la vie continue ... toujours !

09 août 2022

De retour chez moi...

Je suis rentrée chez moi en fin de semaine dernière  après une bonne semaine à Soulac.  Comme d'habitude repos, repos, repos... heureusement j'avais emporté de quoi tricoter.

Il faisait vraiment trop chaud pour vadrouiller.  Depuis vendredi plusieurs ffeux se sont déclaré. Il semble que se sont des feux allumés volontairement. Un homme circulant à vélo est activement recherché (mais toujours pas trouvé pour le moment).

Dimanche nouvel incendie Sylvie a passé la matinée sur sa terrasse à observer le va et(vient des pompiers et le vol de l'avion et hélicoptère... qui l'ont maitrisé.

Hier, même chose chez moi , vraiment pas loin .du tout,  même manège... d'ailleurs aux alentours aussi. notre commune était difficile d'accès.  Les pompiers étaient encore dans les passes pour surveiller en cas de récidives. Je les ai vu en allant  faire quelques courses (la route est re ouverte) et tant que j'y étais j'en ai profité pour me faire couper les cheveux ....j'étais vraiment minable. La coiffeuse a eu du boulot.

Vendredi j'ai rendez-vous, je pense que je vais avoir besoin de me faire appareiller  l'autre oreille. 

Le 16 prochain je retourne à Soulac, l'équipe des copains du fiston viennent pour aggrandir le lac du fond du terrain (pas le petit ou repose qui vous savez , c'est le domaine des cygnes et de leurs petits entre autres) avec le matériel adéquat: tracteur, pelle mécanique ....etc.  Comme Sylvie travaille je m'occuperai de la popote durant trois jours.  Puis je rentrerai chez moi. 

J'ai des rendez vous chez l'ophtamo, et des vistes à faire. 1/ chez une belle soeur (qui a perdu mon frère il y a deux ans) elle a 86 ans... elle ne peut pas se déplacer , je lui ai promis d'y aller. Et une autre un peu loin chez une autre belle soeur (soeur de Robert) qui a déménagé  et à qui j'ai promis d'aller voir sa nouvelle maison. Elle a déménagé pour aller vivre plus près  de son fils unique.

Donc, je ne vais pas m'ennuyer ces deux prochaines semaines, mais à notre âge, il vaut mieux ne pas repousser ce que l'on doit faire une fois que l'on a promis, après c'est trop tard pour avoir des regrets.

Sinon...rien de nouveau.... La vie continue...

 

 

 

Posté par emiliacelina à 20:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 août 2022

Les 20 ans de ma petite soeur

Devoir de Lakevio du Goût_134.jpg

Encore une histoire de porte.
Celles qui donnent sur de nouveaux mondes.
Celles qui donnent sur des mondes anciens.
Ce qui serait chouette, c’est que vous réussissiez à y mettre les mots.
- Attirer.
- Affoler.
- Effrayer.
- Fermer.
- Ouvrir.
- Trouver.
- Aimer.
- Perdir.
re.
- Mour
- Noyer.

Peu importe le temps, le mode, où que ces verbes soient usés de façon pronominale ou non.
À lundi j’espère…

 Les 20 ans de ma petite soeur.

Nous avons fêté les 20 ans de ma petite soeur. Maman avait mis les petits plats dans les grands.  Tout le monde l'a félicitée,mais moi, je n'ai pas beaucoup mangé, j'étais bien trop dans les nuages.

Ma soeur avait invité quelques amies,son copain et le frère aîné celui_ci. 

Comment je pourrai expliquer l'effet que le frère en queston m'a procuré. Il m'a imméditement attirée  sans rien faire pour ça.  Il est... il est ... renversant ! Tellement renversant que je me suis comportée en gourde tout au long du repas. J'avais du mal à le quitter des yeux, il faut dire qu'il était assis en face de moi et je me suis dit, effrayée, : calme toi,, on dirait une midinette dont le petit coeur s'affole et se meurt d'amour! 

Il causait avec aisance et je trouvais intéressant tout ce qu'il disait, m'affolant qu'il se rende compte que parfois je fermais les yeux de peurd de me perdre dans les siens et de m'y noyer tellement ils sont bleus  et ses cils noirs si longs..

Bon ! J'ai quand-même retrouvé un peu de lucidité lorsque, en croisant mon regard, un bref instant, je l'ai vu esquisser rapidement un petit sourire. 

Vous me direz, un sourire c'est gentil, mais je ne sais pourquoi, j'ai trouvé que ce sourire était moqueur, et j'ai trouvé assez de bon sens pour me dire: enfin! Ouvre les yeux  Tu te rends ridicule , on dirait une gamine à son premier fleurt...

Il était prévu que le copain de ma soeur et donc son frère devaient dormir à la maison. Evidemment, ma soeur m'avaient avertie que, bien entendu, son petit ami filerait la retrouver dans sa chambre une fois les parents couchés.

Et je regarde , de l'autre côté du palier la porte fermée dont nul bruit ne sort! Pourtant ça fait trois fois que je descend chercher un verre d'eau !

Vous croyez quoi ? Que je vais toquer  à sa porte ? Non ! Mais! Vous me prenez pour qui ????

Je ne veux pas qu'il me juge mal, je crois que je vais l'aimer !

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]
01 août 2022

C'était il y a ....pfff....très longtemps!

Je n'ai pas emporté le PC à Soulac. je ne sais même pas s'il est possible de faire un copié collé avec la tablette.

Alors, j'ai regardé chez Le Gout  le tableau proposé.  AH ! Zut!! J'ai oublié de relever les mots imposés. 

Je vais vite faire un petit tour chez le prof  et je reviens !🙂

Me revoilà ! QUOI???? 10 MOTS .??? Et bien, il n'y va pas avec le dos de la cuillère ! Il faut croire qu'il a fini de mourir suite au covid 🤗 il a même oublié que nous sommes en vacances!

BON, je redeviens sérieuse. 

 C 'était il y a longtemps...très  longtemps!

Il y a tant de choses qui "chatouillent" le coeur si l'on regarde ce tableau en se laissant aller aux souvenirs.

Un parfum empreint de douceur. La chaleur d'une main  qui, de l'épaule , descend tendrement sur le cou avant de glisser sous le tee-shirt qui finira au pied du lit un peu plus tard.... lorsque le lit deviendra le cadre d'un champ de bataille et que l'oreiller sera le temoin d'une reconciliation après  dispute.

