12 avril 2021

A mon avis...

76ème devoir de Lakevio du Goût

 

Bon! Je viens de coller /copier le devoir du Goût mais voilà que je ne peux écrire mon texte à la suite. Alors ,j'essaie d'écrire avant le texte de mr Le Goût et voilà que ça a l'air de marcher, alors ... je continue. Je ne sais pas ce que cela va donner.

 

Encore : Bon! Quand je dis que je ne peux écrire mon texte, c'est vrai, bien sûr, mais il est aussi vrai que de texte , pour le moment, je n'en ai point! Pas même la moindre petite idée!

Je n'ai pas, comme nôtre professeur "chéri" la capacité d'écrire encore et encore sur le moindre coin de ce Paris qu'il connait jusque dans ses moindres recoins. et que chacun lui remet en mémoire un souvenir attendrissant parce-qu'il lui rappelle soit son enfance soit sa jeunesse ...hélas ...trois fois hélas....enfuie !

Que voulez-vous donc que  je raconte en regardant cet hôtel ?

D'abord , j'apprends que Baudelaire est décédé depuis 200ans. et j'avoue que j'aime bien cet épitaphe, dommage qu'il ne soit pas apposé sur sa tombe.

Ensuite, comment puis-je imaginer une histoire plausible concernant cet hôtel, moi qui n'ai l'oeil attiré en regardant cette photo que par ce beau balcon et ces fenêtres immenses qui certainement éclairent des pièces aux plafonds très hauts mais cachent bien les secrets de ceux qui y vivent.

Vous voulez que je vous dise ? A mon avis , ce ne doit pas être une habitation de miséreux !

 PS: J'espère que la "qualification "que j'ai apportée au titre du professeur me vaudra toute son indugence !!!!!  ..... et celle d'HB ! :)      ...

 

devoir de Lakevio du Goût_76.jpg

Lectrices chéries, vous rappelez vous qu’aujourd’hui, ça fait deux cents ans que Baudelaire est mort ?
Il est parti se coucher au cimetière Montparnasse, squatter la tombe d’un beau-père détesté.
Il n’a pas eu le loisir d’y faire apposer l’épitaphe qui lui allait si bien :

« Ci-git qui pour avoir par trop aimé les gaupes
sdsdssssssDescendit jeune encore au royaume des taupes »

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]

05 avril 2021

devoir de Lakevio du Goût_75.jpg

Vous ne connaissez peut-être pas le jardin des Tuileries.
Il n’a pas changé depuis les années soixante et je le reconnaîtrais entre mille.
Nous n’étions pas encore des mamies et des papys.
Mais je suis sûr que nos âmes sont mieux préservées que nos corps.
Que vous dit cette photo des années soixante ?
Elle me dit, comme le chantait François Hardy « Tant de belles choses » ...
À lundi, vous avez sûrement quelque belle histoire à dire.

 

Fou rire général !

Je vous l'avais dit. Les voilà! Ils arrivent. Non! Ne tournez pas la tête. Je ne voudrais pas qu'ils pense que l'on les attend impatiemment!

Vous pouvez m'être reconnaissante d'avoir eu cette idée!  

Vos parents n'ont pas pu refuser de vous donner la permission. Par cette belle journée ensoleillée, une promenade au parc avec les copines, si ça n'est pas une idée de jeune-fille "bien comme il faut".... je ne sais pas ce qu'il leut faut !

-M'en parle pas! Ils sont d'un vieux jeu pas possible! Quand je pense que ma mère c'est mariée à dix-sept ans! A un moment donné j'ai cru qu'elle allait me coller ma petite soeur pour qu'elle profite aussi de la balade... mais non ! Ouf !

- AH! Ah! La tête qu'aurait fait en te voyant avec un landau Jacques à qui j'ai assuré que j'emmènerai trois copines supers mignonnes!  J'ai de la chance moi, mes parents sont sympas. Je peux sortir la journée comme je le veux il n'y a que le soir qu'ils n'aiment pas, sinon, ils se rappelle leur jeunesse!

