14 octobre 2012

Voici vraiment l'automne....

Durant la semaine écoulée, ma supposée sciatique a eu raison de mon entêtement. Je ne voulais pas aller chez le médecin, je pensais que celà allait se calmer tout seul. Hélas, pas du tout!Ayant de plus en plus mal, je me suis décidée.J'ai bien fait, car, en fait , il s'agissait d'une 'belle contracture" dixit le docteur! J'aurai dû me dire que la douleur de la sciatique, elle,descend en principe dans la jambe, ce qui n'était pas le cas. Un bon traitement prévu pour 10 jours et l'entêtée que je suis est bien contente de beaucoup moins souffrir!

En réfléchissant, je pense que je me suis sûrement fait mal lorsque pour nettoyer le garage j'ai déplacé toute seule le congélateur et bien d'autres choses lourdes! Mais, bon! Il n'y a pas mort d' homme de femme!!!

Comme je dis à mes fils lorsqu'ils traînent pour aller chez le docteur où le dentiste : c'est que tu n'as pas assez mal!

La famille théâtre s'agrandit :

Je vous présente Blanche Neige.

 

blanche neige 001

 

Et la grand-mère ... du chaperon  rouge.

mamie n°2 001

Il me reste à faire la Mère Michel et le Père Lustucru, ensuite je passerai aux marionnettes tailles adultes.

Puis je cogiterai pour composer le repas du réveillon de Noêl! Il reste encore du temps.

Samedi, journée des derniers toasts et du mariage de notre petite nièce, pourvu qu'il fasse beau!

E t, au jour le jour, je devrai être en cuisine de conserve de cèpes car la saison a commencé! Nul doute que comme chaque année Robert va ,entre deux passages de grives, faire sa cueillette habituelle!

Vive l'automne!

Demain, j'aurai 71 ans et l'année passée à cette date, mes enfants m'avaient fait la surprise d'un repas au restaurant, dont je me souviens avec encore beaucoup d'émotion!

Le temps passe trop vite!!

Posté par emiliacelina à 18:30 - Commentaires [9] - Permalien [#]

09 octobre 2012

Petit théâtre

Le petit théâtre pour le noël des jumelles est pratiquement fini. Il reste juste à lui ajouter des pieds sur le devant pour en assurer la stabilité, car je crains que lorsqu'elles vont passer derrière, pour peu qu'elles se bousculent elles ne le fassent basculer vers l'avant.

J"attends le verdict !

 

theatre seul 003

 

theatre 001

Lorsqu'elle seront un peu plus grandes je lui ajouterai un fond avec des décors différents, mais pour le moment celà devrait suffire.

J'ai commencé les marionnettes, pas si évident qu'il y parait!

théâtre fini 001

 Le peit chaperon rouge et Alice (du pays des merveilles)

chasseur 002

 Le chasseur

théâtre fini 009

 Le petit chaperon rouge, Alice, une princesse ? le loup!

004

La méchante reine :de Blanche Neige??

001

La méchante fée ....ou sorcière!

Actuellement je suis sur Blanche-neige, puis je pense que j'en ferai deux ou trois pour la taille d'une main d'adulte afin que l'on puisse (enfin, sa mère!)  jouer avec les petites. Celles-ci sont de la taille des menottes des filles, ce qui compliquent les choses! Puis, si j'ai le temps, j'aimerai bien faire la mère Michel et le père Lustucru. Elles connaissent la chanson et j'ai déjà commandé le chat sur internet.

En fait, je ne sais pas trop que penser de mes réalisations et je compte sur les commentaires, et critiques francs des ami (es,)(i) qui liront cette note.

 

 

Posté par emiliacelina à 21:12 - Commentaires [17] - Permalien [#]
07 octobre 2012

Les vendanges....

Voici la saison des vendanges. De l'autre côté de notre route s'étendent les cépages réputés du , Margot ah! non! zut! Cette Margot là c'est ma petite fille!Je voulais dire MARGAUX ! 

Depuis 13 ans que nous habitons cette petite commune, nous avons l'habitude de voir début octobre débarquer les vendangeurs. Le fils de nos voisins y participe, et, comme c'est un vrai boute- en- train, l'ambiance est très joyeuse. Nous les entendons s'interpeler, chanter et rire. C'est très sympathique.

