31 juillet 2020

Quand mon petit cœur court...

Décidemment 2020 n'est pas notre année...

 

L'une de mes petits cœurs s'est fait mal en jouant au centre aéré..

C'est ce que l'on a dit au téléphone à ma petite-fille, enfin, ils n'ont pas dit "le petit cœur de sa mamie"... ils  ont juste dit Lana.

 Elle courait et n'a pas vu qu'un banc en fer se trouvait sur son chemin.

Et comme quand mon petit cœur court, elle y met tout son cœur!  Sa mère dit : elle s'est payé un banc en fer !

Elle a donc  a donc été la récupérer. C'est arrivé juste avant la fin de journée.. 

La blessure à la jambe n'st pas impressionnante, après fait un pansement elles sont rentrées à  la maison. Par contre ça saignait beaucoup. 

Appel de sos médecins qui refait le pansement et les envoie aux urgences.....  qui refont le pansement et les renvoie à la maison.

Le matin suivant, impossible pour la petite de poser le pied parterre. Trop douloureux.

Appel au médecin de famille qui demande à la voir, et l'envoie passer une radio (il n'a d'ailleurs pas compris pourquoi on ne lui en a pas fait aux urgences).

Résultat: Fracture ouverte du tibia! 

Dans 8 jours on pratiquera une "fenêtre" dans son plâtre pour vérifier que la plaie ne s'infecte pas.

Bref, antibiotiques ...etc..

... l'affaire lui a-t-on dit devrait durer 4 mois!

Mon pauvre petit cœur!

IMG_20200731_092722_resized_20200731_112104601

Le repose jambe du fauteuil roulant est trop court... c'est la galère pour en avoir un autre ...  c'est le mollet qui devrait reposer dessus pas le talon! 

Sa mère lui a donné une clochette pour appeler sa sœur quand elle le veut (si elle est à l'étage) mais, en fait , elle n'est jamais bien loin d'elle!

Je lui ai  dit d'en profiter pour se faire servir comme une princesse!

Bref, les petits  projets pour la durée des vacances sont tombés à l'eau ! 

Posté par emiliacelina à 22:05 - Commentaires [19] - Permalien [#]

26 juillet 2020

Pour vous remercier.

Presque une semaine de passée à Soulac chez le fiston et Sylvie.

Je suis repartie samedi parce-que je ne veux pas abuser, mais le soir même j'avais un message de la belle-fille qui me demandait: "vous revenez quand?"

Elle travaille tot le matin chez un traiteur et quand elle rentre elle apprécie ma présence et son couvert installé avec son repas tout prêt!

Le matin j'essaie de me rendre le plus possible utile ainsi elle est tranquille et après un petit repos on papote ou on joue au scrabble ...

Eric lui, a acheté un tracteur et  passe son temps dessus!  La propriété devient de plus en plus belle .On dirait un gamin avec un nouveau jouet !

Le matin nous prenons tous les deux notre petit déjeuner et on profite de la vue et de tout ce qui vole !

-"J'aime quand tu es là maman, on est bien tous les deux!" m'at-il dit. C'est très gentil. Qu'un gamin dise celà à sa maman ce n,'est pas rare, mais un homme de 57 ans, plut^t peu bavard en paroles de ce genre.....m'a beaucoup émue.

Malgré tout... je ne reste pas une semaine entière. Il ne faut pas abuser des bonnes choses, Ni de leur gentillesse!

Pour vous remercier de vos commentaires qui m'ont beaucop touchée, je vous publie notre photo !

Voyez! Je suis encore capable de sourire !

 

965062656_20200723_044748_3304685 (2)

SANY0017

 

J'avais emmené mon ordi, mais oublié ma clé 4G. Sur Soulac en pleine saison internet est une catastrophe. Honnêtement, en ce moment, je ne suis pas très tentée d'écrire....   mais comme chez beaucoup un jour ou l'autre,  ça ne va être que passager... Je n'ai pas envie de fermer mon blog, je le laisse juste se reposer un peu !

Posté par emiliacelina à 22:02 - Commentaires [16] - Permalien [#]
15 juillet 2020

Il aurait aimé...sans aucun doute!

Voilà! Je suis rentrée chez moi.

