31 janvier 2021

Et ça continue....

66ème Devoir de Lakevio du Goût.

Devoir de Lakevio du Gout_66.jpg

Mais qu’est-ce qui a bien pu surprendre cet homme, l’affoler au point qu’on le pense fou ?
Vous avez certainement une idée.
On en saura sans doute plus lundi…

 

J'avais préparé ma page bien décidée à écrire sur ce qui a l'air d'épouvanter ce personnage, mais , désolée! 

Je vais voir de façon rapprochée ma belle -soeur qui fait une infection des reins  (très douloureux) je ne sais pas si celà a un rapport avec l'immunothérapie et le même jour le vaccin covid!

D'un autre côté ma belle-fille de Soulac a fait un AVC (je crois qu'il y a un autre nom pour ça) de l'oeil. Elle doit une fière chandelle à son amie avec qui elle était sur la route pour faire des courses qui a réagi très très vite !ça c'est terminé à l'hôpital. Le plus gros est passé (enfin à suivre RV chez le cardiologue et prise d'anti-coagulants en attendand mardi) grosse peur! 

je file donc à Soulac pour quelques jours.

....Bref ! L'année  2021 continue son chemin ....  de m...e ! 

Posté par emiliacelina à 20:02 - Commentaires [11] - Permalien [#]

27 janvier 2021

Il est des jours où l'on refuse de se laisser aller à penser...

Il est des jours où l'on ne veut surtout pas penser!  

Pour ne pas penser je ne vois qu'une solution. Penser quand même mais à autre chose que ce qui nous tracasse et s'occuper..s'occuper...s'occ....

C'est ce que depuis hier, je m'applique à faire!

Depuis longtemps, au moins deux ans je voulais changer mes rideaux du séjour/salon.  Je me suis décidée et ils sont commandés pour les deux grandes (enfin ...normales) baies vitrée. Les voilages actuels sont beiges clair. Je trouve que ça assombrit. J'ai envie de lumière. J'ai donc choisi un voilage d'un blanc très lumineux  mais très simple. Je me suis même offert le luxe de laisser la confection à la charge du magasin! 

Chez ma voisine Mumu (belle-fille) j'aimais et j'aime toujours bien ses tapis. J'ai laissé échapper l'idée d'en acheter aussi un jour prochain. Comme beaucoup en ce moment, elle avait trouvé son bonheur sur les sites d'occasions d'internet pour une bouchée de pain! 

Une heure après notre conversation elle a toqué à la baie vitérée de chez moi : -"J'ai trouvé vos tapis!" Mardi matin nous irons à Lanton  mais regardez avant si ils vous conviennent. 1) Lanton c'est quand_même à 50 km..2)  ils me plaisent beaucoup ! 

Ainsi fut fait! :) la matinée de hier a ainsi passé comme un éclair! Mumu m'a fait faire une affaire en or !

Du coup, je me suis lancée dans un grand nettoyage. J'ai eu besoin de l'aide des fistons pour bouger la table basse qui pèse un âne mort . Elle est vitrée avec  le verre du dessus  bizeauté (rien que le verre je ne suis pas capable de le lever) et abrite une composition d'un lieu du marais avec différents canards naturalisés, libellule, grenouille... oeuvre de Eric ( lorsqu'il était taxidermiste)  Elle est trop importante pour chez lui et moi je l'aime beaucoup même si elle prend pas mal de place! .. Nous en avons profité pour lui adjoindre un éclairage. 

Voilà, mon séjour change de déco!  Enfin , juste un tapis en plus, les rideaux ne seront prêt que dans 2 ou 3 semaines (reste à savoir si nous sommes confinés comment et quand je les récupèrerai! ) . Les tapis réchauffent  la pièce, c'est bien connu !

Avec la présence du petit-fils et des fistons la journée a passé ...vite... ce soir je suis bien un peu fatiguée , mais je peux penser à l'anniversaire de mes petits-coeur que nous ne pouvons pas fêter elles sont mal fichues et leur mère aussi. En principe un gros rhume. Elle font 11 ans. Avec ce virus de m...e je ne les vois pas assez !

