Mon devoir pour Lakévio.  

 

116870315

 

Un an !  Un an que je prend mon petit-déjeuner toute seule!

En réalité, je devrais dire que j'ai toujours pris mon petit-déjeuner seule depuis que je me suis mariée.

Au fil des années, le rituel n'a jamais changé : il avait fini de prendre son petit-déjeuner et lu le journal avant même que je n'ai commencé le mien.

Puis il partait pour son travail jusqu'au soir.

Il ne voulait pas que nous ayons d'enfant.  Il ne voulait pas que je travaille. Il disait qu'il aimait me retrouver disponible le soir et le week-end.

Nous ne faisions rien le week-end. Il pensait que le week-end était fait pour se reposer!

Métro.. boulot...dodo...pour lui!

Maison... ménage... télé ...lecture... pour moi. Grâce aux livres je trouvais l'évasion et  cela me suffisait.

Il était heureux, il m'aimait.

Je n'étais pas malheureuse, je l'aimais!

Il y a un an que son cœur a cessé de battre, sans avertissement, un samedi dans son fauteuil, devant la télé. Je l'ai, l'espace d'un instant cru endormi.

Je n'ai rien changé à ma vie. Je déjeune toujours seule .....  même les week-end!

Depuis quelques temps j'ai conscience de m'ennuyer, que ma vie "ronronne".

Il faut que ça change ! 

Ce matin, mon œuf est en train de refroidir, je réfléchis: il est temps que je fasse cesser la livraison du journal qu'il lisait et que je trouve toujours devant le porche de la maison. Je ne le lis même pas me contentant des informations à la télé.

Ce n'est qu'un détail, mais ce sera un début!

Je pense à cette affiche dans la devanture de l'agence de voyage du centre commercial de mon quartier que j'ai vue hier.

Ça fait plusieurs fois qu'elle me fait de l'œil, mais je culpabilise.  J'ai du mal à prendre seule une décision ! 

La liberté ... ça s'apprend! 

La plage, le soleil, les palmiers.....  des animations ...  je me suis sentie tentée mais je n'ai pas osé pousser la porte.

La nuit porte conseil dit-on. En ce qui me concerne je crois qu'elle a chassé mes dernières hésitations....  il est temps que je commence à écorner le capital de l'assurance vie que m'a valu mon veuvage.

Et que ma vie change, à cinquante ans, j'ai l'impression de sortir d'une anesthésie !

L'agence ouvre à neuf heures: j'y serai dès l'ouverture ......  

Maintenant que je suis décidée le plus difficile va être de choisir: voyage organisé...le train... l'avion...le bateau... croisière ?

Peut-être que je ferai des rencontres, je ne serai sûrement pas la seule à ne pas être  en couple.

 

Souhaitez moi Bonne Chance