31 août 2017

Bonjour... c'est la moindre des choses !

Jordan est arrivé ce midi tout content : un client lui a offert une bouteille de champagne pour le remercier de sa gentillesse lorsqu'il s'est occupé de lui. Ce n'est pas le champagne qui lui a fait plaisir, c'est surtout le geste.

C'est que mon petit-fils est très à cheval sur la politesse. Surtout le : bonjour. L'expression lui semble la moindre des choses.

Il lui est arrivé, derrière son comptoir de se trouver face à un client qui demande l'article qu'il veut acheter.

Jordan ne bouge pas et dis : Bonjour.

Le client redemande la pièce en question.

Jordan redit : bonjour 

A la troisième fois le client a enfin compris.

- Ah! Oui ! Bonjour ... je voudrais ...

Et il a enfin été servi .

Dernièrement, alors qu'il entrait dans son immeuble, un homme logeant à l'étage en dessous de Jordan et entré presque sur se talons. Jordan le salut : Bonjour!

L'homme lui passe devant le frôlant de très près : Jordan renouvelle son salut: Bonjour!

Le locataire ne répond toujours pas et prend l'escalier!

Jordan sentait la colère monter  monter.... finalement il a pris les marches quatre à quatre et s'est trouvé face à l'impoli qui , sur le palier allait entrer chez lui : BONJOUR!  (je l'écris en majuscule pour le ton qu'il me dit avoir pris) ... le gars le regarde et dit : heuuuu   Bonjour! 

Et Jordan , enfin satisfait en tournant les talons:  AH! QUAND-MEME !!!!! !

C'est vrai qu'ils sont bien élevés mes petits-fils! 

J'adore lorsque Jimmy passe à la maison en tenue de travail , donc la tête couverte, et que pour ma faire la bise il soulève sa casquette! 

A chaque fois!

 

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 11:16 - Commentaires [9] - Permalien [#]

28 août 2017

Souhaitez moi bonne chance !

 

Mon devoir pour Lakévio.  

 

116870315

 

Un an !  Un an que je prend mon petit-déjeuner toute seule!

En réalité, je devrais dire que j'ai toujours pris mon petit-déjeuner seule depuis que je me suis mariée.

Au fil des années, le rituel n'a jamais changé : il avait fini de prendre son petit-déjeuner et lu le journal avant même que je n'ai commencé le mien.

Puis il partait pour son travail jusqu'au soir.

Il ne voulait pas que nous ayons d'enfant.  Il ne voulait pas que je travaille. Il disait qu'il aimait me retrouver disponible le soir et le week-end.

Nous ne faisions rien le week-end. Il pensait que le week-end était fait pour se reposer!

Métro.. boulot...dodo...pour lui!

Maison... ménage... télé ...lecture... pour moi. Grâce aux livres je trouvais l'évasion et  cela me suffisait.

Il était heureux, il m'aimait.

Je n'étais pas malheureuse, je l'aimais!

Il y a un an que son cœur a cessé de battre, sans avertissement, un samedi dans son fauteuil, devant la télé. Je l'ai, l'espace d'un instant cru endormi.

Je n'ai rien changé à ma vie. Je déjeune toujours seule .....  même les week-end!

Depuis quelques temps j'ai conscience de m'ennuyer, que ma vie "ronronne".

Il faut que ça change ! 

Ce matin, mon œuf est en train de refroidir, je réfléchis: il est temps que je fasse cesser la livraison du journal qu'il lisait et que je trouve toujours devant le porche de la maison. Je ne le lis même pas me contentant des informations à la télé.

Ce n'est qu'un détail, mais ce sera un début!

Je pense à cette affiche dans la devanture de l'agence de voyage du centre commercial de mon quartier que j'ai vue hier.

Ça fait plusieurs fois qu'elle me fait de l'œil, mais je culpabilise.  J'ai du mal à prendre seule une décision ! 

La liberté ... ça s'apprend! 

La plage, le soleil, les palmiers.....  des animations ...  je me suis sentie tentée mais je n'ai pas osé pousser la porte.