Mais, c'est comme pour tout: il faut se faire une raison !!!!

 

tapis

Posté par emiliacelina à 18:54 - Commentaires [8] - Permalien [#]
25 janvier 2021

Je rêve, je rêve , je rêve...

Devoir de Lakevio du Gout_65.jpg

En voyant « Le pêcheur à la ligne » de Renoir, m’est venue une question. 
Mais que peuvent-ils bien penser, l’un et l’autre.
Ou l’un ou l’autre.
L’une ?
L’autre ?
Tentez donc de pénétrer leurs pensées d’ici lundi.
Je vais m’y efforcer aussi.
À lundi…

 

C'est très doux, tres serein,, tres ....... bucolique ?    C'est un plaisir pour les yeux même pour moi qui ne saurais pas faire de commentaires intelligents sur cette toile, ni même sur d'autres oeuvres, mais, bon! Je sais quand-même si j'ai du plaisir ou pas à la regarder!

Et celle-ci me parle beaucoup. 

Puisque je ne suis pas capable d'émettre une critique intelligente, je vais comme le suggère le  prof,  tenter d'imaginer ce que peut penser ce couple. chacun de son côté!  Ou bien.... 

Me demander : que se passe-t-il au fond de cette rivière?

Peut-être un papa poisson qui, suivi par une kyrielle de petits alevins,  leur donne une leçon.

- "Regardez mes enfants, et souvenez vous en bien, il en va de votre survie! Vous avez devant vous  la chose  qui vous montre si vous avez affaire à un rusé qui saura vous tenter avec une multitude d'appâts attirants ou bien par un novice, le petit pêcheur au coup du dimanche qui s'imagine que nous n'avons aucune cervelle.

Observez bien: ce petit ver blanc qui flotte inerte devant notre nez: est-t-il attirant ? Point du tout!  Regardez comme il est flasque, c'est l'exemple même d'un asticot mort  depuis un bon moment. Passez votre chemin, vous ne le sentiriez même pas sous la dent! On voit bien que c'est un novice qui tient la canne à pêche au bout du fil auquel se trouve un "hameçon" ...ce n'est pas le plus dangereux. Le plus dangereux c'est celui qui connait nos habitudes et sait nous tenter avec un ver dont nous sommes si friands! Un ver qui gigotte tellement que l'on croit qu'il nous nargue alors que nous pouvons n'en faire qu'une bouchée ....c'est terriblement tentant mais, je vous le répète :

L' hameçon c'est notre ennemi!  J'ai connu des poissons qui savaient suçotter l'asticot en ne laissant accroché  que sa peau, mais c'est très, très risqué, il faut avoir beaucoup d'expérience sinon on est bon pour se retrouver projeté en l'air hors de l'eau tel un oiseau, en un éclair, alors n'essayez même pas!

Appochez un peu sans surtout essayer d'y mordre pour cette première leçon, restez bien groupés derrière moi  et observez : voici l'exemple même de l'appât du novice et rappelez vous, que parfois,  l'enjeu ne vaut pas la chandelle, il y a belle lurette qu'il aurait dû changer son asticot... on perçoit très clairement l'hameçon.... fuyons ! 

Passons notre chemin..... Demain je vous parlerai du pêcheur au lancer... beaucoup plus dangereux!  

 

Heuuu!!!!! Je crois que j'imaginerai plutôt demain ou dimanche.....  si je m'endors ce soir en y pensant peut-être qu'une autre idée me viendra en dormant ! Sinon il faudra vous contenter de ce brouillon ! 🙂

 

65 ème devoir de LAkevio du Goût. 

JE suis généreuse  aujourd'hui :  2ème  devoir sans que j'efface le premier ! Vous pouvez choisir ! 

