06 mai 2020

Il leur disait...

Il leur disait souvent : quand votre mère et moi ne serons plus là, conservez les liens qui unissent notre famille. Privilégiez les réunions familliales telles que celles que nous avons toujours tant aimées. Ne laissez pas le temps distendre les liens fraternels que nous avons tenu à vous inculquer tout au long de notre vie.

Ce n'est peut-être pas textuellement ses phrases, mais en substance c'était son soucis principal. Que cet amour familial qui nous unit et dont il était si fier, perdure quand nous les aurions quittés.

Il est parti le premier. Le père, le Patriarche, le modèle, laisse un vide énorme qui les rapproche encore plus. 

Alors ils ont décidé que, selon le principe des"cousinades" ils allaient programmer une " R....nade" tous les trois mois. L'idée est venue de l'épouse du plus jeune.  La première réunion de toute la famille  sans le chef du clan,était prévue pour le début mai.

L'ouverture de la pêche étant annoncée pour le 2 mai, nos pêcheurs avaient constitué des équipes qui seraient partagées aprrès tirage au sort dispachées sur les trois bateaux. Ce serait un concours qui avait été programmé lors du réveillon de Noël. Les perdants devraient assurer le service du repas du lendemain ... Les prises seraient pesées, comptées, mesurées. 

Les coupes que ma belle-fille avaient achetées en cachette pour les deux bateaux vainqueurs et la toute petite pour les perdants (ironiquement à peine 5 cm) découverte lors d'un vide grenier, sont toujours cachées dans le pacard. Avec le confinement, pas d'ouverture de pêche, pas de réunion.

La prochaine, R....nade" est prévue pour la mi-juillet .... chez  le fiston aîné à Soulac .Elle est particulièrement  importante . 

D'une certaine façon, nous serons tous là ! VRAIMENT TOUS ! 

Si les circonstances nous le permettent ....

 

 

Posté par emiliacelina à 18:47 - Commentaires [11] - Permalien [#]