04 février 2019

Je vais avoir l'air de quoi...MOI ?

 

01 FÉVRIER 2019

La colère

 

leo-putz autumn-1908

Léo Putz - Autumn -1908 (détail)

 

Mais qu'a donc bien pu écrire Saul Smitger à Miss Sarah

pour que celle-ci soit si en colère ?...

Je compte sur vous pour enquêter.

 

Vous ragoterez lundi !

(le lundi, c'est permis.)

 

Ragoter ? Tiens , va falloir que j'aille voir un peu sur internet parce-que je ne connais pas ce verbe.....

Mais bon ! comme je n'ai pas envie de fermer ma page pour la seconde fois pour y aller aller voir ...... je le ferai après. Parce-qu'il faut que je vous dise que je viens juste d'y aller pour tenter de comprendre qui est ce fichu Saul Smitger....pas trouvé.... 

Bizarre la maîtresse aujourd'hui !!!!! 

Bon! Revenons à nos moutons ! 

Devoir du jour :

 

En colère ? Vous pensez que je suis en colère ? Mais.... c'est un euphémisme !!!!! 

JE SUIS FURAX !!!!!  (écrit en majuscules exprès puisque c'est ainsi que l'on crie sur la toile !).

Trois ans! Ça fait très exactement trois ans que notre fils occupe un petit studio à Paris (lequel, entre-nous nous coûte les yeux de la tête!) puisque nous avons eu la fierté qu'il veuille poursuivre ses études en fac de médecine.

Je suis bien obligée d'avouer que dans notre petit village .... les jeunes gens sont plutôt fils d'agriculteurs ..et contents de l'être , mais, Jacques mon mari est quand-même pharmacien à la ville voisine!  C'est autre chose !

Nous n'allions tout de même pas le laisser traîner tout le temps avec ses copains paysans ! 

Que, enfant, il ait adoré aller garder les vaches avec eux c'est une chose, mais en grandissant , voyons! Il faut être réaliste ! Nous n'allions pas accepter qu'il choisisse de préparer un BTAG  au lycée agricole voisin   ! Enfin! Un brevet de technicien agricole général !    Jamais !

Notre fils se devait de poursuivre des études ...valorisantes ...pour lui et ..pour nous !

Quand il a réussi à obtenir son bac (après un premier échec) il a accepté de continuer  à condition de monter à Paris pour la suite de ses études.

A Paris !!!!! Vous pensez bien que nous avons accepté.  Vous savez ... Ça en impose quand on dit négligemment au cours d'une soirée:

- "Notre fils qui poursuit ses études à Paris ne peut venir souvent ,nous le voyons peu : il est tellement occupé .....   nous  sommes très fiers de lui!

Il sacrifie  même ses vacances  pour suivre des conférences nécessaires pour ses études , parfois dans une autre ville .... "

Il va sans dire que nous devions l'aider ... ça coûte tellement cher les études ...et les divers déplacements!

Cette situation aurait pû durer longtemps.....si .lors du voyage de jeunes gens du village montés à   la capitale pour  la foire agricole, ceux-ci n'avaient pas décidé de   passer la soirée dans  une boite à la mode et l'avaient rencontré.

Il semble que la soirée avait été bien "arrosée" .... tellement bien même que de retour au village ... les langues se sont déliées.....et.... vous savez...tous les villages se ressemblent  ...mauvaises langues et compagnie :

Alors que l'on me parlait avec .....référence ....on se mit à me parler avec ...commisération ! Pas ouvertement , non.....mais d'allusions en allusions .....une "bonne âme" a fini par me confier "avec délectation" : Vous savez.... je n'en crois rien....mais il parait que votre fils a abandonné ses études..

Outrée, j'ai traîté ce genre de ragot ainsi qu'il le mérite : par le mépris! Puis afin de clouer le bec de ces pipelettes j'ai demandé une attestation d'inscription à la fac ....  qui nous a informé que notre fils ne figurait plus das leurs registres depuis ....DEUX ANS !!!

Les vacances de février sont proches: son père a exigé que notre fils vienne nous rendre visite .... nous l'attendons de pieds fermes !

Alors ...OUIIIIII !!!!!!  Je suis en colère ! Tres en colère !!!! 

Je vais avoir l'air de quoi , MOI, maintenant ?

 J'ai trouvé :

 Ragoter  : dérailler,  déraisonner , radoter........  etc....    Merci pour la consigne maîtresse , peut-être que j'aurai dû chercher avant d'écrire !

 

Posté par : emiliacelina à - Commentaires [21] - Permalien [#]

Commentaires sur Je vais avoir l'air de quoi...MOI ?

