la vie continue ... toujours !

01 décembre 2019

Mon ordi..c'est une fois oui...une fois non ! Depuis vendredi pas moyen d'avoir canalblog...et quand par chance alorsque je lui passe devant et que machinalement je regarde...voilà  que ca marche....mais que bien entendu je n'ai pas le temps de pianoter..... et quand j'ai un moment.....je lis : non disponible....  evidemment ,!!!!!

Déjà  que mon ordi marche au ralenti..les petits fils me disent que c'est une vraie poubelle!. Alors j'utilise la tablette.

Bon ,j'arrête de me chercher des excuses pour ne pas rendre le devoir "de LAkevio du Goût " meme si je ne mens pas   (déjà  que j'ai fait pareil la semaine passée  (mais là pour cause de fatigue)...

Aujourd'hui, enfin je devrai dire cette semaine le temps me fiche le marasme.....   pourtant les"choses" concernant Robert sont.. disons "stables"..... finalement le staff médical a decide "si possible"d'attendre début février pour étudier la possibilité  d'un traitement d' immunotherapie ...... le professeur qui s'occupe de ce domaine nous recevra le 3fevrier.   

Nous en sommes au point où  il se satisfait de terminer l'année sans retourner en consultation ou examens.

Je vais essayer de penser à  Noël.....  en attendant ,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 21:51 - Commentaires [13] - Permalien [#]

20 novembre 2019

Ce sera une fille !

 Vestiaire de la poupée que le Père-Noêl va apporter à Abby....terminé !

Je me suis bien amusée. Il ne manque que la petite paire de chaussures que j'ai vue. Je l'achèterai quand je passerai dans le secteur du magasin qui en a plein en vitrine.  Quand je suis passée devant je n'étais pas sûre de la pointure.

Dans le coin à droite en bleu , j'ai ajouté un porte bébé  dont j'ai relevé le tuto sur internet.

 

20191120_101445 (1)

20191120_101850

 

 Il y a deux dimanches Marie et Tom ont organisé un après-midi : BEBE Chowers (orthographe ?) .

Quand Marie a annoncé ça à Robert, il a rétorqué: "Qu'est-ce que c'est ce truc ? "

- C'est pour découvrir en famille le sexe de notre bébé...

Je ne conaissais pas moi non plus, alors elle m'a expliqué qu'elle allait passer l'écographie de cinq mois et que le radologue ne leur dirait pas le sexe du bébé mais le leur remettrait sous enveloppe cachetée.

Ce fut fait. 

L'enveloppe a rapidement été récupérée par  Lydie (la cousine) qui a  acheté le ballon et l'a garni de "confettis?" soit roses soit bleus car elle sera la seule à avoir le droit d'ouvrir l'enveloppe .....et apporter la touche finale à la décoration.

Beaucoup de  monde était prévu ....Pour les voir faire exploser le ballon... Robert et moi nous sommes abstenus....mais Louis , Lydie , Marie ...m'ont envoyé dans l'instant la photo et films de l'instant de la découverte.

Ce sera une petite fille ! Nos arrières petits-enfants sont (seront) quatre petites-filles !   

Voici la photo .....

 

bebe

 

A vous qui avez la gentillesse de me lire...si vous le voulez je vous livre le film (Louis me l'a mis sur You tube pour que je puisse le mettre ici,  mais il m'a assuré que ce n'était pas visible si je ne donne pas le renseignement) ... donc pas visible par tout le monde.

Je sais qu'elle ne m'en voudra pas de le montrer à mes "copines" ain")...... je les trouve tellement mignons tous les deux !

La vidéo ici 

Posté par emiliacelina à 20:14 - Commentaires [22] - Permalien [#]
18 novembre 2019

Marc et la force d'inertie

vélo.jpg

Mince ! J’ai failli oublier d’occuper votre week-end !
Je n’avais pas pensé à ce fichu devoir !
Avant-Hier, j’ai entendu un peu parler  de Bourganeuf et beaucoup de « Poupou » Alors je vais vous dire deux mots de Bourganeuf dont je ne sais pas grand’chose.
D’ailleurs lectrices chéries, je n’ai jamais mis les pieds à Bourganeuf.
J’aimerais néanmoins que vous me racontiez quelque chose qui parle de vélo.
J’espère que ce tableau de Miki de Goodaboom vous inspirera.

