la vie continue ... toujours !

26 septembre 2016

Ce sera leur caverne d'Ali Baba ...

 

 

Mon devoir chez Lakevio

 

187968274

Je regarde par la petite fenêtre du grenier, comme lorsque j'étais enfant et que je m'y glissais sans être vue.

C'était interdit, : la vitre, à l'époque était déjà cassée, et je me fais l'idée que mamie avait bien raison  : bien plus que les escaliers ,c'était potentiellement dangereux!!!  Bon ! les adultes auraient pu la remplacer cette vitre ....  mais puisque le grenier était interdit !

Derrière moi, je sais qu'il y a toujours la grosse malle remplie de toilettes de l'autre siècle dans laquelle j'adorais farfouiller! ...et les albums photos retraçant toute la vie de mamie .

Au fil des années, sont venus s'ajouter plusieurs cartons contenant les layettes de mes frères et sœurs et évidemment tous les jouets délaissés et les  vêtements que j'ai portés , moi, la petite dernière, :la petite chipie chérie de mamie , comme elle se plaisait à m'appeler.

Mes frères et sœurs, bien plus âgés que moi, avaient une vie bien trop occupée par leurs études, leurs flirts, leurs projets, leurs copains et copines pour accorder beaucoup de temps à leur grand-mère .

Il ne restait que moi pour demander à passer les jours sans école chez elle.  Ce qui rendait service à mes parents puisque papa travaillait et que maman avait repris un emploi.

J'ai encore sur la langue le goût des confitures de mamie. J'entends sa voix si douce  devenue chevrotante et je sens son parfum de violette lorsqu'elle me prenait sur ses genoux pour me chanter "une chanson douce" et que je m'endormais , là, blottie contre elle qui n'osait pas bouger malgré l'ankylose de ses bras qui m'empêchaient de glisser!

Parfois, lorsque j'étais bien sagement  assise sur le tapis devant son fauteuil, occupée à feuilleter un livre, c'était elle qui se laissait, sans s'en rendre compte, gagner par le sommeil. C'est à ce moment là que j'en profitais pour filer sans bruit et grimper l'escalier, qui,au fond du couloir qui menait au grenier!

Aujourd'hui, j'entends , en bas, le brouhaha des voix . Tout le monde est venu pour l'accompagner à sa dernière demeure. 

Elle était très âgée, l'ambiance est peinée, mais sereine. Que voulez vous, à cet âge, c'est dans l'ordre des choses! Elle s'est éteinte dans son sommeil...une belle mort ose-t-on dire ! 

Je me suis esquivée pour monter l'escalier. Rien n'a changé.

Les larmes glissent doucement pour soulager ma peine .

-"Tu m'aimes grand comment ? me demandait Mamie!

J-e t'aime grand comme ça, disais-je en écartant mes bras au maximum ! 

Et elle m'embrassait en riant de bonheur !"

Il va falloir vider la maison pour la vendre ont dit les parents. 

-Personne ne veut rien garder de ces vieilleries.

Une chose est sûre... le grenier, c'est moi qui m'en chargerai, je te le promets Mamie, quitte à tout transporter chez moi, dans mon propre grenier ... rien ne sera jeté !

Et mes enfants en feront leur caverne d'Ali Baba et je leur raconterai leur arrière -grand-mère !

 

 

Posté par emiliacelina à 21:09 - Commentaires [3] - Permalien [#]

22 septembre 2016

Nous rentrerons jeudi prochain...

Je vais vos étonner, mais cette semaine est très calme. Je me la coule douce!

Les journées sont plus courtes, ainsi que nous nous en rendons tous(tes) compte la nuit commence à montrer le bout de son nez très tôt!

Il fait beau , mais à part de pouvoir rester au soleil , on supporte la petite laine ... voire plus pour Robert qui nous ressert un petit épisode de température inexpliquée! Ce matin 38.8° à midi 37.3° ! Allez vous  y retrouver !

Cela ne l'empêche pas d'aller faire ses trois parties de pétanque l'après-midi !! Nos rentrerons chez nous avec de quoi remplir le placard à vin !

Pour le moment 9 bouteilles de vin : d'un Médoc de 2007 qui s'appelle : "La Paroisse". Personnellement je n' y connais rien mais Eric dit qu'il n'est pas mauvais !Nos verrons ça lors des prochaines réunions familiales, en principe Noël.

Jeudi prochain nous rentrons chez nous. Pascal et Mumu partent en Guadelope faire connaissance avec leur première petite-fille. La petite Abby a quitté l'hôpital depuis la semaine dernière et tout va bien. 

Nous garderons la petite chienne Violette. C'est dommage , pour raison de travail ils ne vont y rester que 8 jours, c'est un peu court......  mais comme dit Mumu, c'est mieux que rien !

Nous reviendrons à Soulac dès leur retour car ce sera le moment des cèpes. A moins que la pluie ne survienne dès la semaine prochaine et que la pousse ne démarre aussitôt. Mais, bon, il en restera bien quand-même quelques uns pour nous, on verra bien !

La saison au centre équestre est terminée et c'est le calme. Heureusement parce-que le fiston est très fatigué. Il a commencé la saison de chasse à la tonne, mais, ne tient pas le coup pour veiller, ...il s'endort! Surtout que le matin , sitôt rentré, il est sur son "bobcat' à distribuer le foin aux chevaux et nettoyer les box de l'écurie ! Ce sont les canards qui sont contents!  Je le presse de prendre des jours de congés, mais il est aussi têtu que son père ... et ce n'est pas peu dire !  

Il repousse encore un peu pour les prendre lorsque la saison de chasse sera un peu plus avancé en hiver.

En ce moment en plus il est un peu tendu parce-que sa compagne a des ennuis de santé. Des résultats sont attendus dans une quinzaine. (résultats de biopsie pour soupçon de Lupus).

L'une des monitrices , la fille des propriètaires du centre se marie samedi . Le centre sera fermé, le futur (pour encore 2  jours) marié est un "garde républicain" .

J'irai à la messe qui a lieu à l'église de Soulac. La famille est trèèèèès pratiquante. Hier je suis allée passer commande chez le fleuriste. 

Ce devrait être une très belle noce. 

Et voilà.... demain déjà vendredi !

 

 

 

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 17:19 - Commentaires [20] - Permalien [#]
19 septembre 2016

Je l'ai vécu...

 

 Devoir pour LAKEVIO

112377742 - Copie

 

Lorsque le notaire m'a convoquée pour m'apprendre que j'étais la seule héritière de cette maison, mon premier réflexe a été de refuser cet héritage.

Rien que l'idée d'en franchir l'entrée me donnait des frissons.

Surpris par mon refus, le notaire m'a gentiment conseillé de réfléchir avant de lui donner une réponse définitive et m'a proposé un nouveau rendez-vous dans quinze jours.

Depuis, tous mes pires souvenirs m'empêchent de dormir. J'ai tellement lutté pour oublier l'enfer que j'y ai vécu. ....Et tout ressurgit dans mon esprit. Mon enfance....

Lorsque mes parents sont morts dans un accident de voiture, j'avais quatre ans. Autant que je m'en souvienne , nous formions une famille heureuse. Mon père et ma mère s'adoraient et m'adoraient , moi, leur unique enfant.Les photos que j'ai réussi à conserver durant toutes ces années en témoignent et ont été mon seul réconfort durant les années qui ont suivi ce drame. 

