vendredi, 15 janvier 2021

64ème devoir de Lakevio du Goût

Jack_Vettriano-File7644.jpg

Je vous propose de dire ce que vous inspire cette toile de Mr Vettriano.
Une histoire qui commencerait par :
« Un bel organe, un imperturbable aplomb, plus de tempérament que d’intelligence et plus d’emphase que de lyrisme, achevaient de rehausser cette admirable nature de charlatan, où il y avait du coiffeur et du toréador. »
Et qui finirait par :
« Elle en retira qu’il n’avait que l’aspect d’un brave, avec l’entrain facile d’un commis voyageur. »

À lundi donc..*

Je m'y colle seulement aujourd'hui, mais , le Goût ayant dit : à lundi... je suis dans les temps.

Rendez-vous écourté!

Un bel organe, un imperturbable aplomb, plus de tempérament que d'intelligence et plus d'emphasme que de lyrisme, achevaient de rehausser cette admirable nature de charlatan où il y avait du coiffeur et du toréador.

Non! ça ne va pas !   

On peut dire ce que l'on veut, les sites internet pour faire une rencontre, ce n'est pas toujours une réussite il faut faire attention au texte de l'annonce, la peaufiner . Je vais quand-même m'inspirer de ces deux lignes et les arranger pour ... attirer le chaland! 

Je ne vais quand même pas passer ce wee-kend sans être invitée dans un bon restaurant ....et même plus si ...affinité mais, sur ce point je me fais confiance!

Donc, reprenons ce texte :  Jolie et séduisante brune, au tempérament affirmé  dotée d'une grande intelligence et de lyrisme (oui, ça fait bien : lyrisme je le garde) , mes qualités rehaussent mon admirable nature pleine d'entrain.

Voilà! Avec un texte pareil et ma photo, ils vont se bousculer au portillon !

Comme prévu je me suis rendue au rendez-vous. Je l'ai vu arriver de loin. 

Ma première impression est que les fameuses lignes qui ont inspiré le texte de mon annonce pourraient plutôt le concerner: il y a du coiffeur et du toréador !  

- Hum! pour une jolie brune , l'annonce n'a pas menti, mais je ne suis pas emballé par son air déjà "conquérant"! Je suis persuadé qu'elle n'en est pas à son premier rendez-vous. Je peux la comprendre, moi non plus. Mais je cherche une femme simple et naturelle, je ne suis pas à la recherche d'une séductrice. D'ailleurs ce genre de rendez-vous , jusqu'à maintenant ne m'a pas apporté de grandes satisfactions! 

Comme je suis bien élevé et que je sais qu'il faut se méfier de nos premières impressions , après avoir bu un verre je l'ai invitée au restaurant.

 Vous voulez que je vous raconte la soirée? Si! Si! Je suis sûr que vous êtes curieux!

Il faut dire que je viens juste dêtre "confirmé divorcé" et croyez moi sur parole ce n'est pas moi qui était "fautif" ...en aucune façon! 

Les "choses" se présentaient" bien jusqu'à  ce que dès le début du repas, elle se lance dans une diatribe virulente envers son mari dont elle venait de divorcer.

« Il ne faisait que travailler ! J’ai réussi à lui piquer la maison et une pension qui me met à l’abri du besoin et il a les enfants une semaine sur deux : c’est moi qui ai choisi la garde alternée. Il ne me comprenait pas, j’ai besoin d’autre chose… d’indépendance, et patati et patata….» Je l'écoutais patiemment Jusqu’au moment où elle a eu le grand tort de me demander mon avis: "tu me comprends?" alors... me suis  levé de table en disant un truc dans le genre :

 - Avec une femme comme toi je peux comprendre qu’il se soit cassé, alors, tu vois, tu finis le repas toute seule.

-          Mais, tu me laisses comme ça ?

-          Tu le vois bien ! Tu veux de l’indépendance ? Je te laisse ta note !

-          Mais … t’es un goujat !

-          Hééé ! Oui ! Et ne te plains pas, je règle la mienne !

Quelle conclusion a-t- elle tiré de l'aventure? A mon avis elle en retira que je n'avais que l'aspect d'un brave avec l'entrain facile d'un commis voyageur!

Et je me fiche de son avis ! Je suis bien élévé ...mais il y a des limites à tout !