Bon! Voici  vendredi, il va falloir plancher sur le devoir de Lakevio.. Alors je vous donne en pâture la suite N°9 que l'on peut considérer comme une fin tant il est facile d'imaginer une conclusion , disons...heureuse .....même si elle peut aussi sembler bâclée! 

Mais, entre le devoir de la maîtresse et le rendez-vous à l'hôpital mercredi pour mon cher et tendre le stress est là et je n'ai pas assez la pêche pour raconter ce qu'à été  la vie de Juliette!..... Peut-être un jour........

 

Suite N° 9 

J’ai posté la lettre à l’adresse de l’agence du « restos du cœur » depuis quatre jours, et le facteur viens de me remettre le courrier.

Une enveloppe attire immédiatement mon regard car son cachet est celui de Perpignan. 

Depuis cinq bonnes minutes, j’attends ma fille en tournant et retournant la lettre dans tous les sens sans me décider à l’ouvrir.

Cinq minutes de plus et nous sommes deux à la contempler avec circonspection ! 

-Assez hésité, on l’ouvre !

 

                                                     ***l

 

Lettre de Juliette :

 

                            Chère Marie.

 

Votre lettre est un magnifique cadeau que je n’espérais plus depuis longtemps.

Mes propres recherches n’ont jamais été couronnées de succès contrairement aux vôtres et j’avais fini par me dire que c’était une juste punition que le ciel m’infligeait.

Je n’ai pas le don de l’écriture pour vous décrire mon émotion à la lecture de votre lettre. Je peux juste vous dire : Oui ! Je souhaite de tout mon cœur vous rencontrer où vous le voulez, quand vous le voulez et je vous remercie très sincèrement de m’avoir retrouvée. Je vous indique mon N° de tel : xxxxxxxxx  si vous souhaitez que nous convenions d’un rendez-vous.

En toute sincérité, les mots me manquent aujourd’hui tant je suis sous le coup de l’émotion pour en écrire davantage.

Je vis depuis tant d’années avec les regrets et le remord d’être partie que je n’avais plus l’espoir de vous connaître un jour.

Je ne sais si je peux me permettre de vous embrasser mais c’est mon vœu le plus cher depuis si longtemps !

                                    

                                                                       Juliette 

 

                                      Juliette Bouleau (veuve Sauval )