la vie continue ... toujours !

03 mai 2021

A trois...je saute !

devoir de Lakevio du Gout_79.jpg

J’aurais pu vous soumettre la toile de Courbet « Le sommeil » présentée souvent comme « La paresse et la luxure ».
J’ai choisi « La paresse » de Valloton, pas plus habillée.
C’est évidemment ce goût, tant pour la femme que pour la flemme, profondément ancré en moi qui m’a poussé à vous proposer cette illustration de l’activité la plus prisée de votre serviteur.
Qu’évoque donc pour vous la paresse ?
À lundi donc.

 A 3... je saute !

C'est ça ! Gratouille moi derrière la tête,  tu sais combien j'aime ça !  Mais là,  je trouve que tu abuses.... tu pourrais y mettre un peu plus d'énergie !  Si tu continues, je sens que je vais finir par te mordre, enfin, pas trop fort, je sais me contrôler, mais... un peu quand même pour me faire comprendre ! Mes demonstrations d'affection sont parfois dictées aussi  par mon ventre !Regarde comme je me  frotte à ta main  dans un sens puis dans l'autre..., je me force à  ronronner pour te faire plaisir! D'habitude je me vautre sur toi lorsque tu te prélasses sur ton plumard, enveloppée dans ta robe de chambre melotonnee toute douce et  chaude de toi ... mais là.... tu vas sûrement m'engueuler si je m'etire et plante mes griffes ...( oui! j'étire mes griffes, (vous écartez bien vos orteils quand vous vous étirez au réveil !)  dans... dans  quoi d'ailleurs? Tu n'as rien sur la peau !   

Allez! Viens! Ça fait dix minutes que je m'evertue à te faire comprendre que ce que je veux : c'est que tu te lèves  enfin parce-que je crève la dalle moi ! Il est midi et ma gamelle est vide !   

Il t'en faut du temps pour récupérer d'une nuit torride....   L a prochaine fois,  assume tes responsabilités envers l'adorable animal que tu prétends aimer tant, et, en prévision,  remplis ma gamelle du double de la portion habituelle lorsque tu sais qu'un coquin va te rendre visite ! Ce n'est pourtant pas bien difficile de prévoir les choses ! 

Ronronner ne marche pas ....miauler peut-être ?... Même pas !   Regardez moi cet air alangui... elle a tout juste la force de bouger doucement ses doigts  délicats qui me frôlent ... il faut même que j'y mette du mien je m'étire ...je m'étire... en vain !

Vous pensez que si je bondis et plante...juste un peu...une seule griffe  dans ce joli popotin, elle va enfin réagir cette feignasse ?

Je ne vois que cette solution... à  trois... tant pis... je saute ...

UN ! DEUX ! TROIS ! ............. GAGNÉ  !!!!!..................... Oups!!!! ...Je crois que j'y suis allé un peu fort !  

Elle a pas seulement réagi...elle a bondi  comme un diable !

 

 

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [20] - Permalien [#]

26 avril 2021

Oups! Pas fait le devoir ....

Désolée,  cette semaine je n'ai pas fait le devoir de LAkevio du Goût. 

Week-end trop occupé. 

C'était l'ouverture de la pêche.  Vous me direz que je ne pêche pas, mais, croyez moi, celà m'occupe tout autant que les fistons et les petits fils. 

Une partie du matériel de pêche est stocké dans mon garage et surtout le bac d'eau qui contient les vifs qui apprécient l'eau frémissante et oxygénée  (ils font bien d'en profiter tant qu'ils ne savent pas ce qui les attend,) Je sais, ma réflexion est "vache" ....  mais, c'est ainsi que va la vie des poissons destinés à  servir d'appats !

DONC, les va et vient des uns ou des autres, se sont terminés à chaque fois par un apéritif à côté  pour discuter du plan d'attaque,,,,..les discussions etaient animées,  on aurait dit que les bateaux appareillaient pour une bataille navale.... et dans ces cas là  je ne raterais une minute de ces échanges pour rien au monde ,

OUI! ME direz vous! Mais une fois qu'ils sont partis , le calme s'est rétabli....  que nenni.....  les pêcheurs ont des épouses...qui ont des enfants.... et tout ce petit monde se retrouve à  côté  chez le fiston voisin ....et c'est parti pour de grands moments de bavardages et de rigolade entre filles.

Et puis, le soir il y a le retour des combattants avec TOUJOURS le récit des aventures des héros !

Cette année, c'est le papa de mes petits coeurs qui, habituellement est le plus malchanceux de cette équipe infernale qui a  affiche le plus joli tableau. Il a  regretté leur décision de ne pas compter les prises pour le concours prévu puis annulé  et les autres s'en sont réjouis ! 

Ce n'est que partie remise .

La partie désagréable  à consisté au nettoyage du poisson: c'est là que j'interviens. Le tiroir du congélateur est plein de (principalement) filets de perches !

Donc,le soir je n'ai pas eu besoin de berceuse ....

Tout ce beau monde est retourné au travail ce matin. 

Je décide donc en ce tout début d'après midi d'écrire cette petite note lorsque ,pour mon plus grand plaisir ,le coup de fil ( sur le fixe)d'une amie m'interromp et je m'installe avec joie sur le canapé bien décidée à  profiter d'une longue et agréable causette...lorsque...

Un message sur le portable de MUmu (belle fille d' à côté ) me propose de passer me prendre en débauchant pour aller acheter les plantations pour le jardin. 

Le coup de fil amie a donc été écourté.....  Ce n'est que partie remise, et nous sommes parties à  35 km ....   chez PICK.  J"y vais tous les ans et je n'ai jamais été déçue.  Cette année non plus....parties sans autorisation...et même pas contrôlées.....   

 

 

Resized_20210426_174303

 En fait, ces trois derniers jours ont été vraiment très  très  agréables. 

Je vous quitte donc car  voilà l'heure des infos ..  je ne vais les écouter que d'une oreille car je n'y attend rien de plaisant...comme d'habitude.

Ensuite j'irai lire vos devoirs pour retrouver le moral !

Posté par emiliacelina à 14:35 - Commentaires [7] - Permalien [#]
19 avril 2021

devoir de Lakevio du Goût_78.jpg

Elle fait une drôle de tête...
Est-elle indécise face au menu ?
Est-elle indécise sur la conduite à tenir ?
Est-elle triste ou en colère ?
J’espère en savoir plus lundi.
À vous de jouer !
Bon, à moi aussi

 

Il n'y a pas que la jeune fille qui soit en colère !

C'est vrai qu'elle n'a pas l'air très joyeuse, ou alors elle est très absorbée par...par quoi d'ailleurs? De là où je suis je ne vois pas trop ce qu'elle regarde... sa tablette ? Son mouchoir ?   Elle baisse la tête et donne l'impression que toute la misère du monde pèse sur ses épaules.  Je pense qu'elle pleure ... peut-être un chagrin d'amour.Personne ne fait attention à elle. Personne n'a le sourire, chacun a ses propres soucis.  Vous allez voir que bientôt elle va sortir un mouchoir pour essuyer ses larmes silencieuses. C'est bien ma chance, elle commence à réaliser qu'il ne viendra pas et quand elle aura fini d'espérer elle va se lever de sa chaise et partira sans oublier au passage de jeter négligemment son  mouchoir .... elle ne verra même pas que je suis pleine jusqu'à la gueule.... 

J'en ai marre !Je vous jure que nous vivons une époque pourrie!

Il me font rigoler avec leurs recommandations : Port du masque obligatoire, et le jeter apres chaque utilisation un peu longue, tousser dans son coude et utiliser des mouchoirs jetables.....

Résultat : je déborde!  Le mouchoir de cette pauvre jeune femme éplorée, je vais essayer de lui faire encore une petite place...mais...ensuite... les masques et mouchoirs ne vont pas tarder à joncher le sol !

Après on dira que je ne fais pas bien mon travail !

