07 février 2016

Liberté... indépendance ...

 Mais ... qu'est-ce-qu'il peut m'agacer   avec son cigare qui empeste, ses lorgnons, et sa moustache qui aurait bien besoin des soins d'un bon barbier !

J'ai besoin d'être tranquille ... De réfléchir à cette nouvelle vie qui s'offre à moi! Et je n'ai certe pas besoin d'être importunée par un mal élevé, qui, en plus semble être assez âgé pour pouvoir être mon père!

S'il imagine que ma jeunesse fait de moi une proie facile.... il va bientôt se rendre compte de son erreur !!

Lorsque le train aura démarré, je lui donne cinq minutes, pas une de plus, pour que je l'envoie sèchement promener en lui conseillant de regagner sa place ... et d'y rester !

108858382[1]

Puis,je l'ignorerai et me plongerai dans mes pensées en laissant  mon regard errer à travers la vitre du wagon, sur le paysage qui défile à chaque tour de roue du train .

Mes pensées emplissent mon esprit.

J'ai quitté , ce matin, le couvent "des sœurs de la providence" où j'ai grandi après le décès de ma mère. Je n'ai jamais connu mon père. C'est pour cette raison , que ,n'ayant pas de famille pouvant accueillir une petite fille de huit ans, j'ai eu la chance d'être recueilie par la révérente Mère Adélaïde.

Losque je lui adressais la parole, comme les sœurs du couvent, j'ai du l'appeler : Ma Mère. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, je l'ai fait sans aucun problème, car cette sainte femme m'a prise sous son aile avec bienveillance.

Elle a décidé que je devais être "armée" pour me faire une place dans la société. Une orpheline , qui n'a pas assez la foi et un peu trop rebelle,pour souhaiter entrer dans la vie religieuse , se devait d'avoir une bonne éducation et une bonne instruction, au moment de quitter le couvent.

Je lui serai éternellement reconnaissante.

Je suis donc, depuis peu : institutrice. J'ai obtenu mon diplôme le mois dernier.

Les sœurs de la congrégation m'ont confectionné un trousseau que pourrait envier une jeune fille "bien née",et ce magnifique sac de voyage brodé par leurs soins.

La mère supérieure m'a proposé une place d'institutrice dans une riche famille pour m'occuper de deux enfants .

J'ai plutôt choisi la place d'institutrice proposée par un petit village défavorisé dans l'arrière pays. Je n'aurai qu'une seule classe de huit élèves tous niveaux confondus. Je bénéfierai d'un petit logement et d'une totale liberté d'action. Mon seul devoir étant de conduire ces enfants de paysans jusqu'au certificat d'études.

Je ne serai au service que de mes élèves !

Je vais m'y employer de tout mon cœur et faire mon possible pour ouvrir leurs jeunes esprits au maximum, en me rappelant et mettant en pratique tous les conseils de la mère supérieure.

Je roule donc vers une vie nouvelle  et je ne peux m'empêcher de frissonner à l'idée de la liberté qui m'attend!

Liberté... indépendance.... des mots qui m'ont tant fait rêver !

Alors, si ce Monsieur croit qu'il va m'impressionner avec son baratin....  il se trompe lourdement !

 

 

Posté par emiliacelina à 20:09 - Commentaires [21] - Permalien [#]

L'inspiration va venir ....

La semaine s'est étirée ...  lentement !

Côté genou, je dirai que ça peut aller. Bien sûr c'est encore sensible et pas mal enflé, mais je marche ! Je dirai même que tout bien réfléchi, j'ai presque un peu moins mal qu'avant l'intervention.Le 26 prochain , le chirurgien décidera si l'on peut me faire une infiltration. Je n'ose pas encore prendre la voiture, mais je ne vais pas tarder à faire un essai !

Par contre, et c'est bien plus gênant, il semble que les suites de l'anesthésie (pourtant courte :1/2 heure) m'ont complètemet fichue en l'air. Pas le lendemain de l'opération où je me sentais plutôt bien mais deux jours plus tard.J'ai passé mon temps à : mal dormir la nuit , me réveillant toutes les heures et somnolant durant la journée, incapable de suivre un film sans m'endormir! Ce n'est pas douloureux, mais je n'aime pas me sentir "vaseuse"!

Ce matin, je me sens mieux,  

Alors, me voici sur mon blog !

Vous remarquerez que j'ai quand-même eu la force de venir vous lire chaque jour!  Pour ne pas que je  le fasse, il aurait fallu, que je sois, au moins, dans le coma !

Non, j'étais juste fatiguée ce qu'il faut pour me faire servir ! Et j'ai apprécié !!!

Mumu vient d'aller me faire deux petites courses; un mille feuilles pour moi, une religieuse au chocolat pour Robert , un citron et une douzaine d'huitres pour Robert et bien sûr du pain frais!

Je ne sais pas où notre petit Proxi se procure ses pâtisseries , mais elles sont délicieuses! C'est notre dessert du dimanche !

Demain, nous allons faire quelques courses, le frigo est vide ! Robert va m'y emmener, il va être perdu dans le Le...erc! 

Avec le congélateur et mes conserves, nous avons eu suffisament pour passer la semaine! J'avais prévu !  Du coup, j'ai même fait des économies  tout compte fait !

Je le connais, il va vouloir que l'on passe à la caisse au bout de cinq minutes!

J'ai vu le tableau de Lakevio hier, au premier abord ... pas la moindre idée ,......   pourtant.... ça devrait m'inspirer : une jeune-fille, un train, un dragueur.....

... mais l'inspiration va venir !!!! 

dimanche_011[1]

Posté par emiliacelina à 11:04 - Commentaires [3] - Permalien [#]