17 octobre 2021

Suite de la note de hier

Bon! C'est prêt! Le couvert n'est pas mis mais il y a ce qu'il faut sur la table pour l'apéro. A côté j'entends que ça discute ferme: je devrais placer un enregistreur pour qu'ils puisse s'écouter plus tard! A part Mario qui reste stoïque et échange avec moi un sourire moqueur dès que je m'approche ... et repars comme je suis venue : en silence! 

Ca va! Nous ne sommes que cinq ce midi. J'ai préparé un lapin et demi ail et persil  sauté avec des pommes de terre la cocotte ira directement sur la table, pas de chichis!  Il faut que ce soit simple et rapide!J'en ai fait un peu trop comme d'habitude, il en restera suffisamment pour demain midi parce-que ce soir on mange à coté, c'est Mumu qui colle. Marie et Tom vont passer dans l'après-midi mais ne resteront pas , ils sont invités ailleurs ce soir, par contre Lydie et mes petits coeurs seront là ainsi que Marine et Abby, il ne me reste plus à voir durant ce week-les end que Margot et son compagnon, je pense que ce sera pour demain après-midi.

.Lorsque hier soir je suis rentrée du spectacle sur glace j'ai trouvé dans mon frigo un mille-feuilles que Marie était passée me déposer, il manquaient les 80 bougies, mais bon, la place aurait été un peu juste !

IMG_20211016_121103

 Demain on remets çà ! 

J'ai réfléchi quand-même au devoir du Gôut, Je sais au moins ce que je vais écrire pour le début, ce sera: "Ce fut un chagrin désordonné" 

Ça! c'est fait ! Je ne garantis pas la suite... 

Après le départ de Marie et Tom j'ai un petit moment de détente bercée par le bruit de scie circulaire installée sur la table de ma terrasse, allors je pianote un instant pendant que Mumu prépare chez elle une raclette : la soirée va être animée!

(j'entends une voiture, alors je ne me relis pas, tant pis si j'ai des fautes!, ce ne sera pas la première fois !)  Bon dimanche à vous !

Petit rajout : Aujourd'hui, dimanche  19 heures, ils sont venus et viennent de repartir....

IMG_20211017_190001

 J'ai de la lecture pour Soulac ! 

Je n'ai gardé personne car ils se retrouvent chez Bruno et j'ai préféré rester.... Je vais tenter de relire mon idée de devoir...commencé ce matin 

 ....ou bien hier...je ne me rapelle plus ...

Posté par emiliacelina à 19:18 - Commentaires [7] - Permalien [#]

15 octobre 2021

Mais...ça avance!

ce matin, je me suis levée toute "guillerette. Bon! guillerette est un peu exagéré, parce-que j'eusse préféré que ce jour particulier ne sois pas celui de mes 80 printemps, mais, pas le choix! Alors que j'en étais juste à prendre mon petit déjeuner Marine m'a téléphonné pour m'avertir de me tenir prête ce soir car elle souhaite  m'enmèner au cirque sur glace de passage à Bordeaux.  avec sa pitchoune (Abby 5ans) et sa mère (Mumu ma belle-fille voisine).  Celà ne fait pas partie de mon cadeau d'anniversaire car il a été décidé que toute la famille est d'accord pour que nous allions tous en choeur au Puy du fou  dès l'ouverture du printemps prochain. Ce projet m'enchante! Vous vous rendez-compte ? TOUS ENSEMBLE ! Pour moi, c'est déjà un grand plaisir de les avoir juste à ma table , mais LA  ! Ils ne pouvaient pas avoir une meilleure idée!

Du coup, me voici devant l'ordi. ....  mon enthousiasme est un peu douché en lisant le devoir Du Goût. L'image me plait bien, mais il complique un peu les choses! Bon! (oui! je dis souvent : bon ! ) il m' oblige à faire un peu fonctionner mon vieux cerveau!J'espère que je vais trouver l'inspiration et surtout le temps de m'y coller!

Je vais fréquemment voir ma belle soeur. Après l'opération (de la tumeur au cerveau) je la trouvais moins bien qu'avant, mais depuis le début de cette semaine elle semble récupérer un peu. Le spécialiste dit qu'il lui faut être patiente. Je reste eu peu dubitative ...