Et puis, cette année, nous avons vu arriver un énorme engin , bruyant et beaucoup moins sympathique. Les chatelains ont décidé d'utiliser la machine à vendanger! Le travail a été baclé en deux jours!(Pour la parcelle face à notre maison) Même aujourd'hui, dimanche, au lieu du joyeux brouhaha habituel nous avons eu droit à un grondement de moteur assez impressionnant!

pose du grillage 002

Lorsque la "vendangeuse ?" fait demi-tour sur la route devant chez nous, elle utilise toute la largeur de la chaussée et nous avons l'impression qu'elle va entrer dans notre jardin! Peut-être que l'on aurait dû attendre pour poser notre grillage de clôture?

 

vendanges 2012 003

Je ne suis pas une rouspéteuse patentée, mais quand je vois que la nuit tombe, un dimanche et que la machine fonctionne encore alors que nous n'avons pas le droit de passer la tondeuse ce jour là! Bon, j'ergote un peu, depuis que la maison du fils est en cours de construction, il ne nous reste plus grand chose àn tondre,mais c'est pour le principe, j'aimais bien l'ambiance joyeuse des vendanges !

Notre chienne Saîka, qui actuellement (madame a ses feux!,et nous joue le grand air du désespoir), malgré la menace d'un séjour à la  SPA si elle ne se conduisait pas correctement, c'est vengée sur son fauteuil! 

Donc, encore une dizaine de jours et je vais aller chez Emmaüs en acheter un autre!

Imaginez un peu si ledit fauteuil ne se trouvait pas dans le garage attenant à la cuisine.....Elle aurait bien été capable de nous bouffer le canapé du salon!

le fauteuil bouffé 002

 

le fauteuil bouffé 004

Prise sur le fait.....

Bon, ceci dit, j'ai fini les toasts prévus ; roquefort +beurre , minis-croque-Mr, et mousse de pâté de foie aux cèpes.200 de chaque. Au dernier moment , je n'aurai plus qu'à couper en rondelles l'énorme saucisson prévu,ajouter les noix sur les premier et les rondelles de cornichons sur ceux au pâté, puis faire une sorte de toasts plus rafraîchissant, certainement  tomate+oeuf dur+mayonnaise. Habituellement j'en fait avec des santés et mayonnaise, mais nous serons trop nombreux et je limite un peu les frais, il faut quand-même penser à la petite enveloppe pour les mariés!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 20:40 - Commentaires [8] - Permalien [#]
06 octobre 2012

Petit mariage....?

Une commentatrice me conseille de me reposer , c'est gentil, je vais y penser! Mais...

Une petite nièce (fille de mon neveu) nous annonce qu'ils vont ce marier le 20 octobre prochain. Ils ont déjà un petit garçpn de trois ans et viennent de s'acheter un appartement, donc, ils n'ont pas les moyens de faire une grande noce et se contenteront d'un passage à la mairie et, plus tard (deux ou trois ans) ils s'offriront le mariage religieux avec tout le "tralala!". Pourtant, ils seraient contents si nous voulions bien être présents, en toute simplicité avec les très proches, juste pour une petite soirée sympa.

Très touchés nous avons, bien sûr, accepté l'invitation.

Puis, j"ai pris contact avec ma petite -fille et ma belle-fille qui m'ont appris que tout le monde se concertait pour faire de cette soirée une réussite et organiser une belle soirée, chacun apportant sa participation.

Je me suis donc proposée pour faire les amuse-gueules et des petits gâteaux pour accompagner le café! De fil en aiguille, de causettes en causettes nous allons nous retrouver une soixantaine!

Je prévois donc environ une bonne dizaine de toasts par personne minimum. Les jeunes seront nombreux, en réfléchissant, j'en ferai sûrement plus!Les jeunes si ils boivent plus qu'ils ne faudrait il vaut mieux qu'ils se remplissent l'estomac aussi!