Je ne sais pas pourquoi, dès le premier coup d'oeil ce tableau m'a fait penser à la chanson de Charles Aznavour  : "Apres l'amour".

Souvenirs....souvenirs....

Posté par emiliacelina à 06:01 - Commentaires [18] - Permalien [#]
18 juillet 2022

C'est vraiment la m.....

Zut et flûte ! J'ai complètement zappé de faire le devoir du Goût, pourtant je l'avait bien vu vendredi et puis puiftt!!

Une petite note va peut-être faire que je sois pardonnée!

Je suis donc rentrée de Soulac car je voulais enregistrer le défilé du 14 juillet puisque le petit-fils défilait. Evidemment, je ne l'ai pas vu mais j'ai vu et écouté le commentateur: "et voici l'école des sous-officiers de l'armée active, appelés à devenir les cadres et techniciens de premier plan des différentes armées de terre". Mazette!

VID-20220714-WA0000 (1)_Moment3

Il était derriere à gauche! :)

Il est arrivé aujourd'hui masqué (pour me préserver en cas!)en vacances. Il avait RV pour se faire faire le tatouage familial. C'est à dire un fer à cheval. Il a choisi de le faire sur l'épaule . C'est ce que Robert avait sur le biceps. Un petit fer à cheval qu'un copain lui avait fait (si ça se trouve c'est ainsi qu'il s'est chopé le virus de l'hépatite C sans que l'on le sache puisque ce virus n'a été découvert qu'en 1989. A l'intérieur il avait écrit "pas de chance". Il disait que c'était une connerie! :)

Le fiston l'a aussi mais, au fil des années le dessin en a bien évolué et le texte n'y figure plus!  Ce sont de petites oeuvres d'art et  celui de Robert ferait figure de petit brouillon à côté!

Bref! A soulac comme partout il a fait très très chauD Donc, je ne suis pas beaucoup sortie, juste un petit coup d'oeil à l'océan et retour au frais.

Le fiston a un nouveau petit chien : Tiago! Lucien (le chien de je ne sais plus quel âge) veille sur lui comme une vraie mère poule!

6573316931580149948

 

 

J'ai RV demain avec le médecin peut-être qu'il me vaccinera pour la 4 ème dose. Comme je n'ai pas pû le joindre au téléphone mais seulement sur son sîte, je ne sais même pas si il a le vaccin pour! Je verrai bien. Si je suis vaccinée et mal fichue, j'attendrai deux ou trois jours et puis je filerai de nouveau à Soulac. 

Il y a des cas de Covid un peu partout alors les enfants me houspillent pour que je sois vaccinée. Comme je suis une fille obéissante....

Le compagnon de ma petite-fille Margot a été testé positif .... comme le couple de mon autre petite-fille ont été avec eux  samedi, il y a de fortes chances pour que ... bref! ils devaient venir manger avec moi dans la semaine ... donc, il n'en est plus question !

Orange a réparé internet chez le fiston, je pourrais emporter mon pc.

Aux alentours de chez moi, il y a eu trois feux mais pas trop important et rapidement maitrisés.

Entre le covid et les feux c'est vraiment la M...E!

Posté par emiliacelina à 19:04 - Commentaires [4] - Permalien [#]
08 juillet 2022

Je vouhaite un bon week_end

Onze heures moins le quart.

C'est bon! La voiture est chargée.  Lorsque MUmu sera rentrée du travail ( vers 14 heures) et aura récupérée Abby , je file à Soulac. En principe Orange a envoyé un technicien,je devrai pouvoir me servir de mon PC ,d'ailleurs il est déjà dans la voiture c'est pourquoi je tape cette note sur la tablette ( la flemme de l'en redescendre). Abby (arrière petite fille) boude dans la chambre parce-que elle voulait aller au travail avec sa mère. J e l'ai laissée bouder tranquille  (ça lui passera avant que ça me reprenne aurait dit ma mère, ).. d ailleurs, la voilà  qui raplique parce_qu'elle a faim .... allez! Je suis gentille, je lui file un yaourt même si l'on est pas très loin du repas.  Elle retourne dans la chambre avec l'air d'une pauvre malheureuse... après m'avoir quand même dit merci  d'une toute petite voix . J e ne sais pas à quelle heure elle s'est  couchée hier soir, mais je la trouve bien fatiguée. Elle fera sûrement la sieste avec sa MAmou qui s'est,elle,levée à 4heures ce matin pour aller au travail. Les deux en ont besoin !

MUmu, belle fille voisine s'occupera de mon chat et moi, je reviendrai mercredi por garder Iris sa petite chienne afin que le fiston puisse partir sur le lac  avec sa chère et tendre pour quatre jours ( la petite York a le mal de la voiture et de mer, la dernière fois qu'ils l'avaient amenée, on s'est retrouvées aux urgences vétérinaires  pour hypoglycemie) . Alors je joue la nounou... je repartirai À Soulac ensuite.

C 'est bien de pouvoir s'arranger.I n'y a qu'un mécontent c'est Mojo mon chat qui me fait la gueule chaque fois que je reviens. Pourtant quand je sui là,  il squatte à  côté et ne vient me faire quantite de câlins qu'à l'h'eure de la gamelle. Les croquettes il les a à volonté et toujours à disposition,mais à  des heures précises matin et soir je lui des sachets de gourmandise...et il doit avoir un réveil à la place du cerveau...ou de l'estomac !

BON! La demoiselle dit mourrrrir de faim ! Je file lui cuisiner des pâtes  bolognaises .... elle adore... et l'idée lui redonne le sourire !

Je vous souhaite un BON week_end ...  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 11:34 - Commentaires [6] - Permalien [#]

04 juillet 2022

Alors...je continuerai...

Devoir de Lakevio du Goût_130.jpg

Devoir de Lakevio No 130
C’est le dernier devoir de l’année.
Alors je me fais plaisir.
J’abandonne Montmartre pour les quais de la Seine.
Cette toile de John Salminen me plaît.
C’est une raison suffisante pour que je vous demande ce que vous pensez en voyant cette « boîte » de bouquiniste.
À moi elle évoque comme dit Françoise Hardy « Tant de belles choses ».
Et à vous ?
Peut-être ne serez-vous pas encore partis en vacances lundi.

Non! Je ne serai pas partie demain, mais je vais partir un jour de la semaine à Soulac.