Sur ces photos fanées à force de les regarder et les embrasser en cachette,je voyais ma mère me berçant, m'embrassant et me souriant avec avec un regard tellement plein d'amour! Ce devait être mon père le photographe car j'ai beaucoup moins de photos de lui, mais sur celles qui me restent, ils nous regarde maman et moi avec tellement d'amour et de fierté ! Il me jetait en l'air et je riais sans aucune crainte en m'accrochant à son cou!

Comme maman était fille unique et que ses parents étaient décédés relativement jeunes et que mon père n'avait pas de famille puisqu'il avait été un enfant de la DDASS, c'est à une lointaine cousine que la DDASS m'a confiée . Elle était rémunérée pour prendre soin de moi. 

Elle n'avait pas d'enfant. Mais, bon, je ne faisais pas partie de la famille! Elle me présentait à ses connaissances en disant : c'est une petite cousine éloignée que j'ai recueillie à la mort de ses parents, elle n'a plus personne , la pauvre petite, que voulez vous!!! Je ne pouvais décemment pas la laisser partir à l'orphelinat !

J'avais été une enfant gatée, donc, aux dires de la cousine: mal élevée. Je lui coûtais plus cher que ce que je lui ramenais.

De plus, elle avait des principes en ce qui concerne l'EDUCATION d'une fille habituée à être trop gatée! 

Pas de ceci...pas de cela... Pas le droit de ceci...pas le droit de celà...j'avais déjà bien plus que je n'aurai du avoir si elle ne s'était pas trouvée là avec son grand cœur! Pas d'embrassades sauf pour le jour de l'an et encore du bout des lèvres, elle n'aimait pas tous ces simagrés !

. Elle n'avait pas de temps pour moi, sauf les fois où l'assistante sociale venait faire une visite de contrôle. La visite était toujours annoncée à l'avance. Ce jour là, la cousine était tout sourire. Surtout attentive à ce que personne ne sache que financièrement je n'étais pas à sa charge !

Bref! Tous ces souvenirs tournent dans ma tête. Je suis, parait-il , sa seule héritière. Vous parlez d'un héritage! Une maison... et pas n'importe quelle maison.... celle qui a vu couler chaque soir toutes les larmes d'une petite fille et ses appels étouffés par la couverture de son lit pour ne pas que l'on l'entende : maman...maman....maman... comme une lithanie!

Dès-que j'ai eu 18 ans, je suis partie. J'ai trouvé un travail en usine. Et ma tante a pu se gargariser en parlant de moi à ses amies comme de l'ingrate qui a tout reçu et n'a su montrer aucune reconnaissance envers sa bienfaitrice!

A force de tourner et retourner toutes ces pensées dans ma tête, je prends la décision de me servir des clés que le notaire m'a confiées.

Je suis devant la porte, le cœur serré, pas de tristesse mais pleine d'apréhension. J'entre et je revois le carrelage noir et blanc de l'entrée que je devais laver tous les jours en rentrant de l'école., même s'il n'était pas sale!

Je pénètre d'un pas dans l'entrée , puis j'avance et je regarde la porte , celle de gauche! Je sens que je panique ... vais -je  l'ouvrir ? 

Je sais que c'est la porte de la cave. Je la connais bien ! C'est là qu'elle m'enfermait lorsqu'elle sortait et qu'elle me laissait seule, ou encore lorsqu'elle me punissait pour une mauvaine note ou parole qui ne lui avait pas plu, ou pour n'importe qu'elle autre raison les jours ou elle n'était pas de bonne humeur et avait soi-disant besoin d'être un peu seule!

Je restais assise des heures sur la première marche de l'escalier, quasiment accolée à la porte fermée à clef,dans le noir de la cave  car je n'osais pas  descendre de peur des souris et des araignées.

Encore un pas... un autre... j'ai ouvert la porte et je me force à regarder. Je n'irai pas plus loin, mais je reste un grand moment, là, les doigts crispés sur le battant.de la porte..je regarde la marche, puis... j'ai l'impression de sortir d'un exorcisme! Je n'ai plus peur, je regarde l'obscurité , je fais enfin face à ma peur d'enfant... et je me sens forte! Comme libérée.

je ne suis plus une enfant !

J'ai pris ma décision. Je demanderai au notaire de s'occuper de la vente de la maison.Je n'en veux pas , je ne pourrai pas y vivre,mais le prix de la vente va  m'aider à reprendre mes études. Je sais ce que je veux ...  je ne vais pas plus loin dans la visite et je ressort en laissant grande ouverte la porte de la cave dont je jetterai la clé dans la rivière.

Je vais aller de l'avant.....  Je voudrai devenir assistante sociale pour l'enfance... aider les assistantes maternelles de mon mieux,  veiller au bien-être des enfants qui n'ont pas eu de chance au début de leurs vies.....

Et surtout.... ne pas me laisser piéger , je crois que je saurai lire dans les yeux des enfants qui ne bénéficient pas d'un placement chaleureux!

Même si la famille d'accueil semble parfaite, les apparences sont parfois trompeuses.

Je le sais, j'en suis la preuve.....je l'ai vécu ! 

 

Posté par emiliacelina à 09:47 - Commentaires [31] - Permalien [#]
15 septembre 2016

Je suis prête....

Avant toute chose : je ne sais pas si c'est canal qui débloque ou le fait qu'à Soulac c'est toujours compliqué avec internet, j'ai pu aller chez vous et même commenter, mais je n'ai pas pu voir les photos proposées !

Avant-hier soir, l'orage grondait.C'était annoncé, nous n'étions pas surpris.

Durant l'après-midi, j'avais fait un tour à la maison pour y chercher certains vêtements que j'avais oubliés en raison de la chaleur des deux derniers mois. E n particulier la veste de chasse de Robert (puisqu'il ne chasse pas cette année). Je me suis dit, si la pluie commence, les cèpes risquent de ne pas tarder, et têtu comme il est, il serait bien capable de partir en ramasser même sous la pluie! Ce ne serait pas la première fois. Son fiston en a à lui prêter, mais l'a passé je lui en avais acheté une particulièrement confortable , lègére et déperlante. Bref! J'ai préféré aller chercher la sienne ! 80 km aller et autant pour le retour....   mais ça ne me gênait pas. 

Donc, le soir, comme prévu, gros orage, et tempête. Autour du mobil-home, le vent sifflait fort! Quelques glands tombaient (peu!) avec un bruit d'enfer sur notre toit! On aurait dit une véritable pétarade !Les éclairs précédaient  le bruit du tonnerre qui roulait, grondait puis explosait violemment! Ça faisait un boucan d'enfer! 

Entre les éclairs ,la pluie tambourinait et frappait les vitres du mobil-home ! ......  C'était peut-être impressionnant mais, nous avons bien aimé. Tout bien calfeutré, nous nous sentions en sécurité et Robert a décidé : demain matin, on va aux cagouilles dans le marais. On passera par la tonne à Eric pour rejoindre le muret où pousse le fenouil en quantité! Elles s'y plaisent !

Je savais que j'avais bien fait d'aller chercher sa veste ! 

Comme prévu, mercredi,puisque la pluie a duré toute la nuit et qu'elle a dû nous bercer puisque cela ne nous a pas empêché de dormir, nous  y sommes allés.