Demain je vais commencer par ceux que je peux congeler : Roquefort beurre ( je n'aurai plus qu'à placer sur chaque toasts un cerneau de noix après la décongélation) je l'ai déjà fait, c'est super, ils sont exactement comme s'ils étaient frais, en les sortant du congélateur 3 ou 4 heures avant. Même chose pour les minis croque-monsieur ! Déjà, c'est un commencement! Je vais réfléchir à la suite...

Mon neveu, (le papa de la future épouse) installe une tente sur son terrain, finalement ce devrait être une jolie fête!

Comme prévu mercredi Jimmy est venu poser le grillage soudé sur le petit mur de notre clôture. Mission accomplie. Nous ne lui avons pas dit mais lorsqu'il partira en Suisse nous lui ferons un chèque. Nous avons un principe depuis toujours,déjà appliqué entre frères et même parfois cousins, lorsque l'un de nos jeunes travaille pour qui que ce soit de la famille, il n'est  pas question de le payer. C'est à charge de revanche, quand l'un a besoin de quoi que ce soit chacun répond présent! L'expérience nous a prouvé que chacun y trouve son compte en plus de resserrer les liens familiaux. Jimmy a mit deux jours pour finir la clôture, son départ en Suisse nous donnera l'occasion de le remercier sans enfreindre les sacros saints principes de la famille!

pose du grillage 010

Remettre la boîte à lettres à sa place, ensuite il a fallu passer à l'autre côté. Pour comble de bonheur, ce jour là, j'avais Louis , le dernier de nos petits fils pour la journée comme tous les mercredis. Celui-ci, depuis un grand moment observait Jimmy (son parrain) qui se battait avec la fixation de la boîte à lettres et en hochant la tête, répétait d'un air pénétré et connaisseur : là! tu vas pas y arriver!!! Une fois, deux fois... Jusqu'à ce que le Papy l'envoie proprement promener! J'ai vu rentrer le gamin dans la maison l'air très vexé, déclarant: je vais faire mes devoirs! J'ai vite compris : toi! tu viens de te faire eng.....r par papy!

 

 

Classique!!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 19:02 - Commentaires [6] - Permalien [#]
05 octobre 2012

rien de tel pour une sciatique qu'une longue promenade dans les bois !!!!!!

Nous venons juste de rentrer du centre équestre où travaille et habite Eric, le fils aîné. Faisant foin de la crise de sciatique qui me fait souffrir ces derniers jours, j'ai voulu y aller comme prévu. 

Comble de bonheur Lydie, la fille d'Eric et notre première petite-fille est venue nous y retrouver avec ses deux petites jumelles. Il a fait une journée ensoleillée et magnifique et les petites ont passé leur temps en visite des animaux favoris de leur Papy. A savoir les canards dont il fait l'élevage (race spéciale pour la chasse à la tonne) et les poneys dont elles ont squatté le dos pour de longues promenade dans les bois alentours. Le hic, c'est que les poneys doivent être tenus en longe durant toute la promenade (question de sécurité, surtout que les petites n'ont que deux ans et demi). 

Résultat, Lydie en menait un et moi l'autre, Eric nous les a préparés mais il devait rester sur le centre car d'autres cavaliers requéraient sa présence. Une loooongue promenade avec des poneys qui tiraient sur la longe continuellement pour manger l'herbe sur le bord des talus.

Résultat : je suis moulue!!!!! et ma note d'aujourd'hui s'arrête là!!!!! 

Posté par emiliacelina à 21:24 - Commentaires [5] - Permalien [#]

02 octobre 2012

Pas le temps de s'ennuyer....comme toujours!

Ce soir, avant que la soirée ne soit trop avancée, je me décide à écrire une petite note.Parce-que lorsque l'envie de dormir pointera son nez, je n'ai aucune envie de lutter contre! 

