Pour terminer :

Louis  ... N° 8 

 

L

e dernier de nos petits –enfants s’appelle Louis.

Il a quatorze ans.

Comme ses sœurs il vit avec son père (Bruno).

C’est un gentil gamin qui n‘hésite pas, souvent, à la sortie du collège, à venir nous faire une petite visite.

Juste pour le plaisir dit-il ! Disponible, serviable…    

- Pour voir comment nous allons et si nous avons  besoin de lui pour quoi que ce soit !

C’est mon conseiller « dépanneur » dans certains cas en « internet » !

Je dois juste lui demander :

-        Ne vas pas si vite ! Laisse-moi le temps de voir comment tu procèdes et de prendre des notes ! 

Il prétend qu’il sait utiliser son ordinateur mais qu’il ‘est pas informaticien …

N’empêche, c’est sur lui que je compte le plus souvent quand j’ai besoin d’information dans ce domaine …

« parce-que, moi…….hein ! Je…« patouille » souvent ! »

Puis, il file vite à côté voir son oncle avec qui il aime bien causer : pêche.

Pascal a souvent quelque chose à lui donner pour alimenter sa  boîte personnelle, par exemple des leurres supposés lui permettre d‘attrapper, enfin, le brochet de belle taille de ses rêves !

C’est un excellent élève qui se débrouille tout seul. Nul besoin que son père le surveille ou le rappelle à l’ordre.

Il aime bien s’investir et prendre des engagements … qu’il respecte.

-        Délégué de classe.

-        Conseiller départemental des jeunes.

Il pratique la boxe. Pour le sport !

Il n’est pas du genre « agressif ». Il apprécie surtout d’y retrouver ses copains.

Il n’aime pas faire mal … alors il retient ses coups …

Il est même arrivé qu’il s’excuse : « Je ne t’ai pas fait trop mal ? »

Il n’est pas dans ses projets de disputer un combat.

Il préfère faire le relais entre le coach   ( lorsque celui-ci est occupé avec un autre groupe) et  les participants de son groupe,  veillant à ce que chacun  suive bien les conseils de  l’entraineur !

En classe de quatrième au collège c’est le moment de parler un peu orientation future. Il parlait d’opter pour un métier traitant d’   informatique.

Depuis peu, il semble changer d’idée :

-Peut-être médecin ?

Ou carrément chirurgien !

Il a même été voir la conseillère d’orientation pour approfondir le sujet . Aurait-il, subitement , la vocation ? L’envie de prendre soin de son prochain , de le soigner  de le guérir ?

Ou bien, le feuilleton qui passe actuellement à la télé et qui se passe dans le milieu hospitalier avec ses scènes poignantes de guérisons enlevées de hautes luttes, ou bien d’échecs dramatiques, l’a-t-il influencé ?

A moins que ce ne soit le prestige du « patron » en blouse blanche,  duquel toutes les infirmières tombent raides amoureuses, d’ailleurs surnommé « Docteur Mamours » ?

L’avenir nous le dira !!!!         

 Son père à quatre ans voulait bien être Père - Noël, puis, plus tard, curé après avoir vu un film !

Donc : Rien n’est encore joué… mais, qui sait ?

Surtout s'il reste toujours aussi sérieux dans les études que sa sœur aînée.