JanToorop Three women in profile witj a street

Devoir de la semaine.........   sur un tableau qui ne me plaît pas plus que çà..... mais quand il faut ...il faut ........

 

 Si vous la reconnaissez.......

 

Il y a quelques temps j'ai dû conduire mon père à sa dernière demeure. Il me manque énormément.

Il a pris soin de moi d'aussi loin que je me souvienne.

Aussi curieux que cela puisse paraître je n'ai pas souvenir d'avoir ressenti de manque causé par l'absence de ma mère. 

Comme tout un chacun , il est évident que j'en ai eu une.... partie sans que j'en ai le moindre souvenir .Je n'ai trouvé que bien plus tard au fond d'un tiroir une photo ...mais je  n'ai jamais osé poser de question.

Il est des secrets de famille qui sont bien gardés. Il m'est parfois arrivé de surprendre un changement de sujet de conversation lorsque j'entrai dans une pièce alors que mes tantes paternelles discutaient de moi qui grandissait sans présence féminine auprès de moi .

Je n'ai jamais manqué ni de tendresse , ni d'attention ....J'étais la "princesse" de mon père et ça me suffisait.

On dit que les blessures de l'enfance ne s'effacent jamais.  Mais même en grandissant, je ne me suis jamais posé la question.....

J'ai eu la chance de rencontrer l'amour .... celui qui me soutient et sèche les larmes que je verse depuis ces derniers jours.... celui -là même qui m'a donné le plus beau des cadeaux: :notre fille dont nous sommes si fiers :

Mélody,( je l'ai appelée Mélody) poursuit ses études de psychologie et c'est elle qui m'a fait prendre conscience de tous ces non-dits si bien cachés au fond de moi .... tellement bien bien refoulés  que je n'en ai apparemment pas souffert! 

Ellle a sû mettre des mots sur les questions que je n'ai jamais osé formuler:

"-Pourquoi ma mère m'at-elle abandonnée.... qui était-elle....est-elle  encore vivante.... a-t-elle eu d'autres enfants  ?

Si oui...ai -je quelque-part un frère ou une sœur....et ma fille un cousin ou une cousine ?"

Elle est parvenue à me convaincre et très versée dans les nouvelles technologies elle a  grâce au logiciel adéquat  vieilli la photo .........en trois étapes supposées;  jeune femme de 20 ou 25 ans,....puis femme plus mature de 35 à 45 ans puis .... soixante ans ou plus....

à chaque étape elle s'interrompait pour me questionner: 

- Tu es sûre ?  Je lui trouve un visage peu avenant.... ses lèvres minces.... ce menton pointu....  ces sourcils un peu froncés.... remarque, nous ne savons rien de ce qu'était sa vie ....  peut-être celle-ci  était-elle difficile ...ou compliquée...Bon ! Alors ...On fonce ou pas ?

-  J'ai dit : "On fonce "

Voilà pourquoi, très prochainement les réseaux sociaux vont être inondés de messages accompagnant  ces photos que je vous offre en priorité.

Alors si , par le plus grand des hasard vous avez un jour croisé le chemin de cette personne ......(le hasard, vous le savez est parfois curieux.).....vous savez comment me joindre.

Je vous remercie d'avance.

Au fait....elle s'appelle Juliette (c'était écrit derrière la photo !)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 E