La nuit porte conseil dit-on. En ce qui me concerne je crois qu'elle a chassé mes dernières hésitations....  il est temps que je commence à écorner le capital de l'assurance vie que m'a valu mon veuvage.

Et que ma vie change, à cinquante ans, j'ai l'impression de sortir d'une anesthésie !

L'agence ouvre à neuf heures: j'y serai dès l'ouverture ......  

Maintenant que je suis décidée le plus difficile va être de choisir: voyage organisé...le train... l'avion...le bateau... croisière ?

Peut-être que je ferai des rencontres, je ne serai sûrement pas la seule à ne pas être  en couple.

 

Souhaitez moi Bonne Chance

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]
25 août 2017

Ma meilleure amie.

Samedi dernier le sujet du devoir proposé par Lakévio, m'a refait penser à la seule amie d'enfance que j'ai eue.

Nous étions voisines. Un grillage séparait le fond des jardins de nos parents. Petit à petit le grillage s'est détérioré (ce qui nous arrangeait bien) et nous passions des heures à discuter toutes les deux.

Ses parents avaient une bonne situation et elle avait un frère plus jeune qu'elle.

Mes parents étaient plutôt pauvres et j'avais  4 frères et 3 sœurs.

Jamais elle ne m'a fait sentir notre différence de "situation".

Lorsque  nous avons eu 16 ans (environ) ses parents l'on inscrite dans une école de secrétariat.

et moi....  je suis entrée à l'usine de chaussures.

Nous nous voyions moins souvent mais trouvions souvent un moment pour nous raconter nos secrets.

J'ai épousé Robert, elle est tombée enceinte et a eu une petite fille. Enfin je crois bien qu'elle est aussi passée par la case mariage.

C'est à peu près vers ce moment là que nos routes se sont séparées. Puis lorsque Robert et moi avons bâti notre 1ère maison, je l'ai rencontrée de nouveau, elle était de passage dans notre résidence. Nous avions papoté et contentes de nous retrouver.  (enfin, je pense qu' elle aussi parce-que moi celà m'avait fait très plaisir). 

Puis nous nous sommes perdues de vue. Nous devions avoir environ .... 32 ou 33 ans ?

Je vous en avais parlé sur mon blog lorsque j'ai eu très envie de la retrouver, de savoir ce qu'elle était devenue. Même Liliplume  avait essayé de m'aider sans succès. 

J'ai tout tenté : facebook bien sûr, je suis même allée dans notre ancien quartier, bien sûr ses parents n'étaient  plus là et les voisins qui se sont souvenus , non pas de moi mais de mes frères plus âgés ne connaissaient pas son adresse. 

Et puis, un jour j'ai sû qu'avec la date de naissance on a le droit de demander une fiche d'état civil (je ne savais pas son nom d'épouse et puis elle aurait aussi bien avoir divorcé depuis!) mais je savais son nom de jeune fille et sa date de naissance dont je me rappelle puique nous n'avons que 6 jours d'écart. J'ai appelé les services de l'état civil qui m'on gentiment donné son nom d'épouse actuel et le nom de sa ville.

Avec çà et l'annuaire , j'ai eu vite fait de la retrouver. 

Je vous l'avais raconté un peu.

Nous avons conversé un bon moment au téléphone, fait rapidement le point sur notre vie à chacune. 

Elle m'a donné ses coordonnées sur facebook tout en me disant qu'elle allait effacer ce compte parce-qu'elle ne l'utilisait plus et ne se connectait plus que sur celui de son mari.

Je lui ai donné le mien sur facebook , l'ai acceptée comme amie, lui ai donné mon nom de blog également.

Elle devait me rappeler. Je n'ai pas pu ou su trouver le nom de son mari sur facebok.

Le premier site qu'elle avait a été effacé et ......  je n'ai plus eu de nouvelles. Elle a mon nom et je suis sur l'annuaire.

