13 novembre 2017

La maison ...vivante!

117687194

 

Vraiment le tableau est trop beau pour que je n'en parle pas.

Cette maison ne me donne pas envie d'imaginer une histoire. Ç'aurait pû être la nôtre. Les trois maisons que nous avons eues étaient différentes,mais à l'intérieur ce pourrait être nous. Il me suffit de raconter... de me rappeler!

La nature luxuriante  avec sa profusion de fleurs. De jolis rideaux et  une lumière derrière les vitres donnent le ton chaleureux. Si l'on tend l'oreille on peut même entendre les rires des enfants ou leurs disputes... c'est selon ! Elle est ... vivante cette maison. C'est celà : vivante!

La grand-mère est venue y vivre après son veuvage en raison de la pauvreté de sa mince retraite. Elle occupe la chambre du premier étage et s'y réfugie souvent pour ne pas gêner la vie du couple parental. Ils lui  ont installé un fauteuil confortable et une télé.  Elle voyage du salon à sa chambre selon son envie. Elle est bien. Elle n'a plus froid, elle n'a plus peur,elle n'est plus triste et elle prend soin de ses petits -enfants comme s'ils étaient la prunelle de ses yeux! De son gendre aussi : il est l'homme de maison, celui qui travaille et assure à tous un confort qu'elle n'a jamais connu. Elle veille sur le bien être de chacun , devançant leurs désirs, elles connait   tous leur goût  (culinaire) la cuisine est son domaine .Le reste du temps elle sait  se montrer discrète. 

Cette maison était la maison du bonheur. Le bonheur d'avoir des enfants en bonne santé , de les voir grandir et s'épanouir  dans cette maison au sein du petit village sans prétention, où le maire passait souvent devant l'école et prenait le temps de saluer les mamans attendant la sortie des enfants. Où l'on pouvait laisser ces mêmes enfants vadrouiller librement aux alentours car ils n'étaient jamais seuls, les petits copains ne manquaient pas : c'était rassurant. Tout le monde connaissant tout le monde leurs incartades passaient rarement inaperçues!

Oui! Ce pourrait être nôtre maison du souvenir...... du temps où nous étions jeunes parents et si fiers de l'être !

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 06:51 - Commentaires [18] - Permalien [#]

11 novembre 2017

Quelqu'un (une) sait pourquoi ??????

39279427-femme-en-col-re

 

Un petit message particulier à Sylvie qui m'a fait le plaisir de commentaires sur mon blog.

J'ai vu sur internet comment changer le ressort. Je ne vais pas essayer pour le moment car je ne crois pas qu'il soit défectueux. 

J'ai enfin le reste de l'outillage dont les précieux poids.

J'ai fait à cette fichue machine un nettoyage sérieux àl'aide de pétrole désodorisé et pour me remercier l'ingrate me lâche les mailles soit à droite soit à gauche .

Voire même les lâche carrément sur les 3/4 du rang lorsque je tente le montage en côtes 1/1. 

Je fais ainsi : sélecteur sur 1 et V sur les 2 chariots. Un rang et j'ai le zig-zag !  Pose des peignes et poids puis :

Sélecteur sur 2 et le cercle avec la petite flèche ..un aller et ........ je perd 8 ou 10 mailles en lisière.Je les rattrappe à la main , et tente de faire le retour de la même façon et là c'est plus de la moitié des mailles qui ( se détricotent  et tombent à leur tour!

Ça m'énerve ....je suis bloquée ... parce-que je ne comprends pas  Pourqoiiiiiiii!!!!!!

Pourquoi elle m'en veut ainsi, je ne lui ai rien fait, moi, à cette machine à part du bien !

Quelqu'un ou une sait ?

Y a-til des spécialistes du tricot sur machine singer dans notre blogosphère ?

 

 

 

Posté par emiliacelina à 17:07 - Commentaires [16] - Permalien [#]
07 novembre 2017

La tête en "cafouillon" ça se dit ?