- Tu as de la chance ...  Les miens croient toujours que je suis folle de joie lorsqu'ils m'emmène avec eux chez leurs amis qui ont une maison de campagne! Par moment : je les déteste! Je me demande comment ils ont fait pour accepter que je vienne avec vous. 

- Tu parles! Ils n'ont pas pu refuser, on a débarqué à trois et on a pris notre air de jeunes-filles très comme il faut pour t'inviter à venir avec nous faire un tour par ce beau temps! Ils n'ont pas voulu refuser de peur de paraître rabat-joie, mais le regard que ta mère nous a lancé: Brrr!!!!!   Tu ne dois pas rigoler tous les jours! 

- Ah! ça non ! Merci les copines! 

Chutttt  !!!! Ils approchent! Ah ! Pour information mon Jacques c'est celui de gauche, le beau brun au pantalon clair! Alors, la première qui a l'air de le zieuter... je lui arrache les yeux !

Emportée par la conversation, le ton s'est élevé et ils se sont rapprochés et : ils ont entendu la dernière phrase : Fou-rire général !

 

 

 

Posté par emiliacelina à 12:02 - Commentaires [21] - Permalien [#]
29 mars 2021

Ses yeux...

74ème Devoir de Lakevio du Goût.

devoir de Lakevio du Goût_74 .jpg

Que peut donc être en train de faire cette jeune femme, assise à son bureau, peinte par Carl Larsson ?
Le savez-vous ?
Je le sais parce que je la connais.
Je sais même que ça devrait commencer par :
« Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue ».
Et se terminer sur
« Et qu’il bruit avec un murmure charmant, le premier « oui » qui sort de lèvres bien-aimée

 

La semaine dernière je n'ai pas fait le devoir  pour cause d'effets secondaires suite à la vaccination covid le samedi. J'ai passé le dimanche  du lenroulée dans un plaid sur le canapé, puis quand j'ai jugé que le canapé en avait assez de me supporter ça a été le tour du lit jusqu'à lundi! Puis, mardi, plus rien! Comme j'avais retrouvé la "pêche" et que la météo annonçait une bonne fin de semaine j'ai fait mes bagages et je suis partie chez le fiston à Soulac.

Evidemment j'avais emmené mon ordi, mais oublié la 4G! Donc je me suis dit : heureusement que j'ai aussi la tablette! Puis, comme le soleil était vraiment présent comme annoncé, avec ma belle-fille, nous nous sommes installée sur la terrasse , samedi,  au soleil. Nous y sommes restées à peu près une heure car ça chauffait trop! Heureusement parce-que , sinon, je me demande comment je me serais retrouvée,

Le soir, j'ai commencé à me sentir ...pas bien! Mal à la tête et l'estomac en vrac.  Finalement, l'estomac en question a décidé qu'il ne voulait pas garder le repas du midi .....   Je pense que j'ai pris un bon coup de soleil!   

Que voulez-vous? Je deviens une pauvre ""petite" chose fragile! 

J'ai cru que ma belle-fille allait m'ensevelir sous les couvertures des pieds à la tête et me surveillait comme un bébé! Avec mon fiston on a fini par en rire! Je n'étais quand-même pas à l'agonie! Elle avait même préparé une bassine à portée de mains au cas où!  (inutile j'ai filé aux toilettes à la vitesse de l'éclair!  et allégée...:) .....j'ai retrouvé ma forme ! 

J'ai regagné mes pénates cet après-midi munie des recommandations de rigueur: fais attention, roule doucement, arrête-toi si tu te sens pas bien et téléphonne..... d'ailleurs téléphone quand tu seras arrivée chez toi!  Va voir ton docteur demain! 

Il valait mieux que je parte car avec eux , je risquais de finir aux urgences!  

Ce soir tout va bien, je savais que ce n'était rien de grave , la preuve je pianote....  La prochaine fois je mettrai un chapeau!

Quand au devoir: Voyons un peu!