Nous n'avons pas fait "recette" juste 230 escargots! Aux prochaines pluies nous y retournerons !

Par contre, j'ai vu qu'il y avait un regain de pousse de mûres ... a voir !

L'après-midi, je me suis lancée dans les conserves de salmis de palombes que je n'avais pas terminés.

C'était un peu compliqué car le gaz du mobil home est petit , je ne pouvais pas utiliser le stérilisateur trop grand,(le trépied d'Eric était indisponible)  je n'avais emporté que ma cocotte minute. J'ai du cuisiner en trois fois !

SANY0001

 

Par contre , bien que nous ayons organisé le plus de courant d'air possible, nous avons dormi avec l'odeur de l'oignon, l'échalotte et la vinasse entre autre! Beurk !

Mais...c'est chose faite..... parce-que... si le temps change .... ensuite ce sera le tour des cèpes !

Je suis prête !

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 22:04 - Commentaires [14] - Permalien [#]
13 septembre 2016

et voilà pourquoi j'ai commencé le salmis de palombes ...

Désolée !!!!Ames sensibles ... s'abstenir!

SANY0003

Je vous impose la photo de la partie de chasse du fiston....... et de son père? 

Pour cette année Robert n'a pas pris son permis. Je ne sais pas si je vous l'avais dit. 

Les longues marches ne sont plus pour lui et , de plus, chasser sans chien ... impossible !

Prendre un autre chien... il est trop vieux !

Sa décision nous a un peu émus. La chasse , plus qu'un sport, pour lui, est une passion. Ça fait partie de lui, de sa personnalité.Une réelle passion avec tout ce que celà comporte quoique l'on s'imagine.

J'ai parlé dernièrement de la troisième mi-temps qui fait la réputation de fêtard des joueurs de rugby. On prétend que les chasseurs sont aussi adeptes de bons "gueuletons " les jours d'ouverture, ou de parties de chasses.

Robert n'a amais été ce genre de chasseur. Il chassait seul le plus souvent. (ou, lorsqu'ils en ont eu l'âge avec ses fils). Parfois aussi avec son frère. Mais, la majorité du temps: seul : avec son chien .Des journées entières. Cela ne m'a jamais gênée.

Il a été  et est toujours un amoureux de  la nature et des animaux. Je sais, le chasseur tue le gibier! Mais, le vrai chasseur respecte l'adversaire. Il ne tue pas que pour son plaisir. Robert aurait piqué une sacré colère si l'on n'avait pas cuisiné le gibier raporté ou si il avait tué un oiseau et qu'il ne le retrouve pas dans les bois . Il le cherchait sans cesse! Lorsque nous avons été rassasiés de faisan ( pas d'élevage, il chassait des faisans qui était nés dans la nature de préférence, il avait décidé de ne plus chasser cet oiseaux! Il préférait relever le défi de la bécasse . Oiseau fichtrement rusé qu'il respectait beaucoup.

On ne tue pas une bécasse chaque fois que l'on va à la chasse... loin de la!

En gros, il a chassé toute sa vie, et n'a jamais supporté que le gibier soit perdu. Il fallait le manger. Si ce n'était pas nous qui le mangions, il le donnait à une connaissance qui en était gourmand et savait le cuisiner de main de maître!

En voyant le tableau de Lakévio, c'est ce qui me vient à l'esprit..... Robert ne prendra plus son permis! Ses fils n'en reviennent pas !

Mais il n'a pas l'air triste, et moi non plus. Nous ne sommes pas effondrés ou inquiets. C'est son choix! Il l'assume ! Il n'est pas du genre à sapitoyer sur son sort. 

Pas son fils Eric : Il n'a eu de cesse que son père vienne avec lui faire l'ouverture encore une fois... même sans son fusil ! Pour le plaisir de profiter encore de sa compagnie.

Et voilà pourquoi, j'ai commencé aujourd'hui le salmis de palombes. Je finirai demin !

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 22:03 - Commentaires [10] - Permalien [#]

10 septembre 2016

Nous mangerons les restes lundi... s'il y en a !

Voyons! Que je m'y retrouve !

Mercredi après-midi, François (vous savez le copain d'Eric, celui qui m'avait fait acheter une tonne de poieaux pour nous cuisiner des moules à la plancha à sa façon, et qui finalement s'est retrouvé à l'hôpital) a téléphonné  à Eric, : dis à ton père de se tenir prêt, je viens le chercher vers 19 heures pour l'emmener pêcher en mer! Il ne prépare rien , j'amène tout !

Effectivement, cette fois, il était là, à l'heure précise ! Une broche dans le petit doigt, mais toujours aussi joyeux ! Ils sont donc partis. La mer était d'huile. François m'a proposé d'aller avec eux , mais j'ai refusé, j'ai le mal de mer !

Ils sont revenus vers 11 heures : bredouilles ! 

Jeudi matin, nous avons trouvé sur la table de la terrasse devant le mobil home : un beau poisson congelé ! Pas besoin de réfléchir bien longtemps. Déçu que Robert n'ait pas pêché, il est venu nous apporter le maigre , tout nettoyé qu'il avait pêché le jour d'avant !Ce même jour (jeudi) Eric était invité chez lui , ainsi que deux copains à eux qui viennent tous les ans  pour le marathon du Médoc . L'un des copains est céréaliers, et chaque année il apporte à Eric le grain pour ses canards. 

Que je vous explique : François, joue au rugby, les deux autres aussi . Le troisième est un châtelain comme François, (mais :Madiran).

Bien entendu, François n'a pas eu de cesse que Robert aille manger avec eux.

- Vous venez ? M'a-t-il lancé.

- Mathilde est là ? (c'est l'épouse de françois) 

- non! elle travaille.

- Alors je ne viens pas! Débrouillez vous entre mecs !! 

J'ai ainsi bénéficié  de encore une plus complète solitude que d'habitude!

Il faut dire que ce jour là, je n'étais pas très joyeuse.Mais c'est une autre histoire.

Vers 18 heures, je commençais quand-même à trouver le temps long.

Eric m'appelle:

- Maman, François veux que tu viennes manger avec nous ce soir.

-Mathilde est là?

- oui Comme tout le monde reste là, tu lui donneras un coup de main !

Dans ces conditions, comment refuser, ç'aurait été vexant.

Je suis donc allée retrouver tout ce petit monde. Un autre joyeux luron les avait rejoint avec son épouse  ses deux enfants, et sa belle sœur.

Dès mon arrivée, j'ai vite vu l'ambiance! Ces grands gaillards (parce-que les copains en questions, d'un seul coup d'oeil, vous savez que se sont des rugbymans !). Ces grands, costauds (j'insiste,) se roulaient parterre en jouant (au rugby bien sûr) avec les enfants y compris la fille et le garçon de 4 ans de François!) 

Ça gueulait chantait à tue tête! Heureusement, il n'y avait pas de voisin! 

Je ne vous détaillerai pas la soirée! François s'est mis en quatre pour servir tout le monde. Il n'a pas voulu que j'aide ni son épouse d'ailleurs! Nous avons donc papoté toutes les deux, lorsque l'on parvenait à s'entendre parler!

Le repas a été frugal , parce-que , le midi, François les avait gavés. Mathilde m'a dit : je n'ai plus rien dans le frigo !