Sûrement en fin de semaine. J'espère que d'ici là, internet sera opérationnel chez le fiston. Orange doit les rappeler. Après l'orage d'il y a quelques jour plus moyen de se connecter. La télé marche mais pas l'ordi ni la tablette. Et ça... ça m'emm quiquine pour parler poliment!

Alors si vous n'avez pas de nouvelles durant quelques jours ne soyez pas étonnés. Quoique, depuis quelques temps on ne peut pas dire que je sois très présente! 

En plus, il faut avouer que le sujet du devoir... bé! Il faut vraiment être un parigot de cœur comme toi pour que cette toile te réjouisse et ravive tes souvenirs!

Mais bon! Le dernier devoir avant les vacances, on ne peut pas passer outre !

 

J'en ai marre! Je me pèle !

Quand il fait beau j'aime bien ma "boutique"  si l'on peut appeler cette cabane une boutique! Mais sous le soleil, je vous assure, ce n'est que du bonheur! Les gens adorent se promener le long des quais, il fait si bon à l'ombre des grands arbres. Les  clients , flânent et fouillent mon "étalage" à la recherche de livres qu'ils ne trouvent plus dans le commerce mais dont ils gardent le souvenir... et puis, il y a les connaisseurs... les amoureux des vieux livres qui en feuilletent les pages et souvent, oui! Souvent me prennent un bouquin pour quatre sous et prennent le temps de bavarder avant de repartir ! Donc, je reste en attendant les beaux jours...

Parce-que, parfois, comme par exemple aujourd'hui. Je fermerai bien boutique!  

Il pleut, il fait froid et pas un seul quidam dans le coin!  

Tous les ans, à cette même époque, je me jure que je ne ferai pas une année de plus... et tous les ans , quand arrive le printemps, que les arbres bourgeonnent et que les pâquerettes se marrient au  sol avec les violettes au creux des buissons, je me fais avoir... Et me voilà, engoncée dans  mon manteau, le bonnet enfoncé jusqu'aux oreilles à lever le auvent brinquebalant de ma "boutique" ...oui... je dis toujours boutique parce-que, c'est plus fort que moi : je l'aime et je ne me vois pas ailleurs et surtout pas dans une librairie même flambant neuve où les lecteurs achètent un livre comme les ménagères, préssées, achètent un kilo de patates!

J'aime le contact des gens... et là... je suis servi ! Alors je continuerai  tant que je le peux!

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]
27 juin 2022

NON ! NON ! ET NON !

129ème devoir de Lakevio du Goût

devoir de Lakevio du Goût_129.jpg

Cet homme semble bien triste.
Il pense...
Mais à quoi ?
Sur quoi ou qui se penche-t-il ?
Qu’attend-il ?
Qui attend-il ?
Je n’en sais rien.
J’en saurai peut-être plus lundi

Je saurai peut-être ce que vous en direz.
J’aurai pensé à quelque chose.
Une histoire.
Une prémonition…
À lundi donc...

 

NON ! NON et Non  !

Je n'irai pas dans leur foutu HEPAD !

Lors du dernier week-end, je les ai bien entendus discuter alors qu'il me croyaient endormi. Je comprend bien qu'ils se font du soucis et qu'ils seraient bien plus tranquilles. Je comprends aussi qu'il faut bien qu'ils travaillent et vivent leurs vies. Je les connais bien, ce sont de bons garçons...

Mais... Qu'ils me fichent la paix ! Je ne vais pas me laisser enfermer juste pour qu'ils aient l'âme en paix !

Il ne se faisaient pas de mouron quand il y avais la Georgette qui "s'occupait" de moi on les voyait trois fois par an, mais depuis qu'elle bouffe les pissenlits par la racine, ils sont là tous les quinze jour , autour de moi comme les mouches sur un pot de miel!

Bah! Je préfèrerai  l'avoir encore la Georgette! Pourtant, je vous jure que c'était pas un cadeau: qu'est-ce qu'elle était ch..nte!  Mais après cinquante ans de mariage j'avais fini par m'habituer à son sale caractère. 

Quand je dis qu'ils sont autour de moi comme les mouches autour d'un pot de miel , je me demande par moment s'ils ne tournent pas plutôt autour de ma maison. 

Si je la vendais disent-ils, ils pourraient me trouver une maison de retraite "de luxe"!

De luxe ? Quel luxe ? Je m'en fous pas mal du luxe!  Je ne veux pas que l'on me dise à quelle heure je dois me coucher ou me lever... à quel moment je dois me mettre à table ou prendre ma douche... JE VEUX QUE L'ON ME FOUTE LA PAIX !!!

Si je viens à perdre complètement la boule, ils feront ce qu'ils voudront, mais je n'en suis pas encore là... 

Alors, NON ! Je n'irai pas , plutôt me jeter sous le premier bus qui passera...ainsi personne ne remarquera que je laisse traîner mes chaussettes sales ou même mon caleçon ...

Vous vous rendez-compte, EN HEPAD? Jamais! Il n'y a que des vieux !

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
22 juin 2022

Un excellent moment....

Je suis de retour car je suis allée passer quelque jour à Soulac. Comme toujours séjour agréable pour moi et pour les enfants car ils sont bien contents en rentrant du travail de trouver a table mise. Cette fois ce que j'ai cusiné a fini au congélateur parce-que vu la chaleur que nous avons eu j'ai le plus souvent fait des salades.

Je ne suis pas mécntente de rentrer car depuis l'épisode orageux d''il y a quelques jours (avant que je n'arrive chez eux)  ils n'ont plus internet. Orange est venu mais, leur a changé le décodeur, ils ont la télé mais pas moyen d'avoir internet sur mon ordi ni sur la tablette. De toutes façons, internet à Soulac , c'est le bazar.

Donc, comme je disais, je suis juste rentrée pour profiter de l'orage (en fait tornade) qui a épargné notre commune grâce au canon anti/grêle/orage du chateau .Par contre, à environ 5mn (en voiture) très gros dégâts. En fait, le canon n'empêche pas les orages, il les envoie juste sur les communes voisines. Comme par hasard, ceux qui se plaignait de la présence bruyante (comme des coups de tonnerre) de ce canon, se félicite de l'avoir maintenant....Comme quoi !

Par contre chez mes petits coeurs celà a été la catastrophe, la voiture n'a pas aimé du tout: carosserie trouée et parebrise explosé.

IMG-20220620-WA0000

Ils ont pu constater que les grêlons de la taille d'une balle de tennis ne sont pas une invention !