Il y a beaucoup de choses qui attirent le regard sur cette jolie toile, mais en lisant la première phrase que le prof nous impose.... c'est un souvenir qui me vient immédiatement à l'esprit : 

-" Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue!"

Voilà! C'était tout à fait çà!!!!!

Il avait de très beaux yeux , pas très grands, mais son regard était intense. Ils étaient bleus, pas le bleu fade de certains, non! Un bleu lumineux , le bleu d'un  plus beau ciel d'été ensoleillé... et surtout, sachant que c'était son point fort pour "draguer" il savait en jouer.. 

Résultat, j' ai mis longtemps, vraiment très longtemps avant de parvenir à soutenir ce regard qui semblait s'amuser devant mon émoi ! 

Le regard qui tout au long de leurs vie a empêché nos enfants de lui mentir quand il les regardait en leur disant : Regarde-moi en face !.....et fais bien attention à ce que tu vas dire!

Alors, quelle que soit la bêtise commise , ils étaient fichus!  Ils ont peut-être, sûrement même, dissimulé des choses, mais jamais menti ....... disent-ils encore... et je les crois.

Quand à la dernière phrase ....ben! Je sèche pour la placer intelligemment.... alors je m'abstiens!

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]
15 mars 2021

Pas fais le devoir de la semaine....

Pas fais le devoir de la semaine.

Nous sommes lundi et il est 11 heures.  Un peu essoufflée je me pose devant l'ordi pour reprendre mon souffle. 

Je viens de passer dans tous les recoins de la maison pour laver le sol qui en avait bien besoin.

La semaine passée j'ai délaissé le ménage parce-que j'avais la folie tricoteuse. J'ai tricoté du soir au matin car j'ai prévu de tricoter et de faire les montages cols et patte de boutonnage au crochet lorsque j'irai passer quelques jours à Soulac car ma belle-fille me questionne à chaque coup de fil : Vous venez quand ?

J'en suis au 7ème gilet. Du blanc ,du gris, du noir!  Encore et toujours du noir pour des enfants. Dans le blanc je fais des fantaisies mais dans le noir je fais tout simple car je n'ai pas d'assez bons yeux: il devient urgent que je vois l'ophtamo!

Hier, nous avons fêté les dix-huits ans de Louis : nôtre dernier petits-fils, la suite se sont les arrière petites-filles!

Il doit passer le permis de conduire jeudi prochain! La voiture l'attend dans le jardin de son père. Il piaffe d'impatience! Son père aussi qui se dit que ce serait bien qu'il n'ait plus à le véhiculer tous les quatre matins. J'espère qu'il ne fera pas comme mois qui ai dû le passer trois fois! Mais je ne suis pas la seule dans ce cas, sa soeur et son cousin aussi , trop de trac , mais, lui, je le trouve un peu trop confiant ...... bon! je croise quand-même les doigts!

La semaine dernière c'était les un an de la dernière Mïa.

OUI! Je sais! Un peu de relâchement même si nous n'étions pas aussi nombreux que d'habitude. Ne sont pas venus ceux qui craignaient d'avoir vu trop de monde dans les jours précédents. Ceux qui se sont fait tester juste avant pour plus de sureté étaient là et puis, ceux que je vois de toutes façons régulièrement car nous habitons très proches.

Nous nous sommes très souvent entretenus par visio. avec les absents.

Mon docteur m'a appelée pour me fixer un rendez-vous jeudi pour le vaccin covid. Ma belle-fille voisine ce sera vendredi car elle est à risques.

J'espère que je nous n'aurons pas d'effets secondaires. La maman de ma belle-fille de Soulac a été vaccinée et n'a ressenti  aucun effets. 

Comme nous avions déménagé la salle à manger /salon/cuisine pour avoir plus de place entre chacun à table, ils m'ont tout remis en place avant de partir dans l'après-midi d'où pas mal d'occupation et de rangement  et ménage que je n'ai pas voulu que l'on me fasse vu le peu de temps (. Quand je cuisine j'e fiche un b...el monstre ) sacré coucre-feu !  Après leurs départs, je n'aurai que ça à faire! Il était bien plus agréable de profiter les uns des autres!