Devoir de la semaine .....
POLO   et la bicyclette.....
  
Devant ce beau peloton en pleine vitesse   on imagine sans peine sentir le vent de son passage.
Pourtant ce n'est pas à  "Poupou" que  cela me fait penser.  C' est à  Polo.
Figurez- vous que chaque fois que nous parlons "velo" en famille , presque immanquablement l'on en vient à parler de notre petit-fils. Le second de nos petits-enfants, l'aîné étant  une fille.
Marc surnomme Polo par un viel ami de la famille qui avait fait la relation avec Marco Polo  a toujours gardé  ce surnom.
Contraitement a nos autres petit-fils assez casse-cou lui, ne l'était pas du tout.  Pas souple du tout, ennemi de l'effort physique et de tout sport il était quand-même  toujours  scotché  à ses cousins plus jeunes.
Depuis tout petit toutes les tentatives familiales pour lui apprendre à  faire du vélo  avaient  échoué. Beaucoup ont essayé , en vain. Il en avait pris son parti  sans difficulté  faisant clairement comprendre que faire de la bicyclette ne lui était  pas indispensable....  il suivait ses cousins en courant....  et ceux-ci l'attendait quand il le fallait.
Jusqu'au jour où son père a décidé qu'il devait prendre les choses en main.
Marc a toujours assez craint son père, alors celui-ci veillant à ne pas le brusquer , c'est dit: " il doit y arriver, ça prendra le temps qu'il faudra mais il va y arriver avec moi !" .... et patiemment, il lui mit le vélo  entre les jambes et " allez, vas-y ..tu vas y arriver!  Je te tiens, tu ne risques rien! Mets tes pieds sur les pédales,  je te dis que je tiens!  JE TE TIENS!!,". 
 Marc faisait mine d'appuyer  sur les pédale, doucement, très doucement et lorsque son père tentait de relâcher  sa prise, remettait les pieds au sol...et son père recommencait  le manège et Marc également....faisant meme le simulacre d'une chute tel un pantin de chiffon en se laissant choir sur le sol ! Jusqu'au moment ou son père épuisé  et lassé  a abandonné  la partie découragé comme les autres. 
Marc n'a jamais réussi à  faire du vélo..  Plus grand il y est parvenu mais lors de sa première tentative d'environ trente mettre ,il est tombé.  
Sans mal mais il a fait une croix sur la carrière de ciclyste......
Vous me croirez si je vous dis qu'exactement le même  scénario  c'est déroulé  le jour où son père a tenté  de lui faire chausser des skis...
Le souvenir de l'air du  père  désarmé  et impuissant devant tant d'inertie devant son fils vautré  comme une chiffe molle dans la neige a chaque fois qu'il le relevait sur ses skis sans qu'il ait même tenté de parcourir  un demi-mètre  reste dans la mémoire familiale .....

09:28 | Commentaires (3)

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [26] - Permalien [#]
15 novembre 2019

Attendre...toujours attendre...

Deux petits mots ....  

L'IRM .... C'est fait.  !  Le résultat ....comme je le prévoyais :  évoltution ...lente mais évolution quand-même... et bien sûr pas dans le bon sens. Donc le staff médical va discuter de la marche à suivre la semaine prochaine.

Donc....on recommence :  attendre , toujours attendre !

Saleté de "crustacé" .....

Merci pour vos coms sur ma derniere note  .

Bon week-end a tous et toutes.

 

Posté par emiliacelina à 16:54 - Commentaires [14] - Permalien [#]
09 novembre 2019

Mot d'excuses....

Je devrai avoir honte..   je ne trouve rien à écrire et encore pire ....  je ne vous lis qu'en diagonale ! Mais je vous lis...

Mon ordinateur fait n'importe quoi.Je crois qu'il me fait la gueule parce que je le délaisse depuis quelques temps.

Je dois avouer qu'il n'a pas tort  , mais si en plus il m'oblige à utiliser la tablette  quand je decide de faire un effort...!ŕ

Parfois je trouve Je trouve que les journées sont interminables et le reste du temps que celui ci passe trop vite parce que j appréhende la suite....