Le week-end sernier le fiston voisin a commencé à poser les lames composite sur sa terasse le debut a ete moins aisé que prevu. La rerrasse initialement coulée lors de la construction de la maison prévoyait l'écoulement des eaux de pluie en son centre à  travers  une grille : résultat une sorte de cuvette d'où un sol plus qu'inegal , il manquait des plots pour une pose de niveau. MUmu a été dépêchee par Pascal  pour aller en acheter d'autres sans entrer dans le détail  celà  a donné  un peu ça :  tu en prend 2 poches... non 3! ....plutôt 5! ...non! Finalement : 4...ouais, c'est çà  quatre ....  et MUmu sur son papier ...notait...rayait...renotait...rerayait... pendant que Mario et Bruno rigolaient en douce en attendant patiemment qu'il se décide pour reprendre le travail ! Bref!Beaucoup de temps passé en discussion !

Le midi, à ma table je leur avais fait un sauté de veau. Pince sans rire quand on a servi à  MArio et Bruno, ils ont demandé  : 2 patates...non....3....non...4 et puis non! ...3 s'il te plaît !

Le soir Lydie et mes petits coeurs nous ont rejoins.  J'adore ces journées où ils travaillent ensembles! 

IMG_20211009_115114    IMG_20211013_185941

 

Mais... Ça avance !

VOILÀ  ON remet ça demain  (peut-être plus nombreux ) et je pense que le week end suivant  sera aussi bien nécessaire  ! 

 Et mardi : je file à Soulac !

 

 

 

Posté par emiliacelina à 13:28 - Commentaires [8] - Permalien [#]
11 octobre 2021

Egoïste !

devoir de Lakevio du Goût_100.jpg

Mais où va-telle ?
Pourquoi ?
N’aurait-elle pas pu choisir un autre moment ?
Mais pourquoi diable semble-t-elle si pressée ?
D’ici lundi vous aurez sans doute eu une idée.
Et peut-être en aurais-je eu une…

 Un p'tit coin d'parapluie...

 

Eh ! Oui ! Me revoilà par ce temps de m...., à aller chercher les enfants à la sortie de l'école. Il pleut, il fait froid, les feuilles tourbillonnent et le vent s'engouffre sous ma robe  et fait voler mon écharpe. Je suis tellement furax  que je ne trouve pas de mot pour le dire avec  assez de force sans être grossière! 

Bref! Je me gèle et au retour , avec les enfants, nous serons quatre à risquer d'attrapper le crève  pendant que l'autre rigole bien à l'abri. L'autre , c'est notre voiture! Nous n'avons pas encore les moyens d'en avoir une seuxième.

Et ça recommencera , chaque jour, encore et encore parce-que Môssieu ne veut pas se rendre au travail en bus! Non! Pas question qu'il prenne le bus dont l'arrêt se trouve à deux pas de chez nous et le laisserait à peine à cent mètre de son bureau! Il ne veut pas se mêler à la populace!  Sa précieuse voiture est bien mieux , peinarde à ne rien foutre dans le parking souterrain de l'entreprise  ... D'ailleurs, il la "bichonne" plus que moi! Vous voyez pas que je la cabosse! ? On a eu assez de mal à l'acheter, d'ailleurs le crédit n'est même pas encore fini !

- "Et puis, bof! L'école n'est qu'à huit cents mètres de chez nous et je n'ai que ça à faire après tout , n'est-ce pas?"  

Dès que l'automne s'annonce, ce qui durant le printemps et une partie de l'été me paraît une agréable promenade devient une corvée et tout le long du chemin  marmonnant entre mes dents je me défoule!

- "Un de ces jours, je vais te la lui arranger sa bagnole à cet égoïste!  Je vais lui crever les pneus, lui mettre du sucre dans le réservoir lui rayer la carosserie.... "

Je vous jure ,! Quand je suis dans cet état de colère  si un séduisant conducteur me proposait un petit tour  dans son carosse ... je monterais!

Remarquez, avec mon pot,et  la tronche que je me paye les cheveux et le rimmel dégoulinants Je serais plutot fichue de tomber  sur un possesseur de parapluie qui me proposerait un "p'it coin d'e parapluie, pour un coin d'paradis" . ♫♫♫

AH NON ALORS ! 

 -"Heuuu!!! A moins qu'il me jure qu'il hait les voitures!"

 

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]
27 septembre 2021

La demande...

devoir de Lakevio du Goût_98.jpg

Que diable Bazille est-il en train de dire à Camille ?
Cette toile de Monet, dite « Les promeneurs » me pousse à me demander pourquoi Camille semble se détourner de Bazille.
Et Bazille ? Pourquoi semble-t-il faire tant d’efforts pour être convaincant ?
Vous vous demandez ce qu’il dit et je me demande où il veut en venir mais lundi nous en saurons peut-être plus…
Ah ! Que je vous dise, lectrices chéries et lecteurs non moins chéris.
Dites moi si vous avez fait le devoir parce que je suis flemmard et chaque lundi je pars à la pêche sur le web avec l’espoir de ne pas avoir oublier de ramasser une copie !
Alors je vous en prie, dites moi si vous avez fait le devoir.