Mes petits-coeurs m'ont à leur tours passé commande de gilets : l'une blanc et l'autre bien sûr noir!  Elles ont eu le canapé et  la table du salon pour elles toutes seules!  Ce qu'elles grandissent ! 

Alors! En toute franchise, le devoir de Lakévio du Goût m'est complètement sorti de l'esprit!

Et après avoir grignoté un morceau je vais aller passer un moment avec ma belle-soeur qui va avoir droit cette semaine à son avant dernière séance d'immunothérapie.  

Le fait de savoir que le résultat des derniers examens est bon lui permet d'avoir meilleur moral et de mieux supporter la grosse fatigue (normale, )alors on compte les jours avec elle!

A mon retour je lirai les devoirs de ceux qui n'ont pas fait comme moi!

Ah! OUI!   Monsieur le Goût: c'était mon mot d'excuse!  ( D'ailleurs, je n'ai pas utilisé de margarine) ! 

 

Posté par emiliacelina à 11:46 - Commentaires [8] - Permalien [#]
08 mars 2021

On ne m'y reprendra plus....

71ème devoir de Lakevio du Goût.

devoir de Lakevio du Goût_71.jpg

Pourquoi cet accoutrement si différent ?
Pourquoi est-elle là.
Pour se baigner ?
Pour s’amuser ?
Pour regarder les autres ?
Pour autre chose ?
Pourtant elle se distingue de tous.
Pourquoi ?
Si vous le savez, dites le lundi...

 

On ne m'y reprendra plus ....

Ils m'ont dit: viens avec nous mamie, nous allons à la plage, cela te fera du biens de sortir un peu!

Et je me suis laissée persuader! 

Oui!!!! L'océan est très beau! Oui le soleil fait du bien à mes vieux os!  Non!!! je ne veux pas me baigner, ni nager....  

Non!!!!!! Je ne veux pas rester sous le grand parasol qu'ils m'ont installé avant de partir profiiter de la mer, si belle, si calme, si bleue.

Je veux qu'ils reviennent auprès de moi ! Ils vont trop loin , je ne les distingue  même plus des autres baigneurs!  J'ai peur pour eux ! Ils ne doivent même plus avoir pieds! 

Alors.... je reste sur le sable humide , les chaussures à la main, même pas en maillot de bain à scruter les vagues ,et  me revient le souvenir de l'époque où je les surveillais lors de pareilles baignades en restant auprès d'eux, les pieds dans l'eau en répétant sans cesse! N'allez pas si loin sinon on rentre à la villa!

Mais, ils ont grandi, alors, j'attend qu'il reviennent, ruisselants et toujours aussi rieurs... 

Je sais qu'ils vont s'amuser à m'éclabousser un peu en s'ébrouant comme de jeunes chiots, alors, et alors seulement , je serai très heureuse d'être là avec eux  ...sous le parasol!

Pour le moment, je sens que je gagne encore quelques  cheveux blancs!

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]

01 mars 2021

J'ai envie de pleurer ...ou de rire...

devoir de Lakevio du Goût_70.jpg


Que diable fait elle là ?
Qu’est-il arrivé ?
Qu’attend-elle ?
Attend-elle seulement quelque chose ?
J’espère savoir ce que vous en avez pensé lundi.
J’espère évidemment avoir quelque chose à vous en dire…

Que je vous explique: 

Il y a trois mois , j'ai emménagé dans cet immeuble. Je suis parvenue après de multiples recherches infructueuses à obtenir l'appartement du quatrième et j'en étais ravie.

L'immeuble est calme et j'apprécie.  Evidemment j'ai moins aimé le fait qu'il n'y ait pas d'ascenseur, jusqu'à ce que je croise le locataire du troisième.