Ah! Je vous jure! IL ne fait pas bon d être une poubelle de nos jours !

Posté par emiliacelina à 09:21 - Commentaires [7] - Permalien [#]
16 avril 2021

Oh! Rage! Oh ! Désespoir !

Oh ! RAGE ! Oh ! DESESPOIR !  Il y a un mois c'est un peu ce que je pensais en écoutant les fistons lors de l'annonce du confinement ! 

Ils m'ont fait penser au désespoir du Don Diègue du Cid ! 

C'est que l'affaire était d'importance, vous vous rendez compte.... ils n'allaient pas pouvoir remettre leurs bateaux au port  !  Et le fameux concours de pêche familial allait  être annulé cette année encore !

OUIIII!!!! Je sais!  Il y a pire !   Mais à les entendre on pouvait en douter ! 

Dès l'annonce de notre "cher" président....ils ont décidé toutes affaires cessantes d'emmener les bateaux le samedi pour ne pas perdre un jour lorsque ils pourront circuler à plus de 10 km.

Un bateau remis à l'eau le matin et un bateau remis à l'eau l'après-midi !  Le dernier samedi de liberté a été bien occupé!

Chacun ses priorités... d'autres tentaient de s'organiser pour faire garder leurs enfants pendant qu'ils devaient travailler!

Heureusement, nous avons eu d'autres raisons de nous réjouir ! Hé! OUI ! Même en ces jours difficiles on peut se réjouir.  que la vie continue ...toujours! 

Je tricote et je couds toujours. La maison est délaissée et ne brille plus la poussière y règne en maîtresse:  je ne peux pas être partout!

J'en suis à 13 robes pour mes arrière-petites-filles et huit gilets . Le neuvième est en cours! 

Louis , dernier petit-fils a fait ses 18 ans , a passé son permis et est embauché par son oncle (le fiston d'à côté) pour oeuvrer à refaire une beauté à sa maison et son jardin et par la même occasion mon jardin aussi , karcher sur les murs et les clôtures...  il a besoin de sous pour son essence....  :) on n'a rien sans rien !

Marie , la soeur de Louis la maman de Mïa (qui a déjà fait ses 1 an et nous fait tous craquer) a malgré la situation actuelle ouvert son petit local ainsi qu'elle l'avait toujours dit:   Comme de bien entendu elle l'a appelé " L'institut Mïa " juste une petite pièce en attendant de voir ce que ça donne. La voilà :

- Prothésiste ongulaire et Technicienne de cils . Bref, tout simplement,  elle vous fait des ongles magnifiques et des cils que je trouve très jolis car ils semblent vraiment naturels! Les filles de la famille ont donc

172857443_100327648859579_8521559448512396639_n

de très beaux yeux!  Elle m'a proposé de m'en poser (c'est du cil à cil) mais pas question! Je serai capable de m'endormir sur sa table ! Je ne me vois pas avec des yeux de jeunette!

Les ongles....peut-être  un de ces jours.... malgré mes doigts "biscornus" par l'arthrose!

Ah ! Oui! J'oubliais: elle a ouvert huit jours et a dû fermer....on peut aller chez son coiffeur mais on ne peut pas se faire refaire les ongles !

un autre de mes petits-fils est parti faire une formation pour une société qui pose des poeles à granules. Il a quitté son employeur qui l'avait promu chef d'équipe mais lui demandait d'être patient pour avoir une augmentation raisonnable....   il a donc postulé pour ce nouvel emploi et a passé son entretien d'embauche avant le confinement . Si je vous dis que le jour de son entretien il était à la pêche avec son frère et qu'à l'heure dite il a passé une chemise propre (qu'il avait emportée) par dessus son tee shirt et s'est installé dans sa voiture pour l'entretien en question: qui s'est très très bien passé. Si son grand père était encore parmi nous il lui aurait comme on dit "soufflé dans les bronches" !

Ah ! La formation se passe à Royan  du côté de chez Francelyne. C'était prévu pour 2 mois mais ils viennent de l'informer que pour lui 3 semaines seront suffisantes! 

Son frère qui actuellement se trouve avec sa copine en Dordogne avec son camping car , ... dans une ferme pour y travailler (fromage, chèvres, huile de noix.....)  devrait rentrer à la fin du confinement ou peut-être avant.... un jour je verrai le camping car dans mon jardin ...  pour le moment je reçois des livraisons qu'il fait livrer chez moi...à mon avis c'est du matériel de pêche!

Dernières nouvelles: L'OUVERTURE DE LA PÊCHE EST MAINTENUE !  ...YOUPPY ! Mais ils ne feront pas le concours... juste le plaisir de pêcher et passer la journée sur le lac ! 

 Comme je le dis toujours, quoi que la vie nous réserve ...elle continue toujours... bien ou mal et on fait avec ... 

 

Posté par emiliacelina à 21:54 - Commentaires [6] - Permalien [#]
12 avril 2021

A mon avis...

76ème devoir de Lakevio du Goût

 

Bon! Je viens de coller /copier le devoir du Goût mais voilà que je ne peux écrire mon texte à la suite. Alors ,j'essaie d'écrire avant le texte de mr Le Goût et voilà que ça a l'air de marcher, alors ... je continue. Je ne sais pas ce que cela va donner.

 

Encore : Bon! Quand je dis que je ne peux écrire mon texte, c'est vrai, bien sûr, mais il est aussi vrai que de texte , pour le moment, je n'en ai point! Pas même la moindre petite idée!

Je n'ai pas, comme nôtre professeur "chéri" la capacité d'écrire encore et encore sur le moindre coin de ce Paris qu'il connait jusque dans ses moindres recoins. et que chacun lui remet en mémoire un souvenir attendrissant parce-qu'il lui rappelle soit son enfance soit sa jeunesse ...hélas ...trois fois hélas....enfuie !

Que voulez-vous donc que  je raconte en regardant cet hôtel ?

D'abord , j'apprends que Baudelaire est décédé depuis 200ans. et j'avoue que j'aime bien cet épitaphe, dommage qu'il ne soit pas apposé sur sa tombe.

Ensuite, comment puis-je imaginer une histoire plausible concernant cet hôtel, moi qui n'ai l'oeil attiré en regardant cette photo que par ce beau balcon et ces fenêtres immenses qui certainement éclairent des pièces aux plafonds très hauts mais cachent bien les secrets de ceux qui y vivent.

Vous voulez que je vous dise ? A mon avis , ce ne doit pas être une habitation de miséreux !

 PS: J'espère que la "qualification "que j'ai apportée au titre du professeur me vaudra toute son indugence !!!!!  ..... et celle d'HB ! :)      ...

 

devoir de Lakevio du Goût_76.jpg

Lectrices chéries, vous rappelez vous qu’aujourd’hui, ça fait deux cents ans que Baudelaire est mort ?
Il est parti se coucher au cimetière Montparnasse, squatter la tombe d’un beau-père détesté.
Il n’a pas eu le loisir d’y faire apposer l’épitaphe qui lui allait si bien :

« Ci-git qui pour avoir par trop aimé les gaupes
sdsdssssssDescendit jeune encore au royaume des taupes »

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]

05 avril 2021

devoir de Lakevio du Goût_75.jpg

Vous ne connaissez peut-être pas le jardin des Tuileries.
Il n’a pas changé depuis les années soixante et je le reconnaîtrais entre mille.
Nous n’étions pas encore des mamies et des papys.
Mais je suis sûr que nos âmes sont mieux préservées que nos corps.
Que vous dit cette photo des années soixante ?
Elle me dit, comme le chantait François Hardy « Tant de belles choses » ...
À lundi, vous avez sûrement quelque belle histoire à dire.

 

Fou rire général !

Je vous l'avais dit. Les voilà! Ils arrivent. Non! Ne tournez pas la tête. Je ne voudrais pas qu'ils pense que l'on les attend impatiemment!

Vous pouvez m'être reconnaissante d'avoir eu cette idée!  