 Les jours s'écoulent lentement dans l'attente des résultats de Robert et surtout de la suite. 

Comme d'habitude j'ai comme dirait quelqu'un que nous connaissons  la tête en "cafouillon" ! (Bien que je ne l'ai jamais lue employer l'expression en parlant de la tête) mais j'aime le mot! 

Pour corser  le tout, je me bagarre avec cette satanée machine à tricoter!  Ça m'occupe, mais je dois avouer que je galère. Ce n'est peut-être pas une bonne idée de m'entêter en ce moment. 

En plus , j'ai prévu de faire des pulls pour les ajouter aux cadeaux de Noël. Je crois que la machine a besoin aussi d'un bon nettoyage  (que j'ai fait). Elle était dans un grenier depuis plusieurs dizaines d'années. Il me manque quelques "outils" que je devrai récupérer d'un jour à l'autre. En attendant j'improvise un peu! 

PIC_0318

 

Bref, je n'avance guère. Pourtant j'y passe des heures (sans exagérer). Heureusement qu'il y a sur internet des vidéos très bien faites. 

Je vais y arriver. Il faut que je cesse de penser à autre chose.

Je n'ai même pas fait mon devoir chez Lakévio. D'ailleurs j'ai plutôt délaissé l'ordi. Désolée , mais je crois que cette semaine je vais faire la même chose.

Ne m'en voulez pas, je me rattraperai plus tard.  D'abord quand nous y verrons plus clair côté Robert et ensuite quand je vous montrerai le résultat de mon acharnement à réaliser autre chose qu'un simple rang de côtes .... avant que le chariot ne se bloque !

Posté par emiliacelina à 14:04 - Commentaires [18] - Permalien [#]
31 octobre 2017

Ça bouge autour de moi...

Hier journée hôpital et examen pour Robert.

Ça c'est passé ... bref, c'est passé. On verra la suite . 

Je viens d'hériter (par l'entre-mise de Mumu) d'une machine à tricoter électrique (ou électronique) .

La remonter , la huiler, chercher sur internet le mode d'emploi ... Bref tenter de m'y retrouver, ce n'est pas une mince affaire mais ça m'occupe la tête.

Il  a des années (peut-être 35 ou 40) j'en avais une mais bien plus basique. Petit à petit j'avance, mais ce n'est pas gagné ... d'avance ! 

Internet pullule de vidéos plutôt bien faites. Il me manque quelques petites fournitures.  Je devrai les avoir bientôt et je pourrai faire un essai.

J'attens toujours la livraison du kit de motorisation de notre portail que Pascal doit m'installer. Je devais l'avoir sous 48 heures mais ils sont en rupture alors... on attend! 

 Marie a un rendez-vous avec l'agence pour un petit logement. Ça se présente bien. Elle est toute excitée! Il serait situé juste entre le salon où elle travaille et chez Tom ! Juste ce qu'elle espère.Reste à fournir à l'agence tout ce qu'elle demande, et il leur en faut !

J'ai eu Margot a midi. Elle a mangé avec nous et nous avons papoté un grand moment. C'est sa dernière année de Masters et il lui faut obtenir une mention pour pouvoir faire ensuite un doctorat. J'espère qu'elle va y arriver.

Le dimanche matin elle travaille sur un marché à vendre des légumes. Donc question légumes elle est calée. Il n'en est pas de même en ce qui concerne les fleurs. 

Elle a failli m'apporter pour mon anniversaire un gros pot de chrysanthèmes car elle ignorait que c'était plutôt des fleurs de "cimetière". Elle était en admiration devant le parterre du fleuriste sur le marché. Pour une presque veille de Toussaint il devait être très fourni. 

Son patron (du banc de légumes) lui a dit: mais, Margot, tu ne vas pas offrir çà à ta grand-mère! 

J'ai bien ri ! Et j'ai  préféré qu'elle garde ses sous!

C'est bien. Ça bouge autour de moi, c'est ce qu'il me faut

 

Posté par emiliacelina à 22:04 - Commentaires [15] - Permalien [#]
30 octobre 2017

Et Lucie ?