Ça n'a pas été gênant, comment dire : ça faisait un peu ... ambiance ... troisième mi-temps!

Le verre était plus important que l'assiette !

Il ne faisait pas vraiment chaud, le soir, mais les hommes avaient très chaud quand-même ! Vraiment très chaud !

Eric a mis deux jours à s'en remettre! Aujourd'hui, il n'a presque rien mangé, il ne se sent pas très bien! Bizarre!!!!!!!!!  Vous vous rendez compte: au point de ne pas avoir fumé une seule cigarette depuis jeudi! 

Demain, c'est l'ouverture de la chasse. Robert, pour la première foois n'a pas voulu prendre son permis. Sans chien celà ne l'intéresse pas. Je crois aussi, qu'il se fatigue trop vite. Comme il n'aime pas faire les choses à moitié, il préfère ne pas chasser du tout! Sa décision a un peu surpris , voire un peu perturbé tout le monde . 

Mais c'est sans compter avec Eric et François !  Robert vient de partir avec le fiston  pour aller faire le guet pour aller chasser les palombes demain. La chasse ne sera ouverte que le matin pour cause de sécheresse.Pas question qu'il n'amène pas son père avec lui ! 

Donc, demain midi, j'aurai François , Mathilde et les deux petits qui mangeront avec nous au mobil home . 

Les autres années nous pique-niquons sur le lieu de chasse , mais, demain, j'ai décidé de plutôt manger au mobil-home puisque la chasse cessera à midi.

En vérité....  je ne sais jamais si ils ne vont pas me ramener d'invités supplémentaires, je vais prévoir large, nous mangerons les restes lundi ... s'il y en a !!

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 19:29 - Commentaires [22] - Permalien [#]
08 septembre 2016

 

Hier, après-midi, je suis partie du centre équestre pour une petite virée . Petite ! Il faisait une chaleur torride !

SANY0002SANY0003

 

Un coup d'œil à l'océan, immense ,égal à lui-même ... lorsqu'il est calme 

SANY0001SANY0019

Puis, délaissant la rue principale, qui, ma fois, est semblable à la majorité des rues princiales des villes estivales avec ses boutiques, et bien moins de vacanciers puisque nous sommes en septembre , je suis revenue en empruntant les petites rues parrallelles , avec ses maisons de briquettes rouges dont certaines sont déjà closes , peut-être jusqu'aux prochaines vacances.

SANY0023SANY0021

SANY0024SANY0025

Sur le chemin du retour, juste avant le centre, je me suis arrêtée à L'atelier du potier :

Pictures

 

Nul doute que j'irai y faire un tour avant de partir, il ne ferme que début octobre !

J'avais besoin de me changer un peu les idées. Une mauvaise nouvelle m'avait attristée. J'en parlerai plus tard ça concerne ma filleule . J'avais quinze ans lorsque je suis devenue sa marraine.  Pas envie de m' étendre pour le moment.....

Posté par emiliacelina à 16:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]
05 septembre 2016

Les distances sont abolies !

En plus du plaisir que je trouve à me promener sur les blogs amis, je trouve que internet est une belle chose. Surtout en ce moment où notre petite-fille nous inonde de photos et de vidéos.

IMG-20160903-WA0002[1]

 

Autant que je me souvienne , les bébés n'y voyait qu'après quelques jours, mais lorsque je vois les "quinquets" de la petite ABBY... je me demande ......

Donc, oui, internet peut apporter beaucoup de bonheur.

Nous avons vu ce petit bout de chou tirer vigoureusement sur son biberon. je pense que ça va être une gourmande .... comme sa maman et sa grand-mère !

Je ne sais pas si vous vous en souvenez, mais Marine, c'est la fille de Mumu. Lorsque Pascal et Mumu se sont mis en couple (puis mariés trois ans plus tard,) Pascal sortait d'un divorce difficile et avait Jordan 1 an et Jimmy 4 ans. Mumu, de son côté avait Marine 4 ans également. (juste un mois de différence entre eux).

Marine avait décidé alors, de façon très péremptoire que nous étions aussi ses grands-parents. Et les garçons : ses frères !e

Et c'est ainsi que parfois, les liens du cœur égalent du sang. 

Marine a pourtant une grand-mère paternelle, mais il parait que ce n'est pas pareil! 

Lorsqu'elle parle de Mamie ... c'est de moi qu'il s'agit ! : Toi! tu es ma mamie me dit-elle ! 

Depuis qu'elle est partie s'installer en Guadeloupe, elle ne manque pas de nous téléphonner souvent

Dès qu'il se passe quelque chose de nouveau dans sa vie , bien qu'elle sache pertinemment que Mumu surgit dans notre salon pour nous en faire part dès qu'elle est au courant, Marine nous appelle pour nous en informer de vive voix ! 

C'est "chouette" les distances sont abolies .......  et j'aime bien entendre sa voix pleine de joie de vivre !

C'est la première fois que la famille s'aggrandit sans que nous soyons présents physiquement.

Ils ont acheté une maison : Au Gosier (pour ceux qui connaissent la Guadeloupe) .

Ils ont un bon travail tous les deux .

Je les sens heureux ...C'est bien !!!

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 16:26 - Commentaires [26] - Permalien [#]
04 septembre 2016

Tout va bien ...

Comme l'a dit Pascal : il est un grand garçon !!!!!  Il saura se débrouiller tout seul, si besoin .

Alors nous avons rechargé les voitures, et , hop! Nous sommes revenus à Soulac Jeudi.

Nous avons bien fait parce-que  pour le moment Mumu n'est toujours pas partie en Guadeloupe . La maman a seulement quitté l'hôpital hier, vendredi. La petite ABBY reste encore un peu en couveuse, mais tout se passe bien. D'accord avec sa fille, la nouvelle mamie préfère prendre l'avion un petit peu pllus tard pour profiter de ce nouveau cadeau !!! Et puis, Pascal va essayer de prendre quelques jours pour y  aller aussi !!!!    Mais ce n'est pas sûr !

Dernièrement, j'ai lu que Brigitte a fait de la gelée de mûres. Ça m'a donné envie d'en faire autant, parce-que Eric m'a dit que derrière sa tonne c'est plein de ronciers. Nous sommes donc, hier après-midi allés y voir. La cueillette a été mince ; 1kg300, parce-que c'est un peu tard. Les mûres sont petites (manque d'eau). Nous aurions dû y aller durant le mois d'août. J'ai quand même pu en faire trois pots, mais plutôt que de la gelée, j'ai  fait du coulis!Mauvais dosage !

Résultat, Eric se régale de gaufres (si ! si ! j'ai même emporté mon petit gaufrier) à la chantilly et coulis de mûres ! SUPER bonnes ! 

Il fait toujours aussi beau, mais bien moins chaud. Le soir et le mâtin , je dirai même qu'il fait frais. Ce mâtin la brise marine nous a plongés dans un brouillard..... qui n'a pas duré !

Le gros de la saison au centre équestre est terminé. 

Le grand calme s'installe et nous entoure !

Eric a commencé quelques nuits de chasse à la tonne!

Robert est parti jouer à la pétanque !

Tout va bien ...... 

 

Posté par emiliacelina à 20:18 - Commentaires [6] - Permalien [#]
31 août 2016

Bienvenue ABBY !!!!!!!!