Vos parents n'ont pas pu refuser de vous donner la permission. Par cette belle journée ensoleillée, une promenade au parc avec les copines, si ça n'est pas une idée de jeune-fille "bien comme il faut".... je ne sais pas ce qu'il leut faut !

-M'en parle pas! Ils sont d'un vieux jeu pas possible! Quand je pense que ma mère c'est mariée à dix-sept ans! A un moment donné j'ai cru qu'elle allait me coller ma petite soeur pour qu'elle profite aussi de la balade... mais non ! Ouf !

- AH! Ah! La tête qu'aurait fait en te voyant avec un landau Jacques à qui j'ai assuré que j'emmènerai trois copines supers mignonnes!  J'ai de la chance moi, mes parents sont sympas. Je peux sortir la journée comme je le veux il n'y a que le soir qu'ils n'aiment pas, sinon, ils se rappelle leur jeunesse!

- Tu as de la chance ...  Les miens croient toujours que je suis folle de joie lorsqu'ils m'emmène avec eux chez leurs amis qui ont une maison de campagne! Par moment : je les déteste! Je me demande comment ils ont fait pour accepter que je vienne avec vous. 

- Tu parles! Ils n'ont pas pu refuser, on a débarqué à trois et on a pris notre air de jeunes-filles très comme il faut pour t'inviter à venir avec nous faire un tour par ce beau temps! Ils n'ont pas voulu refuser de peur de paraître rabat-joie, mais le regard que ta mère nous a lancé: Brrr!!!!!   Tu ne dois pas rigoler tous les jours! 

- Ah! ça non ! Merci les copines! 

Chutttt  !!!! Ils approchent! Ah ! Pour information mon Jacques c'est celui de gauche, le beau brun au pantalon clair! Alors, la première qui a l'air de le zieuter... je lui arrache les yeux !

Emportée par la conversation, le ton s'est élevé et ils se sont rapprochés et : ils ont entendu la dernière phrase : Fou-rire général !

 

 

 

Posté par emiliacelina à 12:02 - Commentaires [21] - Permalien [#]
29 mars 2021

Ses yeux...

74ème Devoir de Lakevio du Goût.

devoir de Lakevio du Goût_74 .jpg

Que peut donc être en train de faire cette jeune femme, assise à son bureau, peinte par Carl Larsson ?
Le savez-vous ?
Je le sais parce que je la connais.
Je sais même que ça devrait commencer par :
« Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue ».
Et se terminer sur
« Et qu’il bruit avec un murmure charmant, le premier « oui » qui sort de lèvres bien-aimée

 

La semaine dernière je n'ai pas fait le devoir  pour cause d'effets secondaires suite à la vaccination covid le samedi. J'ai passé le dimanche  du lenroulée dans un plaid sur le canapé, puis quand j'ai jugé que le canapé en avait assez de me supporter ça a été le tour du lit jusqu'à lundi! Puis, mardi, plus rien! Comme j'avais retrouvé la "pêche" et que la météo annonçait une bonne fin de semaine j'ai fait mes bagages et je suis partie chez le fiston à Soulac.

Evidemment j'avais emmené mon ordi, mais oublié la 4G! Donc je me suis dit : heureusement que j'ai aussi la tablette! Puis, comme le soleil était vraiment présent comme annoncé, avec ma belle-fille, nous nous sommes installée sur la terrasse , samedi,  au soleil. Nous y sommes restées à peu près une heure car ça chauffait trop! Heureusement parce-que , sinon, je me demande comment je me serais retrouvée,

Le soir, j'ai commencé à me sentir ...pas bien! Mal à la tête et l'estomac en vrac.  Finalement, l'estomac en question a décidé qu'il ne voulait pas garder le repas du midi .....   Je pense que j'ai pris un bon coup de soleil!   

Que voulez-vous? Je deviens une pauvre ""petite" chose fragile! 

J'ai cru que ma belle-fille allait m'ensevelir sous les couvertures des pieds à la tête et me surveillait comme un bébé! Avec mon fiston on a fini par en rire! Je n'étais quand-même pas à l'agonie! Elle avait même préparé une bassine à portée de mains au cas où!  (inutile j'ai filé aux toilettes à la vitesse de l'éclair!  et allégée...:) .....j'ai retrouvé ma forme ! 

J'ai regagné mes pénates cet après-midi munie des recommandations de rigueur: fais attention, roule doucement, arrête-toi si tu te sens pas bien et téléphonne..... d'ailleurs téléphone quand tu seras arrivée chez toi!  Va voir ton docteur demain! 

Il valait mieux que je parte car avec eux , je risquais de finir aux urgences!  

Ce soir tout va bien, je savais que ce n'était rien de grave , la preuve je pianote....  La prochaine fois je mettrai un chapeau!

Quand au devoir: Voyons un peu!

Il y a beaucoup de choses qui attirent le regard sur cette jolie toile, mais en lisant la première phrase que le prof nous impose.... c'est un souvenir qui me vient immédiatement à l'esprit : 

-" Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue!"

Voilà! C'était tout à fait çà!!!!!

Il avait de très beaux yeux , pas très grands, mais son regard était intense. Ils étaient bleus, pas le bleu fade de certains, non! Un bleu lumineux , le bleu d'un  plus beau ciel d'été ensoleillé... et surtout, sachant que c'était son point fort pour "draguer" il savait en jouer.. 

Résultat, j' ai mis longtemps, vraiment très longtemps avant de parvenir à soutenir ce regard qui semblait s'amuser devant mon émoi ! 

Le regard qui tout au long de leurs vie a empêché nos enfants de lui mentir quand il les regardait en leur disant : Regarde-moi en face !.....et fais bien attention à ce que tu vas dire!

Alors, quelle que soit la bêtise commise , ils étaient fichus!  Ils ont peut-être, sûrement même, dissimulé des choses, mais jamais menti ....... disent-ils encore... et je les crois.

Quand à la dernière phrase ....ben! Je sèche pour la placer intelligemment.... alors je m'abstiens!

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]
15 mars 2021

Pas fais le devoir de la semaine....

Pas fais le devoir de la semaine.

Nous sommes lundi et il est 11 heures.  Un peu essoufflée je me pose devant l'ordi pour reprendre mon souffle. 

Je viens de passer dans tous les recoins de la maison pour laver le sol qui en avait bien besoin.

La semaine passée j'ai délaissé le ménage parce-que j'avais la folie tricoteuse. J'ai tricoté du soir au matin car j'ai prévu de tricoter et de faire les montages cols et patte de boutonnage au crochet lorsque j'irai passer quelques jours à Soulac car ma belle-fille me questionne à chaque coup de fil : Vous venez quand ?

J'en suis au 7ème gilet. Du blanc ,du gris, du noir!  Encore et toujours du noir pour des enfants. Dans le blanc je fais des fantaisies mais dans le noir je fais tout simple car je n'ai pas d'assez bons yeux: il devient urgent que je vois l'ophtamo!

Hier, nous avons fêté les dix-huits ans de Louis : nôtre dernier petits-fils, la suite se sont les arrière petites-filles!

Il doit passer le permis de conduire jeudi prochain! La voiture l'attend dans le jardin de son père. Il piaffe d'impatience! Son père aussi qui se dit que ce serait bien qu'il n'ait plus à le véhiculer tous les quatre matins. J'espère qu'il ne fera pas comme mois qui ai dû le passer trois fois! Mais je ne suis pas la seule dans ce cas, sa soeur et son cousin aussi , trop de trac , mais, lui, je le trouve un peu trop confiant ...... bon! je croise quand-même les doigts!

La semaine dernière c'était les un an de la dernière Mïa.

OUI! Je sais! Un peu de relâchement même si nous n'étions pas aussi nombreux que d'habitude. Ne sont pas venus ceux qui craignaient d'avoir vu trop de monde dans les jours précédents. Ceux qui se sont fait tester juste avant pour plus de sureté étaient là et puis, ceux que je vois de toutes façons régulièrement car nous habitons très proches.