C est comme pour tout..... on n est jamais content !

Alors comme a chaque fois avant le rendez vous avec l'hopital je ne suis bonne a rien....ou pas grand chose  .... En verite je ne peux pas dire que je ne fais rien , au contraire je n'arrête pas une seconde mais pour ce qui est de me distraire (par exemple sur l'ordinateur ) j'ai du mal......

Vous vous  rendez compte : je crois que c'est la première  fois  que  que çà m'arrive, mais j'ai déjà  fini et emballé  tous les cadeaux de Noël...  

Au moins ...ça c'est fait !

Encore quelques jours et je vais reprendre du "poil de la bête " c' est l'attente qui me tue.....  ça va passer...

 

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 15:30 - Commentaires [16] - Permalien [#]

04 novembre 2019

La colère...

Devoir_de_Lakevio_du_Goût.jpg

À vous, elle vous dit quelque chose, cette toile de Matteo Massagrande ?
Parce qu’à moi elle rappelle quelque chose.
Quelque chose de lointain mais bien gravé dans la mémoire…
Vous nous le raconterez lundi ?

 

 La colère...

 

Ce sera la rentrée.

A vrai dire ,j'ai beau fouiller ma mémoire  cette toile ne me  rappelle rien... il va donc falloir  que j'imagine.. et en ce moment j'ai plutot l'imagination  en jachere.... c'est dire!

On dit que la nuit porte  conseil... je verrai ça demain !

Bon le dicton n'a pas toujours raison!  Pas plus d'idée que hier! 

Voyons! Voyons!  Si, au lieu d'imaginer une histoire , je lui demandai à elle ce qu'elle en pense ? Etant bien entendu qu'en disant  "elle" je veux parler de la maison . Après tout elle a bien son mot à dire , non?

 

Comme c'est gentil Emilia de me demander mon avis !  Bien évidemment que j'en ai des choses à raconter....je ne suis pas arrivée à l;âge que j'ai sans avoir vécu ...ou plutôt avoir vu vivre quelques générations. Ah! Oui! J'en ai vu ... malgré mon grand âge qui m'a laissée toute décrépie j'ai toujours une bonne mémoire. .... 

Pourtant, je ne vous raconterai rien ! Ce qui s'est passé entre mes murs est privé et je ne suis pas du genre indiscrète.

¨Pourtant aussi , je dois avouer que j'ai un peu la colère . C'est vrai !  ici, ils ont vécu, y ont trouvé chaleur, abris et sécurité. Ils y ont grandi, rit et pleuré;, fait des enfants qui venaient égayer mes murs de leurs jeux et babillages puis sont partis pour vivre  sous un autre toit  : le leur. 

Mais....

Ils disaient que j'étais LA  maison famliale et revenaient souvent ....  avec les petits-enfants....puis arrieres-petits-enfants....qui ajoutaient leurs griffonnages sur les murs des chambres à ceux qu'avaient griffonnés leurs parents...

Mes murs résonnaient de leurs cris , leurs jeux, leurs courses  et mêmes leurs disputes!....mais, Dieu que c'était vivant ! Mon cœur battait et je n'avais que faire de l'état de délabrement qui peu à peu  ....me gagnait.....je ne suis pas non plus orgueuilleuse!

Pourtant , j'ai été belle vous savez! Vraiment très belle....mais le temps fait des ravages...il est impitoyable. Je tiens toujours debout cependant ,encore solide, mais depuis la disparition du premier "maillon de la chaîne familliale"...pourquoi ils ne sont plus revenus ? Le vent a fait disparaître  le petit panneau "a vendre" du coup  les visiteurs se font rares!

Le silence m'entoure ... je commence à déprimer.... j'en viens même à apprécier le trottinement des souris qi règnent dans les pièces en maîtresses des lieux, c'est dire !

Alors! Oui! Je suis colère, :entre-nous, vous ne croyez pas que j'aurai mérité un bon ravalement.....pour services rendus ?

 

Je ne sais pas si j'ai bien fait de lui donner la parole !

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [14] - Permalien [#]
23 octobre 2019

Commandes en cours...

La semaine passée c'était mon anniversaire. Trois jours apres je reçois un coup de fil :

- Bonjour Mme.... , êtes-vous chez vous ?

