Hier journée hôpital et examen pour Robert.

Ça c'est passé ... bref, c'est passé. On verra la suite . 

Je viens d'hériter (par l'entre-mise de Mumu) d'une machine à tricoter électrique (ou électronique) .

La remonter , la huiler, chercher sur internet le mode d'emploi ... Bref tenter de m'y retrouver, ce n'est pas une mince affaire mais ça m'occupe la tête.

Il  a des années (peut-être 35 ou 40) j'en avais une mais bien plus basique. Petit à petit j'avance, mais ce n'est pas gagné ... d'avance ! 

Internet pullule de vidéos plutôt bien faites. Il me manque quelques petites fournitures.  Je devrai les avoir bientôt et je pourrai faire un essai.

J'attens toujours la livraison du kit de motorisation de notre portail que Pascal doit m'installer. Je devais l'avoir sous 48 heures mais ils sont en rupture alors... on attend! 

 Marie a un rendez-vous avec l'agence pour un petit logement. Ça se présente bien. Elle est toute excitée! Il serait situé juste entre le salon où elle travaille et chez Tom ! Juste ce qu'elle espère.Reste à fournir à l'agence tout ce qu'elle demande, et il leur en faut !

J'ai eu Margot a midi. Elle a mangé avec nous et nous avons papoté un grand moment. C'est sa dernière année de Masters et il lui faut obtenir une mention pour pouvoir faire ensuite un doctorat. J'espère qu'elle va y arriver.

Le dimanche matin elle travaille sur un marché à vendre des légumes. Donc question légumes elle est calée. Il n'en est pas de même en ce qui concerne les fleurs. 

Elle a failli m'apporter pour mon anniversaire un gros pot de chrysanthèmes car elle ignorait que c'était plutôt des fleurs de "cimetière". Elle était en admiration devant le parterre du fleuriste sur le marché. Pour une presque veille de Toussaint il devait être très fourni. 

Son patron (du banc de légumes) lui a dit: mais, Margot, tu ne vas pas offrir çà à ta grand-mère! 

J'ai bien ri ! Et j'ai  préféré qu'elle garde ses sous!

C'est bien. Ça bouge autour de moi, c'est ce qu'il me faut