Nous nous sommes très souvent entretenus par visio. avec les absents.

Mon docteur m'a appelée pour me fixer un rendez-vous jeudi pour le vaccin covid. Ma belle-fille voisine ce sera vendredi car elle est à risques.

J'espère que je nous n'aurons pas d'effets secondaires. La maman de ma belle-fille de Soulac a été vaccinée et n'a ressenti  aucun effets. 

Comme nous avions déménagé la salle à manger /salon/cuisine pour avoir plus de place entre chacun à table, ils m'ont tout remis en place avant de partir dans l'après-midi d'où pas mal d'occupation et de rangement  et ménage que je n'ai pas voulu que l'on me fasse vu le peu de temps (. Quand je cuisine j'e fiche un b...el monstre ) sacré coucre-feu !  Après leurs départs, je n'aurai que ça à faire! Il était bien plus agréable de profiter les uns des autres!

Mes petits-coeurs m'ont à leur tours passé commande de gilets : l'une blanc et l'autre bien sûr noir!  Elles ont eu le canapé et  la table du salon pour elles toutes seules!  Ce qu'elles grandissent ! 

Alors! En toute franchise, le devoir de Lakévio du Goût m'est complètement sorti de l'esprit!

Et après avoir grignoté un morceau je vais aller passer un moment avec ma belle-soeur qui va avoir droit cette semaine à son avant dernière séance d'immunothérapie.  

Le fait de savoir que le résultat des derniers examens est bon lui permet d'avoir meilleur moral et de mieux supporter la grosse fatigue (normale, )alors on compte les jours avec elle!

A mon retour je lirai les devoirs de ceux qui n'ont pas fait comme moi!

Ah! OUI!   Monsieur le Goût: c'était mon mot d'excuse!  ( D'ailleurs, je n'ai pas utilisé de margarine) ! 

 

Posté par emiliacelina à 11:46 - Commentaires [8] - Permalien [#]
08 mars 2021

On ne m'y reprendra plus....

71ème devoir de Lakevio du Goût.

devoir de Lakevio du Goût_71.jpg

Pourquoi cet accoutrement si différent ?
Pourquoi est-elle là.
Pour se baigner ?
Pour s’amuser ?
Pour regarder les autres ?
Pour autre chose ?
Pourtant elle se distingue de tous.
Pourquoi ?
Si vous le savez, dites le lundi...

 

On ne m'y reprendra plus ....

Ils m'ont dit: viens avec nous mamie, nous allons à la plage, cela te fera du biens de sortir un peu!

Et je me suis laissée persuader! 

Oui!!!! L'océan est très beau! Oui le soleil fait du bien à mes vieux os!  Non!!! je ne veux pas me baigner, ni nager....  

Non!!!!!! Je ne veux pas rester sous le grand parasol qu'ils m'ont installé avant de partir profiiter de la mer, si belle, si calme, si bleue.

Je veux qu'ils reviennent auprès de moi ! Ils vont trop loin , je ne les distingue  même plus des autres baigneurs!  J'ai peur pour eux ! Ils ne doivent même plus avoir pieds! 

Alors.... je reste sur le sable humide , les chaussures à la main, même pas en maillot de bain à scruter les vagues ,et  me revient le souvenir de l'époque où je les surveillais lors de pareilles baignades en restant auprès d'eux, les pieds dans l'eau en répétant sans cesse! N'allez pas si loin sinon on rentre à la villa!

Mais, ils ont grandi, alors, j'attend qu'il reviennent, ruisselants et toujours aussi rieurs... 

Je sais qu'ils vont s'amuser à m'éclabousser un peu en s'ébrouant comme de jeunes chiots, alors, et alors seulement , je serai très heureuse d'être là avec eux  ...sous le parasol!

Pour le moment, je sens que je gagne encore quelques  cheveux blancs!

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]
01 mars 2021

J'ai envie de pleurer ...ou de rire...

devoir de Lakevio du Goût_70.jpg


Que diable fait elle là ?
Qu’est-il arrivé ?
Qu’attend-elle ?
Attend-elle seulement quelque chose ?
J’espère savoir ce que vous en avez pensé lundi.
J’espère évidemment avoir quelque chose à vous en dire…

Que je vous explique: 

Il y a trois mois , j'ai emménagé dans cet immeuble. Je suis parvenue après de multiples recherches infructueuses à obtenir l'appartement du quatrième et j'en étais ravie.

L'immeuble est calme et j'apprécie.  Evidemment j'ai moins aimé le fait qu'il n'y ait pas d'ascenseur, jusqu'à ce que je croise le locataire du troisième.

Mon dieu qu'il est beau , avec ses yeux bleus et sa chevelure brune toute bouclée. Nous nous sommes plusieurs fois croisés sur son palier : lui qui entrait chez lui et moi qui descendait ma poubelle. Il m'a jeté un timide bonjour avant de s'engouffrer dans son appartement. Inutile de vous dire que j'ai bien noté l'heure et que, comme par hasard je descend ma poubelle toujours à la même heure.

De timides bonsoirs en moins timides bonsoirs, nous en sommes arrivés à échanger quelques paroles.

Avec sa tronche d'agelot il m'a attendrie en me confiant qu'il était seul et n'avait pas de famille. Trop timide de nature il ne parvenait pas à se faire d'amis car il était nouveau dans la capitale. 

Alors, que voulez-vous? Après avoir écouté ses tristes confidences, je me suis dit que je devais faire quelques chose pour ce pauvre esseulé.

Ce soir, curieusement, je ne l'ai pas vu en descendant ma poubelle, Je suis donc remontée et munie de deux coupes et d'une bouteille de champagne j'ai attendu de mon palier son arrivée. Je dis bien de mon palier , je n'allais quand-même pas l'attendre devant sa porte, je préférais le surprendre!

Ah! ça! pour le surprendre, je l'ai supris. Je l'ai entendu grimper les escaliers et .... oh! surprise, il n'était pas seul! De mon point d'observation je l'ai vu ouvrir sa porte et attirer la jeune femme contre lui en lui plaquant sur la bouche un baiser ...disons...impérieux!  Elle a gloussé comme une idiote et... bien sûr, la porte s'est refermée sur eux!

Où est-il passé mon timide angelot ? De l'étage au dessus, appuyée à la rampe j'en suis restée comme deux ronds de flan!

Les jambes m'en sont tombées (oui, je sais, on dit plutôt les bras m'en sont tombés) mais là, se sont mes jambes qui ont pensé que je serais aussi bien assise sur les marches parce-que , les bras tenaient le champagne et les verres! 

Je n'allais pas, en plus, casser les verres et gaspiller le champagne!

Finalement, je suis bien assise là : allez! Voyons si le caviste m'a bien conseillée, une petite coupe à ma santé... hum! une autre pour être sûre... pas mauvais! Bof! jamais deux sans trois ... ah! oui! il est vraiment bon!   

Quel connard ! Il ne sait pas ce qu'il a râté ... Bon! il ne pouvait pas savoir , mais ...quel connard quand-même, c'était bien la peine qu'il me fasse ses yeux de chat qui pisse dans la braise !    Allez, encore une coupe à sa santé ....

Oooooh !  Pourquoi ça tangue quand je veux me lever pour entrer chez moi.... je crois que je suis mieux assise pour finir cette bouteille  que je ne peux décemment laisser perdre : le champagne une fois ouvert ne se conserve pas... 

Ca ne fait rien ! Quand je pense que je vais devoir ma première cuite à ce connard .... j'ai envie de pleurer... ou de rire... de rire... de rire....

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [13] - Permalien [#]
22 février 2021

La petite porte...