Je suis très occupée par la confection du théâtre de marionnettes que je confectionne pour mes petits bouts de petites -filles (arrières). Robert joue l'ouvrier armé de la visseuse et oeuvre sous mes directives. J'ai choisi de le tendre avec un tissu vert pomme imprimé de Dora l'exploratrice accompagné de son singe. Je passe beaucoup de temps à confectionner les marionnettes qui vont avec. Le petit chaperon rouge, la grand-mère, le loup (lui, acheté sur internet car il me plaisait beaucoup!), le chasseur, Alice, une princesse et la méchante reine de Blanche-neige. Actuellement, je suis sur Blanche Neige, mais je la continuerai après un temps d'arrêt car c'est la saison où les moules sont pleines donc, j'en ai acheté 15 kg et je les cuisine façon à la Bordelaise. Cest long et je crois que je me suis un peu emballée sur la quantité et je me trouve obligée de les nettoyer etc...etc... puis je les congèlerai. Peut-être même que j'en servirai pour le réveillon de Noël.

Tout celà serait parfait, si, une fois les moules achetées, je ne me retrouvais pas avec un bonne crise de sciatique! Je me traine comme une pauvre handicapée, et, le soir, les cachets pour la douleur m'endorment Pas très facile de cuisiner assise. 

Donc, le soir, je suis HS! 

Le spécialiste que le fiston a vu pour ses algies lui a donné deux sortes de cachets à essayer. Les premiers ont été une catastrophe, les seconds ont l'air d'apporter un léger mieux, mais vraiment très léger. Comme je le pressentais il a beaucoup de crises car il est énormémént stressé et soucieux. Après une consultation chez le cardiologue ainsi que d'autres examens , on devrait essayer un traitement de fond!

Jeudi nous prévoyons d'aller passer la journée au centre équestre où travaille Eric ( le fils aîné) pourvu qu'il fasse beau ! ...et que je puisse mieux marcher!

Demain, Jimmy le petit-fils, vient passer la journée à la maison pour nous poser le grillage soudé sur notre murette de clôture. Il faut percer dans le mur de parpaings et comme il dispose justement de cette journée il est passé en débauchant ce soir pour nous dire que papy pouvait compter sur lui! Je crois que son père a dû lui en parler! Il en a profité pour goûter les moules qui attendent d'être refroidies pour que je les emballe ! Elles plairont, surtout qu'il ne sera peut-être pas là à Noël (s'il est en Suisse!).

J'ai en attente : pantalon et blouson à Jordan à réparer. Je ne sais pas comment il se débrouille toujours pour que ses vêtements aient toujours besoin d'être recousus , raccomodés, racourcis ou rallongés, où même souvent détachés,c'est selon!

La vie continue, on ne s'ennuie pas! On n'a pas le temps!

Posté par emiliacelina à 21:06 - Commentaires [7] - Permalien [#]
27 septembre 2012

Soucis...il faut faire avec!

Ces dernières journées ont été bien remplies. Remplies par un peu tout ce qui fait notre vie. Les enfants, les enfants et les enfants !

Le fils Bruno a aujourd'hui essayé le nouveau traitement prescrit par le dernier spécialiste consulté! Pas vraiment une réussite et des effets secondaires qui ont rendu impossible de rester au travail. Il a dû rentrer ce coucher car la crise a été très forte. Demain, comme vraisemblablement il aura de nouveau une ou deux crises , il va essayer le second traitement prévu dans le cas ou le premier échouerait. Je suis un peu dubitative, mais je garde encore espoir. Cette situation l'handicape beaucoup dans son travail (heureusement que Muriel, sa belle-soeur et Marine sa nièce travaille avec lui) ce qui fait qu'il peut avoir confiance de même qu'en ses trois graphistes, mais ce n'est pas une situation qui devra perdurer car elle engendre quand-même du retard et ce n'est pas souhaitable dans une entreprise encore à ses débuts. 

Le spécialiste lui dit que le stress peut-être un facteur déclanchant, alors entre ses responsabiltés professionnelles et sa vie de famille qui s'en ressent fortement également, je me demande comment pourrait-il éviter de s'inquièter?

D'un autre côté pour le mari, le rendez'vous à l'hôpital est fixéau 22 novembre seulement. Donc, comme nous en avons l'habitude nous y repenserons seulement la semaine qui précède le RV

Le petit-fils Jimmy prévoit de partir en Suisse prochainement, si j'ai bien compris, dans une quinzaine,et, soudain , ce départ m'apparait une réalité et me fait mal au coeur. J'aime avoir mon petit monde autour de moi et il va m'en manquer un! 

