23 mai 2022

négociation...

124 ème Devoir de Lakevio du Goût

rue_Blondel.jpg

C’est une toile de Mr Bernard Beauvais, elle m’a amusé quand je cherchais un tableau qui pourrait vous inspirer.
Elle a attiré mon attention car elle s’appelle « Rue Blondel ».
Je ne vous demande pas ce que le Monsieur veut de la dame.
Je ne vous demande pas ce qu’elle demande pour le lui donner.
Laissez courir votre imagination.
J
’espère que nous en cueillerons tous les fruits lundi…

Ah! Mais qu'en voilà une bonne idée que cette proposition de devoir! Quand je l'ai vu hier ou avant-hier, je me suis dit,: il a de ces idées le prof! Que vais-je bien pouvoir raconter...bon! Je verrai dimanche....

Et aujourd'hui, bingo !!!  Je délaisse la machine à coudre tout simplement parce-que j'ai   envie de jouer! Plus simplement envie de m'amuser...

Quoique dans sa consigne il dit bien (le prof) qu'il ne nous demande rien... Comment veut-il que l'on laisse courir notre imagination si en deux petite phrases il ne veut pas savoir ce que l'on pense dès-que l'on jette un oeil sur cette toile! A l'évidence! ces deux là discutent ferme!

 

 

- Tu hésites ? Allez! Viens... Tu n'as pas trop chaud sous ton manteau?

- Heu... Tu n'aurais pas une copine ...plus...enfin un peu moins ...

- Un peu moins ou un peu plus...Faudrait savoir...Je ne te plais pas ou bien tu es fauché?

- Ce n'est pas ça, c'est que ... enfin...  Tu me  vois bien ... je suis petit et tu me fais l'effet d'une géante!

- Je comprends ... et encore une fois débarassé de ton gros manteau... tu ne dois pas peser bien lourd!

- Voilà! Tu comprends mon problème!

- Bon! Je te promet d'y aller doucement...

-Ah! Non ! J'en veux pour mon argent !

- Mon pauvre , j'ai presque peur de te casser ... 

- Oh! Mais, j'en ai pas l'air, mais je suis costaud!

- Je ne veux pas te vexer, mais je ne pourrai pas me mettre dessus... je risque de t'écrabouiller ou pire de t'étouffer. Si tu veux, je me mettrai dessous..

- ... et moi dessus ? 

- Voilà... c'est d'accord? 

- Attends...attends... Dance cas, c'est moi qui ferai le plus gros du travail...et tu vas me laisser faire, peinarde ...alors tu dois me faire moitié prix!

- Ha! ah! ah ! On ne me l'a jamais faite celle-là ! Tu es rudement gonflé quand-même...  C'est bon! Tu as gagné ! Allez viens...on va s'entendre... 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]