Lui pourrait penser:

- On n'est pas bien là ?  Il fait beau, il fait soleil. il fait bon. Après avoir passé toute la semaine enfermé dans un bureau ça fait du bien. Je ne raterais pas un seul dimanche sur le bord de la rivière en compagnie de ma femme. Elle n'est pas comme moi passionnée de pêche , mais je ne lui laisse pas le choix, alors bon gré ...malgré..(comme l'on dit) elle m'accompagne. Elle ne se rend pas compte que c'est bon pour sa santé, au moins elle s'oxygène. D'ailleurs je la trouve bien pâlotte.Après être enfermée entre ses quatre murs toute une semaine, cela ne peut que lui faire du bien, avec le ménage et nos deux enfants elle n'a guère le temps de s'adonner à la lecture elle qui aime tant ça.

Elle pourrait penser:

Regardez le avec sa canne à pêche, fier comme Artaban Môssieu taquine le gougeon! 

C'est bien connu: "le pêcheur au bord de l'eau

Abrité sous son chapeau

Est heureux et trouve la vie beeeeelle!".......

Lorsque passe un promeneur il bombe un peu le torse et  observe du coin de l'oeil si l'on admire sa prestance et la  patience de sa si jolie femme, qui reste sagement assise auprès de lui des heures durant.

Il pense que je lis: c'est vrai, j'en ai l'air, mais mes pensées volent bien ailleurs! 

Je pense à demain . Demain lorsque Jacques sera parti au travail, je conduirai comme tous les lundi et jeudi les enfants à l'école et je rejoindrai Lucien dans son appartement où, là au moins, je ne risquerai pas de coup de soleil lorsque je mettrai bas ma robe et tous ces frou-frou qu'il trouve si gênants qu'il m'aidera vite  à les ôter dès-que je franchirai le seuil de sa porte! 

Alors, Jacques, pêche et profites en bien , pendant ce temps, moi, je rêve... je rêve ...je rêve ...à demain !

Finalement, c'est bien aussi le dimanche au bord de l'eau rien que pour çà !

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [26] - Permalien [#]
21 janvier 2021

Je rendrai l'invitation...

C'était...? Il n'y a pas très longtemps, mais je ne saurais pas donner une date précise. Lorsque l'on est retraité on ne consulte pas beaucoup le calendrier. Peut_être un peu quand l'on sait que la retraite doit être versée, alors on vérifie sur le compte, ou bien que l'on sait qu'il doit y avoir un anniversaire concernant les enfants (oui! on sait quand-lmême quel mois nous sommes , il ne faut pas exagérer!). Mais les jours qui passaient vite  défilent maintenant encore plus rapidement et malheureusement  la morosité ambiante ne nous aide pas à espérer des jours joyeux!

Bref! On délaisse les blogs je trouve! Même moi, alors je ne vais pas critiquer une paresse ou manque d'idées que je partage largement.

Je ne sais pas si ça va durer, mais il me vient l'envie de me secouer un peu! Ce n'est pas facile , parce-que : que voulez-vous que l'on trouve à raconter ? 

Pour moi, janvier est un mois anniversaire double. 

D'abord un anniversaire douloureux  (eh! oui! un an déjà ...et pourtant si long) Cet anniversaire là je ne veux pas que ce soit un anniversaire qui chaque année viendra nous plomber le moral. Je ne veux pas que l'on le célèbre: il ne voudrait pas.

Et puis, ce même jour du mois de janvier (le 27) ce sera les 11 ans de mes petits -coeurs. Il est hors de questions que l'on fasse la relation.

Mes petits coeurs auront droit à leur anniversaire  dans la joie sans arrière pensée.  Je vais leur proposer , si leur mère est d'accord, un petite virée (sauf si il y trop de foule dans les magasins) pour aller se choisir une tenue à leur goût . Ca tombe "bien", le 27 est un mercredi! Avant nous aurions pris une patisserie ensuite, mais , ça, c'est hélas exclus! 