Mon dieu qu'il est beau , avec ses yeux bleus et sa chevelure brune toute bouclée. Nous nous sommes plusieurs fois croisés sur son palier : lui qui entrait chez lui et moi qui descendait ma poubelle. Il m'a jeté un timide bonjour avant de s'engouffrer dans son appartement. Inutile de vous dire que j'ai bien noté l'heure et que, comme par hasard je descend ma poubelle toujours à la même heure.

De timides bonsoirs en moins timides bonsoirs, nous en sommes arrivés à échanger quelques paroles.

Avec sa tronche d'agelot il m'a attendrie en me confiant qu'il était seul et n'avait pas de famille. Trop timide de nature il ne parvenait pas à se faire d'amis car il était nouveau dans la capitale. 

Alors, que voulez-vous? Après avoir écouté ses tristes confidences, je me suis dit que je devais faire quelques chose pour ce pauvre esseulé.

Ce soir, curieusement, je ne l'ai pas vu en descendant ma poubelle, Je suis donc remontée et munie de deux coupes et d'une bouteille de champagne j'ai attendu de mon palier son arrivée. Je dis bien de mon palier , je n'allais quand-même pas l'attendre devant sa porte, je préférais le surprendre!

Ah! ça! pour le surprendre, je l'ai supris. Je l'ai entendu grimper les escaliers et .... oh! surprise, il n'était pas seul! De mon point d'observation je l'ai vu ouvrir sa porte et attirer la jeune femme contre lui en lui plaquant sur la bouche un baiser ...disons...impérieux!  Elle a gloussé comme une idiote et... bien sûr, la porte s'est refermée sur eux!

Où est-il passé mon timide angelot ? De l'étage au dessus, appuyée à la rampe j'en suis restée comme deux ronds de flan!

Les jambes m'en sont tombées (oui, je sais, on dit plutôt les bras m'en sont tombés) mais là, se sont mes jambes qui ont pensé que je serais aussi bien assise sur les marches parce-que , les bras tenaient le champagne et les verres! 

Je n'allais pas, en plus, casser les verres et gaspiller le champagne!

Finalement, je suis bien assise là : allez! Voyons si le caviste m'a bien conseillée, une petite coupe à ma santé... hum! une autre pour être sûre... pas mauvais! Bof! jamais deux sans trois ... ah! oui! il est vraiment bon!   

Quel connard ! Il ne sait pas ce qu'il a râté ... Bon! il ne pouvait pas savoir , mais ...quel connard quand-même, c'était bien la peine qu'il me fasse ses yeux de chat qui pisse dans la braise !    Allez, encore une coupe à sa santé ....

Oooooh !  Pourquoi ça tangue quand je veux me lever pour entrer chez moi.... je crois que je suis mieux assise pour finir cette bouteille  que je ne peux décemment laisser perdre : le champagne une fois ouvert ne se conserve pas... 

Ca ne fait rien ! Quand je pense que je vais devoir ma première cuite à ce connard .... j'ai envie de pleurer... ou de rire... de rire... de rire....

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [13] - Permalien [#]
22 février 2021

La petite porte...

Devoir de Lakevio du Gout_69.jpg

Je ne sais pas si vous aimez les toiles de Maurice Utrillo.
Quant à moi, je les aime.
Elles m’inspirent toujours quelque chose.
Et vous ?
Aurez vous quelque histoire à raconter lundi, ayant cette toile pour support à votre imagination ?
Alors à lundi…

 J'aime bien cet endroit. Le Goût aussi j'en suis persuadée puisque j'ai cherché ce tableau et appris que cette rue se trouve aux alentours de Montmartre, donc, celà va de soi à mon avis!

J'imagine .... combien il doit être agréable de s'appuyer à ce "parapet" et survoler du regard notre capitale. 

-"Je la vois très bien pense Jules, bientôt elle va surveiller mon arrivée de là haut, impatiente malgré le vent frais qui fait voleter sa robe de vichy rose. 

C'est le début de la soirée et  nous nous retrouvons après ses cours chaque fois que nous le pouvons en cachette de ses parents qui ne lui laissent guère de liberté , alors , chaque instant volé est bon à prendre. 