Mon devoir chez Lakévio .

117568646

 

Pull bleu  ciel : Enfin! Catherine, tu ne vas pas repartir déjà, tu sais bien que nous avons à discuter.

Pull bleu roi (Catherine)  : Je ne vois pas ce que nous avons à discuter. Grand-mère est enterrée, Le notaire règlera la succession et je reviendrai lorsqu'il nous contactera. Je ne vois pas ce que nous pouvons faire de plus!

-Ne fais pas celle qui ne comprend pas, que va devenir Lucie?  Tu vois bien combien elle est perdue et peinée.

-Je vois bien, mais l'assistante sociale s'occupera d'elle !

-Tu n'y penses pas! Lorsque les services sociaux l'ont confiée à mamie elle n'avait que sept ans. Mamie s'est occupée d'elle comme elle l'a fait pour nous à la mort de nos parents et Lucie lui a apporté beaucoup de bonheur. Nous étions parties toutes les deux et Mamie était très malheureuse de n'avoir plus personne à s'occuper. Quelqu'un qui ait besoin d'elle a comblé sa solitude! 

- Evidemment qu'elle l'aimait et je conviens que Lucie le lui a bien rendu,mais c'est bien nous qui somment les petites-filles! Que veux-tu qu'on fasse ?

Lucie ; Je vous en prie, ne vous inquiétez pas pour moi. J'ai passé auprès de votre grand-mère de merveilleuses années et même si pour le moment j'ai trop de peine pour réfléchir je sais qu'il va bien falloir que je me débrouille maintenant pour trouver un emploi et me loger! Je lui resterai toujours reconnaissante!

- Ah ! Tu vois! Il faut être réaliste!

- Non ! Mais ! Tu te fiches pas de nous ? Est-ce que tu t'es occupée de mamie durant toutes ses années?  Qui l'a soignée durant sa grippe et lorsqu'elle s'est cassé le col du fémur?  Que faisions nous, nous pendant ce temps ? Moi avec mes quatre enfants et un mari toujours par monts et par vaux pour son travail , et toi, à voyager autour du globle pour faire des reportages qui te valent ta célébrité et te permettent de vivre largement sans aucun soucis ni responsabilité autre que de t'occuper de ta petite personne!

- Mais, c'est mon métier! C'est la raison qui m'a empêchée de fonder une famille, si tu crois que ça ne me manque pas 

- En tous les cas , ce n'est pas le problème aujourd'hui. Je reconnais que moi aussi je me suis trop reposée sur Lucie. Comme toi, je  téléphonnais et Lucie , toujours présente nous rassurait, alors nous retournions à nos petites affaires l'esprit en paix!

Lucie : S'il vous plaît ne vous disputez pas pour moi! J'étais heureuse de m'occuper de votre grand-mère, elle me parlait toujours de vous et était tellement fière de votre réussite à toute les deux . Ah! oui! pour ça, elle était vraiment très fière de vous et moi je l'aimais tant et je vous suis reconnaissante de m'avoir permis de vivre auprès d'elle! 

- Bon! Assez discuté!  Je comprends. J'avoue que je n'ai pas réfléchi. A voir de par le monde tellement d'horreur je me suis peu à peu déconnectée de la vie de tout un chacun autour de moi. Un important reportage m'attends. Si tu es d'accord sœurette, je peux te signer une procuration pour régler le problème selon  ton choix. Je suis d'accord quoi que tu décides. La question financière ne m'intéresse pas comme tu viens de me le rappeler. 

-L'idéal serait que Lucie ait la jouissance de la maison de Mamie. Et plus tard elle reviendra à nos enfants.Elle l'a bien mérité. Je peux rester quelques jours pour régler le problème avec le notaire  qu'en penses-tu ?