Je ne sais pas trop comment commenter la journée de dimanche, mais je rentre ...sereine.

C'est une journée qui marque pour toujours toute notre famille.

Pas dans la douleur que nous avons connue fin janvier. Non! Dans la peine certes, mais émouvante et douce...

Les enfants m'ont conduite en voiture alors que les petits enfants et leurs conjoints marchaient devant ... là où nous voulions aller.

Sur la rive surélevée, nous avons répandu ses cendres alors que comme un fait exprès au-dessus de nous, le ciel était peuplé des oiseaux que nous avons dérangé: cygnes, cigognes, hérons, et les échasses blanches qui nous tournaient autour pour défendre leurs petits que les premiers cherchaient à gober.

Toute la journée lorsque nous tournions les yeux au loin, le ciel était plein de vie et nous avons eu le sentiment qu'il était chez lui.

De retour, la table que nous avions installée sur la terrasse et joliment préparée était dévastée par le vent. Mario resté sur place pour garder mes petits cœurs  n'avait rien pu faire. Les pots de fleurs renversés sur la nappe.

Finalement nous avons tout déménagé sous le saule pleureur, foin des chichis, et l'après midi tous les jeunes se sont retrouvés assis ou couchés sur l'herbe!

Beaucoup de souvenirs égrenés, de moments joyeux rappelés, et des rires en éclats ou mouillés d'émotion, beaucoup , beaucoup d'émotion.

Notre famille a toujours été très soudées, mais nous avons tous eu l'impression que les liens se sont encoe renforcés si possible !

Peut-être le sentiment du devoir accompli en respectant ce qui était sa façon de voir les choses. Depuis les obsèques nous avions une 'impression d'inaccompli.

Ce n'est plus le cas. Il est chez son fils certes, mais chez lui ... chez nous! Il aurait aimé, aucun doute !

 

 

PIC_0607

PIC_0617

 

PIC_0621

PIC_0634

 

PIC_0631

 

Marine a conduit le tracteur, (elle en veut un à Noël) je devrai trouver çà dans un magasin de jouets 

Mes petits cœurs sur les  genoux du papy aussi ! 

 

PIC_0610

 

Pendant ce temps...

Posté par emiliacelina à 18:28 - Commentaires [19] - Permalien [#]
05 juillet 2020

A...après le 14 juillet...

Pas très prolixe en écritures ces derniers jours, mais, pas de soucis particuliers, juste pas mal occupée. ( la tête aussi) !

En couture :

SANY0018

Des pantalons pour mes petits cœurs plus deux autres ( un pour Abby et un pour Lou la petite-fille de Sylvie que je n 'ai pas eu le temps de phothographier)

En tricot: 

nouveau 2

 

La première veste pour Abby a beaucup plu alors j'ai dû en faire une à Mïa, Lou et à la future arrière petite-fille de ma belle-sœur (ce bébé s'appellera aussi Mia mais pas écrit pareil (je ne m'en rappelle plus exactement l'orthographe plutôt bizarre! ).

J'ai fait aussi plusieurs visite à Soulac pour le plaisir et pour organiser la réunion familiale du 12 juillet car Sylvie travaillant je tiens à lui éviter le maximum de chose à faire. Nous serons 21. Je vois que la météo annonce du beau temps.

Eric "peaufine" son terrain pour que nous puissions y circuler jusqu'au fin fond sans problème. J'y ai vu le couple de cygnes qui ont maintenant six petits et quantité de canetons derrières leur mère ainsi que diverses espèces d'oiseaux qui  piaiallent au dessus de notre tête craignant que l'on s'approche trop des nids dissimulés autour du lac, même un renard et des buses ont traversé l'un le terrain et l'autre le ciel ...mais cette fois nous n'avons pas vu de chevreuils...

SANY0025

 Dans cet endroit  beau, calme et serein grouillant  de vie. dans toute sa liberté ..." il sera chez lui. "

 Tout ceci nous perturbe un peu . La journée sera douloureusement émouvante mais ce sera notre dernier homage et nous le lui devons bien.

Alors , je ne pense pas écrire durant les jours prochains, n'en soyez pas étonnées(és).

 

 

 

Posté par emiliacelina à 22:23 - Commentaires [13] - Permalien [#]