31 août 2022

Mais...bref !

Apres mon séjour chez le fiston à Soulac ( écourté malheureusement) je suis rentrée chez moi car j'avais plusieurs rendez-vous programmés. Otho rhino, ophtamo, dentiste.

Mais ce n'est pas pour cette raison que j'ai délaissé le blog. D'ailleurs j'ai certains de ces RV qui seront  reportés début septembre et il n'y a rien de grave de ce côté là.

Par contre  ce qui m'a fichue en l'air c'est de me retrouver avec un neveu de moins.

Il avait 55 ans. Sa mère (une de mes nièces) et son père  sont effondrés. Ils avaient un garçon et une fille. Ils ont perdu leur fille à 19 ans (accident) et maintenant le fils de maladie d'abord et crise cardiaque.

Ils se retrouvent maintenant avec seulement une petite-fille qu'ils adorrent (31 ans).

Je crois que de me plonger dans leur peine m'a pas mal fichu le moral dans les chaussettes. Que leur dire à part :  courage et les prendre dans nos bras ?  

Ils vont avoir beaucoup de mal pour surmonter la situation.

Elle m'a dit : reviens me voir, ça me fait du bien de voir et parler avec une tante que j'aime... alors...je vais retourner les voir et les écouter s'épancher...un peu.

Que faire d'autre ? 

MAIS...  bref !

 

 

Posté par emiliacelina à 20:25 - Commentaires [20] - Permalien [#]

09 août 2022

De retour chez moi...

Je suis rentrée chez moi en fin de semaine dernière  après une bonne semaine à Soulac.  Comme d'habitude repos, repos, repos... heureusement j'avais emporté de quoi tricoter.

Il faisait vraiment trop chaud pour vadrouiller.  Depuis vendredi plusieurs ffeux se sont déclaré. Il semble que se sont des feux allumés volontairement. Un homme circulant à vélo est activement recherché (mais toujours pas trouvé pour le moment).

Dimanche nouvel incendie Sylvie a passé la matinée sur sa terrasse à observer le va et(vient des pompiers et le vol de l'avion et hélicoptère... qui l'ont maitrisé.

Hier, même chose chez moi , vraiment pas loin .du tout,  même manège... d'ailleurs aux alentours aussi. notre commune était difficile d'accès.  Les pompiers étaient encore dans les passes pour surveiller en cas de récidives. Je les ai vu en allant  faire quelques courses (la route est re ouverte) et tant que j'y étais j'en ai profité pour me faire couper les cheveux ....j'étais vraiment minable. La coiffeuse a eu du boulot.

Vendredi j'ai rendez-vous, je pense que je vais avoir besoin de me faire appareiller  l'autre oreille. 

Le 16 prochain je retourne à Soulac, l'équipe des copains du fiston viennent pour aggrandir le lac du fond du terrain (pas le petit ou repose qui vous savez , c'est le domaine des cygnes et de leurs petits entre autres) avec le matériel adéquat: tracteur, pelle mécanique ....etc.  Comme Sylvie travaille je m'occuperai de la popote durant trois jours.  Puis je rentrerai chez moi. 

J'ai des rendez vous chez l'ophtamo, et des vistes à faire. 1/ chez une belle soeur (qui a perdu mon frère il y a deux ans) elle a 86 ans... elle ne peut pas se déplacer , je lui ai promis d'y aller. Et une autre un peu loin chez une autre belle soeur (soeur de Robert) qui a déménagé  et à qui j'ai promis d'aller voir sa nouvelle maison. Elle a déménagé pour aller vivre plus près  de son fils unique.

Donc, je ne vais pas m'ennuyer ces deux prochaines semaines, mais à notre âge, il vaut mieux ne pas repousser ce que l'on doit faire une fois que l'on a promis, après c'est trop tard pour avoir des regrets.

Sinon...rien de nouveau.... La vie continue...