Je n'ai pas osé la rappeler  peut-être qu'elle n'a pas envie de renouer , ou qu'elle a craint que je ne m'impose . Ce n'est pas mon but je n'avais aucune envie de m'immiscer dans sa famille. J'aurai juste été heureuse de la rencontrer de temps en temps  devant un café : juste elle et moi !

 

Nous n'habitons pas vraiment loin l'une de l'autre ç'aurait été facille.

 

 

 

Posté par emiliacelina à 18:45 - Commentaires [12] - Permalien [#]
23 août 2017

Visite bien venue....

Robert ne fait que me répéter : "Cette année ce n'est pas une réusite tes fleurs"!

Il a raison ,mes potées (pas la soupe!) de fleurs n'ont pas aimé la météo de l'été. Elles sont tellement moches que j'ai décidé d'aller à la jardinerie chercher quelques plantations pour "ravigoter" notre devant de maison.

 

PIC_0210PIC_0208PIC_0211

 

Un petit impatient par-ci, un bégonia par là..... et d'autres dont je ne me souviens plus le nom et c'est un peu mieux! 

Juste un peu !

Hier nous avons eu la visite de nos petits-cœurs. Elles étaient en pleine forme et avaient plein de choses à nous raconter.

Le mariage auquel elles avaient assisté le week-end précédent et le séjour au Futuroscope ensuite.

Elles étaient enchantées de la visite. Elles y ont passé leur permis de conduire ... petites voitures électriques  sur un parcours routiers à leurs  dimensions avec stop, feux de signalisations sens interdits etc......   après un petit cours d'initiation elles ont effectué le parcours sans une seule faute très fières de n'être à aucun moment montées sur le trottoir comme d'autres! Elles ont donc eu droit à leur permis en plastique :Elle se baladent avec celui-ci maintenu par une pince à leur corsage!

Bon, il est évident que même ceux qui se sont allègrement promené sur les trottoirs l'ont eu aussi ..... pour peu que les parents veuillent bien sortir leur porte-monnaie !

 PIC_0218PIC_0219

Celà faisait trois semaines que nous ne les avions pas vues. C'est surprenant comme en si peu de temps les enfants changent.! Mais ce ont toujours mes petits-cœurs!

Pacal et Mumu étant sur leur bateau Bruno en Espagne, j'étais vraiment très contente de .leur venue! 

Comme dirait HB ... c'était bien !

 

 

 

Posté par emiliacelina à 21:20 - Commentaires [13] - Permalien [#]
21 août 2017

Expression d'enfant...

Petit devoir pour Lakevio, tiré d'un souvenir ancien .  (Petites voisines ). 

116790692

 

  - Je suis contente que tu passes quelques jours chez nous. Je commençais à trouver les vacances bien longues !

- je suis contente aussi mais j'ai de la peine  parce-que maman est à l'hôpital !

- Oui c'est embêtant, mais tu vas voir, on va bien s'amuser quand-même!

- D'accord, papa m'a dit qu'elle allait bientôt revenir. Tu sais je vais avoir un petit frère ou une petite sœur. 

- Ah! C'est pour ça qu'elle est allée à l'hôpital ?

- Peut-être , mais le bébé , lui, n'arrivera  que pendant les vacances  de Pâques. enfin, je crois, mais je ne sais pas pourquoi papa a placé tous les vêtements du bébé dans des cartons.

- Tu n'as qu'à le lui demander !

- Je l'ai fait mais il ne me répond pas !

- C'est bizarre  quand il t'a amenée chez nous, je l'ai entendu dire à maman :

" Je n'ai encore rien dit à la petite, il va falloir que je le fasse!" 

- Ah ! Il ne m'a toujours rien dit ! Tu ne peux pas demander à ta mère ? 

- T'es folle! Elle dirait que je suis une curieuse. Je l'ai juste entendu dire à mon père (surtout tu ne diras pas que je te l'ai répété) d'accord ?

- D'accord ! 

- Maman a dit  " Ton frère est venu, on va garder la petite quelques jours, ta belle-sœur a fait une fausse secouche" !"

 

 

116790692

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]

17 août 2017

sale bête !

