22 octobre 2021

Je viens de regagner mes pénates...

 

Je suis rentrée de Soulac dans l'après-midi. Le fiston et la belle-fille ont trouvé que j'aurais pû rester plus longtemps mais je dois me partager, le chantier à côté devrait se terminer ce week-end ! 

Je reviendrai .....    

Quelques problèmes de connection là-bas, je n'ai donc pas pû vous commenter mais avant de partir j'avais bien lu tous vos devoirs.

J'ai viens de voir aussi le devoir du jour, honnêtemt il ne m'inspire pas vraiment et je doute d'avoir le temps de plancher dessus! 

Ah! Oui! Je suis revenue avec un autre cadeau d'anniversaire : un manteau ! 

D'ailleurs avant que ne parte de chez moi, lundi soir, le dernier de mes petits-fils (18 ans) qui n'avait pû venir avant pour cause de travail , s'est pointé à la baie vitrée de mon séjour en chantant à pleine voix  un "JOYEUX ANNIVERSAIRE" tonitruant et brandissat le bras en l'air un gâteau planté de deux feux d'artifice! Je me suis précipitée pour prendre une photo mais avant que je trouve mon téléphone resté dans

IMG_20211018_171428

mon sac, les feux étaient éteints!Dommage! Mais je vous mets quand même la photo ! Quand je me dis qu'il vient de passer 3 jours d'examens pour s'engager dans l'armée... .... je préfère ne pas y penser !

Sur ce je vous laisse Mumu à côté vient de se rendre compte que je suis rentrée... elle a envoyé sa petite chienne pour que je sache qu'elle est rentrée du travail !

Posté par emiliacelina à 18:33 - Commentaires [17] - Permalien [#]

18 octobre 2021

On vous le dis toujours: avec modération !

devoir de Lakevio du Goût_101.jpg

Je pense que vous en avez assez des œuvres de John Salminen mais que voulez-vous, elles me posent toutes des questions auxquelles j’essaie de répondre.
Si vous m’aidiez, vous aussi à y répondre, ce serait gentil.
Mais ce serait trop simple.
Il faut d’abord trouver quelles questions posent l’œuvre, et je sais qu’elle ne pose pas les mêmes à chaque observateur.
Puis, quand vous avez enfin une question qui vient, il reste à y répondre…
J’aimerais que vous commenciez votre devoir par « Ce fut un chagrin désordonné », comme écrit Maupassant dans « Un cœur simple ».
Ce serait chouette aussi que vous le terminassiez sur « Le centre du combat, point obscur où tressaille la mêlée, effroyable et vivante broussaille, » comme disait Victor Hugo dans « L’expiation »
J’eusse aimé que vous y casassiez aussi le célèbre « L’espoir changea de camp, le combat changea d’âme. »
(Je ricane car Adrienne va devoir éviter la trop grande concision qui est sa marque de fabrique... Hi hi hi...)

Devoir de  Lakévio du Goût

Pour moiCe fut un chagrin désordonné  alors, j'ai préféré partir. Les allées du parc et les branches givrées des arbres me semblent aussi froides et tristes que l'après-midi que je viens de vivre. 

J'ai beaucoup hésité avant d'accepter l'invitation des enfants pour ce Noël : le premier depuis le décès  de leur père, mais je ne pouvais décemment pas refuser l'invitation. J'espérais que leusr précences ainsi que celle de leurs enfants me réchaufferaient le coeur. 

Le repas était très  agréable, mais vraisemblablement un peu trop arrosé. Quelques souvenirs ont été évoqués, amusants ou émouvants, puis, allez savoir pourquoi, il a fallut qu'apparaissent quelques réflexions moins agréables,avec des sous-entendus qui m'ont mise mal à  l'aise devant leurs souvenirs et critiques tellement partiaux.  Les fils qui adoraient leur père et les filles qui le craignaient ont confronté leurs souvenirs et, rapidement, "l'espoir changea de camp, le contrat changea d'âme."Chacun interprétant les faits à sa façon.

Les uns le placent encore sur un piédestal en homme juste et loyal les filles prétendent qu'il était  homophobe et matcho...   préférant ses fils et se désintéressant de ses filles et de leur mère... 

Lequel de mes enfants a eu la malencontreuse idée de vouloir m'inclure dans cette conversation qui me bouleversait?