Le coucher du soleil va tomber très vite et la petite rue devenir déserte. Le lampadaire auprès du parapet n'éclaire pas grand chose et l'autre est souvent   muni d'une ampoule inefficace qui ne diffuse son éclairage qu'avec parcimonie. 

Bon! Honnêtement , je ne vais pas m'en plaindre parce-que la petite porte sombre qui va nous accueillir dans un instant va rapidement se retrouver dans l'obscurité et , alors, nous serons seuls au monde.....pour de trop courts instants!

Alors, j'aime mieux vous dire que pour franchir toutes ces marches qui vont me conduire jusqu'à elle, je me sent pousser des ailes ! "

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [24] - Permalien [#]
18 février 2021

Ils vont être très beaux..

hier nous aurions fêté nos 58 ans de mariage. Quand je dis fêté, c'est beaucoup dire , nous ne nous fêtions pratiquement jamais nos divers anniversaire. Un petit bisou au passage  et c'est tout. Robert ajoutait quand-même :"achète-toi quelque chose " si tu en a envie ! 

Donc, ça ne change pas grand chose.

En ce moment je suis en couture. Non sans mal car le chat se précipite dès -que je pose le travail sur la table et me fiche tout parterre ou bien se couche tout contre la machine à coudre !

Mais, bon! Je suis bien contente de l'avoir !

J'ai acheté du tissus pour faire des robes d'été à mes deux dernières arrière petites-filles. Du 1 an et du 4 ans ! (ou peut-être du 5 ans, je ne la vois pas grandir , il faut que je vérifie)! 

Mais ce travail là va attendre un peu. J'ai le temps, l'été n'est pas encore là! 

Pour commencer je fais les tenues pour l'équipe qui sera perdante lors du concours de pêche le jour de l'ouverture au carnassiers. Je vous en avais parlé l'an passé, mais suite au Corona ils n'ont pas pu sortir les bateaux. Et puis, c'était l'an dernier..... l'envie de s'amuser  n'était pas là.

Donc, ils sont le wee kend passé, allés chercher les bateaux au port pour les amener dans les jardins de chacun afin de s'en occuper: nettoyage et diverses choses , vidanges et autres.

Du coup, le concours est de nouveau à l'ordre du jour. Je dois confectionner la tenue des perdants qui auront comme gage de servir la tablée le soir du concours. Une tenue la plus propice aux moqueries. Ils seront trois par bateaux et il y a trois bateaux. 

Je confectionne donc 3 tabliers et coiffes très joliment décorés de dentelles (beaucoup!) et rubans roses du plus bel effet !

Genre tenue de soubrette! Ils vont être trèèèès beaux !!! 

 

20210218_195842 (1)

Ils espèrent tous ne pas être perdants!

 

Posté par emiliacelina à 20:03 - Commentaires [5] - Permalien [#]
15 février 2021

Bonjour soeurette...

Devoir de Lakevio du Gout_68.jpg

Cette toile de Pissaro vous inspire-t-elle ?
Je l’espère…
Le mieux serait que vous commençassiez ce devoir par :
« Il semble que ce qui vous pousse brusquement à la fugue, ce soit un jour de froid et de grisaille qui vous rend encore plus vive la solitude et vous fait sentir encore plus fort qu’un étau se resserre. »
Et que vous le terminassiez par :
« Je vais laisser cette lettre en suspens… »
Ce serait vraiment bien, je vous assure.

 

Voyons!  Je peux sans problème commencer mon devoir:

Il semble que ce qui vous pousse brusquement à la fugue, ce soit un jour de froid et de grisaille qui vous rend encore plus vive la solitude et vous fait sentir encoure plus fort qu'un étau se resserre...

Content Monsieur Le Goût ?  

Pour la suite il faut que je réfléchisse un peu, donc, je vais enregistrer ce début prometteur et je reprendrai ce devoir ....demain !

 

 

Lettre à ma soeur.