Sinon, pour en revenir à mon séjour en bord de mer,: que du plaisir malgré la chaleur! Mes petits coeurs sont venus (avec leurs parents bien sûr) pour présenter Tosca leur nouvelle petite chienne et amener les canetons que Lydie a fait naître grâce à une petite couveuse qu'avait une maîtresse . Cette mimi couveuse étant en fait destinée à des petites tortues, Mais, en suivant les conseils de son père ma petite-fille est parvenue à mener à bien cette aventure (pourtant son père ne pariait pas sur une réussite). il était vraiment dubitatif!  Celà a été un réel évènement dans l'école où les enfants (et les instits) on suivi les étapes de bout en bout. Le week-end Lydie se trimbalait la couveuse avec les oeufs jusqu'au lundi car il faut les tourner de côté souvent et les humidifier aussi , enfin bref veiller sur eux comme une vraie mère poule! Ils ont même pû les voir grandir et bouger au jour le jour encore à l'intérieur de l'oeuf.

20220617_203023 (1)

 

Les filles ont demandé que leur grand-père les bagues avant de les mettre dans le parc car elles ont décrété que se sont les leurs. Ils vont être bien heureux ils ont pleins de copains!

L'un des chats a reniflé Tosca puis lui a fait le coup du dédain, l'autre lui a un peu griffé la truffe parce-que Eric est vite intervenu. Par contre: Lucien l' accepté immédiatement, ils s'en sont donné à coeur joie!

20220617_203924

Pour information Lucien , c'est le chien ! Si! Si !

Ma petite-fille a vite pris soin de son "bébé"... pas question qu'elle se déshydrate! 

20220617_204152 (1)

D'ailleurs en parlant de Lydie (maman de mes petits-coeurs et ma petite -fille chérie) j'ai enfin pensé à faire une photo de celles-ci que je puisse mettre sur internet! 

20220617_203315

 

D'ailleurs, hein! Mes petits-coeurs ne sont plus si petites que çà!

Bref! Un excellent moment à ajouter aux autres!

Je ne l'ai pas dit, mais vous l'avez sûrement compris, sans internet  je n'ai pas pû faire mon devoir, je vais au moins me rattrapper et aller vous lire!

Posté par emiliacelina à 17:12 - Commentaires [7] - Permalien [#]
13 juin 2022

Concertation amicale

Devoir de Lakevio du Goût N°127

Devoir de Lakevio du Goût_127.jpg

Ce tableau d’Aldo Balding vous inspire-t-il quelque chose ?
Quant à moi je me demande ce que font ces trois hommes.
On verra bien lundi ce qui sort de nos cogitations

Concertation .amicale....

Celà ne peut pus durer....  Mais... Que peut-on faire ?

De gré ou bien de force, il va nous suivre à la soirée de ce soir.  On ne peut pas le laisser passer son temps à contempler l'horizon d' un air désespéré! Y en a marre!

Bon! On peut le comprendre , nous y sommes passés l'un et l'autre . Nous sommes bien placés pour lui confirmer que: une de perdue, dix de retrouvées!

D'accord, dix, celà fait beaucoup, mais une autre serait déjà bien !

D'ailleurs, en toute honêteté, trois: ce serait encore mieux!  Charité bien ordonnée commence par soi-même!

Les filles: attention ... nous arrivons!

Allez! Tu viens? On va faire un tour au centre ville en attendant le bal de ce soir au camping!

 OUAIS!  C'est pas gagné!

Tant pis, il fait la sourde oreille. Aux grands mots:les grands remèdes! : on compte jusqu'à 3 ... et on le fout à l'eau !

Qu'est-ce qu'on risque? Qu'il nous fasse la gueule ?  Tant pis il sait nager !

Et nous aussi ! Allez... on y va? 

Quoi? On l'accompage ?

Bien sûr! Sinon il ne nous pardonnera jamais!

Oh!!!  Pu...n !    Mais ok Je te suis ! 

Un, deux, trois!  Plouf !

 

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [17] - Permalien [#]
09 juin 2022

Petites réunions entre amis...

Petite soirée entre amis.

J'avais écrit une note puis oublié de la poster! Je corrige mon étourderie.. Elle date de vendredi dernier , mais, bien sûr, le devoir de la semaine me l'avait i faite oublier!

Donc, vendredi :

Je prépare mes plateaux d'amuse gueule pour ce soir! C'est mon tour d'inviter les voisins Jeannette, Annick et Jacky.

Lors des invitations (3) précédentes je me suis rendue chez chacun d'eux à tour de rôle. Je rend donc l'invitation.Avec plaisir, celà va de soi!

Cette habitude a été prise depuis environ un an et demi. Jeannette est ma voisine d'en face, Annick celle du fond du chemin et Jacky est en fait le voisin et ami depuis plus de 40 ans du couple que Jeannette formait avec Georges avant que celui-ci ne décède.. Pour faire court, nous tous les 4 veuf ou veuves.

S'il n'a pas un empêchement Thierry le fiston de Jeannette se joint à nous. Il prétend qu'il vient pour prendre soin de son hépad. C'est un sacré bout en train!

Lors de la 1ère invitation, justement chez Thierry à l'occasion de l'anniversaire surprise de sa mère, j'étais un peu hésitante.Je ne suis pas trop habituée même si je pense être une bonne "voisine" . J'avais bien fait d'accepter l'invitation, la rencontre avait ét très agréable et Annick l'a renouvelée puis Jacky, et maintenant c'est mon tour.. Je n'ai plus du tout la moindre hésitation à m'y rendre! La prochine soirée se fera durant le mois d'octobre. Quand c'est fini, on recommence! Nous allons finir par fonder un club! :)

Robert et moi habitons ici depuis 23 ans. Jeannette, Annick et Jacky depuis plus de 40 ans. Ils se connaissent et savent presque tout de toutes les anciennes familles de la commune. Personnellemennt, je connais certains habitants mais je serai s bien incapable de donner leurs noms. Robert connaissait plus de monde que moi: chasseurs, pêcheurs, joueurs de pétanque, les sujets de conversations ne manquaient pas, ça créé des liens!

La soirée a été très agréable. Mumu m'avait apporté durant l'après-midi de jolies et délicieuses coupelles d'îles flottantes qui ont été très appréciées.

Nous avons papoté plaisanté et ri de bon coeur sur certains sujets de la vie actuelle en évitant soigneusement les informations du moment guères réjouissantes.