  

PIC_0195

 

Quelqu'un(une) saurait-il (elle)  ce qu'est cette bestiole? Elle mesure environ 2cm, très noire et j'ai l'impreion qu'elle a un dard au bout de la queue (abdomen).

J'en ai trouvé plusieurs chez moi et je n'en avait jamais vu ! Elle vole comme les mouches vers les fenêtres  Elles ne me plaisent pas du tout!

Bon! Je publie , j'écrirai un peu ce soir plus longuement même si je ne sais pas quoi ! :). 

Je reprend la note que j'ai postée cet après--midi.

Samedi midi Mumu est revenue de Guadeloupe .Elle a repris l'avion à Paris  et Pascal est allé la chercher à l'aéroportet debut d'après-midi.

Elle avait besoin de récupérer un peu. Elle a donc fait une petite sieste de ...2h1/2 environ, puis, laissant les bagages en vrac dans le salon, ils sont repartis sur le bateau ! Au moins, là, elle sétait dispensée de ménage! 

Bref, elle a bien profité de la petite Abby .....et de sa mère. Les robes lui ont beaucoup plû mais sur la photo je trouve qu'elles sont un peu grandes, c'est un petit bout de chou qui a fait ses premiers pas durant la présence de sa mamie !  Ce n'est pas grave, il vaut mieux un peu grandes que trop petites . Ça grandit tellement vite à cet âge là.

Alors que ces deux partaient sur le lac, Bruno et son amie Florence accompagnés de Margot, Marie et Louis partairnt pour huit jours en Espagne à une heure de route de Barcelone. Oui, justement , je viens de vite les appeler après avoir entendu les infos. 

Ils étaient justement hier à Barcelone, peut-être même à l'endroit de l'attentat. (je n'en suis pas certaine). Mais, bon, eux vont bien et je plains tous ceux qui ont été touchés lors de ce lâche attentat aujourd'hui. 

Quelle époque ....mais quelle époque !

Jimmy a passé le week-end dans les Pyrennées à s'initier à l'escalade. 

Le surf.... maintenant l'escalade .... Il nous a ramené du bon fromage de chèvre . Enfin, c'est surtout Robert qui l'apprécie, personnellement je ne suis pas trop fan.

Durant l'été, Jordan (travaillant dans un dépôt de pièces pour piscines et tout ce qui s'y rapporte) n'a qu'un jour de repos par semaine jusqu'au 1er octobre : le dimanche.

Il vient de faire l'acquisition d'un drône. Il passe donc son dimance après-midi dans les bois pour se perfectionner à son maniement.

C'est un sacré jouet (pour adultes) capable de filmer, contourner seul les obtacles  ...... et plein d'autres possibilités bien trop compliquées pour moi.

Il rêve déjà des films qu'il pourra faire en Guadeloupe lorsqu'il ira y  retrouver Marine.

Heureusement que je les vois souvent

Si ce n'était pas le cas  je n'aurais pas grand chose à vous raconter !

Mais ça ne risque pas d'arriver !

 

 

 

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 21:32 - Commentaires [20] - Permalien [#]
14 août 2017

D'ailleurs, j'ai besoin de chaussures!

Devoir du lundi ! Chez Lakévio.

116690134

 

Qu'est-ce qu'il croit l'autre, là-haut assis sur le bord du lit avec sa tronche profondément désolée ?

Ah! Pour parler, il parle bien le bougre ! 

Il convient qu'il aurait dû me le dire avant. 

Avant quand? 

Avant de parvenir à m'emmener dans son lit pardi !

Pourtant, il y a mis des formes. Depuis un mois et demi bouquets de fleurs et invitations au restaurant . Le grand jeu , style vieille France, vous voyez un peu le genre!

- Et je t'ouvre la portière de la voiture, et je te pose sa veste sur les paules avec douceur en déposant par la même occasion un léger baiser derrière ton oreille, et je t'avance ta chaise avant que tu t'asseyes, et je te tiens la porte ouverte......

Et moi comme une gourde, je n'ai pas marché, j'ai courru !