 

La demande...

 Bazille :

Camille, je vous en prie, écoutez moi. Permettez que je vous offre mon bras, vous risquez de tomber sur ce chemin inégal! Appuyez vous sur moi ainsi que je voudrais que vous le fassiez toujours!  Vous savez combien je vous suis attaché depuis ces dernières années et que mon voeu le plus cher a toujours été de vous épouser.  Si celà n'avait tenu qu'à moi il y a longtemps que j' aurai demandé votre main mais maman ne voulait pas. Elle menaçait de me déshériter car elle voyait notre union comme une mésalliance puisque vous ne faite pas partie de la noblesse. Celà ne me gênait pourtant  pas le moins du monde, il y a tant de noblesse dans votre personne qu'un particule ne vous aurait pas rendue plus séduisante à mes yeux.

Je viens aujourd'hui mettre mon nom et mon chateau à vous pieds puisque, ainsi que vous ne devez pas l'ignorer ma chère mère est décédée et ne peut plus faire obstacle à notre bohneur si vous le voulez bien.

 

La demande

 

Camille. (en elle-même)

Ah! Oui!  Mère ne veut pas! Mère menace de me déshériter...et gna gna gna... 

.Pauvre Bazille!  Quand je voyais  Madame La Baronne avec ses grands airs recevoir son notaire (mon père) lorsqu'elle l'avait convoqué, en voyant son benêt de fils, je me suis toujours dit: quelle dégaine ce pauvre Monsieur le comte! Il ne doit pas rigoler toujours avec une mère pareille!  J'étais bien plus jeune alors mais je voyais bien qu'il me lorgnait. Bon! Entre-nous, il n'a jamais eu l'air d'avoir inventé le fil à couper le beurre, mais... le chateau...Ah!!!!  Le chateau !!!!  Alors j'ai toujours joué la jeune fille rougissante et timide tout en lui lançant un regard lourd de promesse...juste ce qu'il faut car je le voyais bien se languir!

J'ai été très patiente, vraiment très patiente. Bon! Justin, le fils du pharmacien m'a bien aidée en douce à patienter, mais je n'ai jamais jamais perdu mon but de vue! Et...j'y suis! Enfin!

Bazille.

Mais... Vous restez silencieuse... ai-je mal interprété vos regards? Ma très chère Camille...ah! répondez moi vite... voulez-vous faire de moi le plus heureux des hommes en devenant ma Comtesse? Puis-aller voir votre père et demander votre main?

Camille.

Pardon Monsieur le Comte, c'est l'émotion qui me rend muette!  Je me sens tellement honorée par votre demande, tellement flattée et émue..Oui! Vraiment oui , j'accepte avec joie , allons sans tarder voir mon père qui, je le pense , ne souhaitant que mon bonheur avant tout, acceptera notre union..

Mon cher  bazille, donnez moi votre bras et rentrons de ce pas lui annoncer la merveilleuse nouvelle.

 

Camille (en elle-même)

Evidemment que mon père va être d'accord! Sa fille Comtesse!   Il va jubiler!.  

Pour ma part, il va falloir que j'explique la chose avec tact à Justin, mais bon! nous ne sommes pas mariés non plus! Et puis, rien ne nous empêchera de continuer à nous voir, nous avons toujours été très discrets, on continuera....je l'espère, parce-que, le gringalet de Comte.... il faudra que j'y aille doucement, j'aurai trop peur de le casser, ça ne doit pas être un foudre de guerre !

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [7] - Permalien [#]
18 septembre 2021

Pensées moroses...

DSepuis pas mal de temps je reconnais que je délaisse beaucoup mon blog. 

Pas trop de chose à raconter. Quelques séjours à Soulac comme la semaine passée. C'était l'ouverture de la chasse le dimanche . Journée sympathique puisque elle s'est passée chez  le fiston.

Je suis rentrée mercredi car je voulais aller voir ma belle soeur.( J'y vais souvent).  La décision est prise on l'opère du cerveau (tumeur qui évoue trop vite). et elle a très peur. Moi aussi pour elle mais il n'y a pas le choix. Elle a déjà quelques symptomes et sinon  la paralysie la guette. On ne peut pas lui garantir ce que seront les suites....

