Vendredi , mes petits cœurs sont venues chercher la literie des poupées! Elles avaient amené leurs poupées.Elles étaient folles de joie. Bien plus enthousiastes que je ne le pensais! L'ue a équisitioné la banquette ,l'autre le fauteuil pour les installer , et ont joué les mères de famille dont les enfants étaient malades. Ces poupées ont un petit trou dans le creux de l'oreille où les filles peuvent leur prendre la température pendant que les joues des poupées rougissent de plus en plus! Un autre petit trou sur la fesse de la malade permet de lui faire une piqûre pendant qu'elle pleure de plus en plus fort! Etc...

Deux pipelettes jouant les mères de famille, plus deux poupées qui "braillent" ... on ne s'entendait plus! 

Lydie avait prévu de ne rester qu'un instant , mais les petites ont demandé à rester manger avec nous! 

J'avais fait du gratin de choux fleurs, et pendant que Lana se lavait les mains, Lisa , qui avait déjà commencé à manger , a appelé sa sœur:

-Lana ! vient vite ! Il est meilleur que celui de la maison !

Comme Lydie leur a dit : Chipies!!!!  Elles ont rétorqué d'un air innocent : mais ... c'est vrai !!!

Ce qui est sûr c'est qu'il n'est rien resté ans l'assiette!

J'ai hérité d'une commande de vestiaire pour les poupées qui n'ont qu'une tenue. Les pauvres n'ont ni pantalons, ni robes, ni pyjamas , ni...ni...ni...

J'ai dit :  ho! ho ! d'accord, mais il faut me laisser un peu de temps!

Mes petits cœurs se sont concertées puis sont venues me demander : un peu de temps , mais combien ?  Demain ça ira ? 

Samedi, j'ai acheté un sac de deux kilos de pommes pour faire de la compote! Je l'ai mise à cuire au garage et puis...... je l'ai oubliée!  La compote est fichue... "le fait tout"...aussi ! Je crois que Le Goût n'a pas le droit de se moquer ! Hein ?  

SANY0016

Hier nous sommes allés à Soulac. Nous avons vidé le mobil home et tout bouclé. Il faisait une journée magnifique, même chaude.

Eric, (sous antibiotiques pour cause de maladie de Lyme) était aux anges parce-que  Lydie , Mario et les petites sont venus aussi. Les filles ont scotché leur "papy canard"  qui ne savait plus où donner de la tête! 

Grande balade à dos de poney, épuisante parce-que presque tout le temps au trop, Eric et Mario étaient à bout de souffle. Le papy (quand je vois mon fils papy, ça me fait vraiment bizarre parfois!) leur a même fait faire de l'équilibre debout  puis à genoux sur le poney! Elles étaient très fières de dire qu'elles avaient fait de la voltige! Moi, j'appelle ça de le voltige hautement sécurisée maintenues par leur grand-père , et sous le regard inquiet de leur mère !

Nous sommes repartis tôt, tous : les jeunes parce-que les petites étaient attendues chez leur cousine pour fêter halooween, et nous parce-que Eric partait passer la nuit à sa tonne. 

Mais comme dirait Heure Bleue : c'était bien ! Vraiment très bien ! Même si je suis rentrée vraiment épuisée !