Puisque demain je dois garder mes petits cœurs, nous sommes rentrés chez nous.En principe nous devions repartir demain soir pour Soulac. L'été continue, pas question de perdre des jours de soleil ! 

Oui, mais...... Juste comme nous prenions la voiture, Mumu m'a appelée pour m'informer que notre petite Guadeloupéenne avait décidé d'avancer sa venue au monde d'un mois . 

Comme je ne savais pas si Mumu allait filer par le premier avion ou pas, nous avons averti Eric que nous risquions déserter le mobil home plusieurs jours! Chacun son tour : C'est Pascal le voisin  "papy" qui allait se retrouver seul,donc, pas de jaloux, ce sera lui que je chouchouterai quelques temps !

Toutes la journée Mumu m'a retransmis toutes les conversations et photos  qu'elle a échangées avec sa fille ; Marine, avec sa tablette. Presque du direct!

14192694_10210396286248650_7125331714073466646_n

 

Puis vers 16 heures 30 , le téléphonne sonne, c'était la nouvelle maman qui tenait à m'annoncer personnellement la nouvelle : Abby est née, elle pèse 2 kg 75grs , sur la photo , pourtant, elle est bien joufflue ! Elle va passer quelques temps en couveuse (je ne sais pas encore combien de temps), apparemment, tout va bien !

J'étais très touchée qu'elle ait la gentillesse de m'appeler elle-même si vite ! 

Nous voici donc, arrières-grands-parents pour la troisième fois. Lisa, lana (mes petitscœurs et Abby !

Ce soir Pascal nous dit que lorsque Mumu partira, il est assez grand pour se garder tout seul ... y compris se faire à manger!

Que l'on peut continuer à protiter du beau temps et de Soulac!

Nous verrons ça demain, ou après demain ! 

Pour le moment nous sommes surtout très heureux que tout se soit bien passé !

 

Posté par emiliacelina à 07:55 - Commentaires [19] - Permalien [#]
27 août 2016

Courte suite du message précédent.....

 

Nous voici rendu à Soulac. Comme je ne sais pas si internet va bien marcher, je prends les devants.

Arrivés vers 11 heures, les provisions rangées, le repas préparé (au réel bonheur du fiston) ,suivi du rangement du linge dans les chambres, pendant que Robert partait avec son fiston faire quelques courses (dans un magasin d'articles de chasse, faut pas rêver! ) j'ai retrouvé avec ravissement le relax  installé sur la terrasse bois devant le mobil home et......... j'ai piqué un roupillon d'une heure et demi !  Le pied !

Je vais continuer par de la lecture !

Plus tard, j'irai vous faire une petite visite....si internet le veut bien !

 

Posté par emiliacelina à 16:48 - Commentaires [17] - Permalien [#]
26 août 2016

Semaine d'enfer ....

Donc, après la fiesta de vendredi dernier et les deux jours qu'il m'a fallu pour récupérer, je me suis attelée à la housse que je devais faire à Eric pour dissimuler l'intégralité de sa voiture lorsqu'il va aller chasser à sa tonne. Cette année , il n'a pas fait l'ouverture par manque de temps et beaucoup trop de travail au centre. Impossible de travailler autant durant la saison  et d'assumer une chasse qui se pratique la nuit.

Pour me faciliter la chose, avec un temps pareil,j 'ai trouvé moyen de me choper un rhume qui m'a laissée sur les rotules et que le médecin, bien entendu, n'a pas eu d'autres choix que de me prescrire quatre jours de cortisone. Résultat, je dors très peu  (comme à chaque fois) mais je pète le feu! Enfin, façon de parler parce qu'il y a quand même des limites!

Je vous ai dit que pour faire cette housse, j'ai acheté des draps chez Emmaus et que je les ai teint en noir!  C'est là, que les choses se sont corsées! Alors que le lave linge a bien fait son boulot pour les deux premiers draps, voilà-t-il pas que lorsque j'ai pensé que les deux suivants étaient également teints et prêts à faire un tour dans le sèche linge (avec ce soleil, j'ai quand-même utilisé le sèche linge pour aller plus vite! , donc, sans faire plus attention que ça, j'y vais franco, et j'ouvre le hublot du sèche linge et.........  une marée noire se déverse dans mon garage ! Le lave linge n'avait pas vidangé!

Avec le bo..el qu'il  y a dans ce garage   ça s'est insinué partout .... j'ai refermé la machine, mais il a bien fallu que je sorte les draps! J'y ai mis les mains, résultats : mains et ongles de charbonnier! 

Et je me suis retrouvée à effectuer le grand nettoyage du garage ! Il y a toujours autant de bor..l, mais je vous jure qu'il est propre !

Finalement , comme le Leclerc près de chez nous, fête son anniversaire comme tous les ans fin aôut, je suis allée chercher une autre machine avec 50% de remise (en bons d'achats) ! Comme j'ai un mois et demi pour utiliser ces bons , l'affaire n'est pas mauvaise. Et.......... Jimmy a récupéré la vieille machine qui n'avait tout simplement que la pompe d'évacuation de bouchée!  Pour lui aussi , l'affaire n'est pas mauvaise ! 

Résultat : une semaine d'enfer ! 

Mais la housse est faite !!!

Demain nous repartons à Soulac jusqu'à mardi.Oui, nous reviendrons mardi car mercredi, je dois garder mes petits cœurs , puis , de nouveau, nous repartirons retrouver le mobil home et le fiston qui téléphonne : Vous revenez quand ???

Heureusement que nous ne sommes qu'à 80 km de Soulac, juste une heure de route! 

Je me rends compte, que je n'ai pas un seul instant pensé à faire une ou deux photos !

Aujourd'hui, j'ai préparé le chargement de la voiture pour demain ..... J'espère que je vais dormir enfin , et surtout cesser de tousser !

Je commence à fatiguer , mais les relax nous attendent , la première chose que nous allons faire en arrivant sera de les réinstaller sous les chênes !

Je ne me relis pas, tant pis si j'ai fait des fautes .... ce que je suppose fortement ! 

Je vais essayer de dormir tôt ! 

 

Posté par emiliacelina à 21:45 - Commentaires [12] - Permalien [#]
21 août 2016

Demain ,..... ce sera couture !

Comme prévu nous sommes revenus jeudi. Ou plutôt mercredi après-midi. 

Jeudi mâtin c'étaient les courses en prévision des toasts pour l'anniversaire de Bruno. D'ailleurs son anniversaire était bien ce jeudi précisément. Pour ne pas qu'il trouve bizarre que nous ne lui fêtions pas nous lui avons concocté un apéritif chez lui le soir même. Quand je dis : nous, je veux dire ses filles et sa copine (qui l'est toujours! ) . Il était content , mais je le sentais un peu .... étonné par la simplicité du moment. Cela a été court. Nous avons prétexté être rentré juste pour lui faire la bise pour l'occasion et n'avions pa eu le temps de lui trouver un cadeau à Soulac. Plus fûtée Mumu lui avait amené deux bonnes bouteilles (la copine avait pour mission de les ramener le lendemain soir).

Mumu  a demandé à Bruno  d'aller chercher son frèrel à son travail vendredi soir car il avait un problème de voiture. Pascal a eu la consigne de le faire poireauter jusqu'à 19h30 afin que les invité de l'anniversaire surprise soit arrivés avant eux!

