , je l'écoute !

 A sa sortie du salon , sitôt installée dans la voiture elle rangeait quelues pièces dans son porte-monnaie.

Je la questionne ; tu es contente ? Tu as eu des "pourboires" ?

- Oui! J'ai 10 € ! Tu te rends compte, j'aurai eu 20 € !

- Comment ça ?

- Ben, mon patron garde la moitié des pourboires.

-Ah! bon ! Pourquoi ?

- Mais, c'est toujours comme ça, il garde toujours la moitié de ce que les clients(tes) laissent dans la petite boîte sur la caisse.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais lorsque je vais chez ma coiffeuse et que je laisse une "pièce" c'est pour la petite apprentie, pas pour la coiffeuse , que, à mon avis, je paye déjà suffisamment!

Et Marie m'a expliqué que parmi ses copines , c'est la même chose! Il y a même des patron(nes) qui gardent les pièces pour eux, d'autres donnent 10 € et gardent le reste!

Que voulez vous, c'est une pratique que je ne comprends pas! Mais alors , pas du tout !

Vous n'êtes pas de mon avis ? 

- Que veux-tu, c'est mieux que rien , m'a dit Marie, pas plus choquée que ça puisqu'elle  elle pensait que c'est ainsi que cela doit se passer !

De toutes façons, elle avait trop le cœur joyeux pour penser à autre chose,, elle devait passer la soirée chez Tom ! ... et y rester jusqu'à aujourd'hui !