Donc, pour revenir au début de ma note, un jour , entre deux confinements et sans couvre-feu, le fils de ma voisine de l'âge voisin de celui de mes fils, m'a téléphoné pour m'inviter car il voulait organiser un repas surprise pour l'anniversaire de sa mère. Nous serions cinq.

Il faut savoir, que dans mon impasse( qui se termine par la forêt) nous sommes trois veuves depuis 4, 2 et 1 an. 

Deux maisons plus loin, il y a un monsieur qui passe régulièrement devant chez moi pour aller marcher suivant le temps. C'est un ami de très longue date de "Jeannette " dont je vous  avais parlé un jour , sa maison fait face à la mienne, elle a perdu son mari après une longue maladie et une dernière année où elle l'a soigné avec dévouement (un an d'hôptal à domicile) . Bref, sa situation et la mienne nous ont beaucoup rapprochées.

Donc ce monsieur (qui s'appelle Jacky) et Jeannette se connaissent depuis plus de 40 ans. Les deux couples se fréquentaient bien avant que nous n'habitions la commune qui ne comptait alors que 900 habitants. Maintenant nous sommes aux alentours de 4000. Il est également veuf depuis peu.

Le fiston de Jeannette avait donc prévu de l'inviter aussi. Ce fut chose faite! Je ne pouvais décemment pas refuser l'invitation malgré  mon manque de motivation. Je n'ai jamais accepté une invitation en dehors de ma famille et encore moins depuis que je suis seule.

J'ai bien fait de me forcer. Nous avons passé une très agréable petite soirée surtout grâce à Thierry le fiston de Jeannette qui s'est mis en quatre (comme on dit) pour faire plaisir à sa mère et à chacun(nes) de nous.

Pour le réveillon de Noël le voisin et les deux voisines se sont retrouvés de nouveaux car ils étaient seuls. Ils ont compris que je ne pouvais pas me joindre à eux puisque j'étais avec le fiston et ma belle-fille à côté. Ils m'ont dit que je leur avait manqué : c'est gentil!

Cette semaine, c'est Annick la troisième qui habite au fond de l'impasse qui nous a invités à manger la galette des rois. 

Nous nous sommes retrouvé(ées) tous les quatre autour de la table, bien distanciés devant la galette et une bouteille de cidre bien frais pour trois heures de papotages divers, ma foi, plutot agréables.

20210121_144213 (3)

 

Jacky  a eu la fève mais n'a pas choisi une reine, d'abord à cause du Covid et pour ne pas faire de jalouses !

Nous lui avons rétorqué qu'il faisait bien parce-qu'il était seul contre trois!

Je rendrai l'invitation avant longtemps. 

Nous allons finir par monter un club !

Voilà! J'ai quand-même trouvé quelque chose à vous raconter ! :)

 C'est bien la peine!!! Impossible de publier  canal me dit OUPS! et qu'ils en sont avertis qu'une erreur s'est produite ! Je reessayerai plus tard !

 

Posté par emiliacelina à 18:40 - Commentaires [18] - Permalien [#]
18 janvier 2021

Rendez-vous écourté!

 

vendredi, 15 janvier 2021

64ème devoir de Lakevio du Goût

Jack_Vettriano-File7644.jpg

Je vous propose de dire ce que vous inspire cette toile de Mr Vettriano.
Une histoire qui commencerait par :
« Un bel organe, un imperturbable aplomb, plus de tempérament que d’intelligence et plus d’emphase que de lyrisme, achevaient de rehausser cette admirable nature de charlatan, où il y avait du coiffeur et du toréador. »
Et qui finirait par :
« Elle en retira qu’il n’avait que l’aspect d’un brave, avec l’entrain facile d’un commis voyageur. »

À lundi donc..*

Je m'y colle seulement aujourd'hui, mais , le Goût ayant dit : à lundi... je suis dans les temps.

Rendez-vous écourté!

Un bel organe, un imperturbable aplomb, plus de tempérament que d'intelligence et plus d'emphasme que de lyrisme, achevaient de rehausser cette admirable nature de charlatan où il y avait du coiffeur et du toréador.