-Oui, pourquoi ?

- parce-que j'ai une livraison pour vous, je peux venir?

- mais...vous voulez me livrer quoi? Je n'ai rien commandé!

-Des fleurs.

-Ah! Bon ! D'accord, vous pouvez. 

Mais, qui diable peut bien m'envoyer des fleurs , et pourquoi?

Et bien , c'était, à ma grande surprise le dernier de mes petits-fils "Louis" qui s'est trompé de date et que j'ai houspillé de dépenser ses sous (ce qui restait de son salaire de son travail durant les vacances) surtout en payant la livraison.... il m'a répondu : mais Mamie tu le mérites tu sais ! 

Bon! C'est décidé le père Noël va se rappeler que j'ai de la chance d'avoir de si gentils petits-enfants!

SANY0013

 

D'ailleurs cette année comme je ne peux pas passer mon temps dans les magasins j'ai décidé d'utiliser internet dès maintenant parce-que je ne sais pas comment les choses évolueront , et que j'ai besoin de m'occuper...en attendant le 13 prochain.

Je me souviens avoir acheté pour un Noël de notre 1ère petite-fille une poupée avec laquelle elle avait beaucoup joué. Cette poupée parlait ; des phrases du genre : maman , je t'aime, ou fais moi un calin, ou j'ai sommeil, ou raconte-moi une histoire...etc  et j'en ai trouvé une de 42 cm qui dit 100 phrases et chante , pour notre petite Guadeloupéenne (qui ne l'est plus!) , je dois la recevoir demain, j'espère que je ne serai pas déçue.... en attendant j'ai cherché, toujours sur internet un modèle de robe car je prévois de lui faire un vestiaire (toutes mes petites-filles y ont  eu droit) et surtout que la taille sera correcte ...dans ce cas je ferai la même en bleu sinon je recommencerai ...puis je passerai à la couture.

SANY0014

 

Bref, presque toutes mes commandes sont passées, je n'ai plus qu'à attendre les livraisons.....mes petits-cœurs m'ont fait leur commande samedi ! 

Nous n'avons pas encore décidé pour le réveillon, (difficle d'en faire le projet) ....mais les voisins sont là .Mumu dit que je ne m'inquiète pas...  on ressent tous ce Noël comme très important...pour tous....il faut qu'il le soit !

Posté par emiliacelina à 14:22 - Commentaires [5] - Permalien [#]
21 octobre 2019

Le divorce...

 

vendredi, 18 octobre 2019

Devoir de Lakevio du Goût N° 13

 

devoir de Lakevio du Goût1.jpg

Que fait-elle là, qui semble isolée du groupe ?
Elle semble penser à autre chose.
Mais à quoi ?
Peut-être le savez-vous.
Si vous le savez, dites le, comme toujours dans la zone commentaire de mon devoir.
Celui que j’aurai fait lundi.

Le divorce à contre cœur...

........ A mon avis... elle se  retient de dire ce que justement elle pense  en écoutant sa copine de gauche qui croit qu'elle lui remont le moral! Si elle l'écoutais   il faudrait même fêter ça !

La voix qui se veut réconfortante ne lui parvient même pas et la pluie se  mêle à ses larmes!

Elle a envie de lui demander de se taire. De lui expliquer...

Non! Je ne suis pas soulagée! Non! Je ne suis pas contente d'être libérée... même si c'est moi qui est lancé la procédure pour divorcer.

Je sors du bureau du juge et j'ai envie de pleurer. 

Pourquoi m'a-t-il fait ça? Pourquoi m'a-t-il trompée et surtout pourquoi me l'a-t-il avoué alors que je n'en savais rien? Ce que l'on ignore ne peut pas faire souffir!

Je lui en veux de m'avoir trahie et de me l'avoir dit , je m'en veux encore plus de ne pas avoir eu la force de pardonner.... 

Dans le bureau du juge nous avions l'air de condamnés attendant la sentence qui allait briser leur vie commune.... 

Pourquoi ? Mais pourquoi ne puis-je pas envisager de continuer notre vie de couple parce- que je n'ai plus confiance en lui ... alors que je l'aime encore ?

