Bon!  une année de terminée et une autre de commencée ... pareillement.

Pour la partie festive : rien à dire! Comme à chaque fois, nous prévoyions de ne rester chez les enfants que pour le temps de l'apéro puis nous nous sommes retrouvés encore à table à presque 3 heures du matin ! ... nous sommes partis  et ils ont continué jusqu'au matin ! (8 heures) ! 

Une nuit entière .... ce n'est plus de notre âge !  Mais quelle partie de rires, de chansons et de danse!  Hum ! Quand je dis chansons... même ceux qui chantent faux ont participé ...surtout Bruno qui quand il ne connait pas vraiment les paroles en invente à sa façon!  Pour la danse  c'est idem ! Par moment ça ne ressemble à rien : style allure du défilé de Aldo Maccione  (et ses copains )dans le film L'aventure .....!  ou bien la danse de Rabbi Jacob . Dans ces deux exemples par contre Bruno excelle... les autres ... avec plus ou moins de réussite ! Il y a m^me eu les séquences émotion: mes fistons m'ont sommée de danser avec eux et ... surprise mon neveu qui gérait la partie musicale à lancé :" Les yeux de la Mama" et voilà mes deux rejetons qui se sont mis à se disputer me tiraillant à tour de rôle pour me faire danser! Je m'en suis sortie avec un début de torticolis bien contente de ne pas avoir au moins une épaule en vrac! Pascal est très costaud et ils m'ont tous les deux "ensevelie" ou "étouffée" sous leurs calins et baisers!  Je ne sais même plus si j'ai pleuré de rires ou d'émotion ! 

Puis est venu le tour de Robert avec ses fistons qui ont repris "Mon vieux" debouts face à lui assis à table. Cette chanson a tellement de paroles ( en faisant exclusion du petit coup dans le nez  Robert n'a pas besoin de çà pour que "tout y passe"!)  qui pourraient convenir à leur père que les yeux de Robert et de ses fils étaient tout embrumés. Comme tout ceux de la tablée d'ailleurs!

C'était dommage que Eric (fils aîné pris professionnellement) soit absent.

Voilà : côté moments heureux c'était parfait.

Pour le reste ... la vitre de la voiture explosée par les branches et tuiles lors du passage de la tempête.

Le cumulus en panne... plus d'eau chaude.

Le radiateur de la chambre de Robert placé sous la fenêtre n'a pas apprécié que celle-ci soit restée ouverte lors des giboulées et a dû être changé. Pascal s'y est collé.

Par chance nous avons pû apprécier l'efficacité du service "Assistance" de notre assurance.  Tout a été réglé à la vitese de l'éclair! Dans la même journée pour le chauffe eau! Un coup de fil et tout s'est enchaîné tout seul! Nous avons de la chance. Déjà le mois dernier nous avons eu un petit dégât des eaux au plafond . Réglé tout aussi vite et bien! Oui, je peux dire que c'est ..."l'assurance que je préfère!".

Et dans un tout autre domaine, demain l'infirmière vient pour la prise de sang avant de voir l'anesthésiste le 15 puis l'hospitalisation le 22 .

Fini de rire !