Journée de l'intervention mercredi.  Je ne parviens pas trop à penser à autre chose

Je vous souhaite un bon dimanche.

 

 

Posté par emiliacelina à 20:42 - Commentaires [9] - Permalien [#]

13 septembre 2021

 

 

vendredi, 10 septembre 2021

96ème devoir de Lakevio du Goût

rentrée des classes.jpeg

Ce matin, j’ai été distrait par les piaillements des enfants qui entraient au collège en face de chez nous.
Je les ai regardés.
Des souvenirs sont revenus.
Et vous ?
Une rentrée des classes vous a-t-elle particulièrement marqué.
J’espère qu’on en saura plus lundi.

Je crois que c'est la première fois que je programme mon devoir dès le vendredi !  

J'adore l'image proposée par Mr Le Goût. Elle me fait penser à toutes les rentrées de classes que j'ai vécues. 
Elle me donne aussi l'occasion de tricher un peu mais ce sujet me fait revenir sur le passage que j'avais écrit lorsque j'avais écrit notre histoire dans mes début sur mon blog  ...c'est trop tentant .... hop ! Copier coller : Ben quoi ? C'est aussi jouer non ?

 

Bref ! Lorsque l’on donne le jour à ses enfants, on se focalise avant tout sur leur bien-être et l’on se dit : l’an prochain, l’aîné ira à l’école, le second sera propre et le petit dernier commencera à marcher. On attend toujours quelque chose, pressée de les voir grandir. Grave erreur ! Vous vous en rendez-compte lorsque vous conduisez votre petit dernier, votre bébé, pour son premier jour de maternelle. Pour lui, tout se passe bien, il est si souvent venu avec vous accompagner ses frères à l’école, qu’il attendait ce jour impatiemment, tout fier de pouvoir y aller à son tour. Mais vous ! Vous vous retrouvez devant le portail fermé, après avoir laissé votre petit bout- de- chou qui n’en menait quand- même pas large, à la charge de sa maîtresse, sans vous décider à rentrer chez vous. Vous pensiez qu’enfin, sans enfant à surveiller, vous alliez pouvoir vous atteler au nettoyage à fond d’avant l’hiver. La maison allait briller comme un sou neuf ! Eh ! bien ! Pas du tout ! Dans la maison vide et trop silencieuse, vous surveillez les aiguilles de la pendule qui semblent avancer au ralenti. Eh ! bien ! Pas du tout ! Dans la maison vide et trop silencieuse, vous surveillez les aiguilles de la pendule qui semblent avancer au ralenti. Puis, vous vous retrouvez devant l’école avec une bonne demi-heurd’avance, pour récupérer votre progéniture. Vous n’êtes d’ailleurs pas seule. Vous êtes en compagnie des autres mamans, qui comme vous, déclarent d’un air pénétré : cet après-midi, je garde mon enfant à la maison, il doit être fatigué ! De toutes- façons, on leur fait faire la sieste, autant qu’il  dorme dans son  lit ! Et vous rentrez chez vous, avec au moins, le dernier de vos poussins, en attendant seize- heures- trente pour récupérer la couvée complète. Il vous faudra bien deux semaines pour vous habituer. Ce ne sont plus vos bébés, ce sont vos enfants et ils grandissent vite, trop vite !

Si vous êtes jeunes mamans et que vous lisez ces lignes, croyez en mon expérience. Voir ses enfants s’éveiller un peu plus chaque jour, est un grand bonheur, ne soyez pas trop pressées de les voir grandir ! Le temps passe si vite !

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]
23 août 2021

Ca va être folklorique...

Donc, devoir de la semaine que je n'ai vu que hier!  L'image n'inspire pas trop la joie de vivre.... mais tout n'est jamais ni tout blanc ni tout noir !

2370154154

 

 

Ca va être folklorique !

