Ldevoir de Lakevio du Goût_19.jpg

Sur cette plage étrange, je pressens des évènements surprenants se déroulant sous la lumière de la Lune
(Et ne dites rien, le TLF dit que l’on peut mettre un accent grave à « évènement » comme le laisse entendre la prononciation).
Dites nous ce que vous inspire cette inquiétante lumière traversant avec difficulté ces nuages tempétueux.
Je vais tenter quant à moi d’y lire quelque chose d’ici lundi…  

Décidément Le Goût en cette période de fêtes tu pourrais trouver plus gai ! 
Pour ma part en regardant de plus près il me revient une fois de plus le même souvenir que lorsque tu nous avais proposé le beau bouquet de lilas blanc :  J'entends ma mère chanter ....   La chanson des flots bleus. 
Cette chanson là fait partie de celles qui m'ont le plus émue....  et même encore ...
Avouez qu'il  a de quoi !
 Sur le  rivage, où la barque légère
Est au repos
Les enfants jouent loin des yeux de leur mère
Aux matelots

Renouvelons, dit l'un d'eux l'aventure
De Robinson
Hissons la voile en haut de la mature
Le vent est bon !
Et les petits enfants
S'éloignent en chantant
Tirons les avirons
Et filons en cachette
Sur l'aviron tirons
Que pas un ne s'arrête
Ohé ! tirons
Mais là bas tout là bas dans le vent qui soupire
La voix du vieux clocher tinte et semble leur dire :
Petits enfants prenez garde aux flots bleus
Qui font semblant de se plaire à vos jeux.
Les flots berceurs font pleurer bien des yeux
Petits enfants prenez garde aux flots bleus.

Ils sont partis sur la barque légère
Les trois p'tits gars
Ils sont partis se disant que leur mère
Ne l'saura pas
Mais les flots bleus que la brise taquine
Se sont fâchés
La voile blanche et le mât qui s'incline
Sont arrachés.
Et les petits enfants
Joignants leurs doigts tremblants
Le regard suppliant
Et les yeux pleins de larmes
A travers l'ouragan
Jettent ce cri d'alarme:
"Maman, Maman !"
Mais là bas tout là bas dans le vent qui fait rage
La voix du vieux clocher tinte à travers l'orage:
Petits enfants dans les flots furieux
Levez vos mains vainement vers les cieux
Les flots berceurs font pleurer bien des yeux
Pleurez, enfants perdus dans les flots bleus.

Avouez aussi que ce texte va bien avec l'image fournie pour le devoir de la semaine , même le prof qualifie cette lumière d'inquiétante, c'est dire !
En plus je vous fais grâce de la fin de la chanson ....à savoir le désespoir de la mère  ... 
Il y a mieux pour débuter la semaine !