c'est le début de la semaine...au travail  !!! Lakévio a posté une image !!!!

109344089[1]

Non! Non ! et NON!!! Je n'irai pas !

Depuis que je suis au courant de  l'invitation , personne à la maison ne comprend pourquoi je suis maussade!

Chacun mène sa petite vie tranquille, qui à l'étable, qui au poulailler, qui aux champs.

L'un traie les vaches, l'autre jette le grain à l'envol ou cuisine, le troisième laboure, sème ou récolte!  (suivant la saison).

L'un, c'est le père, l'autre la mère, le troisième le fils aîné!

Moi, je suis la quatrième! On pourrait même m'appliquer l'expression : la quatrième roue du carosse!

La routine habituelle est perturbée aujourd'hui :

  Ce matin, personne n'a frappé à ma porte de bonne heure!  Habituellement il y a longtemps que je suis debout.Je vois que la blanchette est sortie de l'étable,la traite doit être terminée!

Je n'ai pas entendu partir le tracteur il ne sortira pas du hangar.

J'entends parler dans la cuisine. Ils doivent se préparer et surtout penser que je prends mon temps pour me faire belle.

J'entends le père demander : qu'est-ce qu'elle fait ?

La mère répond : elle doit se préparer , rappelle-lui l'heure!

Le pas lourd raisonne au fond du couloir !

Ça y est ! Nous y sommes!..... Garde-ton calme ma fille , ça ne va pas être facile ! Cramponne-toi à ta tasse !

- Mathilde !  Que fais-tu ? Nous sommes prêts!  Mais... tu  n'es même pas habillée  ? Tu es malade ?

- Non! Je ne viens pas ! Je préfère rester ici !

- Tu es folle ! Tu sais bien que si nous sommes invités chez le maire c'est surtout parce-que son fils a des vues sur toi!

- Justement! Je ne suis pas intéressée, c'est un prétentieux.

- Un prétentieux qui t'apporterait le bois et les près qui bordent la rivière! Nous pourrions y mettre nos vaches à paître!

- Je m'en fiche de sa richesse, je ne l'aime pas et il le sait, je le lui ai déjà dit d'aileurs!

- Tu es folle! Ma fille est folle!  Habille-toi! C'est un ordre!

-Non !

La mère s'impatiente:

- mais, que faites vous ? Nous allons arriver en retard, nous allons faire mauvaise impression!

Complètement désemparé le père est parti  ...sans moi !

C'est la fin du premier round !

Le second  risque de le mettre KO , car, lorsque, à son retour , il va vouloir me convaincre de nouveau,  je lui dirai que je suis amoureuse du fils du garde champêtre,qui n'a ni champs, ni près, ni bois mais de si beaux yeux pleins d'amour pour moi , et que nous voulons nous marier!

Rapidement , même très rapidement..... s'il veut que son petit-fils (ou petite-fille) porte le nom de son père !!!!!