Auourd'hui, j'ai dit oui!

Je vous passe les détails,en plus il est ...doué! Ouais... bon !

Pendant que je remettais mes vêtements il s'est assis au bord du lit et m'a avoué qu'il m'aimait mais ... qu'il était marié et père de deux enfants.

Evidemment  il n'aime plus sa femme mais il est obligé de penser aux enfants. Ils sont encore petits.

-"Mais ce serait un tel bonheur si nous pouvions nous retrouver en semaine dans ce petit appartement connu de lui seul! En semaine, parce-que le dimanche, bien sûr est réservé à la famille .... enfin aux enfants, j'espère que tu comprends ma chérie...ce sera notre petit nid d'amour! "

Bien sûr que je comprends. Je comprends que je suis une idiote.Sur le moment je suis restée sans voix tellement, tellement déçue et malheureuse.

Il s'est levé et m'a prise dans ses bras , je n"ai pas eu la force de résister, et c'est là qu'il m'a mis dans la main cette enveloppe en me conseillant de m'acheter un beau cadeau car il souhaitait me traiter comme une reine!

Mon sang n'a fait qu'un tour, il me prend pour qui ?  

Sans prendre la peine de remettre mes chaussures je l'ai repoussé  écœurée et me suis enfuie en claquant la porte.

En descendant les marches de l'escalier, une par une, la peine et la honte ont peu à peu fait place à une colère noire! 

Rage et dégoût envers lui et colère envers moi-même!  Je vais retenir la leçon ! Comment peux-t-on être aussi bête?

Zut ! J'ai toujours l'enveloppe à la main! 

Encore une marche ...elle a l'air bien épaisse...

Une marche de plus ... je devrais remonter la lui balancer à la figure...

Une autre marche... je l'ouvre ... simple curiosité ...ah ! Oui !... Quand-même !

Plus que deux marches...  J'hésite...

Dernière marche...   Finalement...qu'il aille au diable!!! 

Je vais faire les boutiques !!!

D'ailleurs j'ai besoin de chaussures !

 

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [13] - Permalien [#]
10 août 2017

Histoire de télé

Dire qu'il y a des couples qui se disputent la télécommande de la télé ! 

Je ne sais pas comment ça se passe chez vous, mais chez nous ce n'est pas le cas! Bon , d'accord, nous avons deux télé!

La seconde se trouve dans ma chambre et je m'y réfugie lorsque Mnsieur regarde le sport au salon, comme ce soir par exemple où il regarde de la boxe thaï sur la 21.

Je préfère regarder la 6. Ça commence juste les images d'animaux sont belles, c'est déjà çà.

A part quand il regarde le sport, Robert n'est pas difficile. Il allume la télé et reste sur la chaîne qu'il avait laissé la veille. Il se fiche de ce qui se dit sur l'écran, je crois qu'il se contente de regarder défiler les images ! 

Le midi, bien sûr, nous mettons les infos. Ça , il écoute: je monte un peu le son! Ensuite, le poste reste sur la même chaîne. Robert n'est pas du genre à zapper! Il reste sur sur le canapé ( c'est récent, sa santé l'empêche, hélas, de continuer à aller joyeusement travailler le jardin de Bruno). Parfois je le rejoins et moyennement intéressée nous regardons le film (qui ne casse pas , le plus souvent trois pattes à un canard)! Puis, je vais, je viens, je repasse, je cuisine ou je vais faire quelques courses. De temps en temps, il va faire un petit tour a jardin: il sort par la porte de devant et re -rentre par la baie vitrée de derrière.

C'est ainsi qu'il m'est arrivé de trouver la télé , toujours sur la une a moment de "4 mariages pour une lune de miel". 

Elles sont terribles ces mariées! Et quand je dis terribles je veux dire "terriblement mesquines"! D'accord, c'est le jeu, mais les notes et les réflexions font que si l'une d'elles s'avise de jouer "franc jeu" et bien, elle n'a absolument aucune chance de gagner ! Je ne regarde jamais jusqu'à la fin, en principe je passe sur la 2 , non, pas en principe : toujours!