Devoir de Lakevio du Gout_69.jpg

Je ne sais pas si vous aimez les toiles de Maurice Utrillo.
Quant à moi, je les aime.
Elles m’inspirent toujours quelque chose.
Et vous ?
Aurez vous quelque histoire à raconter lundi, ayant cette toile pour support à votre imagination ?
Alors à lundi…

 J'aime bien cet endroit. Le Goût aussi j'en suis persuadée puisque j'ai cherché ce tableau et appris que cette rue se trouve aux alentours de Montmartre, donc, celà va de soi à mon avis!

J'imagine .... combien il doit être agréable de s'appuyer à ce "parapet" et survoler du regard notre capitale. 

-"Je la vois très bien pense Jules, bientôt elle va surveiller mon arrivée de là haut, impatiente malgré le vent frais qui fait voleter sa robe de vichy rose. 

C'est le début de la soirée et  nous nous retrouvons après ses cours chaque fois que nous le pouvons en cachette de ses parents qui ne lui laissent guère de liberté , alors , chaque instant volé est bon à prendre. 

Le coucher du soleil va tomber très vite et la petite rue devenir déserte. Le lampadaire auprès du parapet n'éclaire pas grand chose et l'autre est souvent   muni d'une ampoule inefficace qui ne diffuse son éclairage qu'avec parcimonie. 

Bon! Honnêtement , je ne vais pas m'en plaindre parce-que la petite porte sombre qui va nous accueillir dans un instant va rapidement se retrouver dans l'obscurité et , alors, nous serons seuls au monde.....pour de trop courts instants!

Alors, j'aime mieux vous dire que pour franchir toutes ces marches qui vont me conduire jusqu'à elle, je me sent pousser des ailes ! "

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [23] - Permalien [#]
18 février 2021

Ils vont être très beaux..

hier nous aurions fêté nos 58 ans de mariage. Quand je dis fêté, c'est beaucoup dire , nous ne nous fêtions pratiquement jamais nos divers anniversaire. Un petit bisou au passage  et c'est tout. Robert ajoutait quand-même :"achète-toi quelque chose " si tu en a envie ! 

Donc, ça ne change pas grand chose.

En ce moment je suis en couture. Non sans mal car le chat se précipite dès -que je pose le travail sur la table et me fiche tout parterre ou bien se couche tout contre la machine à coudre !

Mais, bon! Je suis bien contente de l'avoir !

J'ai acheté du tissus pour faire des robes d'été à mes deux dernières arrière petites-filles. Du 1 an et du 4 ans ! (ou peut-être du 5 ans, je ne la vois pas grandir , il faut que je vérifie)! 

Mais ce travail là va attendre un peu. J'ai le temps, l'été n'est pas encore là! 

Pour commencer je fais les tenues pour l'équipe qui sera perdante lors du concours de pêche le jour de l'ouverture au carnassiers. Je vous en avais parlé l'an passé, mais suite au Corona ils n'ont pas pu sortir les bateaux. Et puis, c'était l'an dernier..... l'envie de s'amuser  n'était pas là.

Donc, ils sont le wee kend passé, allés chercher les bateaux au port pour les amener dans les jardins de chacun afin de s'en occuper: nettoyage et diverses choses , vidanges et autres.

Du coup, le concours est de nouveau à l'ordre du jour. Je dois confectionner la tenue des perdants qui auront comme gage de servir la tablée le soir du concours. Une tenue la plus propice aux moqueries. Ils seront trois par bateaux et il y a trois bateaux. 

Je confectionne donc 3 tabliers et coiffes très joliment décorés de dentelles (beaucoup!) et rubans roses du plus bel effet !

Genre tenue de soubrette! Ils vont être trèèèès beaux !!! 

 

20210218_195842 (1)

Ils espèrent tous ne pas être perdants!

 

Posté par emiliacelina à 20:03 - Commentaires [5] - Permalien [#]
15 février 2021

Bonjour soeurette...

Devoir de Lakevio du Gout_68.jpg

Cette toile de Pissaro vous inspire-t-elle ?
Je l’espère…
Le mieux serait que vous commençassiez ce devoir par :
« Il semble que ce qui vous pousse brusquement à la fugue, ce soit un jour de froid et de grisaille qui vous rend encore plus vive la solitude et vous fait sentir encore plus fort qu’un étau se resserre. »
Et que vous le terminassiez par :
« Je vais laisser cette lettre en suspens… »
Ce serait vraiment bien, je vous assure.

 

Voyons!  Je peux sans problème commencer mon devoir:

Il semble que ce qui vous pousse brusquement à la fugue, ce soit un jour de froid et de grisaille qui vous rend encore plus vive la solitude et vous fait sentir encoure plus fort qu'un étau se resserre...

Content Monsieur Le Goût ?  

Pour la suite il faut que je réfléchisse un peu, donc, je vais enregistrer ce début prometteur et je reprendrai ce devoir ....demain !

 

 

Lettre à ma soeur.

 

Bonjour soeurette. Je t'écris avant d'aller faire quelques petites courses au village et j'en profiterai pour poster ma lettre.  En fait de courses, j'ai seulement besoin d'une baguette mais un peu d'exercice ne peut que me faire du bien! Depuis que mon pauvre Jules m'a quittée pour un autre monde, (qu'il repose en paix)  mes courses sont vite baclées, tu sais que je n'ai jamais été une grande mangeuse contrairement à Jules! 

Je prends toujours le même chemin. C'est ma distraction car chaque fois je passe devant les anciens collègues de mon mari. Ils sont toujours là à me regarder passer comme s'ils n'avaient rien d'autre à faire ! Même une fois que je les ai dépassés, je sens encore le poids de leurs regards dans mon dos! 

Non! Mais, tu te rends compte!  Maintenant je les salue juste d'un petit coup de tête, c'est tout ! 

Parce-que figure toi que ces espèces d'idiots, un jour l'un, ou un jour l'autre sont venus  m'apporter des fleurs ou des légumes de leurs jardins! Qu'est-ce qu'ils croyaient ? Peur-être que j'allais les faire entrer et leur offrir un apéritif ?  

Qu'est-ce qu'ls s'imaginent ? Que parce-que je suis veuve, je cherche un un homme , même juste pour la compagnie ?

Roo!!!!!!Que Dieu m'en garde!  A mon âge! Tu me vois ?  Je suis bien trop tranquille: plus de chaussettes et de caleçons à ramasser dans la salle de bains!

Plus de repas plantureux à préparer , plus de chemises à repasser.... et, cerise sur le gateau: je peux choisir le programme que je veux regarder à la télévision mon chat sur les genoux !

Les poules auront des dents avant que je ne prenne un autre homme! ça, je te le jure !  

Mais.... mais.... je m'amuse bien tous les matins à les voir discuter et pister mon petit salut ! C'est que les distractions sont rares par ici!

Et je me dis......   que parfois, un homme est utile : par exemple le jour où je reviens du marché et que mon panier  lourdemant chargé de patates, melon etc..... est bien lourd!

 Sinon! Le reste ....bof !  Et reprendre un homme juste pour qu'il  porte mon panier les jours de marché, c'est trop cher payer !Je te tiens au courant de la suite dans un prochain courrier car l'heure tourne et il n'y a qu'une levée chez nous! 

Alors, je vais laisser cette lettre en supens.....

  

 

 

 

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [21] - Permalien [#]
09 février 2021

Ma minute de fierté

Les parents ont reçu les notes et observations de mes petits-coeurs pour le premier trimestre. J'ai l'impression de revenir à l'époque ou ma belle-fille (ex) recevait celles de ma petite-fille , c'était vraiment dans le même genre d'appréciations. 

Bon!  A l'époque j'était admirative. C'était ma première petite-fille. Elle était aussi facile et gentille que ses filles le sont aujourd'hui.