 

 

 

Posté par emiliacelina à 20:45 - Commentaires [6] - Permalien [#]
08 août 2022

Les 20 ans de ma petite soeur

Devoir de Lakevio du Goût_134.jpg

Encore une histoire de porte.
Celles qui donnent sur de nouveaux mondes.
Celles qui donnent sur des mondes anciens.
Ce qui serait chouette, c’est que vous réussissiez à y mettre les mots.
- Attirer.
- Affoler.
- Effrayer.
- Fermer.
- Ouvrir.
- Trouver.
- Aimer.
- Perdir.
re.
- Mour
- Noyer.

Peu importe le temps, le mode, où que ces verbes soient usés de façon pronominale ou non.
À lundi j’espère…

 Les 20 ans de ma petite soeur.

Nous avons fêté les 20 ans de ma petite soeur. Maman avait mis les petits plats dans les grands.  Tout le monde l'a félicitée,mais moi, je n'ai pas beaucoup mangé, j'étais bien trop dans les nuages.

Ma soeur avait invité quelques amies,son copain et le frère aîné celui_ci. 

Comment je pourrai expliquer l'effet que le frère en queston m'a procuré. Il m'a imméditement attirée  sans rien faire pour ça.  Il est... il est ... renversant ! Tellement renversant que je me suis comportée en gourde tout au long du repas. J'avais du mal à le quitter des yeux, il faut dire qu'il était assis en face de moi et je me suis dit, effrayée, : calme toi,, on dirait une midinette dont le petit coeur s'affole et se meurt d'amour! 

Il causait avec aisance et je trouvais intéressant tout ce qu'il disait, m'affolant qu'il se rende compte que parfois je fermais les yeux de peurd de me perdre dans les siens et de m'y noyer tellement ils sont bleus  et ses cils noirs si longs..

Bon ! J'ai quand-même retrouvé un peu de lucidité lorsque, en croisant mon regard, un bref instant, je l'ai vu esquisser rapidement un petit sourire. 

Vous me direz, un sourire c'est gentil, mais je ne sais pourquoi, j'ai trouvé que ce sourire était moqueur, et j'ai trouvé assez de bon sens pour me dire: enfin! Ouvre les yeux  Tu te rends ridicule , on dirait une gamine à son premier fleurt...

Il était prévu que le copain de ma soeur et donc son frère devaient dormir à la maison. Evidemment, ma soeur m'avaient avertie que, bien entendu, son petit ami filerait la retrouver dans sa chambre une fois les parents couchés.

Et je regarde , de l'autre côté du palier la porte fermée dont nul bruit ne sort! Pourtant ça fait trois fois que je descend chercher un verre d'eau !

Vous croyez quoi ? Que je vais toquer  à sa porte ? Non ! Mais! Vous me prenez pour qui ????

Je ne veux pas qu'il me juge mal, je crois que je vais l'aimer !

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]
01 août 2022

C'était il y a ....pfff....très longtemps!

Je n'ai pas emporté le PC à Soulac. je ne sais même pas s'il est possible de faire un copié collé avec la tablette.

Alors, j'ai regardé chez Le Gout  le tableau proposé.  AH ! Zut!! J'ai oublié de relever les mots imposés. 

Je vais vite faire un petit tour chez le prof  et je reviens !🙂

Me revoilà ! QUOI???? 10 MOTS .??? Et bien, il n'y va pas avec le dos de la cuillère ! Il faut croire qu'il a fini de mourir suite au covid 🤗 il a même oublié que nous sommes en vacances!

BON, je redeviens sérieuse. 

 C 'était il y a longtemps...très  longtemps!

Il y a tant de choses qui "chatouillent" le coeur si l'on regarde ce tableau en se laissant aller aux souvenirs.

Un parfum empreint de douceur. La chaleur d'une main  qui, de l'épaule , descend tendrement sur le cou avant de glisser sous le tee-shirt qui finira au pied du lit un peu plus tard.... lorsque le lit deviendra le cadre d'un champ de bataille et que l'oreiller sera le temoin d'une reconciliation après  dispute.

Je ne sais pas pourquoi, dès le premier coup d'oeil ce tableau m'a fait penser à la chanson de Charles Aznavour  : "Apres l'amour".

Souvenirs....souvenirs....

Posté par emiliacelina à 06:01 - Commentaires [18] - Permalien [#]