Bon ! Cette fois, c'est décidé!  Mais comment vais-je m'y prendre ? C'est une chose de prendre une décision inévitable mais comment le lui faire comprendre ? Elle est plus têtue qu'une mule!  Impossible de lui faire comprendre que, à son âge, habiter un cinquième  étage sans ascensseur n'est plus possible. Depuis déjà un an une aide ménagère vient lui faire ses courses, mais c'est tout. Je l'aurai bien prise chez moi, mais celà ne ferait que déplacer le problème: 1° j'habite un très petit studio et  2°elle devrai laisser toutes le choses auxquelles elle tient beaucoup sans compter qu' il faut bien que je travaille, donc, elle serait seule toute la journée et s'ennuierait. Vous vous rendez compte, j'en arrive presque à envier ceux qui ont des parents atteint d'azeilmer au moins on peut décider pour eux mais allez faire entendre raison à une femme,qui s'est retouvée  veuve très jeune et mère d'un fils unique devenu sa seule raison de vivre que je me fais du soucis pour elle. Elle  qui a toujours géré sa vie de main de maître n'a pas l'habitude d'obéir fusse à son fils adoré!  A quatre-vingt  ans elle a la chance d'avoir toujours toute sa tête et ne veut pas reconnaître que ce dernier mois elle porte encore les traces de trois chutes successives , le poignet, le genou et aujourd'hui un superbe oeil au beurre noir! La prochaine fois ça va être le col du fémur ou que sais-je ?  C'est que ma mère a un caractère très fort. Il lui manque juste un peu d'équilibre. Lorsque j'ai voulu qu'une aide vienne chaque jour pour l'aider à faire sa toilette après la première chute , vous savez ce qu'elle m'a répondu ?  Et bien je vous le transcris  textuellement: "Ah! Non ! Tu crois que je suis plus capable de me laver le cul moi-même?.Fiche moi donc la paix , je suis très bien chez moi toute seule, j'ai mes souvenirs et toi souvent sur un simple coup de téléphone.  Parle moi plutôt de toi: ton ex t'enquiquine toujours ?  Envoie la donc paître une bonne fois pour toutes, elle a même pas été capable de me faire grand-mère! Tu es trop gentil".

Voilà! Elle est ainsi ma mère, une sacré femme! En descendant les marches de cet escalier qu'elle escaladait encore tranquillement il y a trois ans, je réfléchis et décide d'aller voir si la maison de retraite près de chez moi  a toujours une place de disponible. Je sais qu'elle a bonne réputation, que l'on peut y amener certains de ses meubles ou décorations et je pourrais y passer régulièrement autant que je le voudrai!

Le plus dur va être de la décider. ce n'est pas gagné d'avance, il va falloir que je la joue très fine en tablant sur l'avantage que celà représenterait pour moi encore plus que pour elle. Si je prétend que ça m'arrangerait  je pense qu'elle cédera.Déjà qu' il faudra une ambulance pour lui faire descendre ces ****** de marches. Je crois que je vais me planquer le jour J parce-que les ambulanciers vont en prendre pour leurs grades! Ca risque d'être un peu folklorique ! 

Mais , qui c'est qui vont gagner le gros lot? Ce sont les pensionnaires de la maison de retraite! Il risque d'y avoir de l'animation ! Ils ne vont plus s'ennuyer.... je crois même qu'ils vont bien rigoler.... une fois qu'elle se sera habituée  !Parce-que, je vous jure, : en plus de ne pas avoir la langue dans sa poche elle est pleine de joie de vivre ma maman!

 

 

 

Posté par emiliacelina à 09:16 - Commentaires [15] - Permalien [#]
20 août 2021

Tiens donc!

Tiens donc!   C'est-y parce-que les vacances vont bientôt se terrminer que le prof n' a pas proposé de devoir  cette semaine ? 

Bon! Puisque c'est ça.... Petit compte rendu photos de ces derniers jours à Soulac.

Eric et Sylvie se remettent de la perte de leur chien. Le véto n'a rien pu faire: le coeur a laché , pourtant il n'était pas vieux: 8 ans.

Il s'appelait "Gaspard".... le plus jeune  qui s'appelle "Lucien"    Ouais! Bon !  Pleure beaucoup ....il va falloir lui trouver un nouveau copain.

Resized_20210418_181101

 

Les travaux au fond du terrain  (je ne saurais même pas vous expliquer exactement lesquels, je sais juste que c'est entre les deux lacs. Je ne suis même pas allée voir! 

20210815_17120820210815_171358

 

J'étais bien trop occupée à faire la tambouille! Six gaillards costauds à nourrir durant trois jours    je peux me permettre de dire qu'il vaut mieux les avoir en photos plutôt qu'à table ... mais bon,! tellement gentils et de bonne compagnie!

Sylvie travaillant je me suis dévouée, avec plaisir d'ailleurs!  Comme par exemple le plateau de 60 bécassines qui n'a pas fait un plis malgré les six kilos de patates frites qui les accompagnaient!

20210815_11170520210815_112303

 

Je vous fais grâce des différents menus....  Les travailleurs étaient fourbus et moi pas mécontente mercredi de regagner mon chez après avoir tout rangé, parce-que, quand je cuisine je fiche un bor...  bazar monstre !