Aujourd'hui il s'agit de  mes arrières petites-filles et , j'avoue, je me la pète un peu !  Encore plus que les notes qui sont partout excellentes c'est surtout les appréciations sur leur comportement que j'apprécie parce-que ça montre que, contrairement à ce que mes enfants prétendent, je ne suis pas chauvine quand je dis que mes "petits_coeurs" sont des amours! C'est juste l'expression de la vérité.  Voilà ce que ça donne. Pour sa soeur c'est la même chose écrite différemment (elles ne sont pas dans la même classe).

PART_1612544038560 (1)

 

Quand je pense que l'an prochain elles seront en 6ème , ça me fait bizarre!

Pour Noël j'ai eu droit à  deux tableaux qu'elles avaient peints spécialement pour moi. Evidemment ils trônent au dessus-de la télé.Je ne pouvais pas faire moins!

 

tableau

 Bon photo dont la qualité laisse à désirer! 

Voilà:  fin de ma minute de fierté! :)

Posté par emiliacelina à 18:26 - Commentaires [10] - Permalien [#]
08 février 2021

Puisqu'il me trouve si belle!

Me voici de retour.

Les choses se sont arrangées. Quand je dis arrangées, je veux dire que mes belle-soeur et belle-fille vont bien ... pour le moment. La suite nous en dira davantage, elles sont dans les "mains" des spécialistes. Mais dans l'immédiat nous sommes soulagés!

Je peux donc, pour mieux terminer cette semaine qu'elle n'a commencé et me plonger avec délices dans le devoir de Lakévio du Goût! 

 

67ème devoir de Lakevio du Goût.

Comment diable Francisco Goya, qu’on connaissait plus austère s’y est il pris pour passer de cette vision : 

francisco-goya-elegante-habillee.jpg

À celle-ci : 

francisco-goya-elegante-devetue.jpg

Je me demande, moi aussi comment il a fait et pourquoi, il s’est donné la peine de dévêtir cette dame.
Mais bon, comme dit le héros de « 2001, a space Odyssey » à la fin de la nouvelle « J’aurais bien une idée… »
À lundi, pour savoir comment, selon vous, il a pu s’y prendre…

 

Evidemment, pour commencer , un petit tour via internet faire plus ample connaissance avec le sieur Goya dont je ne connaissais que le nom et quelques toiles . Peu d'ailleurs!

Comme beaucoup j'avais dans l'idée que le peintre  avait séduit ... ou avait été séduit par  le modèle d'abord vêtu mais, étant donné  ce que je viens de lire :

Maya desnuda : 1795/1800 ...et ...Maya vestida  : 1800/1807   .... je me dis que je ne respecterai pas la chronologie des faits!!  

Donc, je revois ma copie ! 

*Maya Desnuda:

- Ce n'est pas possible! D'accord , c'est un peintre et il semble me regarder mais.... je n'ai pas l'impression qu'il me voit en tant que femme!  Plutôt comme une chose qu'il s'applique à reproduire, les yeux rivés sur sa toile et sa palette de couleurs. De temps en temps il  lève son regard  et se replonge fébrilement dans son tableau!

Bref! Il peint, et je ne lui fais ni chaud, ni froid !  J'ai l'habitude de poser pour les peintres et il n'est pas rare que ceux-ci ne puissent retenir un regard égrillard. Je n'aime pas ça, et j'ai la technique pour faire comprendre qu'il faut garder ses distances avec moi! Je suis modèle, pas une gourgandine je tiens à ce que l'on me respecte, même si, parfois, je suis plutôt flattée. Le bon dieu m'a faite belle, autant vaut-il que cela me rapporte. Je gagne bien ma vie et ma beauté ne sera pas éternelle!

 Francisco m'a indiqué la pose à tenir , puis... rien ! 

Même pas un compliment... rien je vous dis! Professionnel jusqu'au bout des ongles!

Deux heures que je tiens la pose et ... toujours rien.

C'en est même vexant!  

Parce-que, voyez-vous, le beau et très connu Francisco me plaît beaucoup. Vraiment beaucoup! 

Je vais être très franche: je le veux ...et je l'aurai !

Ah! ça! Pour l'avoir, je l'ai eu ! Le tableau avançait et je commençais à désespérer. 

Il m'a fallu beaucoup d'efforts et de diplomatie,  De longs mois durant lesquels je lui ai montré  le même respect que lui me témoignait et surtout , apparemment la même indifférence. 

Le tableau  terminé, après avoir longuement observé son oeuvre, et comme semblant sortir d'un long sommeil  il a  tourné vers moi un regard plein de  reconnaissance  et a sorti une bouteille de champagne.... et...et....enfin... bon!  Vous imaginez la suite!

Depuis, il me mange dans la main. Je n'accepte plus qu'il prenne de modèle pour poser en tenue d'Eve.

Je veille au grain!

Puisqu'il me trouve si belle il peut aussi bien me peindre délicatement vêtue. La preuve! 

 

 

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [20] - Permalien [#]
31 janvier 2021

Et ça continue....

66ème Devoir de Lakevio du Goût.

Devoir de Lakevio du Gout_66.jpg

Mais qu’est-ce qui a bien pu surprendre cet homme, l’affoler au point qu’on le pense fou ?
Vous avez certainement une idée.
On en saura sans doute plus lundi…

 

J'avais préparé ma page bien décidée à écrire sur ce qui a l'air d'épouvanter ce personnage, mais , désolée! 

Je vais voir de façon rapprochée ma belle -soeur qui fait une infection des reins  (très douloureux) je ne sais pas si celà a un rapport avec l'immunothérapie et le même jour le vaccin covid!

D'un autre côté ma belle-fille de Soulac a fait un AVC (je crois qu'il y a un autre nom pour ça) de l'oeil. Elle doit une fière chandelle à son amie avec qui elle était sur la route pour faire des courses qui a réagi très très vite !ça c'est terminé à l'hôpital. Le plus gros est passé (enfin à suivre RV chez le cardiologue et prise d'anti-coagulants en attendand mardi) grosse peur! 

je file donc à Soulac pour quelques jours.

....Bref ! L'année  2021 continue son chemin ....  de m...e ! 

Posté par emiliacelina à 20:02 - Commentaires [11] - Permalien [#]
27 janvier 2021

Il est des jours où l'on refuse de se laisser aller à penser...

Il est des jours où l'on ne veut surtout pas penser!  

Pour ne pas penser je ne vois qu'une solution. Penser quand même mais à autre chose que ce qui nous tracasse et s'occuper..s'occuper...s'occ....

C'est ce que depuis hier, je m'applique à faire!

Depuis longtemps, au moins deux ans je voulais changer mes rideaux du séjour/salon.  Je me suis décidée et ils sont commandés pour les deux grandes (enfin ...normales) baies vitrée. Les voilages actuels sont beiges clair. Je trouve que ça assombrit. J'ai envie de lumière. J'ai donc choisi un voilage d'un blanc très lumineux  mais très simple. Je me suis même offert le luxe de laisser la confection à la charge du magasin! 

Chez ma voisine Mumu (belle-fille) j'aimais et j'aime toujours bien ses tapis. J'ai laissé échapper l'idée d'en acheter aussi un jour prochain. Comme beaucoup en ce moment, elle avait trouvé son bonheur sur les sites d'occasions d'internet pour une bouchée de pain! 

Une heure après notre conversation elle a toqué à la baie vitérée de chez moi : -"J'ai trouvé vos tapis!" Mardi matin nous irons à Lanton  mais regardez avant si ils vous conviennent. 1) Lanton c'est quand_même à 50 km..2)  ils me plaisent beaucoup ! 

Ainsi fut fait! :) la matinée de hier a ainsi passé comme un éclair! Mumu m'a fait faire une affaire en or !

Du coup, je me suis lancée dans un grand nettoyage. J'ai eu besoin de l'aide des fistons pour bouger la table basse qui pèse un âne mort . Elle est vitrée avec  le verre du dessus  bizeauté (rien que le verre je ne suis pas capable de le lever) et abrite une composition d'un lieu du marais avec différents canards naturalisés, libellule, grenouille... oeuvre de Eric ( lorsqu'il était taxidermiste)  Elle est trop importante pour chez lui et moi je l'aime beaucoup même si elle prend pas mal de place! .. Nous en avons profité pour lui adjoindre un éclairage. 

