Tiens ! Et si je vous faisais un peu ...languir ? Ça me laisserait le temps de cogiter .....pour la suite ! 

 

Bon quelques lignes en attendant la semaine prochaine....le week-end est réservé nous avons Rv avec le maîtresse Lakévio !

                                             ***

-Jacques, qu’en penses-tu ? Crois-tu que ce soit une bonne idée de me lancer dans cette recherche ?

- Puisque tu me demandes mon avis je peux seulement te dire que tu es seule juge. Il faut cependant que tu acceptes l’idée, que, peut-être, vos recherches n’aboutiront pas.

Tu n’as jamais évoqué avec moi l’absence de la mère que tu n’as pas eue et j’ai respecté ton silence, mais peut-être que se trouve là l’explication de ces moments où je te sens parfois … furtivement…nostalgique, comme un peu moins …lumineuse ? Donc, ma chérie, si tu as vraiment envie de te lancer dans cette quête, sache que tu as mon soutien et mon aide si c’est dans mes possibilités.

-Je pensais que nous pourrions commencer par aller voir les deux sœurs de papa. Je ne les ai pas vues depuis les obsèques, elles seront contentes de nous voir. Nous pourrions profiter du pont du premier mai.

- Excellente idée, cela te fera du bien de sortir et tu pourras poser les questions que tu t’es refusée de poser depuis tant d’années. Il est impossible qu’elles n’aient rien à t’apprendre ! Prépare les valises, mercredi, ma chérie, nous partons au pays des cigales !

-Merci…

-Ne me remercie pas… un voyage en amoureux…nous allons joindre l’utile à l’agréable !                                                                                                                                                                                                                                                                                 

 

                                         ***

-Bonjour maman !

-Bonjour ma chérie !

-Alors ce voyage ?

-Parfait ! Nous avons eu un temps magnifique.

-Oui, je sais, mais … que t’ont dit les tantes ?

-Pas grand-chose ! On dirait qu’elles détiennent un secret d’état et qu’elles craignent de déclencher la nouvelle guerre mondiale. La peste soit des secrets de famille, ils sont mieux gardés que les caves du Vatican !

Elles disent que leur frère est arrivé un beau jour avec un bébé d’un an (moi) dans les bras. Il avait été muté sur Sètes et ma mère n’avait pas pu ou voulu le suivre. Elles savent juste qu’auparavant il habitait à Marennes en Charentes-Maritimes. Elles n’ont jamais connu ma mère en personne, elles se rappellent juste qu’elle s’appelait Juliette quand au nom de famille ce serait un nom d’arbre … lequel ? Elles l’ont oublié !  

-Mais…ce n’est pas si mal ! Marennes, je n'en  connais que les huitres, mais je ne crois pas que ce soit une très grande ville !

Il faut que j’en parle à Eric , mais quelque chose me dit qu’il ne sera pas contre quelques jours de vacances en Charentes lors des prochaines vacances de Pâques ! Je crois d’ailleurs que Marc a presque terminé de travailler sur la photo.

-Tiens donc ! Un voyage avec Eric ! C’est vraiment un très bon ami !

                              ***

Marc a terminé de vieillir la photo je ne l’ai pas encore vue mais il dit qu’il n’y a aucun doute, une fois que le logiciel a  eu fini son travail la ressemblance avec moi saute aux yeux et un lien de parenté est indéniable ..

Je ne sais pas si nos recherches vont aboutir, mais rien que d’avoir la presque certitude que cette photo représente la racine qui manquait à mon histoire … c’est suffisant pour que je me sente plus …libérée ? Non ! Simplement plus légère !