Pascal, le fils N°3, donc le père de Jimmy, a été approché par une importante société de travail intérim qui souhaitait lui proposer la responsabilité d'une agence dont il serait responsable et qu'ils souhaitent implanter dans notre région. L'affaire est en cours et serait très intéressante, je sens qu'il fait plus qu'y réfléchir! Encore une nouvelle aventure en vue, nos enfants sont usants!!!

Alors, décidée à m'égayer les idées, je me suis dit que Noël approche et j'ai décidé de fabriquer un théâtre à marionnettes pour mes arrières -petites filles, mes vrais trésors Lisa et Lana! Je vais me faire aider par le papy, celà va l'occuper! Bien entendu , pas de théâtre de marionnettes sans marionnettes, tant mieux, mes après-midi prochains vont être occupés et c'est ce dont j'ai besoin!

Aujourd'hui, Jordan, (le frère à Jimmy) a débauché tôt (14h30) alors il a proposé à son grand-père d'aller avec lui pour préparer son guet à grives avant que la saison ne soit là! C'est gentil; car habituellement Robert le fait tout seul mais les enfants se sont rendus compte qu'il n'a plus la même forme que les années précédentes. Alors comme les fils sont trop pris par le travail (souvent même durant les week-end) se sont les petits-fils qui s'y collent de bon coeur au grand dam de leur grand-père!

 

Posté par emiliacelina à 22:20 - Commentaires [7] - Permalien [#]
23 septembre 2012

Petite note.....

Je ne sais pas comment je me débrouille, mais en ce moment je ne vois pas passer le journées et le soir je suis HS! Devant mon ordinateur, pendant que Robert regarde la télé, je baille comme une carpe! Alors, évidemment, je n'arrive pas à aligner trois mots de suite.Je vais sur les blogs amis et je commente un peu mais il ne faut pas m'en demander plus!

Ce soir, je me décide quand-même!

En ce qui concerne mon fils, les crises d'algies vasculaires ne lui laissent pas beaucoup de répit. Il en subit au moins trois par jour! Nous ne savons lplus à quel saint nous vouer!

Vendredi, un ami à qui Bruno téléphonait se trouvait lui-même en compagnie d'une connaissance dont la profession est  ORL. De fil en aiguille, au cours de la conversation, ce spécialiste a parlé à Bruno de cette maladie, que soit-disant il connait bien pour en avoir soigné certains patients. Ce n'est pas une maladie orpheline lui a-t-il dit. Elle est rare, mais pas orpheline! Bon! Il parait aussi que les piqûres de morphine sont dépassées comme traitement de cette pathologie, la médecine a évoluée depuis 20 ans !!! Il existerait deux traitements à base de comprimés.Si la molécule del'un ne convient pas, on passe au second. 

Et l'on doit arriver à un résultat! 

Celà me fait penser aux pieds de Lili, qui a attendu un traitement efficace pendant dix ans!

Pourvu que ce soit pareil pour mon fiston!!  Quel soulagement!!!Pour lui d'abord, bien évidemment, mais aussi par voie de conséquences pour nous aussi! Je n'aurais jamais pensé à lui dire de consulter un ORL! Attendons la suite!

La maison du fil°3 qui se bâti accolée à la notre a bien avancé. Les murs sont montés et l'on commence à voir à quoi elle va ressembler.Vendredi, la charpente a été livrée. Le hic, c'est que le matin,nous sommes réveillés tôt par les ouvriers.C'est peut-être pour celà que le soir, je n'ai pas besoin de berceuse! 

Aujourd'hui, notre région est en alerte orange pour l'orage! La météo ne s'est pas trompée, il n'y a qu'à voir le ciel et entendre notre chienne gémir en entendant avant nous le tonnerre au loin!

ciels d'orage 001

ciels d'orage 002

ciels d'orage 003

Bon! Le marchand de sable passe , il est temps queje regagne mon lit! Bonsoir !!!!

Posté par emiliacelina à 23:22 - Commentaires [5] - Permalien [#]
16 septembre 2012

Après le père... le fils...

Ces derniers jours, j'ai plus apprécié de lire et commenter  les différentes notes que d'écrire moi-même.