J'ai reçu une très belle plante mais j'ai proposé que l'on cesse de s'offrir quoi que ce soi lors des prochaines rencontres. Ma proposition a été approuvée, d'ailleurs, l'idée leur était aussi passée par la tête! Donc: décision unanime! Pas de débât! Ils devraient prendre de la graine sur nous au gouvernement!

20220609_151246

 

J'ai quand-même ajouté : Parfait, on arrête juste après ce soir parce-que je garde celle là elle est trop belle sur ma table!

 Celà a été l'occasion de notre premier éclat de rires ... mais pas le dernier!

 

Posté par emiliacelina à 18:24 - Commentaires [4] - Permalien [#]
06 juin 2022

Dans le trou du cul du monde...

vendredi, 03 juin 2022

126ème Devoir de Lakevio du Goût

Heartbreak Hotel.jpg

Cette toile de Vettriano me fait irrésistiblement penser à Baudelaire.
Je verrais bien un devoir qui commence par :
« 
Je logeais dans la maison du principal, et j'avais obtenu, dès mon arrivée, la faveur d'une chambre particulière »

Et qui finirait par :
« Néanmoins un moment de réflexion me décida à attendre la fin de l'aventure. »
Ça, ce serait chouette…

Si tu dois trouver que ça serait chouette... comment te refuser ce plaisir même si je me demande que diable vais-je bien pouvoir imaginer ce qui le met dans cette attitude  de découragement...

En tous les cas, merci de nous donner le début de l'histoire!

 

Je logeais dans la maison du principal, et j'avais obtenu, dès mon arrivée, la faveur d'une chambre particulière et j'aime mieux vous dire que c'est heureux pour moi.

Rien qu'en descendant du train, j'ai vu immédiatement que cette ville de province est le type même de ce que je déteste! Un vrai trou perdu avec les provinciaux qui vont avec !

QUE DES PLOUCS!  Quand à la gent féminine, n'en parlons même pas... ou alors, peut-être que je suis mal tombé aujourd'hui, Il doit bien  y avoir de la jeunesse même en province quand même, parce-que sinon je vous jure...je me demande bien ce que je vais pouvoir faire de mon temps libre .

Comme de bien entendu, face à la gare le traditionnel bistrot où j'ai pu demander à la patronne derrière son comptoir mon chemin sous l'oeil suspicieux des joueurs de belote.jJ,espérais  voir surgir une petite serveuse pour me remonter le moral mon espoir fut déçu. Une fois renseigné quand à la possibilité d'avoir un taxi, je reparti en sentant peser sur mon dos le poids de leurs regards. Je suis persuadé que j'allais être le principal sujet de leur conversation.  La place était vide, même pas un chien qui aurait donné un peu de vie à la rue.

Pour une première impression,, j'avais déjà le moral dans les chaussettes. Je sentais que je n'allais pas faire long feu ici.

Le chauffeur du taxi fut plus...agréable, pas chaleureux hein ? Fallait pas rêver non plus! Mais parler de la pluie et du beau temps, ça fait parfois du bien.

Directement conduit à ma chambre je me suis jeté sur le lit envahi par le découragement. 

Je sais, je n'aurai pas dû! Je n'aurai pas dû reprendre la lecture de cette lettre. Je savais pertinament que ce n'est pas elle qui allait me remonter le moral, mais il fallait que je la relise encore pour me persuader ... que Lucie ne sera jamais à moi! Enfin , pas comme je le veux, parce-que, à moi, il y a longtemps qu'elle l'était, mais dans cette lettre elle m'annonçait son mariage avec cet avocat plein aux as. Bien sûr, elle me confirmait bien que nous trouverions moyen de toujours nous voir en cachette, mais il faudra être très prudent.... Je compprend pourquoi elle ne voulait pas s'engager lorsque je faisais des projets... la garce... 

Et voilà pourquoi , sur un moment de désespoir ou de colère , je ne sais plus, j'ai accepté sans réfléchir ce poste loin d'elle. Que voulez-vous, je ne suis pas partageur !

Pourtant, j'étais à peine arrivé, que j'avais déjà envie de repartir, néanmoins un moment de réflexion me décida à attendre la fin de l'aventure.

 

 

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [7] - Permalien [#]
30 mai 2022

Celà m'est bien égal...

faim.jpg

Miss Tic, que vous connaissez sûrement, est morte il y a quelques jours.
J’ai vu pour la première fois ses traces sur les murs de mon quartier il y a près de cinquante ans.
J’avais été frappé par ce pochoir.
Et vous ?
Ce qui serait gentil, ce serait que vous y mettiez les mots suivants :

Mathématique
Papillon
Coquelicot
Terre
Soleil
Branche
Équation
Somme
Produit
Égal

C'est mathématique.... Lorsque je vais à Soulac, je flemmarde  au soleil! Je ne souhaite pas bronzer, alors je cherche l'ombre sous les branches du saule tortueux et observe la terre derrière la maison. Le paysan voisin est venu hier tondre le foin et le coquelicot qui a échappé à la furie des lames du tracteur reçoit la visite d'un papillon. Les cygnes glissent doucement sur le lac et les cigognes lissent leurs plumes.... C'est d'un calme... engourdissant!

J'ai eu  du mal avec le sujet du devoir que je n'ai pas fait hier mais celà m'est bien égal si je n'ai pas utilisé  équation, somme et produit que nous a imposés Mr Le Goût pour le devoir de la semaine traitant de Miss-tic ... J'ai flemmardé un maximum !

20220528_163239

Posté par emiliacelina à 18:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]
25 mai 2022

Si ce n'est pas de l'amour ça!

Hier soir je suis allée faire un tour chez mes petits-coeurs (qui entre-nous soi-dit, ne sont plus si plus si petites que ça!) pour leur amener des trucs que j'ai cousus : Pantalons, corsages...

Lydie la maman rentrait juste du travail. Je lui demande:

-"ta journée s'est bien passée? Les enfants ont été sages ?"

Elle travaille dans une école maternelle . 

- " oui! aujourd'hui, j'ai eu plusieurs demandes en mariage"

-"Ah! Oui! Raconte..! ".

Je vous répète l'affaire tellement j'ai trouvé ça mignon.

 - Lydie, on t'aime , on veut se marier avec toi!

- Mais, ce n'est pas possible...

-  pourquoi ?