Non! ça ne va pas !   

On peut dire ce que l'on veut, les sites internet pour faire une rencontre, ce n'est pas toujours une réussite il faut faire attention au texte de l'annonce, la peaufiner . Je vais quand-même m'inspirer de ces deux lignes et les arranger pour ... attirer le chaland! 

Je ne vais quand même pas passer ce wee-kend sans être invitée dans un bon restaurant ....et même plus si ...affinité mais, sur ce point je me fais confiance!

Donc, reprenons ce texte :  Jolie et séduisante brune, au tempérament affirmé  dotée d'une grande intelligence et de lyrisme (oui, ça fait bien : lyrisme je le garde) , mes qualités rehaussent mon admirable nature pleine d'entrain.

Voilà! Avec un texte pareil et ma photo, ils vont se bousculer au portillon !

Comme prévu je me suis rendue au rendez-vous. Je l'ai vu arriver de loin. 

Ma première impression est que les fameuses lignes qui ont inspiré le texte de mon annonce pourraient plutôt le concerner: il y a du coiffeur et du toréador !  

- Hum! pour une jolie brune , l'annonce n'a pas menti, mais je ne suis pas emballé par son air déjà "conquérant"! Je suis persuadé qu'elle n'en est pas à son premier rendez-vous. Je peux la comprendre, moi non plus. Mais je cherche une femme simple et naturelle, je ne suis pas à la recherche d'une séductrice. D'ailleurs ce genre de rendez-vous , jusqu'à maintenant ne m'a pas apporté de grandes satisfactions! 

Comme je suis bien élevé et que je sais qu'il faut se méfier de nos premières impressions , après avoir bu un verre je l'ai invitée au restaurant.

 Vous voulez que je vous raconte la soirée? Si! Si! Je suis sûr que vous êtes curieux!

Il faut dire que je viens juste dêtre "confirmé divorcé" et croyez moi sur parole ce n'est pas moi qui était "fautif" ...en aucune façon! 

Les "choses" se présentaient" bien jusqu'à  ce que dès le début du repas, elle se lance dans une diatribe virulente envers son mari dont elle venait de divorcer.

« Il ne faisait que travailler ! J’ai réussi à lui piquer la maison et une pension qui me met à l’abri du besoin et il a les enfants une semaine sur deux : c’est moi qui ai choisi la garde alternée. Il ne me comprenait pas, j’ai besoin d’autre chose… d’indépendance, et patati et patata….» Je l'écoutais patiemment Jusqu’au moment où elle a eu le grand tort de me demander mon avis: "tu me comprends?" alors... me suis  levé de table en disant un truc dans le genre :

 - Avec une femme comme toi je peux comprendre qu’il se soit cassé, alors, tu vois, tu finis le repas toute seule.

-          Mais, tu me laisses comme ça ?

-          Tu le vois bien ! Tu veux de l’indépendance ? Je te laisse ta note !

-          Mais … t’es un goujat !

-          Hééé ! Oui ! Et ne te plains pas, je règle la mienne !

Quelle conclusion a-t- elle tiré de l'aventure? A mon avis elle en retira que je n'avais que l'aspect d'un brave avec l'entrain facile d'un commis voyageur!

Et je me fiche de son avis ! Je suis bien élévé ...mais il y a des limites à tout !

Posté par emiliacelina à 12:29 - Commentaires [6] - Permalien [#]
11 janvier 2021

Pardon Monsieur Hopper.

63ème devoir de Lakevio du Goût

devoir de Lakevio du Goût_63.jpg

Hopper avait-il quelque prescience de ce qui nous arrive ?
Que pouvait-il imaginer en peignant ce carrefour vide ?
En avez-vous une idée ?
D’ici lundi vous l’aurez écrit j’espère.
À lundi…

 

Je reviens de passer quatre jours à Soulac!  A part le premier jour il a fait de belles journées ensoleillées dont je n'ai pas profitées car le vent était fort et glacial ! Ma belle-fille a été malade (on pense genre intoxication alimentaire ) Aujourd'hui ça allait mieux. 