Pourtant,  au fil des journées, je me dis souvent, tiens! il faudra que je note ceci sur mon blog. Et puis, je m'occupe à faire ou à penser autre chose et le temps passe.

Je suis une grosse fainéante !!!

Bon, tâchons de nous rattrapper!

En ce qui concerne la santé de mon cher et tendre(!!!!) pour le moment, on peut mettre un bémol à nos craintes. On repartira en nouveaux examens en novembre afin de voir ,si l'on peut diminuer la dose d'anti-rejets (immunossupresseurs) sans prendre trop de risques car les mauvais résultats des examens et analyses actuelles sont d'origine réactionnelle à son traitement. De même la température qui ne le quitte pas depuis plusieurs mois.

Il va être suivi par scanner pour surveiller l'apparition de ganglions car dans ca cas là, ce serait la chimio.

Il faut faire avec  et,attendre.... Alors, on va attendre !

Même si la forme n'est plus olympique, les douleurs diffuses et crampes douloureuses restent présentes. Il faut se dire aussi, que pour lui comme pour tous, les années s'ajoutent et l'on commence à les sentir!!!!

Peut-être que c'est reculer pour mieux sauter, mais je suis assez contente car cette fois, j'ai eu vraiment très peur! Pourtant, plein de doigts croisés m'ont bien aidée!

C'est différent pour le fiston N°2. Il souffre d'Algies vasculaires de la face, qui lui causent d'intolérables douleurs du côté temporal gauche ainsi que de l'oeil G . C'est très très douloureux, et considéré comme une maladie orpheline que l'on ne sait pas exactement expliquer et surtout pas davantage guérir. Celà survient sans avertir et la crise dure environ 1heure.  Il a vu deux spécialistes différents qui lui ont chacun préconisé un traitement différent. Il a passé un scanner et mardi il doit passer une IRM .Plus par prudence pour ne pas passer à côté d'autre chose, mais il y a tres peu de chance.Un osthéopathe aussi ...

Actuellement, il a une ordonnance spéciale pour se piquer quand la crise est trop forte (morphine) mais il ne peut pas se piquer à chaque fois et c'est un problème car il subit jusqu'à 3 crises par jour et parfois même est réveillé la nuit  par la douleur.

Je ne sais pas si quelqu'un connait celà, mais je peux vous assurer que c'est terrible de le voir souffrir ainsi durant une heure, puis celà s'arrête comme c'est venu.

On ne sait pas ce qui provoque les crises, ni quand elle vont survenir et celà le gêne dans son travail, pourtant, je vous assure qu'il est comme son père, très TRES dur au mal! Vraiment de quoi pourrir la vie!

Personnellement, celà me rend malade quand il a une crise comme hier au retour de la chasse avec son père. Un rictus de souffrance le défigure complètement et il lutte pour tenter de ne pas se piquer systématiquement. Mais parfois il est obligé, et la réaction de la piqûre, qui arrête la souffrance  rapidement  est, elle aussi, plus que désagréable par d'autres effets.  Ce truc, c'est l'enfer!!!

Ce que j'en ai lu sur internet explique ce que lui en ont dit les spécialistes et il semble qu'il va devoir vivre avec. Même si celà peut, peut-être s'arrêter quelques mois voire quelques années, (six mois la dernière fois pour Bruno) c'est insupportable! Les crises ont quand-même recommencées depuis trois mois!

Algies vasculaires de la face : une vrai saloperie!!!!

 

Posté par emiliacelina à 17:09 - Commentaires [12] - Permalien [#]
11 septembre 2012

Une ouverture de la chasse au ralenti...

Depuis cinquante ans que nous sommes mariés, c'est la première fois que l'ouverture de la chasse n'a pas été un évènement monopolisant la quasi totalité des conversations à la maison.

Peut-être est-ce un effet de l'âge, des soucis de santé ainsi que le stress occasionné par les occupations professionnelles de chacun? Mais,voici quelques années  les jours précédents cette ouverture procuraient à notre équipe de chasseurs une excitation joyeuse plusieurs jours à l' avance.

Cette année, Robert se retrouve seul  avec Bruno.