-Parce-que j'ai déjà un mari !

- AHhh! de déception   t'as un mari?

- eh! oui !

- Comment il s'appelle ?

- Mario! Et puis c'est impossible, de toutes façons!

- Pourquoi ?

- Parce-que vous êtes des enfants et qu'un adulte ne peut pas se marier avec un enfant c'est interdit!

- Mais, quand on sera grand ?

- Ben non! Parce-que , quand vous serez grands je serai vieille!

- Mais ......on t'aimera quand-même même que tu sois vieille....

Si ce n'est pas de l'amour ça !

Sue cette petite histoire, je ferme le PC et je charge la voiture car je file à Soulac pour 3 ou 4 ou 5 jours.... cela dépendra du temps!

-

-.... 

-  

Posté par emiliacelina à 13:24 - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 mai 2022

négociation...

124 ème Devoir de Lakevio du Goût

rue_Blondel.jpg

C’est une toile de Mr Bernard Beauvais, elle m’a amusé quand je cherchais un tableau qui pourrait vous inspirer.
Elle a attiré mon attention car elle s’appelle « Rue Blondel ».
Je ne vous demande pas ce que le Monsieur veut de la dame.
Je ne vous demande pas ce qu’elle demande pour le lui donner.
Laissez courir votre imagination.
J
’espère que nous en cueillerons tous les fruits lundi…

Ah! Mais qu'en voilà une bonne idée que cette proposition de devoir! Quand je l'ai vu hier ou avant-hier, je me suis dit,: il a de ces idées le prof! Que vais-je bien pouvoir raconter...bon! Je verrai dimanche....

Et aujourd'hui, bingo !!!  Je délaisse la machine à coudre tout simplement parce-que j'ai   envie de jouer! Plus simplement envie de m'amuser...

Quoique dans sa consigne il dit bien (le prof) qu'il ne nous demande rien... Comment veut-il que l'on laisse courir notre imagination si en deux petite phrases il ne veut pas savoir ce que l'on pense dès-que l'on jette un oeil sur cette toile! A l'évidence! ces deux là discutent ferme!

 

 

- Tu hésites ? Allez! Viens... Tu n'as pas trop chaud sous ton manteau?

- Heu... Tu n'aurais pas une copine ...plus...enfin un peu moins ...

- Un peu moins ou un peu plus...Faudrait savoir...Je ne te plais pas ou bien tu es fauché?

- Ce n'est pas ça, c'est que ... enfin...  Tu me  vois bien ... je suis petit et tu me fais l'effet d'une géante!

- Je comprends ... et encore une fois débarassé de ton gros manteau... tu ne dois pas peser bien lourd!

- Voilà! Tu comprends mon problème!

- Bon! Je te promet d'y aller doucement...

-Ah! Non ! J'en veux pour mon argent !

- Mon pauvre , j'ai presque peur de te casser ... 

- Oh! Mais, j'en ai pas l'air, mais je suis costaud!

- Je ne veux pas te vexer, mais je ne pourrai pas me mettre dessus... je risque de t'écrabouiller ou pire de t'étouffer. Si tu veux, je me mettrai dessous..

- ... et moi dessus ? 

- Voilà... c'est d'accord? 

- Attends...attends... Dance cas, c'est moi qui ferai le plus gros du travail...et tu vas me laisser faire, peinarde ...alors tu dois me faire moitié prix!

- Ha! ah! ah ! On ne me l'a jamais faite celle-là ! Tu es rudement gonflé quand-même...  C'est bon! Tu as gagné ! Allez viens...on va s'entendre... 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]
16 mai 2022

Ca me ronge...

123ème devoir de Lakevio du Goût

Aldo Balding (218).jpg

À quoi pense donc ce jeune homme si bien cerné par Aldo Balding ?
J’espère en savoir plus lundi…

 

Ca me ronge...

Je me sens comme si toute la misere du monde me tombait dessus.

Et je vous jure qu'elle pèse lourd!

Je ne sais comment réagir.... ou simplement agir de peur de provoquer une réaction que je sens venir depuis quelques temps.

Je n'ose pas la questionner. J'ai trop peur d'entendre sa réponse.  Je repousse le moment de rentrer chez nous ma journée de travail finie.

Avant... elle m'attendait toute pimpante et souriante pour dîner avec moi.  Parfois même nous ne débarrassions même pas la table avant d'aller nous coucher.

Ce soir, je sais que comme depuis quelques temps, mon couvert sera sur la table et mon repas attendra dans le micro onde que j'en tourne la minuterie, pendant qu'elle sera allongée sur le canapé absorbée par le feuilleton. D'ailleurs, il y a toujours un feuilleton qui la captive! 

Les choses ont changé entre-nous depuis qu'elle s'est inscrite au cours de Salsa. Un prénom masculin revient souvent dans ses échanges telephoniques avec sa copine. Elle glousse alors comme une gamine.

Comment va-t-elle le prendre si je me plains de sa récente indifférence.

Et surtout... surtout... vais je savoir trouver les mots pour lui dire sans la vexer que je me torture l'esprit parce-que je l'aime et que je pense que nous vivons comme un vieux couple qui ne trouve plus rien à se raconter!

Bon ! Il faut que je rentre, je verrai ça demain ... ou un autre jour...d'accord, je suis lâche, mais je ne vais pas non plus lui

tendre  le bâton pour me faire battre!

Après tout, demain est un autre jour !

Tiens, je vais m'arrêter chez la fleuriste lui prendre un bouquet. Celui de la semaine dernière est tout fané. Elle les mettra dans un vase demain mâtin si le feuilleton est trop captivant... c'est déjà arrivé.

Avant elle se serait blottie dans mes  bras pour me remercier, maintenant elle trouve ça naturel, la routine quoi !...et ça me ronge...

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [17] - Permalien [#]
08 mai 2022

Branlebas de combat!

Désolée, mais je ne joue pas aujourd'hui.

Non ! Je ne suis pas fâchée!

Non ! Je ne boude pas!

Non! Je ne vous oublie pas!

Je n'ai tout simplement pas le temps la journée et le soir je suis KO ! Je ne regarde même pas le 2ème film : je m'endors sur le canapé!

Comme je suis une bonne fille je vous écris un peu en ce début de soirée, mais, attention , hein ! Sous forme de reportage photo., c'est plus rapide!20220429_144949

 

Je ne sais plus quel jour, je me suis laissée entraînée un après-midi par la maman de mes petits coeurs et celles-ci à Soulac pour voir les petites oies trop mignonnes Comme j'avais la garde de mon autre arrière-petite-fille je l'ai amenée avec nous. 