- J'en pense que c'est une excellente idée et que je vais repousser mon départ juqu'à demain (je ne peux faire plus) pour que nous passions la soirée toutes les trois ensembles à nous souvenir de mamie! Qu'en dis-tu Lucie ?   Cesse un instant tes larmes c'est nous qui devons t'être reconnaissantes et nous le sommes. Garde le numéro de téléphone de Mamie que nous puissions continuer à t'appeler pour avoir de tes nouvelles.

-- Excusez  moi mais je ne sais plus quoi dire. Vous êtes tellement gentilles , je vous remercie. 

- Alors, c'est réglé! Venez! Nous allons toutes les trois nous mettre aux fourneaux, nous avons pleins de choses à nous raconter  !

.... et du temps à rattrapper!

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]

25 octobre 2017

Je donnerai le tempo !

La semaine s'écoule lentement.

Vivement lundi. IRM de prévue. 

Les fistons sont venus pour faire la tranchée et installer la gaine et le cable pour installer l'automatisme d'ouverture de notre portail avant l'hiver.

Il fallait passer entre les racines des chênes. Mais ils en sont venus à bout.

J'attends la livraison du kit de motorisation que j'ai commandé il y a 6 jours et qui devait être livré sous 48 heures Nous n'avons toujours rien reçu !

Robert ronchonne, il ne comprend pas que c'est souvent ainsi que les choses se passent maintenant! Surtout avec internet et un wee-kend dans l'histoire!

Il dit que les gens n'ont pas de parole! 

Il y a des trucs comme cela où c'est mieux que ce soit moi qui m'en occupe! 

J'ai la solution : je tricherai un peu sur les dates de livraison la prochaine fois!  

J'ai commencé à jeter toutes mes plantes (potées) à la déchetterie. Je vais m'atteler un peu au ramassage des glands. L'élagueur ne peut venir qu'en janvier alors nous aurons encore la corvée du ramassage des feuilles cette année. Je ne veux pas toujours être à demander aux enfants. 

J'irai tranquillement un peu chaque jour et Robert aussi (parce qu'il supporte mal de ne rien pouvoir faire).

Ça le "tue" de me regarder faire. 

De cette façon , si je m'arrête il s'arrêtera aussi avant de trop se fatiguer ! 

Ce n'est pas sa façon de travailler, mais moi, je m'en fiche de ne pas faire tout le même jour.

Je vais lui apprendre qu'à chaque jour suffit sa peine !

C'est une façon de faire qu'il n'a jamais pratiquée.Maintenant il n'a plus le choix.

Je donnerai le "tempo" !!!!

 

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 22:10 - Commentaires [16] - Permalien [#]
23 octobre 2017

Quel est leurs noms ?

La prof corse le jeu  chez Lakévio !

 

117375690

 

Bonjour jolie mignonne!

A quoi réfléchis-tu ?

Ne cherche plus, ouvre juste le dictionnaire, ce n'est pas bien  pénible ! 

Au fil de ses pages tu trouveras le nom de chacune de nous. C'est son rôle que de t'éclairer.

Ensuite , tu peux cueillir un lumineux bouquet et l'aller poser devant l'élève pianiste dépité.

Son affreux professeur trouve que le jeu de son élève manque de mordant!

L'élève posera les yeux sur le bel hortensia  et  y accrochera son regard comme à une bouée de sauvetage, retrouvant grâce à lui tout son enthousiasme!

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [26] - Permalien [#]
19 octobre 2017

Et la ceinture ?

 

téléchargement   

Bien sûr que non, je ne vou ai pas oublié(ées) !

Quelques jours un peu difficiles côté santé de mon cher et tendre.

Petit séjour  à l'hôpital .  Retour ce lundi avec un traitement supplémentaire qui a l'air de bien marcher en attendant l' IRM prévue en fin de mois et on  avisera. Il se sent vraiment mieux, du coup moi aussi (mais différemment ) ! Il y a quand-même encore quinze jours à attendre!

Tout ça m'a un peu fatiguée avec les aller -retours à l'hôpital mais surtout en rentrant dans la maison vide( ça fait bizarre) je ne suis pas habituée: pas envie d'écrire ni regarder la télévision. Pourtant les enfants sont à côté, je ne suis pas isolée. Mais, bon, il y a plus grave! Moi qui suis une bonne dormeuse , pas moyen de fermer l'œil ! 