Vous savez quoi ? Je crois que les aventures de ce pauvres "PI" sur la 6 commencent à m'intéresser, pour un peu, il se serait fait bouffer par le tigre il y a un instant..... .ce qui lui a valu une leçon difficile à oublier. Le temps que j'écrive trois lignes, il a grandi et je crois bien qu'il est presque amoureux! Ah! zut, le père doit fermer le zoo (mais il garde les animaux).....

Bon! voilà la pub! ....

Alors, je vais regarder tranquillement la fin, bien qu'installée dans mon lit, je ne  crois pas que je vais m'endormir (ce qui m'arrive bien souvent devant la nullité des programmes en ce momen.

Je ne savais pas quoi écrire...Passionnante note non? ....

Alors bonne soirée ou bonne nuit à vous !

 

 

 

Posté par emiliacelina à 21:51 - Commentaires [14] - Permalien [#]
08 août 2017

A moins qu'elle me déshérite ......

Pas eu le temps d'écrire ce week-end, et  honnêtement pas trop inspirée non plus.

J'ai copié sur ma page l'image proposée par Lakévio .... et  j'ai séché.

Mais l'envie de pianoter me reprend ce soir, ça évite de penser à autre chose.

Alors.... je m'y colle!

116407634

Bon ! Je crois que , ça n'a pas trop l'air de mal se passer. Grand maman est heureuse de ma visite ... de notre visite !

Elle m'étonnera toujours ma petite danseuse de french cancan ! En la voyant tenir avec distinction sa tasse de thé assise sur le sofa, la jupe  sagement  tirée sur des genoux et sa jolie jambe droite croisée avec élégance sur la gauche, faisant la conversation juste ce qu'il faut et sachant écouter ma chère grand maman le reste du temps... qui pourrait se douter combien elle met d'ardeur lorsqu'elle se trouve sur la scène à les jeter en l'air ses jolies gambettes?

Grand maman a toujours vécu dans sa belle maison.  Cette superbe demeure était une demeure familiale depuis plus d'un siècle. Grand-père était un notable et grand maman fille de riche armateur.

Mon père fut leur seul fils et son décès les a terriblement touchés. Ils ont rapporté tout  leur amour et leur espoirs sur moi. Ils m'ont permis de faire de belles études et tout naturellement je suis resté chez eux lorsque maman a refait sa vie en France.

Grand-père a veillé sur moi, avec amour certe, mais aussi avec beaucoup d'exigences : Heureusement que grand maman était là parfois pour adoucir les angles.

Elle m'adorait et m'adore toujours. 

Et puis grand-père a fait un infarctus. 

Grand-mère a pris un chat. 

Et je suis parvenu à la convaincre de m'offrir un appartement en ville. J'y ai ouvert un cabinet d'avocat  d'affaires. Avec les relations de grand-père j'ai rapidement eu une bonne clientèle! Je passais tous les dimanches midi manger à la "maison". 

Des collègues m'ont fait connaître les plaisirs de la ville: restaurants, spectacles boîtes de nuit... c'était nouveau pour moi.

J'ai grandi entouré d'amour mais, grand-ma apppliquait le principe de la main de fer dans un gant de velours. Elle recevait ses amies et leurs filles, (toutes des jeunes files "comme il faut"! Elle  me pressait et m'a toujours fait comprendre qu'elle n'accepterait pas "une mésalliance".

Aucune n'a fait battre mon cœur.  

En ville, j'ai voulu tout voir, tout faire , tout vivre! Celà a duré deux ans. Et puis, je l'ai rencontrée : Elle !!!!   

D'origine modeste et danseuse de French Cancan.  Lorsque je l'ai vue pour la première fois, je n'ai plus vu qu'elle sur la scène. 

Plusieurs fois, jel'ai invitée à ma table ... plusieurs fois elle a refusé. Comme je suis tenace je suis revenu encore et encore. Je l'ai invitée encore et encore.