Pendant cette balade nous avons laissé Jimmy jouer le Tarzan et rafraîchir un peu le chêne qui fera une ombre très aprèciée cet été par le camping/car.

20220422_111043

 

J'ai délaissé la machine à coudre j'ai fait environ une quinzaine de robe pour les petites filles et arrières petites-fille plus trois combinaisons. Comme je suis la préposée aux retouches pour tous, les fistons m'ont offert une nouvelle machine à coudre... Je suis ravie!

IMG-20220428-WA0000

 

Mes petits coeurs et bien sûr leurs parents vont avoir un chien : commandé depuis un an (ils avaient fait le voyage jusqu'aux Pyrennées l'an dernier pour choisir les parents. La "livraison" est prévue début juin!

Pascal (fiston voisin) bricole toujours dans mon garage. Il doit le réaménager, mais n'en a pas encore eu le temps : toujours quelque chose à faire! Résultat: c'est de plus en plus le souk ! J'ai juste un passage pour aller au lave linge! 

20220425_101803 (2)

 

Avant hier j'ai passé le désherbant devant et autour de la maison! J'empestais le vinaigre! Pendant ce temps le fiston (le même ) tondait la pelouse (enfin l'herbe,) on ne peut pas parler de gazon!

Puis Jimmy (le même) a commencé les travaux de peinture du séjour et cuisine. Bien nécessaire puisque j'avais une fois mis le feu à la friteuse et la fumée noire ...bref... vous imaginez l'état des murs et plafond!

La petite Abby a pris des cours de rebouchage de fissures  avec son oncle: il a une patience d'ange! Il lui a même fait reboucher de petits trous!

 

20220429_103628

 

Pendants qu'il peint j'en profite pour vider et réorganiser tous les placards et divers meubles puisque  je ne peux rien faire d'autres . Je trie, je range, je lave,  , je jette ...beaucoup !..et je cuisine dans un coin du garage! J'en ai prifté pour décongeler les deux congélateurs (dans la cuisine le petit et dans le garage l'armoire plus grand) 

20220502_164642

 L'ouverture de la pêche a eu lieu, il faut de la place même si je ne garde que les perches, ils remettent les autres poissons à l'eau surtout les gros: sandres er brochets. Ils ont pu décompresser une journée.... et moi aussi !

Bref, je vous passe le détail des autres choses à faire... ils veillent à tout: chasse d'eau à changer par exemple ...  :

-"Maman je vais te faire .... Mamie, tu ne voudrais pas que je te...". ...".Mais... laisse ! Je vais le faire !"  "Tant que j'y suis, je vais faire tes toilettes, juste un mur pour te changer un peu de couleur ! " ....et la salle de bain itou !

-"Tu ne voudrais pas que papa te refasse ton petit comptoir pour un plus grand ? " Hou là ! je crois que la semaine prochaine va être bien remplie elle aussi !

 

Posté par emiliacelina à 20:44 - Commentaires [3] - Permalien [#]
18 avril 2022

Le ciel est avec moi !

La toilette_Miller.jpg

Ne dites rien, je sais...
Les rousses, les peaux claires, le Goût et gnagnagna « et patin et couffin » comme disait la mère de mon père.
Mais cette toile de Richard Miller me parle.
Et à vous ?
Vous dit-elle quelque chose ?
Nous devrions tous en savoir quelque chose lundi…

 

Ces deux derniers jours  ont été tellement ensoleillés qu'il n'en a pas fallu plus pour que l'on se retrouve en famille comme aux heureux jours de l'été. Résultat,: impossible de m'isoler pour faire le devoir de la semaine : d'ailleurs, hein? Je signale au prof que c'est les vacances! Mais bon! C'est lui qui commande.  Donc, le soir , j'étais trop fatiguée pour m'y coller. Mais une fatigue pleine de plaisir , de rire, de chahut pour les plus jeunes...Bref! Tout ce qui fait un bien fou!

Donc, voyons un peu ce que cette toile peut m'inspirer!

Bon! Je bavarde, je bavarde, parce-que pour dire vrai je n'en ai pas la moindre idée !

Je signale, avant de commencer que je m'abstiens de toute réflexion .. pas de gnagnagna ni ,.. non! non! rien du tout! Mais, ceci dit : je n'en pense pas moins ! :)

 

Le ciel est avec moi !

 

Comment vais-je faire! Je suis défigurée! Vous vous rendez compte ! Je suis maudite !

Evidemment , il est hors de question que j'y aille comme je l'ai prévu en arborrant un décolleté généreux. J'enrage! C'est ce que j'ai de plus joli. En relevant mes cheveux pour dégager la perfection de la ligne mon cou ... J'avais tous les atouts en main pour lui plaire. Depuis le temps que j'attendais l'occasion de le rencontrer...  J'ai été folle de joie lorsque mon père  a annoncé que son patron venez souper chez nous avec sa femme et qu'il fallait ajouter un couvert car leur fils les accompagnerait.

... et me voilà avec un énorme bouton sur le nez!  Saleté de moustique! Un seul moustique suffit pour me défigurer, impossible de le camouffler, on ne voit que ça! J'ai la peau tellement claire que je les attire ces sales bestioles...mais , pas aujourd'hui! Je n'ai vraiment pas de chance... j'en pleurerai!

... ma mère m'appelle...Tête basse, j'ai l'impression d'aller à l'abattoir! 

Au sortir de ma chambre, ma mère me  glisse: ma chérie, ne montre pas de surprise en voyant leur fils. Sa mère m'a dit  qu'une guêpe l'a piqué alors qu'il est allergique à toute piqûre d'insecte.Il ne voulait pas venir mais ses parents ont pensé que ce serait mal élevé de se décommander au dernier moment, alors, reste naturelle, parce-que, vraiment, le pauvre garçon est complètement défiguré! Il peut à peine ouvrir les yeux!

CHIC ! Le ciel est avec moi !   Heuuu ! oh! le pauvre...mais... un contre un... ça devrait le faire !