Voilà, mon séjour change de déco!  Enfin , juste un tapis en plus, les rideaux ne seront prêt que dans 2 ou 3 semaines (reste à savoir si nous sommes confinés comment et quand je les récupèrerai! ) . Les tapis réchauffent  la pièce, c'est bien connu !

Avec la présence du petit-fils et des fistons la journée a passé ...vite... ce soir je suis bien un peu fatiguée , mais je peux penser à l'anniversaire de mes petits-coeur que nous ne pouvons pas fêter elles sont mal fichues et leur mère aussi. En principe un gros rhume. Elle font 11 ans. Avec ce virus de m...e je ne les vois pas assez !

Mais, c'est comme pour tout: il faut se faire une raison !!!!

 

tapis

Posté par emiliacelina à 18:54 - Commentaires [8] - Permalien [#]
25 janvier 2021

Je rêve, je rêve , je rêve...

Devoir de Lakevio du Gout_65.jpg

En voyant « Le pêcheur à la ligne » de Renoir, m’est venue une question. 
Mais que peuvent-ils bien penser, l’un et l’autre.
Ou l’un ou l’autre.
L’une ?
L’autre ?
Tentez donc de pénétrer leurs pensées d’ici lundi.
Je vais m’y efforcer aussi.
À lundi…

 

C'est très doux, tres serein,, tres ....... bucolique ?    C'est un plaisir pour les yeux même pour moi qui ne saurais pas faire de commentaires intelligents sur cette toile, ni même sur d'autres oeuvres, mais, bon! Je sais quand-même si j'ai du plaisir ou pas à la regarder!

Et celle-ci me parle beaucoup. 

Puisque je ne suis pas capable d'émettre une critique intelligente, je vais comme le suggère le  prof,  tenter d'imaginer ce que peut penser ce couple. chacun de son côté!  Ou bien.... 

Me demander : que se passe-t-il au fond de cette rivière?

Peut-être un papa poisson qui, suivi par une kyrielle de petits alevins,  leur donne une leçon.

- "Regardez mes enfants, et souvenez vous en bien, il en va de votre survie! Vous avez devant vous  la chose  qui vous montre si vous avez affaire à un rusé qui saura vous tenter avec une multitude d'appâts attirants ou bien par un novice, le petit pêcheur au coup du dimanche qui s'imagine que nous n'avons aucune cervelle.

Observez bien: ce petit ver blanc qui flotte inerte devant notre nez: est-t-il attirant ? Point du tout!  Regardez comme il est flasque, c'est l'exemple même d'un asticot mort  depuis un bon moment. Passez votre chemin, vous ne le sentiriez même pas sous la dent! On voit bien que c'est un novice qui tient la canne à pêche au bout du fil auquel se trouve un "hameçon" ...ce n'est pas le plus dangereux. Le plus dangereux c'est celui qui connait nos habitudes et sait nous tenter avec un ver dont nous sommes si friands! Un ver qui gigotte tellement que l'on croit qu'il nous nargue alors que nous pouvons n'en faire qu'une bouchée ....c'est terriblement tentant mais, je vous le répète :

L' hameçon c'est notre ennemi!  J'ai connu des poissons qui savaient suçotter l'asticot en ne laissant accroché  que sa peau, mais c'est très, très risqué, il faut avoir beaucoup d'expérience sinon on est bon pour se retrouver projeté en l'air hors de l'eau tel un oiseau, en un éclair, alors n'essayez même pas!

Appochez un peu sans surtout essayer d'y mordre pour cette première leçon, restez bien groupés derrière moi  et observez : voici l'exemple même de l'appât du novice et rappelez vous, que parfois,  l'enjeu ne vaut pas la chandelle, il y a belle lurette qu'il aurait dû changer son asticot... on perçoit très clairement l'hameçon.... fuyons ! 

Passons notre chemin..... Demain je vous parlerai du pêcheur au lancer... beaucoup plus dangereux!  

 

Heuuu!!!!! Je crois que j'imaginerai plutôt demain ou dimanche.....  si je m'endors ce soir en y pensant peut-être qu'une autre idée me viendra en dormant ! Sinon il faudra vous contenter de ce brouillon ! 🙂

 

65 ème devoir de LAkevio du Goût. 

JE suis généreuse  aujourd'hui :  2ème  devoir sans que j'efface le premier ! Vous pouvez choisir ! 

Lui pourrait penser:

- On n'est pas bien là ?  Il fait beau, il fait soleil. il fait bon. Après avoir passé toute la semaine enfermé dans un bureau ça fait du bien. Je ne raterais pas un seul dimanche sur le bord de la rivière en compagnie de ma femme. Elle n'est pas comme moi passionnée de pêche , mais je ne lui laisse pas le choix, alors bon gré ...malgré..(comme l'on dit) elle m'accompagne. Elle ne se rend pas compte que c'est bon pour sa santé, au moins elle s'oxygène. D'ailleurs je la trouve bien pâlotte.Après être enfermée entre ses quatre murs toute une semaine, cela ne peut que lui faire du bien, avec le ménage et nos deux enfants elle n'a guère le temps de s'adonner à la lecture elle qui aime tant ça.

Elle pourrait penser:

Regardez le avec sa canne à pêche, fier comme Artaban Môssieu taquine le gougeon! 

C'est bien connu: "le pêcheur au bord de l'eau

Abrité sous son chapeau

Est heureux et trouve la vie beeeeelle!".......

Lorsque passe un promeneur il bombe un peu le torse et  observe du coin de l'oeil si l'on admire sa prestance et la  patience de sa si jolie femme, qui reste sagement assise auprès de lui des heures durant.

Il pense que je lis: c'est vrai, j'en ai l'air, mais mes pensées volent bien ailleurs! 

Je pense à demain . Demain lorsque Jacques sera parti au travail, je conduirai comme tous les lundi et jeudi les enfants à l'école et je rejoindrai Lucien dans son appartement où, là au moins, je ne risquerai pas de coup de soleil lorsque je mettrai bas ma robe et tous ces frou-frou qu'il trouve si gênants qu'il m'aidera vite  à les ôter dès-que je franchirai le seuil de sa porte! 

Alors, Jacques, pêche et profites en bien , pendant ce temps, moi, je rêve... je rêve ...je rêve ...à demain !

Finalement, c'est bien aussi le dimanche au bord de l'eau rien que pour çà !

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [26] - Permalien [#]
21 janvier 2021

Je rendrai l'invitation...

C'était...? Il n'y a pas très longtemps, mais je ne saurais pas donner une date précise. Lorsque l'on est retraité on ne consulte pas beaucoup le calendrier. Peut_être un peu quand l'on sait que la retraite doit être versée, alors on vérifie sur le compte, ou bien que l'on sait qu'il doit y avoir un anniversaire concernant les enfants (oui! on sait quand-lmême quel mois nous sommes , il ne faut pas exagérer!). Mais les jours qui passaient vite  défilent maintenant encore plus rapidement et malheureusement  la morosité ambiante ne nous aide pas à espérer des jours joyeux!

Bref! On délaisse les blogs je trouve! Même moi, alors je ne vais pas critiquer une paresse ou manque d'idées que je partage largement.

Je ne sais pas si ça va durer, mais il me vient l'envie de me secouer un peu! Ce n'est pas facile , parce-que : que voulez-vous que l'on trouve à raconter ? 

Pour moi, janvier est un mois anniversaire double. 

D'abord un anniversaire douloureux  (eh! oui! un an déjà ...et pourtant si long) Cet anniversaire là je ne veux pas que ce soit un anniversaire qui chaque année viendra nous plomber le moral. Je ne veux pas que l'on le célèbre: il ne voudrait pas.