 L''interprétation des souvenirs propres à chacun m'a poussée à préférer fuir devant leurs jugements  à l'emporte pièces,  surtout lorsque, rapidement le ton a monté et que le centre du combat, point obscur où tressaille la mêlée, effroyable et vivante broussaille a atteint son comble !

 

 

Posté par emiliacelina à 09:56 - Commentaires [10] - Permalien [#]
17 octobre 2021

Suite de la note de hier

Bon! C'est prêt! Le couvert n'est pas mis mais il y a ce qu'il faut sur la table pour l'apéro. A côté j'entends que ça discute ferme: je devrais placer un enregistreur pour qu'ils puisse s'écouter plus tard! A part Mario qui reste stoïque et échange avec moi un sourire moqueur dès que je m'approche ... et repars comme je suis venue : en silence! 

Ca va! Nous ne sommes que cinq ce midi. J'ai préparé un lapin et demi ail et persil  sauté avec des pommes de terre la cocotte ira directement sur la table, pas de chichis!  Il faut que ce soit simple et rapide!J'en ai fait un peu trop comme d'habitude, il en restera suffisamment pour demain midi parce-que ce soir on mange à coté, c'est Mumu qui colle. Marie et Tom vont passer dans l'après-midi mais ne resteront pas , ils sont invités ailleurs ce soir, par contre Lydie et mes petits coeurs seront là ainsi que Marine et Abby, il ne me reste plus à voir durant ce week-les end que Margot et son compagnon, je pense que ce sera pour demain après-midi.

.Lorsque hier soir je suis rentrée du spectacle sur glace j'ai trouvé dans mon frigo un mille-feuilles que Marie était passée me déposer, il manquaient les 80 bougies, mais bon, la place aurait été un peu juste !

IMG_20211016_121103

 Demain on remets çà ! 

J'ai réfléchi quand-même au devoir du Gôut, Je sais au moins ce que je vais écrire pour le début, ce sera: "Ce fut un chagrin désordonné" 

Ça! c'est fait ! Je ne garantis pas la suite... 

Après le départ de Marie et Tom j'ai un petit moment de détente bercée par le bruit de scie circulaire installée sur la table de ma terrasse, allors je pianote un instant pendant que Mumu prépare chez elle une raclette : la soirée va être animée!

(j'entends une voiture, alors je ne me relis pas, tant pis si j'ai des fautes!, ce ne sera pas la première fois !)  Bon dimanche à vous !

Petit rajout : Aujourd'hui, dimanche  19 heures, ils sont venus et viennent de repartir....

IMG_20211017_190001

 J'ai de la lecture pour Soulac ! 

Je n'ai gardé personne car ils se retrouvent chez Bruno et j'ai préféré rester.... Je vais tenter de relire mon idée de devoir...commencé ce matin 

 ....ou bien hier...je ne me rapelle plus ...

Posté par emiliacelina à 19:18 - Commentaires [7] - Permalien [#]
15 octobre 2021

Mais...ça avance!

ce matin, je me suis levée toute "guillerette. Bon! guillerette est un peu exagéré, parce-que j'eusse préféré que ce jour particulier ne sois pas celui de mes 80 printemps, mais, pas le choix! Alors que j'en étais juste à prendre mon petit déjeuner Marine m'a téléphonné pour m'avertir de me tenir prête ce soir car elle souhaite  m'enmèner au cirque sur glace de passage à Bordeaux.  avec sa pitchoune (Abby 5ans) et sa mère (Mumu ma belle-fille voisine).  Celà ne fait pas partie de mon cadeau d'anniversaire car il a été décidé que toute la famille est d'accord pour que nous allions tous en choeur au Puy du fou  dès l'ouverture du printemps prochain. Ce projet m'enchante! Vous vous rendez-compte ? TOUS ENSEMBLE ! Pour moi, c'est déjà un grand plaisir de les avoir juste à ma table , mais LA  ! Ils ne pouvaient pas avoir une meilleure idée!

Du coup, me voici devant l'ordi. ....  mon enthousiasme est un peu douché en lisant le devoir Du Goût. L'image me plait bien, mais il complique un peu les choses! Bon! (oui! je dis souvent : bon ! ) il m' oblige à faire un peu fonctionner mon vieux cerveau!J'espère que je vais trouver l'inspiration et surtout le temps de m'y coller!

Je vais fréquemment voir ma belle soeur. Après l'opération (de la tumeur au cerveau) je la trouvais moins bien qu'avant, mais depuis le début de cette semaine elle semble récupérer un peu. Le spécialiste dit qu'il lui faut être patiente. Je reste eu peu dubitative ...