J'ai malgré tout trouvé le temps de ramasser le long de la haie qui en foisonne des  mûres pour faire du coulis. NON! ! je ne les ai pas cuisinées, je les ai congelées...faut pas pousser! Je les ai ramenées chez moi. Je dois en avoir environ entre 2.5 et 3 kg.

20210812_164719

 

Ce  coulis servira lorsque je ferai des gaufres chantilly.... un autre jour !

Ce jour ainsi que samedi et dimanche je joue la nounou pour IRIS la petite chienne des voisins qui ne peut pas aller sur le bateau (cause mal de mer).  Mojo, le chat de Jimmy (enfin , pratiquement le mien puisque  il n'aura pas le coeur de me le  reprendre m'a-t-il dit).  l'a bien adoptée, ils font de belles courses dans le jardin!

Ils vont tous se retrouver sur le lac, je n'aurai pas de visite.

l20210820_19215220210820_192244

 

....j'irai voir ma belle-soeur dont les nouvelles ne sont pas très réjouissantes...on en saura plus la semaine procha

ine : une opération est prévue. 

Je vous souhaite un bon wee-kend.

Posté par emiliacelina à 19:42 - Commentaires [11] - Permalien [#]
11 août 2021

Soulac.... j'arriiiiive !!!!!!

 

je suppose que cette semaine je ne ferai pas le devoir de Lakevio du Goût parce-que demain je file à Soulac.

J'avais prévu de filer aujourd'hui mais ce matin Mumu s'est fait opérer  enlever (comme l'a fait HB il n'y a pas très longtemps) une dent couronnée qui lui a valu un traitement d'antibio à cause de l'abcès qui, bien entendu allait avec.  Alors j'ai préféré attendre que ce soit fait.

Voilà! C'est fait. Pascal vient d'aller la chercher à la clinique. Elle est un peu groggy. Je suis allée lui chercher un bac de glace : "café gourmand. " elle l'adore ...

J'aurai même pu sans problème repousser davantage mais le fiston à Soulac fait faire des travaux au fin fond de son terrain  (creuser entre les deux lacs.

Il a des copains qui viennent avec les engins ...... et comme c'est la saison où les vacanciers pullulent à Soulac Sylvie ne peut pas prendre de jours de repos. Tout ça pour dire que je suis de corvée de tambouille! 

Quand je dis corvée c'est une façon de parler ,  c'est juste pour expliquer que je ne serai sûrement pas disponible.

Il a de la chance il va faire beau.... on pourra mettre la table sous les saules pleureurs.

J'espère que tout se passera bien.

 

Posté par emiliacelina à 17:55 - Commentaires [6] - Permalien [#]
09 août 2021

Les culottes de Germaine...

Devoir de Lakevio du Goût_93.jpg

Cette aquarelle de Muren me rappelle quelque chose, mais quoi ?
Bah… D’ici lundi, ce souvenir sera revenu.
Mais vous ?
Cette aquarelle vous inspire-t-elle quelque chose ?
J’espère qu’elle vous donnera une histoire à raconter lundi.

 

 

Elle est sympa cette toile, elle me rappelle je ne sais plus quel film avec Sophia Loren ...(ou Gina Lollobrigida?) qui se passait en Italie. Les mama s'interpelaient d'une fenêtre à l'autre.

Pourtant, je suis à cours d'idées.  Je vais essayer de faire un effort, mais je ne garanti rien !

 

Les culottes de Germaine 

 

1750177678

 

 

Hoù ! La ! Le vent se lève!   On va avoir encore un petit coup de tempête. Par précaution je vais rentrer ma jardinière de fleurs et je vais monter avertir la Germaine au premier et l'aider à rentrer son linge!

A chaque fois, c'est pareil, l'aide ménagère lui étend sa lessive et quand elle repart, la germaine n'étant plus capable de le ramasser ou tout simplement l'oubliant  parfois il reste jusqu'au landemain.Je ne voudrai pas qu'un méchant coup de vent le lui emporte comme la dernière fois où l'on a eu une tempête. Sa lessive était éparpillée tout au long de la rue et ces chameaux de gamins, se sont fait un plaisir, dans de grands éclats de rire, de lui ramener ses culottes ! 

Heureusement qu'elle est plutôt sourde et surtout qu'elle n''a pas compris  qu'ils  prétendaient lui ramener ses strings ! 

Petits couillons va !

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]