Pffff!!! pas de quoi remonter le moral surtout après avoir chaque jour écouté les informations. Je ne vais pas m'étendre sur le sujet car vous le connaissez tou(s tes) aussi bien que moi.

Alors, je trouve que  cette toile bien que joliment colorée manque cruellement de sujets "animés" et quand  je la regarde je la vois plutôt ainsi ! Dans l'air du temps quoi !!!!!

copie grise

 

Il faudrait vraiment être la reine de l'optimisme pour la voir autrement, même l'éclairage "ensoleillé( ?)"me semble déplacé ! 

Pardon Mr Hopper ! 

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]
04 janvier 2021

Histoires de chaises....

devoir de Lakevio du Goût_62.jpg

C’est la rentrée…
Eh oui ! Alors, pour commencer « le deuxième trimestre » si important, celui qui décide de la classe que vous rejoindrez l’an prochain je vous propose cette aquarelle.
Alors, que diriez-vous lectrices chéries qui ne vieillirez pas plus cette année que les précédentes, d’écrire un récit sur ce tableau de John Salminen ?
Parlez-moi de ce lieu, de cet homme, de ce que vous pensez.
À lundi

3430944206

 

Le prof nous met  la pression! Pouvu que je ne redouble pas  !

Mais, avant de faire un devoir dont je n'ai pour le moment pas la moindre idée, je tiens à souhaiter à tou(s tes) une meilleure année que la précédente.

Vous me direz qu'il suffirait que cette saleté de covid se calme ou bien que le vaccin soit efficace sans de graves effets secondaires. Ce serait déjà bien. Mais ...  A moins d'être de doux rêveurs, difficile d'y croire! On peut juste espérer...

Alors je persiste et je souhaite une bonne année 2021 et une bonne santé à chacun ! 

 

 Maintenant : au travail!

Un petit tour sur internet pour découvrir les oeuvres de cet aquarelliste, que bien entendu je ne connaissais pas.  Je les aime bien. 

Quand à écrire une histoire sur ce personnage qui circule  la capuche bien calée sur sa tête afin de se protéger de la pluie (?) ...  Après mûres réflexions j'ai bien envie de donner plutôt la parole aux chaises devant le tableau! 

Une fois que j'ai pris cette décision reste à imaginer ce qu'elles  peuvent  se dire. Vous comprenez bien que je ne suis pas très inspirée. 

Chaise 1 - Ah! En voilà un les filles!

- Chaise 2 - Quand-même! Nous n'avons pas vu un chat qujourd'hui !

- Chaise 1 - Normal avec cette pluie!

-  Chaise -2 - On parie qu'il ne va pas s'asseoir?

- Chaise- 1 - Tu plaisantes! Tu t'assierais toi ?

-  Chaise- 2- Ben ! Nous sommes bien là pour ça ! Regardez, nous n'avons pas bougé depuis plusieurs mois : elles sont où les trois mamies qui venaient se raconter les potins du quartier?

- Chaise - 1- C'est vrai ! Qu'est-ce qu'on s'ennuie !

- Chaise-3- Arrêtez vos bêtises, vous croyez qu'après avoir pris un bain de pieds il a envie de se mouiller le cul ? Vous voyez bien qu'il a l'air de porter toute la misère du monde sur ses épaules. Je crois même qu'il porte un masque !

Chaise 1- Un masque , Pourquoi faire ? Il ne veut pas que l'on le reconnaisse ?

Chaise -3- Vous êtes vraiment nulles ! Ca doit être un docteur  qui a oublié de l'enlever après avoir soigné un malade !

Chaises -1 et 2-  Ah! oui! Peut-être ! Sûrement  même !

 

 

 

Posté par emiliacelina à 06:53 - Commentaires [26] - Permalien [#]