Le week-end sernier le fiston voisin a commencé à poser les lames composite sur sa terasse le debut a ete moins aisé que prevu. La rerrasse initialement coulée lors de la construction de la maison prévoyait l'écoulement des eaux de pluie en son centre à  travers  une grille : résultat une sorte de cuvette d'où un sol plus qu'inegal , il manquait des plots pour une pose de niveau. MUmu a été dépêchee par Pascal  pour aller en acheter d'autres sans entrer dans le détail  celà  a donné  un peu ça :  tu en prend 2 poches... non 3! ....plutôt 5! ...non! Finalement : 4...ouais, c'est çà  quatre ....  et MUmu sur son papier ...notait...rayait...renotait...rerayait... pendant que Mario et Bruno rigolaient en douce en attendant patiemment qu'il se décide pour reprendre le travail ! Bref!Beaucoup de temps passé en discussion !

Le midi, à ma table je leur avais fait un sauté de veau. Pince sans rire quand on a servi à  MArio et Bruno, ils ont demandé  : 2 patates...non....3....non...4 et puis non! ...3 s'il te plaît !

Le soir Lydie et mes petits coeurs nous ont rejoins.  J'adore ces journées où ils travaillent ensembles! 

IMG_20211009_115114    IMG_20211013_185941

 

Mais... Ça avance !

VOILÀ  ON remet ça demain  (peut-être plus nombreux ) et je pense que le week end suivant  sera aussi bien nécessaire  ! 

 Et mardi : je file à Soulac !

 

 

 

Posté par emiliacelina à 13:28 - Commentaires [8] - Permalien [#]
11 octobre 2021

Egoïste !

devoir de Lakevio du Goût_100.jpg

Mais où va-telle ?
Pourquoi ?
N’aurait-elle pas pu choisir un autre moment ?
Mais pourquoi diable semble-t-elle si pressée ?
D’ici lundi vous aurez sans doute eu une idée.
Et peut-être en aurais-je eu une…

 Un p'tit coin d'parapluie...

 

Eh ! Oui ! Me revoilà par ce temps de m...., à aller chercher les enfants à la sortie de l'école. Il pleut, il fait froid, les feuilles tourbillonnent et le vent s'engouffre sous ma robe  et fait voler mon écharpe. Je suis tellement furax  que je ne trouve pas de mot pour le dire avec  assez de force sans être grossière! 

Bref! Je me gèle et au retour , avec les enfants, nous serons quatre à risquer d'attrapper le crève  pendant que l'autre rigole bien à l'abri. L'autre , c'est notre voiture! Nous n'avons pas encore les moyens d'en avoir une seuxième.

Et ça recommencera , chaque jour, encore et encore parce-que Môssieu ne veut pas se rendre au travail en bus! Non! Pas question qu'il prenne le bus dont l'arrêt se trouve à deux pas de chez nous et le laisserait à peine à cent mètre de son bureau! Il ne veut pas se mêler à la populace!  Sa précieuse voiture est bien mieux , peinarde à ne rien foutre dans le parking souterrain de l'entreprise  ... D'ailleurs, il la "bichonne" plus que moi! Vous voyez pas que je la cabosse! ? On a eu assez de mal à l'acheter, d'ailleurs le crédit n'est même pas encore fini !

- "Et puis, bof! L'école n'est qu'à huit cents mètres de chez nous et je n'ai que ça à faire après tout , n'est-ce pas?"  

Dès que l'automne s'annonce, ce qui durant le printemps et une partie de l'été me paraît une agréable promenade devient une corvée et tout le long du chemin  marmonnant entre mes dents je me défoule!

- "Un de ces jours, je vais te la lui arranger sa bagnole à cet égoïste!  Je vais lui crever les pneus, lui mettre du sucre dans le réservoir lui rayer la carosserie.... "

Je vous jure ,! Quand je suis dans cet état de colère  si un séduisant conducteur me proposait un petit tour  dans son carosse ... je monterais!

Remarquez, avec mon pot,et  la tronche que je me paye les cheveux et le rimmel dégoulinants Je serais plutot fichue de tomber  sur un possesseur de parapluie qui me proposerait un "p'it coin d'e parapluie, pour un coin d'paradis" . ♫♫♫

AH NON ALORS ! 

 -"Heuuu!!! A moins qu'il me jure qu'il hait les voitures!"

 

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]