  • C'est curieux, je ne donnais pas le même sens au verbe ragoter qui pour moi consistait plus à colporter des ragots (des choses fausses susceptibles de nuire gravement à une réputation), médire, diffamer à tort, plutôt que le sens donné par internet : pour moi radoter n'a pas le même sens du tout et va bien dans celui de déraisonner ! bref, comme quoi il est parfois difficile de se comprendre en employant les mêmes mots.
    Pour en revenir à ton texte, on pourrait dire que cette pharmacienne est victime de ragots si la triste vérité ne lui avait pas été révélée. Mais dans le fond ne l'a t-elle pas cherché ? On ne contrarie pas une vocation surtout si celle ci consiste à garder les vaches !

    Posté par delia63980, 04 février 2019 à 09:02 | | Répondre
    • on veut toujours faire au mieux pour nos enfatns ..... mais il faut tenir compte de leur péférence et laisser notre orgueil de côté !

      Posté par emiliacelina, 04 février 2019 à 20:49 | | Répondre
  • Bravo !
    Ah ces sales gosses !

    Posté par le_gout_des_aut, 04 février 2019 à 09:06 | | Répondre
    • sales gosses ....mais parents parfois .........

      Posté par emiliacelina, 04 février 2019 à 20:49 | | Répondre
  • Je me marre, car cela aurait pu être la réaction de ma mère...

    Posté par Fabie, 04 février 2019 à 09:15 | | Répondre
    • marrant à lire ...mais sûrement pas à vivre

      Posté par emiliacelina, 04 février 2019 à 20:51 | | Répondre
  • Parfois il est bon d'ouvrir les yeux
    Mais le faire avec intelligence
    Ton texte est une pure réalité
    J'ai connu dans mon village un style un peu comme cela
    Famille noble on ne mélangeait pas les torchons et les serviettes
    Sauf que la petits famille " pseudo supérieure aux autres " pas un a su honorer les souhaits des orgueilleux parents
    Comme quoi le bonheur parfois est bien dans les près hihi , inutiles parfois de vouloir s'élever au-delà des pâquerettes
    Bonne journée
    Bises
    J'ai adoré ton texte

    Posté par Rose63, 04 février 2019 à 10:38 | | Répondre
    • les parents devraient laisser leur orgueil de côté et ecouter leurs enfants... les conseiller ....oui, mais leur imposer des choix qui ne sont pas de leurs goûts donnent rarement de bons résultats !

      Posté par emiliacelina, 04 février 2019 à 20:54 | | Répondre
  • Nos chers enfants peuvent mentir même lorsqu'ils font leurs études sur Paris et habitent Paris.

    Posté par heure-bleue, 04 février 2019 à 10:41 | | Répondre
    • parfois même ....ils sont très forts !

      Posté par emiliacelina, 04 février 2019 à 20:54 | | Répondre
  • Tout est parfait, Emiliacelina, dans ton écriture. Tu as "ragoté" à merveille puisque c'est une oeuvre de fiction pour toi !
    Ragoter a aussi le sens de "faire des ragots" ou se quereller.

    PS : Saul Smitger n'a existé que dans mon imagination

    Posté par lakevio, 04 février 2019 à 11:46 | | Répondre
    • ....et l'on sait combien ton imagination est fertile ! Pour notre plus grand plaisir !

      Posté par emiliacelina, 04 février 2019 à 20:56 | | Répondre
  • très réaliste ! Et je comprends leur colère, mais il fallait peut être discuter de sa volonté à lui après le bac, au lieu d'imposer ce qui leur convenait à eux

    Posté par Anguillette, 04 février 2019 à 12:14 | | Répondre
    • tout à fait d'accord avec toi!Ne pas tenir compte de leurs choix est la meilleure façon de leur donner envie d'aller contre nos idées !

      Posté par emiliacelina, 04 février 2019 à 20:58 | | Répondre
  • Je n'ai pas vérifié le sens éthymologique de ragoter, l'allusion à "ragots" me semblait assez claire...
    Eh oui : durant la guerre et l'Occupation, on appelait ça des "bobards"

    Posté par bourlingueuse, 04 février 2019 à 15:37 | | Répondre
    • les ragots...... ça existe toujours !

      Posté par emiliacelina, 04 février 2019 à 21:00 | | Répondre
  • 'tin elle est en colère la mama ! je ne voudrais pas être à la place du fils

    Posté par Praline, 04 février 2019 à 17:34 | | Répondre
    • Mais bravo !

      Posté par Praline, 04 février 2019 à 17:34 | | Répondre
    • c'est so orgueil qui est surtout touché. Moi j'aurai surtout été peinée qu'il m'est menti !n

      Posté par emiliacelina, 04 février 2019 à 21:01 | | Répondre
  • j'en connais qui ont fait ce coup-là à leurs bailleurs de fonds, alors qu'ils avaient pourtant décidé eux-mêmes du choix de leurs études...

    Posté par Adrienne, 04 février 2019 à 17:49 | | Répondre
  • là...c'est pas sympa ! Pas sympa du tout !

    Posté par emiliacelina, 04 février 2019 à 21:02 | | Répondre
Nouveau commentaire