04 novembre 2019

La colère...

Devoir_de_Lakevio_du_Goût.jpg

À vous, elle vous dit quelque chose, cette toile de Matteo Massagrande ?
Parce qu’à moi elle rappelle quelque chose.
Quelque chose de lointain mais bien gravé dans la mémoire…
Vous nous le raconterez lundi ?

 

 La colère...

 

Ce sera la rentrée.

A vrai dire ,j'ai beau fouiller ma mémoire  cette toile ne me  rappelle rien... il va donc falloir  que j'imagine.. et en ce moment j'ai plutot l'imagination  en jachere.... c'est dire!

On dit que la nuit porte  conseil... je verrai ça demain !

Bon le dicton n'a pas toujours raison!  Pas plus d'idée que hier! 

Voyons! Voyons!  Si, au lieu d'imaginer une histoire , je lui demandai à elle ce qu'elle en pense ? Etant bien entendu qu'en disant  "elle" je veux parler de la maison . Après tout elle a bien son mot à dire , non?

 

Comme c'est gentil Emilia de me demander mon avis !  Bien évidemment que j'en ai des choses à raconter....je ne suis pas arrivée à l;âge que j'ai sans avoir vécu ...ou plutôt avoir vu vivre quelques générations. Ah! Oui! J'en ai vu ... malgré mon grand âge qui m'a laissée toute décrépie j'ai toujours une bonne mémoire. .... 

Pourtant, je ne vous raconterai rien ! Ce qui s'est passé entre mes murs est privé et je ne suis pas du genre indiscrète.

¨Pourtant aussi , je dois avouer que j'ai un peu la colère . C'est vrai !  ici, ils ont vécu, y ont trouvé chaleur, abris et sécurité. Ils y ont grandi, rit et pleuré;, fait des enfants qui venaient égayer mes murs de leurs jeux et babillages puis sont partis pour vivre  sous un autre toit  : le leur. 

Mais....

Ils disaient que j'étais LA  maison famliale et revenaient souvent ....  avec les petits-enfants....puis arrieres-petits-enfants....qui ajoutaient leurs griffonnages sur les murs des chambres à ceux qu'avaient griffonnés leurs parents...

Mes murs résonnaient de leurs cris , leurs jeux, leurs courses  et mêmes leurs disputes!....mais, Dieu que c'était vivant ! Mon cœur battait et je n'avais que faire de l'état de délabrement qui peu à peu  ....me gagnait.....je ne suis pas non plus orgueuilleuse!

Pourtant , j'ai été belle vous savez! Vraiment très belle....mais le temps fait des ravages...il est impitoyable. Je tiens toujours debout cependant ,encore solide, mais depuis la disparition du premier "maillon de la chaîne familliale"...pourquoi ils ne sont plus revenus ? Le vent a fait disparaître  le petit panneau "a vendre" du coup  les visiteurs se font rares!

Le silence m'entoure ... je commence à déprimer.... j'en viens même à apprécier le trottinement des souris qi règnent dans les pièces en maîtresses des lieux, c'est dire !

Alors! Oui! Je suis colère, :entre-nous, vous ne croyez pas que j'aurai mérité un bon ravalement.....pour services rendus ?

 

Je ne sais pas si j'ai bien fait de lui donner la parole !

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [14] - Permalien [#]