Et puis, ce même jour du mois de janvier (le 27) ce sera les 11 ans de mes petits -coeurs. Il est hors de questions que l'on fasse la relation.

Mes petits coeurs auront droit à leur anniversaire  dans la joie sans arrière pensée.  Je vais leur proposer , si leur mère est d'accord, un petite virée (sauf si il y trop de foule dans les magasins) pour aller se choisir une tenue à leur goût . Ca tombe "bien", le 27 est un mercredi! Avant nous aurions pris une patisserie ensuite, mais , ça, c'est hélas exclus! 

Donc, pour revenir au début de ma note, un jour , entre deux confinements et sans couvre-feu, le fils de ma voisine de l'âge voisin de celui de mes fils, m'a téléphoné pour m'inviter car il voulait organiser un repas surprise pour l'anniversaire de sa mère. Nous serions cinq.

Il faut savoir, que dans mon impasse( qui se termine par la forêt) nous sommes trois veuves depuis 4, 2 et 1 an. 

Deux maisons plus loin, il y a un monsieur qui passe régulièrement devant chez moi pour aller marcher suivant le temps. C'est un ami de très longue date de "Jeannette " dont je vous  avais parlé un jour , sa maison fait face à la mienne, elle a perdu son mari après une longue maladie et une dernière année où elle l'a soigné avec dévouement (un an d'hôptal à domicile) . Bref, sa situation et la mienne nous ont beaucoup rapprochées.

Donc ce monsieur (qui s'appelle Jacky) et Jeannette se connaissent depuis plus de 40 ans. Les deux couples se fréquentaient bien avant que nous n'habitions la commune qui ne comptait alors que 900 habitants. Maintenant nous sommes aux alentours de 4000. Il est également veuf depuis peu.

Le fiston de Jeannette avait donc prévu de l'inviter aussi. Ce fut chose faite! Je ne pouvais décemment pas refuser l'invitation malgré  mon manque de motivation. Je n'ai jamais accepté une invitation en dehors de ma famille et encore moins depuis que je suis seule.

J'ai bien fait de me forcer. Nous avons passé une très agréable petite soirée surtout grâce à Thierry le fiston de Jeannette qui s'est mis en quatre (comme on dit) pour faire plaisir à sa mère et à chacun(nes) de nous.

Pour le réveillon de Noël le voisin et les deux voisines se sont retrouvés de nouveaux car ils étaient seuls. Ils ont compris que je ne pouvais pas me joindre à eux puisque j'étais avec le fiston et ma belle-fille à côté. Ils m'ont dit que je leur avait manqué : c'est gentil!

Cette semaine, c'est Annick la troisième qui habite au fond de l'impasse qui nous a invités à manger la galette des rois. 

Nous nous sommes retrouvé(ées) tous les quatre autour de la table, bien distanciés devant la galette et une bouteille de cidre bien frais pour trois heures de papotages divers, ma foi, plutot agréables.

20210121_144213 (3)

 

Jacky  a eu la fève mais n'a pas choisi une reine, d'abord à cause du Covid et pour ne pas faire de jalouses !

Nous lui avons rétorqué qu'il faisait bien parce-qu'il était seul contre trois!

Je rendrai l'invitation avant longtemps. 

Nous allons finir par monter un club !

Voilà! J'ai quand-même trouvé quelque chose à vous raconter ! :)

 C'est bien la peine!!! Impossible de publier  canal me dit OUPS! et qu'ils en sont avertis qu'une erreur s'est produite ! Je reessayerai plus tard !

 

Posté par emiliacelina à 18:40 - Commentaires [18] - Permalien [#]
18 janvier 2021

Rendez-vous écourté!

 

vendredi, 15 janvier 2021

64ème devoir de Lakevio du Goût

Jack_Vettriano-File7644.jpg

Je vous propose de dire ce que vous inspire cette toile de Mr Vettriano.
Une histoire qui commencerait par :
« Un bel organe, un imperturbable aplomb, plus de tempérament que d’intelligence et plus d’emphase que de lyrisme, achevaient de rehausser cette admirable nature de charlatan, où il y avait du coiffeur et du toréador. »
Et qui finirait par :
« Elle en retira qu’il n’avait que l’aspect d’un brave, avec l’entrain facile d’un commis voyageur. »

À lundi donc..*

Je m'y colle seulement aujourd'hui, mais , le Goût ayant dit : à lundi... je suis dans les temps.

Rendez-vous écourté!

Un bel organe, un imperturbable aplomb, plus de tempérament que d'intelligence et plus d'emphasme que de lyrisme, achevaient de rehausser cette admirable nature de charlatan où il y avait du coiffeur et du toréador.

Non! ça ne va pas !   

On peut dire ce que l'on veut, les sites internet pour faire une rencontre, ce n'est pas toujours une réussite il faut faire attention au texte de l'annonce, la peaufiner . Je vais quand-même m'inspirer de ces deux lignes et les arranger pour ... attirer le chaland! 

Je ne vais quand même pas passer ce wee-kend sans être invitée dans un bon restaurant ....et même plus si ...affinité mais, sur ce point je me fais confiance!

Donc, reprenons ce texte :  Jolie et séduisante brune, au tempérament affirmé  dotée d'une grande intelligence et de lyrisme (oui, ça fait bien : lyrisme je le garde) , mes qualités rehaussent mon admirable nature pleine d'entrain.

Voilà! Avec un texte pareil et ma photo, ils vont se bousculer au portillon !

Comme prévu je me suis rendue au rendez-vous. Je l'ai vu arriver de loin. 

Ma première impression est que les fameuses lignes qui ont inspiré le texte de mon annonce pourraient plutôt le concerner: il y a du coiffeur et du toréador !  

- Hum! pour une jolie brune , l'annonce n'a pas menti, mais je ne suis pas emballé par son air déjà "conquérant"! Je suis persuadé qu'elle n'en est pas à son premier rendez-vous. Je peux la comprendre, moi non plus. Mais je cherche une femme simple et naturelle, je ne suis pas à la recherche d'une séductrice. D'ailleurs ce genre de rendez-vous , jusqu'à maintenant ne m'a pas apporté de grandes satisfactions! 

Comme je suis bien élevé et que je sais qu'il faut se méfier de nos premières impressions , après avoir bu un verre je l'ai invitée au restaurant.

 Vous voulez que je vous raconte la soirée? Si! Si! Je suis sûr que vous êtes curieux!

Il faut dire que je viens juste dêtre "confirmé divorcé" et croyez moi sur parole ce n'est pas moi qui était "fautif" ...en aucune façon! 

Les "choses" se présentaient" bien jusqu'à  ce que dès le début du repas, elle se lance dans une diatribe virulente envers son mari dont elle venait de divorcer.

« Il ne faisait que travailler ! J’ai réussi à lui piquer la maison et une pension qui me met à l’abri du besoin et il a les enfants une semaine sur deux : c’est moi qui ai choisi la garde alternée. Il ne me comprenait pas, j’ai besoin d’autre chose… d’indépendance, et patati et patata….» Je l'écoutais patiemment Jusqu’au moment où elle a eu le grand tort de me demander mon avis: "tu me comprends?" alors... me suis  levé de table en disant un truc dans le genre :

 - Avec une femme comme toi je peux comprendre qu’il se soit cassé, alors, tu vois, tu finis le repas toute seule.

-          Mais, tu me laisses comme ça ?

-          Tu le vois bien ! Tu veux de l’indépendance ? Je te laisse ta note !

-          Mais … t’es un goujat !

-          Hééé ! Oui ! Et ne te plains pas, je règle la mienne !

Quelle conclusion a-t- elle tiré de l'aventure? A mon avis elle en retira que je n'avais que l'aspect d'un brave avec l'entrain facile d'un commis voyageur!

Et je me fiche de son avis ! Je suis bien élévé ...mais il y a des limites à tout !

Posté par emiliacelina à 12:29 - Commentaires [6] - Permalien [#]