 

 

 

Posté par emiliacelina à 14:11 - Commentaires [5] - Permalien [#]
11 avril 2022

L'escalier de mon enfance.

vendredi, 08 avril 2022

120ème Devoir de Lakevio du Goût

Devoir de Lakevio du Goût_120.jpg

120ème Devoir de Lakevio du Goût
Hopper prétend que cet escalier se trouve au 48 rue de Lille, à Paris.
Je n’en suis pas si sûr.
Je connais trop bien cet escalier pour croire Edward Hopper sur parole.
Mais vous, le croyez-vous ?
Qu’en dites-vous ?
J’espere en savoir plus lundi

 

L'escalier de fortune...

Oups!  Je me rends compte tout  d(un coup que, si j'avais bien enregistré le sujet et la photo du devoir de Lakévio de Goût... je l'ai ensuite complètement zapé ! 

Donc, alors que ce dimanche soir à 19 heures 41 tous en écoutant le résultat des élections, ça me revient tout d'un coup !

 

 Cela n'a sûrement aucun rapport  car je n'ai jamais vécu en appartement et encore moins à un étage quelconque mais cet escalier me fait penser à un autre escalier.

Durant mon enfance, une trappe de noutre maison permettait de descendre à la cave. Cave sombre ,et seulement  éclairée par un soupirail qui donnait sur la rue. 

Nous avions une cuisinière à charbon. La bonne vieille cuisinière avec ss réserve d'eau chaude que l'on "tirait" par un petit robinet et sur laquelle mijotait toujours une sauce ou soupe..

 Le charbon se trouvait donc à la cave et il fallait y descendre pour remplir le seau de charbon ou gaillette (?) et le soir ce rôle m'était dévolu. J'avais horreur de ça (pourquoi pas plutôt mes frères plus agés que moi !))? C'est je pense pourquoi lorsqu arrivait le mercredi mon tablier se trouvait vite sali ! D'autant plus qu'il fallait que je rallume la cuisinière le matin ! Je n'en avais un propre que le lundi!

L'escalier de fortune de la cave en plus d'être sombre était abrupt et n'avait pas toutes ses marches...en bois les marches .Je ne me souviens plus d'en avoir vu, mais j'étais persuadée que s'y cachaient de nombreuses et dangereuses araignées.   Par contre je me souviens bien que mon père y avait un établi avec une roue pour aiguiser les couteaux .... 

La trappe que dans l'angle de la cuisine il fallait soulever n'avait pas de fermeture, il fallait donc la soulever puis l'appuyer contre le mur avant de descendre. Je me demande encore comment elle ne m'est pas tombéesur la tronche. Question de chance car je l'ai souvent vu tomber mais jamais sur qu'elqu'un!

Voilà, c'est à cet escalier que le devoir d'aujourd'hui me fait penser. 

 

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]
04 avril 2022

Devoir de Lakevio du Goût_118.jpg

Qu’est-ce qui les met de si joyeuse humeur ?
Je vous dirai lundi ce que j’en pense.
J’espère surtout lire ce que vous en pensez…

À lundi donc…

 Histoire de courges...

Je ris à ses plaisanteries parce-que je suis bien élevée, il n'a pas vraiment le genre d'humour que j'apprécie. En plus, je vois bien qu'il pense à tout autre chose....

Pas moi !  Peut-être que devant la beauté du paysage.... avec quelqu'un d'autre... Mais, là, non parce-que voyez -vous , je ne peux m'empêcher de lorgner sur le panier de courges... D'accord! Il est le fils chéri du plus gros cultivateur de courges de la région : des hectares et des hectares de courges, je parie qu'il en offre à toutes ses conquêtes! Serait-il radin ? C'est moins cher qu'un bouquet de fleurs!

Bref! Nous avons grignoté, Il a fait honneur à la bouteille de vin : basique le vin , pas un grand cru, même pas un vrai Chardonnet ! Il aurait du s'abstenir, le vin lui donne de l'audace, il se croit sûr de son coup!

Comment vais-je me dépétrer de cette situation sans trop le vexer ? Je ne voudrais pas que son égo en souffre trop et qu'il me laisse en plan., nous sommes quand-même à 60 kilomètres de chez moi. Mais aussi, pourquoi, pourquoi n'a -t-il pas pris plutôt la route qui mène à l'océan ? 

Peut-être que vous vous posez la question : Pourquoi l'a-t-elle suivi ? il n'a pas l'air de l'intéresser !

C'est très simple, les copines ont bavé d'envie lorsqu'il est passé me prendre sur la place du village où nous avions rendez-vous... et déjà, ça, pour moi c'est jubilatoire ! Ensuite, j'avais très ... mais vraiment très envie de faire une balade  dans sa rutilante Jaguar ...  La voiture ne m'a pas déçue,...

Pour le reste... bof ! Finalement je vais lui demander de me ramener parce-que j'ai un soudain mal de tête... 

Il n'en revient pas! Ca n'a pas du lui arriver souvent d'essuyer un refus. Je suis fan  de Charles Aznavour et de sa chanson "TROUSSE CHEMISE", quoique, peut-être,  s'il m'avait enmenée en bordure de l'océan, avec une bouteille de  vrai Chardonnet...peut-être ...

...Et puis non ! Parce -que  .... il faut reconnaître qu'il joue de malchance parce-que, moi, - JE CONNAIS LA CHANSON !

 Ce n'est pas avec le roi de la courge que je conjuguerai le verbe aimer son prochain !

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]
28 mars 2022

Il est veuf...

G._Caillebotte_-_Chemin_montant.jpg

Je suis parti à rêvasser en regardant cette toile de Caillebotte.
Non, il n’est pas à Paris, pas sur le Pont de l’Europe.
Il n’est pas non plus en train de regarder des raboteurs de parquet au boulot.
Non, il regarde un couple qui part en direction d’un petit bois, sur « Un chemin montant. »
Je vous dirai lundi ce que j’en pense.
J’espère surtout lire ce que vous en pensez…

À lundi donc…

Il est veuf.... Je suis veuve...
Il pleure encore un peu sa femme... Je ne pleure plus mon mari depuis longtemps...
Il est riche... Je suis fauchée...
Il n'est pas beau ... On prétend que je suis belle...
Sa conversation est agréable...  Il me fait une cour hésitante... 
Il n'en a pas l'habitude, c'était un mari fidèle qui s'habitue mal à la solitude...
J'ai oublié le plaisir  d'être courtisée... Je suis aussi hésitante...  bien que flattée... 
Pour le moment il  marche à distance respectueuse... La promenade me plaît... 
Y aura-t-il une suite ? 
Qui vivra, verra...
 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]