Mumu a laissé libre champ à Marie et Margot dans sa maison pour les préparatifs de la soirée. A côté je me suis occupée des amuse-gueles (bien entendu) ! A part quelques conseils que leur a prodigués Mumu, elles s'en sont sortis avec les honneurs! Hormis les grillades dont devait s'occuper Pascal, le repas étais parfait! 

Une jolie petite assiette d'entrées, à base de melon, billes de pasrèque avec une feuille de menthe,, oeufs mimosa...... Des salades variées et rafraîchissantes, grillades, fromages,et l'inévitable gâteau et ses bougies.

Comme la vieille  sa copine et ses enfants avaient eu la malice de servir un gâteau avec juste quelques bougies, il ne pouvait soupçonner que l'on allait remettre ça le lendemain !

C'était bien joué, tout le monde planqué dans le couloir à attendre son entrée! Puis le défilé et les embrassades ! P A R F A I T !!!

SANY0007SANY0008

SANY0010SANY0026

Je ne parlerai pas de la soirée, une fiesta qui va compter dans les annales de la famille!

  Personnellement, je me suis planquée dans les coins pour filmer tous les moments les plus ..... hilarants! ... et il y en a eu ...beaucoup! Jusque pour moi : 3 heures du mâtin, pour Robert 4 heures et les autres six heures!

Les moins ....raisonnables sont restés coucher sur place ! 

Samedi, tout le monde a "comaté" pour récupérer! 

Aujourd'hui, la vie reprend son cours!

Avant de partir à Soulac j'avais refait le petit canapé de la classe maternelle de Lydie , mission accomplie : 

SANY0022

 Je ne suis d'ailleurs pas revenue sans autre chose à faire , cette fois pour Eric qui veut (voudrait, il y a mis des formes! )que je lui fasse comme l'an passé , une housse pour couvrir et dissimuler sa voiture lorsqu'il va chasser à la tonne. Par temps de pleine lune celle-ci est trop visible sur le marais.Sauf que cette année je n'ai plus de vieux draps , alors je suis allée chez Emmaus en acheter! A 2 euros une housse de couette , ça fera l'affaire! Surtout qu'il  m'en faut 4 ! Depuis ce mâtin la machine tourne pour les teindre en noir! Demain ça sera ... couture !

Puis , quand Lydie va me dire si elle va avoir besoin de moi pour garder les petites , je saurai quand nous repartirons pour Soulac, avec cette fois .... les bocaux tout prêts pour les cèpes !

 

 

 

Posté par emiliacelina à 17:09 - Commentaires [20] - Permalien [#]
18 août 2016

Entre chien et loup !

Ce qu'il fait chaud! Ce qu'il fait chaud ! La nuit, c'est horrible! Impossible de dormir!

Quand j'entends les gens se plaindre, je me dis que certains ne sont jamais contents! Après avoir appelé de tous leurs vœux l'été, voilà que l'on se plaint d'avoir enfin le soleil!

Personnellement, je supporte très mal la châleur, mais je ne râle pas. 1°) j'ai le chance d'être bien installée sous les chênes (ce n'est pas une nouvelle, je vous l'ai déjà assez dit) ! 2°) je trouve que l'été est trop court. Passé le 15 août, en principe il est bien malade! La preuve , il parait qu'il doit y avoir sous peu de l'orage ! 

On va alors se plaindre d'avoir trop de pluie! 

Depuis trois jours, nous restons le soir sur la terrasse jusque très tard. Nous faisons comme HB. Nous profitons de la fraîcheur du soir et du calme. Un calme impressionnant! Plus rien ne bouge! Même les chevaux sont silencieux! Pas un oiseau ne chante ! La nuit tombe , tout est immobile!

Ah! Si ! Soudain un cheval hennit! Et un autre lui répond!

J'ai tenté une photo.... je pense que j'aurai dû le faire un petit peu plus tôt!

 

SANY0001

 

Robert rompt le silence pour me raconter qu'il se souvient de la fois où il avait emmené Bruno à la chasse  et combien celui-ci avait été impressionné par cet instant magique que l'on appelle "entre chien et loup" , où la nature se tait brusquement.Il s'en souvient encore! La forêt bruissait de bruits divers et de chants d'oiseaux, puis, brutalement... tout c'était tu ! Bruno était très jeune, il en avait eu le trac ! Tout deux s'étaient arrêtés de marcher pour partager cet instant! 

Un beau souvenir!

 

 

Posté par emiliacelina à 09:47 - Commentaires [23] - Permalien [#]
13 août 2016

Accès limité....

Je dois revooir ma copie en ce qui concerne ma dernière note.

Le centre compte 115 chevaux, et le nombre de "bottes" de foin que j'évaluais à 100, est en réalité de 1000. Bof! Je n'ai oublié qu'un zéro !

SANY0006 (1)

 Et ce n'est pas fini!

Robert dit que ce sont nos murs de protection !

Ça sent bon l'été!

Cette semaine l'ordi ne fait que m'afficher "accès limité" Alors je me dépêche de jeter quelques mots sur ma page

Après les derniers jours ensoleillés mais balayés par un vent du nord plus que rafraîchissant, depuis hier la châleur est de retour

Sur le centre, cela veut dire sueur et poussière !  Pour nous ça veut dire  que du plaisir! Normal nous n'en "foutons" pas un crayon ! De notre côté pas de poussière!

Mercredi prochain nous revenons "chez nous" Vendredi c'est l'anniversaire de Bruno : 50 ans ! Nous lui concoctons un anniversaire surprise surtout organisé par ses filles , sa copine et Mumu. 

Comme toujours je me charge de la partie "amuse gueules . La soirée se passera chez Pascal et Mumu. 

Je ne m'étend pas davantage parce-que d'un moment à l'autre l'ordi va "déc...er". C'est pourquoi, ce soir j'ai préféré écrire avant d'aller vous lire.

Jusqu'à maintenant j'ai quand-même réussi à vous lire et commenter, c'est déjà bien !

Je vous souhaite un bon wee-kend prolongé!

Je m'en doutais! Je n'arrive pas à publier cette note! Je vais insister, et nous verrons bien! 

Déjà que mon ordinateur est très lent , là, je dirai qu'il fait carrément du su place!

Ça y est "accès limité" s'affiche....Au re

Posté par emiliacelina à 22:33 - Commentaires [18] - Permalien [#]
07 août 2016

De retour en vacances !

Hier, nous avons regagné nos pénates.Je devrai peut-être dire notre campement parce-que , à notre arrivée, nous avons été accueillis  par un : Alors  les "gypsie"!! de retour ??

Lorsque nos sommes partis, le propriétaire du centre était occupé à rentrer le foin .Comme depuis il est tombé des trombes d'eau , il n'a pas entassé les "rouleaux",pour qu'ils sèchent. Lorsqu'il le fera ça fera un mur de bonnes dimentions, qui nous dissimulera, sur le derrière du mobil home (assez loin tout de même) , la route. Il devrait y avoir une centaines de rouleaux,  ( ce serait peut-être mieux de dire ; une botte de foin?) ce qui ne couvre pas les besoins ds chevaux (plus d'une centaine) jusqu'à l'année prochaine.

Comme dit Bruno ," ces "bestiaux" ça ne pense qu'à bouffer et ch..r !" Décidément, ce ne seront jamais ses copains!

