moissonneurs.jpg

La multiplicité des interprétations possible de cette toile de Léon Augustin Lhermitte m’a amusé.
Elle devrait vous inspirer autant qu’elle m’a inspiré en la voyant.
Même mieux encore j’espère.

 

Non! Mais, ma pauvre fille, vas-tu encore me dire qu'il a mal dormi ?

- Mais...maman...

- Ne dis rien ça vaut mieux! Regarde le : il ronfle comme un sonneur pendant que les autres se tuent au travail! Comment peux-tu le supporter? _

- Je l'aime , Après ce petit somme tu vas voir, il va abattre deux fois plus de travail que les autres, il rattrapera vite son retard!

- Après ce petit somme ? Ha! Ha! Ha! Laisse moi rire ! Celà fait déjà deux heures qu'il roupille ; enfin, je devrai dire qu'il cuve! Tu crois que tout le monde ne le sait pas?

- De toutes façons tu ne l'as jamais apprécié! 

- Effectivement ! Et pour cause ! Il était de notoriété publique que c'est un poivrot!, je t'avais avertie, mais tu es plus têtue qu'une mûle!

-Bien sûr! Si tu écoutes les mauvaises langues!

- Que veux-tu que je te dise? Tu me désespères! Un jour tu te lasseras et je te le dis, NE VIENS PAS TE PLAINDRE !

- Tu ne comprends pas maman... Peut-être que tu as raison...Maiiiis je l'aiiiime!!!!!

- Tiens ! Tu m'énerves! Je retourne travailler :   

 ( mêêêê...je l'aîîîîmeuuuu!!! c'est pas une fille que j'ai élevée, c'est une chèvre) !!!!!