vendredi, 27 mars 2020

32ème devoir de Lakevio du Goût

marquet.jpg

Dites-moi, lectrices chéries, vous ne trouvez pas que ce dessin d’Albert Marquet, est un beau symbole d’évasion ?
En ces temps d’emprisonnement généralisé racontez nous une histoire de liberté récouvrée.
Si c’était fait lundi, ce serait bien.
Mais je ne force personne, hein !

Et pourquoi pas Liberté ?

Symbole d'évasion nous dit le prof.... Effectivement, si je laisse mon esprit s'évader dans mes souvenirs d'enfance, je me revois courant derrière mon cerceau ( une vieille roue de bicyclette à laquelle il manquait plusieurs rayons).... que je propulsais à l'aide d'un morceau de bois, l'orientant vers la droite ou la gauche.... Alors, oui, on peut parler d'évasion pour la gamine que j'étais.

Mais, si je réfléchis ...."évasion" est peut-être exagéré.

Le sujet du devoir me semble difficile. C'est ce terme qui me pose problème. Si je tente de le remplacer par : "liberté" me dis-je, ce sera peut-être plus facile....

Mais...non ! 

Le seul moment de ma vie où j'ai révé de liberté, c'est durant ma jeunesse. Mes parents étaient très stricts, alors je me contentais de rêves.

Ensuite, si j'en ai manqué durant toute ma vie, c'est simplement parce-que je n'ai jamais pu ni voulu me libérer de mes attaches familliales. Nous sommes nombreuses à avoir toujours fait passer notre famille: parents,époux, enfants, petits-enfants, frères ou sœurs avant nous-mêmes. Je ne suis pas la seule. 

 Ce n'est pas un regret, ne vous y  trompez pas. Chacun pense et agit selon son sentiment...  et en ce qui me concerne, j'ai toujours veillé en priorité au bien-être de ceux que j'aime sans que cela me coûte et jamais, jamais, le moindre regret ne m'a effleuré l'esprit. Pourquoi rêver d'évasion ou liberté ? Celà impliquerait d'être moins disponible pour les miens.

Alors, en toute honnêteté, si je n'ai jamais eu aucune envie d'évasion , j'ai , par contre, aujourd'hui férocement envie de cette liberté qui ne m'a pourtant jamais manqué.

Envie d'aller et venir à mon gré, pour aller voir ou recevoir mes enfants, petits-enfants, arrières-petits-enfants et ceux que j'aime.... Lorsque  nous pourrons, sans crainte, pratiquer  ces deux mots : évasion et liberté  .....  lorsque nous ne serons plus confinés....J' espère que nous pourrons tous, enfin,  en user à volonté... sans y avoir laissé trop de "plumes"!