 

SANY0001

 

Il n'a pas tout à fait tort, aussi, je vous laisse imaginer le boulot pour maintenir continuellement les écuries dans un tel état de propreté!

 

SANY0006

A chaque départ des cavaliers pour une ballade en forêt ou en bord de mer, (et il y en a entre 3 et 5 suivant les jours)  il faut nettoyer !Actuellement 4 box sont réservés pour les chevaux de la garde républicaine, qui sont dépêchés pour la surveillance des plages. durant l'été. Boulot cool! Très, très coooool!!!!!!

La veille de notre retour, nous avons fêté , chez Bruno, les 21 ans de ma douce Margot!  Inutile de vous dire que la soirée a été joyeuse!

Pascal s'est étonné : mais! qu'est-ce que vous faites toute la journée là-bas ? 

-Rien ! Ou presque!  Et toi, que fais-tu sur ton bateau ? Pareil! 

-Mais moi, je pêche

- je sais ! Sauf quand tu fais la sieste!!

On dirait que l'on les a lâchement abandonnés, il parait que ça leur fait bizarre de voir notre maison "vide"!

Même Mumu a rechéri : c'est vrai! Ça fait bizarre ! Violette (sa  petite chienne) vous cherche!

Eric était content de nous voir revenir.

Nous reprenons nos habitudes.

A midi, nous avons mangé sur la terrasse, très agréable : pas de vent !

Notre voisin, (étalon blanc à la retraite) nous regardait avec envie! 

Très vite Eric est reparti au chalet pour se reposer. Le dimanche est son seul jour de repos.Il faut qu'il recharge ses accus !

 

SANY0002

 

Les relax ont été replacés derrière le mobil home , et j'ai repris le livre que j'avais largement commencé avant de partir. 

SANY0008

 Le livre terminé, j'ai bougé le relax afin d'avoir la tête à l'ombre et le reste au soleil, et j'ai regardé la nature alentours.

Si je regarde en haut à gauche, voici ce que je vois:

SANY0003

 

Tout autour ....des chênes! Robert me fait remarquer que ce ne sera pas une année à glands!

SANY0005

.A droite des pins, sous le même ciel bleu! Robert a vu deux palombes: pas moi !

 

SANY0007

 ... et si je baisse les yeux ......  le "voisin" la tête dans son fourrage!

Le vent se lève, ce doit être l'heure de la marée! Robert va retrouver son fiston pour nettoyer le parc à canards. Il faut enlever les nichoirs (la saison des couvées est terminée) et leur mettre de l'eau propre 'comme chaque jour.

Et....quant à moi, . je vais commencer un autre livre!

PS : En ce qui concerne François, ça va mieux, il été opéré et est rentré chez lui, il parle déjà d'emmener Robert .......en fait ...... je ne sais plus trop quoi faire! Mais e pense que l'on va le voir débarquer un de ces jours! 

 

Posté par emiliacelina à 18:57 - Commentaires [22] - Permalien [#]
04 août 2016

....c'était bien...quand-même!

Nous sommes donc revenus chez nous lundi... et, depuis, je n'ai pas arrêté un instant! Pas besoin de berceuse le soir. Je pense que je prends de mauvaises habitudes lorsque je suis à Soulac! Couchée tôt , levée tôt!  Pas de télé pour veiller le soir comme ici! 

Avant de partir , dimanche nous avons donc eu la visite de Bruno et de sa "copine".Une EXCELLENTE journée, et surtout pas monotone. 

J'explique : Eric a un ami châtelain . Il a dans les 38 ans. Eric est le parrain de son fiston. Chaque fois que nous allons à Soulac François (c'est son nom) vient nous voir et a souvent partagé avec nous, repas et  bonnes parties de chasse surtout les jours d' ouvertures. Il a perdu son père très jeune et est encore bouleversé lorsqu'il en parle. Outre la grande amitié qui le lie à notre fils, il s'est pris d'une grande affection pour Robert. Sans façon, comme toujours, il a déclaré : je viens aussi! Encore plus s'il y a Bruno! Ta mère fait des moules? Comment , à la persillade ?Dis -lui de ne pas se mettre en chantier, j'amène le vin et la plancha, je vais vous faire des moules aux poireaux!

Et voilà comment, samedi matin, lorsque Sylvie et moi sommes allées au marché pour acheter les moules, François nous y a rejointes et a fait le marché avec nous! Moules, pouireaux, oignons, shorizo.....  Pas de soucis, m'a-t-il dit, vous lavez juste les moules, je m'occupe du reste! Vous ne connaissez pas cette recette ? Vous allez vous régaler!  Je suis content que Bruno soit là! Je serai là vers onze heures!

Donc, je lave consciencieusement 5 kg de moules, et, dimanche matin, je prépare ma table. Comme ce "garçon" a aussi femme et deux enfants, Eric a emprunté au centre une grande table et chaises. A onze heures, tout était prêt. Le téléphonne sonne, je pense que c'est Bruno, mais non! C'était Eric:

-Bon! Maman, tu peux faire les moules à la persillade, François ne vient pas , il vient de m'appeler , il est à la clinique, je n'ai pas de détail mais il a été envoyé sur Bordeaux à la clinique de la main car il s'est blessé avec une vitre!

Il voulait qu'Eric aille chez lui (au château) pour récupérer la plancha, le vin etc......

Pas question! Je me suis mise à peler l'ail et faire ouvrir les moules en trois fois! Le gaz du mobil home est un peu mini!

Puis, Bruno est arrivé. Nous nous sommes installés sous les chênes,il faisait très beau, mais avec le vent, j'ai dû prêter une veste à la "copine" plutôt sympathique au premier abord! Elle a un chien : Hulk !

L'après-midi un nouveau tour à la tonne car Bruno voulait voir les derniers emménagements

Hulk a pu se promener sur le "blanc" vous vous rendez compte comme c'est sec? Dès les premières grosses marées Eric va ouvrir les écluses et le plan va se remplir. C'est ce que l'on appelle "le blanc" où se poseront les canards!.

 

 

SANY0002

 

Retour au centre où nous avons pû nous rendre compte que Bruno a toujours la même appréhension des chevaux! Ceux-ci doivent le sentir car dès-qu'il approche (un peu craintivement ) la main , ils penchent leurs oreilles vers l'arrière , d'un air pas très encourageant !

Bref! Comme dit qui vous savez, c'était bien!  

...malgré l'aventure (je vais appeler Eric pour avoir des nouvelles)) de François! 

 

Posté par emiliacelina à 15:39 - Commentaires [13] - Permalien [#]
29 juillet 2016

Puis ...nous reviendrons...ici !

...et ça continue ....

Il est juste dommage que le vent soit toujours présent. Au soleil , c'est agréable, mais à l'ombre, la petite laine (légère) n'est pas de trop.(c'est valable pour nous, les jeunes n'ont jamais froid!)

J'ai réussi à motiver Robert pour qu'il aille tester le club de pétanque. Ça l'occupe l'après-midi pendant que je bouquine!

Pour les monitrices du centre et pour le fiston, c'est un temps très agréable.Il apprécie que l'on soit là.

Les journées où il mange avec nous (c'est à dire chaque jour!) il peut filer faire une petite sieste avant de reprendre vers 15 heures. Robert lui soigne ses canards car il ne finit sa journée que vers 20 heures . Les nourrir et leur changer l'eau prend quand-même entre 1h1/2 et 2 heures! Chose qu'il fait habituellement après sa journée de travail.

