04 mai 2020

Bizarre

devoir de Lakevio du Goût_37.jpg

Bien que nous soyons le 1er ami, jour chômé par excellence, je vous propose ce devoir pour lundi.
Magritte avait eu vent du « Covid-19 » j’en suis sûr.
Les amants qu’il a peints en sont la preuve.
Quelle sensation peut laisser un baiser quand on respecte les « gestes barrière » ?
Imaginez donc la chose.
Tentez-la.
Puis supputez ou racontez l’effet du coronavirus sur ce baiser.
Surtout un baiser « protégé » de cette façon…
À lundi…

Bizarre !

Pour un tableau bizarre   : il est bizarre ! Enfin, je le trouve bizarre. Mais je ne suis pas experte en beaux arts,  loin s'en faut !

Ce serait un tableau récent, je comprendrai...  Comme l'imagine  notre cher professeur, inévitablement notre esprit s'égarerait  et  penserait  coronavirus!

Mais ce n'est pas le cas: alors à quoi pensait le Sieur Magritte en peignant ces amants?  En toute franchise je suis très curieuse de le savoir. Il doit bien y avoir une raison...une explication ! 

Quoiqu'il en soit, cette toile, au premier abord me dérange! L'inconnu est déjà dérangeant et inquiétant en règle générale...alors imaginer un baiser ainsi protégé ? Curieux!

...Curieux et gênant.... Déjà que sous un  simple masque en tissu de ma fabrication je manque de souffle....  

Je ne parviens pas à  imaginer une histoire d'amour... ou alors se serait une histoire ... glauque. Et ça, je ne sais pas le faire . 

Bref ! En un mot comme en cent , vous l'avez compris, ce tableau ne me plaît pas !  

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [20] - Permalien [#]