Un jour, elle est venue à ma table et m'a dit : 

"Monsieur, je vous prie de m'excuser si je refuse toujours votre invitation. C'est que voyez vous, je suis danseuse, c'est mon métier et il me permet d'élever ma petite fille de deux ans convenablement. De venir à la table des spectateurs pour y boire un verre, ne fait pas partie de mes obligations ni de mes habitudes. Ne perdez pa votre temps."

Je ne suis plus allé assister au spectacle.... je l'ai attendue à la sortie ... il faisait noir et froid et comme il pleuvait, j'ai fait comme dans la chanson, je lui ai offert un petit coin de mon parapluie... elle a hésité... m'a regardé droit dans les yeux ... et a accepté.

C'est ainsi que tout a commencé. Je l'attendais chaque soir et la racompagnais à sa porte. 

J'ai pû m'expliquer, elle a fini par me faire confiance. Nous nous aimons. Le père de sa petite fille est décédé danss un accident avant la naissance et avant de l'épouser . C'est un amour de petite fille!

Je l'ai d'abord présentée à grand-maman comme une amie.Je ne veux pas la choquer.  Je compte sur Catherine pour gagner sa confiance et son affection. Qui pourrait leur  résister à elle et sa petite fille?

Je les aime toutes les deux.

J'aime aussi Grand maman,  mais comme je compte bien l'épouser et reconnaître la petite Sophie, il va bien falloir qu'elle révise ses principes !

A moins qu'elle ne me déshérite ....... 

 

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 09:12 - Commentaires [8] - Permalien [#]
02 août 2017

Je ne peux m'mpêcher de sourire !

Samedi Mumu s'est envolée pour la Guadeloupe.

La semaine avait été "tendue" parce-que nous étions inquiets pour sa santé. Le scanner de vendredi a été rassurant. Elle pouvait partir, mais au retour arrêt obligatoire de la cigarette et un suivi et nouveau contrôle en décembre. 

Elle a promis de s'y tenir. Nous sommes soulagés le risque était grand. 

Marine m'a appelée aussitôt l'arrivée de sa mère et les petites robes déballées. Elle était ravie! Il parait que Abby garde tranquillement le bandeau sur la tête, donc je ne me suis pas plantée sur la taille!

Margot  (ma Douce) m'envoie des mails de temps en temps, quand il lui arrive quelque chose qu'elle le sait, va m'intéresser et surtout pour demander des nouvelles de nous deux et nous dire qu'elle nous aime ! C'est du miel de la lire !

Elle a eu une conversation avec sa "directrice de recherche" au sujet du travail qu'elle lui avait remis en fin d'année sur l'œuvre de Diderot.

Que des compliments, elle lui a même demandé si elle ne lui en demandait pas trop et conseillé de se reposer un peu durant le mois d'aôut . Elle a une très importante bibliographie à étudier d'ici la rentrée. Elle était très contente. Enfin, les deux étaient contentes: l'élève et la Directrice de recherches.

Samedi c'est lon anniversaire. Nous mangerons donc chez Bruno dimanche soir pour l'occasion. Si j'ai bien compris il est question de lui  ....oohhhh!!!!!!! j'allais oublier que Margot est la seule lire mon blog...... je ne peux pas tout dire ! 

Elle m'a "tannée" pour que je lui envoie ce que je me suis amusée à écrire concernant les souvenirs de notre famille ( un complément  ou suite de ce que j'avais écrit sous le titre "Bilan de Famille") et m'a proposé ses corrections. Tu parles que je le veux ! Elle me dit que je mets des virgules à chaque fois que  je respire! Toujours délicate elle dit qu' "elle fait pareil" !   

Elle me renvoie les pages corrigées avec sur la droite ses corrections (ou plutôt ses suggestions de corrections) et me laisse le choix d'en tenir compte ou pas!

Elle est mignonne, elle me parle comme si j'étais un écrivain ......  quand je vois ce qu'elle même est capable d'écrire je ne peux m'empêcher de sourire!

 

 

 

Posté par emiliacelina à 16:36 - Commentaires [10] - Permalien [#]