Nous avons testé les déplacements sur le centre du fiston, je n'ai pas été surprise du résultat : 40 km ! Pas étonnant que nous le voyions toujours filer d'un bout à l'autre du centre à la vitesse de l'éclair! Les seuls moments où il marche à peu près normalement, c'est quand il mène six chevaux à la fois les tenant par leurs longes. Le centre est grand, partagé en deux par la route qui mène à Soulac centre. 

Nous apprécions ce qui pour nous s'avèrent être des vacances très agréables, mais les trois monitrices du centre et le fiston n'espèrent qu'en la fin de la saison !

Personnellement je n'ai jamais passé autant de temps à lire tranquillement!

Bruno et sa copine (du moment) doivent venir dimanche. Donc, demain , direction le marché! Je suis effarée par les prix pratiqués! J'ai l'intention de leur faire des moules à la persillade. Il va bien m'en falloir quatre kilos parce-que, évidemment, Eric et Sylvie vont manger avec nous! Ça tombe bien ce sera le jour de repos d'Eric. Une bonne journée en perspective.

Peut-être mangerons nous sur notre terrasse sous les chênes; ou bien au chalet, cela dépendra du temps.

Lundi nous retournons chez nous pour deux ou trois jours. Il faut amener la voiture pour la contre-visite de l'auto bilan (la réparation a été faite par le mécanicien copain du fiston).

J'ai aussi un petit travail de couture à faire pour le petit canapé de lecture de la classe de maternelle de Lydie. La housse qu'elle avait mis de côté pour l'amener chez elle à laver, est partie par erreur à la poubelle de l'école !

Nous en profiterons pour ramasser tomates, courgettes   et haricots verts qui, soi-disant , poussent de partout!

Puis ....nous reviendrons ... ici !

Posté par emiliacelina à 18:57 - Commentaires [15] - Permalien [#]
24 juillet 2016

L'air marin m'a saoulée !!

 

Je vous ai , parfois parlé du coin de paradis du fiston aîné. Eric , chasseur à la tonne dans l'âme!

Pour ceux qui ,ne savent pas ce qu'est une tonne,vous en voyez la photo en bas à gauche. 

En haut vous voyez l'intérieur je n'ai pas pu photographier les "guichets' de tir. Je ne suis pas vraiment descendue dans la tonne car il y a trois marches assez raides pour y accéder! J'ai photographié d'en haut ! Il faut savoir que la tonne a sa plus grande partie enterrée , le dessus étant constitué d'un monticule de terre argileuse où poussent les diverses herbes du marais.Elle est placé en bordure d'une jalles d'eau de mer, qui grouille d'anguilles, de crevettes , crabes et diverses autres espèces de poissons.

Actuellement la partie que vous ne voyez pas est asséchée mais l'hiver la tonne est entourée d'eau aux trois-quarts.

Ils existe des tonnes beaucoup plus luxueuses et dotées du meilleur confort.

Celle d'Eric est très simple, mais suffisamment confortable et propre. L'an passé il y a installé la télé (petite) . Sur le derrière se situe les coins cuisine , et réserve pour se déchausser (bottes qui n'ont pas droit de cité à l'intérieur) .et rangements divers. 

Nous y sommes allés cet après-midi.Il faisait beau,le vent était doux. Le marais impressionnant d'immensité et de silence. Les cris des vols de canards nous faisaient lever la tête pour les voir filer dans le ciel bleu! Eric a dit : Ce sont des cols verts! Les nichées ont été prolifiques cette année, ça se voit et ça s'entend!

Assis sur la passerelle Robert et son fiston se sont mis à pêcher les crevettes.. En une heure, un demi seau a été rempli. Eric laissait ses pieds tremper dans l'eau, à un moment il a dû les sortir car les crevettes l'attaquaient , c'est glouton des centaines de petites crevettes roses !

Ni une, ni deux, j'ai eu le plaisir de voir mon fils devant la gazinière,: en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire , les crevettes étaient cuites! Comme il  manquait d'anis, il a cueilli du fenouil sur la digue,(celle où nous irons ramasser des escargots dès qu'il y aura un orage!

Nous sommes rentrés au chalets pour en faire des pochettes de la valeur d'un bol environ , qu'il a mises au congélateur, sauf celles qu'ils ont savourées bien sûr!

Quand il en a le temps,il les sert pour l'apéritif, flambées au "wisky" (?) j'ai un trou pour l'orthographe !

 

tonne ETE 20161

A sa tonne, il est chez lui! Il dit qu'il préfèrerait y vivre plutôt que de retourner vivre en ville!

Robert a apprécié,et son fils était aux petits soins pour lui. J'ai donc apprécié moi aussi !

Nous y retournerons ! 

L'air marin m'a saoulée, j'irai chez vous demain, je tombe de sommeil !

Posté par emiliacelina à 22:32 - Commentaires [26] - Permalien [#]
21 juillet 2016

Quelques coms...

 

SANY0007

Voilà! J'ai rattrappé mon retard ! Dans sa plus grosse partie!

Je fais donc une note constituée des commentaires  que je n'ai pas fait lorsque je vous ai lus(ues).

-J'ai bien aimé la récrée chez Colette.

- Contente des bonnes nouvelles chez Brigitte.

- Je n'arrive pas à me faire à l'idée de ne plus lire HB ! Je passe toujours sur sa page! Peut-être qu'à force de lui laisser des coms, elle finira par nous pondre une petite note pour ne rien dire , mais qui en dit beaucoup et tellement  agréable à lire!

- Lady, et ses photos toujours si bien choisies: j'aime bien la tête dans les nuages, et un peu inquiète quand à la santé de Souna. Difficle de soigner les problèmes de foie.J'espère qu'il va se requinquer.

- Rubynessa qui pour son anniversaire a bien raison de s'offrir quelques plaisirs personnels !  Pour l'occasion , elle s'est faite "bichonner" ! Si tu ne le fais pas : qui le fera ???

_Lanabc, qui sait toujours pourquoi elle aime son chéri! ..... épuisée...mais j'espère que ça va mieux et que les vacances vont être agréables!

- Lakévio et son tour de France, beau reportage photos!

- Liliplume : Derniers jours bien remplis et enfin (en partie) rassérénée quand au succès des "enfants d'Ernest'! Pourvu que ça continue et que parmi les spectateurs séduits,, enfin, ils soient rachetés par un théâtre! Ce serait bien mérité! Ils semblent y mettre tellement de cœur!

- Rêve d'enveloppe chez Le Goût, c'est une excellente idée de grande sœur....   à concrétiser ...vite! Sans trop attendre que sa jeunesse s'effrite! Mais non! ITu resteras jeune jusqu'à son dernier jour!

-  Mab : Eugénie grandit toujours : joliement ! Sûr, que ce sera un "beau brin de jeune fille" J'espère qu'elle a bien profité du camp, elle est volontaire ...  et bien vaillante devant la table à repasser!

- Praline et son cœur sur les routes sinueuses de Corses !Un beau voyage !

- Zazie et son souvenir ( émouvant) de coupe du monde! Les choses ont bien changé depuis!

..... ce sera tout pour ce matin !  Bonne journée à tous !  

 

 

Posté par emiliacelina à 16:11 - Commentaires [12] - Permalien [#]