 

Bonjour soeurette. Je t'écris avant d'aller faire quelques petites courses au village et j'en profiterai pour poster ma lettre.  En fait de courses, j'ai seulement besoin d'une baguette mais un peu d'exercice ne peut que me faire du bien! Depuis que mon pauvre Jules m'a quittée pour un autre monde, (qu'il repose en paix)  mes courses sont vite baclées, tu sais que je n'ai jamais été une grande mangeuse contrairement à Jules! 

Je prends toujours le même chemin. C'est ma distraction car chaque fois je passe devant les anciens collègues de mon mari. Ils sont toujours là à me regarder passer comme s'ils n'avaient rien d'autre à faire ! Même une fois que je les ai dépassés, je sens encore le poids de leurs regards dans mon dos! 

Non! Mais, tu te rends compte!  Maintenant je les salue juste d'un petit coup de tête, c'est tout ! 

Parce-que figure toi que ces espèces d'idiots, un jour l'un, ou un jour l'autre sont venus  m'apporter des fleurs ou des légumes de leurs jardins! Qu'est-ce qu'ils croyaient ? Peur-être que j'allais les faire entrer et leur offrir un apéritif ?  

Qu'est-ce qu'ls s'imaginent ? Que parce-que je suis veuve, je cherche un un homme , même juste pour la compagnie ?

Roo!!!!!!Que Dieu m'en garde!  A mon âge! Tu me vois ?  Je suis bien trop tranquille: plus de chaussettes et de caleçons à ramasser dans la salle de bains!

Plus de repas plantureux à préparer , plus de chemises à repasser.... et, cerise sur le gateau: je peux choisir le programme que je veux regarder à la télévision mon chat sur les genoux !

Les poules auront des dents avant que je ne prenne un autre homme! ça, je te le jure !  

Mais.... mais.... je m'amuse bien tous les matins à les voir discuter et pister mon petit salut ! C'est que les distractions sont rares par ici!

Et je me dis......   que parfois, un homme est utile : par exemple le jour où je reviens du marché et que mon panier  lourdemant chargé de patates, melon etc..... est bien lourd!

 Sinon! Le reste ....bof !  Et reprendre un homme juste pour qu'il  porte mon panier les jours de marché, c'est trop cher payer !Je te tiens au courant de la suite dans un prochain courrier car l'heure tourne et il n'y a qu'une levée chez nous! 

Alors, je vais laisser cette lettre en supens.....

  

 

 

 

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [21] - Permalien [#]
09 février 2021

Ma minute de fierté

Les parents ont reçu les notes et observations de mes petits-coeurs pour le premier trimestre. J'ai l'impression de revenir à l'époque ou ma belle-fille (ex) recevait celles de ma petite-fille , c'était vraiment dans le même genre d'appréciations. 

Bon!  A l'époque j'était admirative. C'était ma première petite-fille. Elle était aussi facile et gentille que ses filles le sont aujourd'hui.

Aujourd'hui il s'agit de  mes arrières petites-filles et , j'avoue, je me la pète un peu !  Encore plus que les notes qui sont partout excellentes c'est surtout les appréciations sur leur comportement que j'apprécie parce-que ça montre que, contrairement à ce que mes enfants prétendent, je ne suis pas chauvine quand je dis que mes "petits_coeurs" sont des amours! C'est juste l'expression de la vérité.  Voilà ce que ça donne. Pour sa soeur c'est la même chose écrite différemment (elles ne sont pas dans la même classe).

PART_1612544038560 (1)

 

Quand je pense que l'an prochain elles seront en 6ème , ça me fait bizarre!

Pour Noël j'ai eu droit à  deux tableaux qu'elles avaient peints spécialement pour moi. Evidemment ils trônent au dessus-de la télé.Je ne pouvais pas faire moins!

 

tableau

 Bon photo dont la qualité laisse à désirer! 

Voilà:  fin de ma minute de fierté! :)

Posté par emiliacelina à 18:26 - Commentaires [10] - Permalien [#]