Ceci dit, même si je n'ai pas joué chez Lakévio je vous ai lu(es) et j'ai bien aimé votre imagination au sujet du feu rouge! Ç'était très varié.

Le texte de Lili m'a rappelé la fois où en allant faire mes courses je roulais sans me rendre compte que je n'avais pas mis ma ceinture . Une voiture de police me suivait. Ça m'agaçait un peu. Je suis entrée dans le parking du L...erc, me suis garée et ils se sont garés à côté de moi. Avant que je ne descende de mon véhicule ils se sont approchés et m'ont dit :

-Vous ne nous avez pas vus ?

  -Et moi : "Si! Pourquoi ?"

- Et la ceinture?

- Oh ! M...e !  Je l'ai oubliée! (c'est parti tout seul !)

Et voilà-t-il pas qu'ils commencent à me sermonner comme si j'étais un enfant. 

Un peu ...ça va. J'étais en tort! Mais au bout d'un moment j'ai commencé à en avoir assez, j'étais pas leur mère ou grand-mère!

-Bon ! Alors? ?,?

-Vos papiers.

Je les leur donne et...bien sûr  j'écope d'une amende!

Je ne sais pas pourquoi, c'était justifié,mais j'étais colère, et quand ils m'ont  rendu mes papiers et la notification du PV  c'est encore sorti tout seul seul :

- Merci ! Et surtout n'oubliez pas de notifier à vos supérieurs que vous devez avoir droit à une bonne "prime de risques" pour avoir eu le courage de suivre une personne âgée jusque sur le parking du super marché! Vous êtes courageux mais je ne voudrai pas être votre mère !

Et je suis partie prendre un caddie.

La voiture de police est repartie. 

N'empêche depuis je n'oublie plus jamais de mettre ma ceinture! 

 Ç'aurait été mon devoir chez Lakévio, mais il aurait manqué un feu tricolore !

 

 

Posté par emiliacelina à 21:56 - Commentaires [8] - Permalien [#]
10 octobre 2017

blog pour un temps : négligé !

Pour le moment , pas de nouvelles notes de prévue. 

Ne soyez pas inquiets(tes). Pas trop le temps de pianoter . Trop occupée et la tête prise par cette époque (durant tout le mois) par les examens de Robert.

Alors , je dirai, que comme d'habitude je suis plutôt "un peu inservable" !

Mais je vous lirai ... tous(tes) ! 

Posté par emiliacelina à 07:53 - Commentaires [6] - Permalien [#]
09 octobre 2017

Vive la fuite !

 

 Petit devoir de la semaine chez Lakévio.

Pas mal occupée cette semaine  Pas trop de temps!

117171247

 

Bon! Voilà!

Je lui avais bien dit au fiston de m'avertir quand il amene une conquête chez lui!

D'ailleurs sa clef  je ne tenais pas à l'avoir. C'est lui qui a voulu pour que je passe même en son absence prendre son linge pour le laver et bien sûr le repasser.

Je sais, je l'ai très mal habitué. Je suis de la vieille école.

Je lui fais même un peu de ménage. Il trouve que faire son lit le matin est vraiment inutile puisqu'il va le redéfaire le soir pour se coucher!

Bref!... Vous voyez le genre! La panière à linge est par contre vraiment impeccable... pour cause : il ne s'en sert pesque jamais!  Les chaussettes et ... le reste  s'éparpillent de la chambre à la salle de bain .

Aujourd'hui, mon œil a été attiré dès mon entrée dans l'appartement par les vêtements jetés en vrac sur le fauteuil à gauche de la porte d'entrée de la chambre! 

J'en suis sûre cette robe bleue n'appartient pas à mon fils!

Vite je fais marche arrière... je ferme la porte d'entrée en douceur et me sauve en silence! 

Le ménage attendra ! 

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 07:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]