Dans la nuit de vendredi à samedi, le plafond de la chambre de Pascal et Mumu s'est effondré. Lors des dernières intempéries d'il y a deux mois (ou 3 , je ne sais plus) le vent avait emporté leur tonnelle et au passage brisé des tuiles. Appremment une tuile fêlée a dû être oubliée (pas repérée)lors de la réparation.. Comme la pluie a continué depuis ,une poche d'eau s'est faite dans le toit et le plafond s'est effondré laissant un trou d'à peu-près 1m30 sur 1m.  Pof ! s'est tombé du côté de Mumu, la ratant de vraiment très peu!   

Dès la première heure Jimmy est arrivé pour faire une réparation provisoire. Il doit venir ce wee-kend terminer.

Ça sert d'avoir un fiston  en principe peintre, mais qui "tâte" un peu à tout, parce-que Pascal partait à la première heure sur Arcachon où il était attendu . Il devait prendre livraison d'un bateau. Depuis qu'il en rêvait il a enfin le bateau de ses rêves un Timonier. Ce qui lui plait surtout qu'il pourra pêcher même en hiver avec. Il ne lui  reste plus qu'à vendre le sien. Il est heureux comme un jeune homme qui a sa première voiture.

Il y a deux jours Robert a eu envie d'essayer de tondre la pelouse. Nous avons acheté une nouvelle tondeuse et ça lui "démangeait" de l'essayer.

Il a fait un aller ... et j'ai dû prendre la suite. Il a dû s'asseoir sur le banc , plutôt déçu!  Le moindre effort n'est toujours pas possible et ça le contrarie beaucoup.Pourtant, je crois bien qu'il va falloir qu'il s'y habitue.

J'ai donc tondu, et ça ma valu de me faire engueuler rappeler à l'ordre par Pascal qui devait le faire ce wee-kend.

Mais je ne vais quand-même pas être toujours derrière lui ou les autres. Ce que je peux faire, je le ferai ! 

Hier j'ai enchaîné avec le nettoyage des voitures intérieur et extérieur. 

Résultat, ce matin réveil avec le dos en compote! La prochaine fois, j'irai au rouleau !! 

Aujourd'hui, je suis restée sur le banc avec Robert pour lui tenir compagnie. Il était quand-même content parce-que lejardin  était "propre". 

Ce soir il s'est chargé de l'arrosage. J'ai mis en place les potées de surfinias.

Le seringa explose de fleurs qui ont déjà un peu souffert des dernières pluies, c'est tellement parfumé que c'en est presque trop !

SANY0018SANY0020

Sur le derrière de la maison nous avons une terrasse assez grande mais elle est plein sud, avec des journées comme aujourd'hui, c'est intenable même avec un grand parasol.

Heureusement, sur le petit banc, le prunus nous dissimule à la vue des passants ! L'après-midi c'est l'ombre qui y règne!