Robert a de préférence, toujours été un chasseur solitaire ou seulement accompagné d'une ou deux personnes.

Voici quatre ou cinq ans, il n'avait pas voulu trop avoir l'air de faire bande à part et nous nous retrouvions chez un neveu qui habite la commune où se trouve le lieu de chasse, pour un repas commun avec d'autres chasseurs du coin.

Cependant, cette façon de faire  ne convenait pas à Robert.  Trop de monde, trop de chiens, pas assez de liberté personnelle....

La mentalité des chasseurs de cet endroit l'horripilait. Pour lui, la chasse est un défi entre le chasseur et le gibier. Pas un rapport !Il gare sa voiture sur un parking et circule à pieds sur le lieu de chasse. Il lui arrive de faire facilement jusqu'à 20 km dans la matinée.

Les bois sont son "royaume" ! Les "passes" longeant les champs de maïs ou autres cultures font facilement 2,3,voire 4 km pour rejoindre les bois.Il les fait à pieds, son chien entrant et sortant des maïs, Bruno, de l'autre côté du champ avançant au même rythme.

Le problème s'est posé, lorsque, au fil du temps, certains chasseurs du lieu, se sont servi de leur 4/4 pour parcourir ces passes et arriver ainsi sur les endroits où le gibier qu'ils avait repéré les jours précédents avait le plus de chance  de se trouver. Rien de très sportif dans cette façon de chasser! 

Ils ne s'écartent pas beaucoup de leurs véhicules et le bruit de leurs moteurs est incongru sur ces lieux habituellement si calmes.

La cohorte de trois ou quatre 4/4 qui roulent à tombeaux ouverts sur les passes, pourtant interdites aux véhicules, rend Robert complètement fou!!!

Pour le début de la saison de chasse, celà passe encore, car, et celà a fini par créer une certaine tension, sans aucune prétention, le butin de la journée de chasse était toujours à l'avantage de "mes" chasseurs. Ce qui vexait quelque peut les autochtones, pourtant, en moyenne, nous leur laissions souvent  plusieurs pièces, car Robert et mes fils ne chassent pas pour le profit.

Nous ne mangeons pas beaucoup de gibier, à part la bécasse, les grives (vrai gourmandise pour tous!) et si ils en tue, un ou deux lièvres dont je fais un civet!

Mais, le gibier d'ouverture , s'il procure beaucoup de bien aux chiens pour se mettre en forme, ne passionne pas exagérément Robert et son fils.Leur passion, c'est la chasse à le bécasse qui ne commence que vers la mi-octobre.

Donc, petit à petit, ils ont recommencé à chasser seuls, et ont changé leur coin pour pratiquer , à leur façons ce qu'il considère comme un sport.

Robert a eu des mots avec ces chasseurs qui pour lui , n'en sont pas, et nous n'avons plus partagé les repas du jour d'ouverture!

Plus que la quantité, c'est la qualité de la partie de chasse qui  est importante pour eux.

Il respecte le gibier, celà peut sembler bizarre, mais, après tout, un faisant tué d'un coup de fusil, ce n'est pas pire qu'un poulet tué et saigné en batterie !

Quand à une bécasse, ce n'est pas pour rien qu'un "bécassier" a une réputation supérieure à celle du chasseur ordinaire.

C'est sa chasse préférée et il peut en parler des heures, d'ailleurs il ne s'en prive pas! Il est intarissable sur le sujet et la connivence qu'il a avec la chienne qui chasse avec lui est impressionnante. Il est connu et réputé pour sa droiture et ses connaissances cynégétiques. 

Donc, cette année, petit butin ; un faisan et une caille !! Les chiennes sont contentes, juste une matinée de chasse , celà fait une mise en forme tout en douceur.

D'habitude, Robert chasse toujours le lendemain matin de l'ouverture, mais cette année il n'y est pas retourné, pas trop en forme. Celà, plus qu'autre chose me peine car ce n'est vraiment pas son habitude. J'espère qu'il va y aller mercredi. Pas pour le gibier, je m'en fiche royalement, mais surtout pour qu'il se sente assez bien  pour partir avec sa chienne!  

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 17:54 - Commentaires [18] - Permalien [#]