 

 

 

07:10 | Commentaires (1)

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [19] - Permalien [#]
15 octobre 2019

La vie continue...toujours

Le nouveau traitement de Robert a l'air d'amélorer sensiblement les choses. Pas question d'améliorer sa santé ni hélas l'évolution du problème , mais les effets provoqués par le mauvais fonctionement du foie et les effets secondaires des anti-rejet que l'on vient de changer puis depuis 2 jours de diminuer sont plus suppportables, nous y verrons plus "clair" lors du prochain IRM. 

Donc, les nuits sont moins difficiles et je récupère.

Aujourd'hui particulièrement je me sens moins fatiguée alors, je vais rattrapper mon retard sur le blog que j'ai beaucoup négligé ces derniers temps.

Par exemple: 

J'ai décidé de refaire mes dessus de lits et de réorganiser les chambres.  

 

SANY0005

 

Modjo a vite compris que le nouveau fauteuil électrique releveur qui fait lit est quipé d'un coussin assorti qui semble bien lui plaire: 

SANY0002

 

La preuve !

SANY0008

 L'après-midi, je reste devant la télé (même si je ne peux pas écouter grand chose car j'écoute Robert qui inlassablement me raconte ses souvenirs (même les plus lointains)  et j'en profite pour tricoter la layette du futur bébé de Marie et Tom. Son début de grossesse est difficile (elle a perdu quatre kg) les nausées incessantes commencent juste à se calmer.

On ne sait toujours pas si ce sera une fille ou u petit gars. Peut-être à la prochaine écho dans 1 mois1/2 ?

Ça me bloque un peu dans le choix des points et des couleurs.

SANY0002

SANY0004

 

SANY0006

Auourd'hui c'est mon anniversaire....misère !!!! 78 ans!  Je le sens ! Jimmy et sa copine sont arrivés à midi avec un joli bouquet de fleurs....que du bonheur ! 

Ce soir les revoilà avec une poche de cèpes et de girolles !

SANY0010

 

Les guadeloupéens ont pris la place de Jordan (qui a enfin touvé un logement à son goût et dans ses moyens) à côté chez leurs parents (pascal et Mumu) en attendant que le logement qu'ils occuperont en janvier soit libre . 

Nous nous régalons avec la petite Abby.... pour qui nous sommes "petit papy et petite mamie! "Elle a commencé la maternelle et tous les matins celà se passe très mal ....peiu-être dépaysée...ou ..un brin capricieuse la demoiselle....

Modjo ne reste plus que chez nous car Marine et "Pépito" ont deux chiens et un chat...qui ne font pas bon ménage avec lui.... du coup le chat de Jimmy me voue un grand amour maintenant et fait la gueule à Mumu(qui s'en désole!)   Moi, je  suis ravie, il se couche même sur mes genoux pour jouer avec la laine et mes aiguilles à tricoter. 

Deux semaines que nous n'avons pas vu mes petits cœurs et elles me manquent mais la petite famille a été mal fichue les uns après las autres et comme les défenses de  Robert sont au plus bas Lydie n'a pas voulu venir! 

Faut pas exagérer quand-même , je ne vais pas me plaindre ...je suis favorisée; 15 jours ce n'est pas la fin du monde! 

Le itre de mon blog est plus que jamais de mise: La vie continue...toujours!

 

Posté par emiliacelina à 21:07 - Commentaires [9] - Permalien [#]
14 octobre 2019

L'adieu

Devoir de Lakevio du Goût N° 12

Aldo Balding.jpg

Vous avez déjà une idée de ce qui surgit de cette toile d’Aldo Balding.
Racontez l’histoire que vous avez à coup sûr imaginée et prévenez en le disant en commentaire du devoir que je vous présente

Devoir de la semaine...

Je ne sais pas pourquoi mais cette image ne m'inspire pas une idée joyeuse. Je trouve qu'il s'en dégage quelque chose de triste....

L'adieu...

- Enfin! Ma Chérie! Je commençais à croire que tu avais changé d'avis! Mais, tu n'as rien pris? Pas même une valise ? 

- Non! Je...

- C'est aussi bien.... je t'offrirai tout ce qu'il te faut! Nous allons nous construire une nouvelle vie!

- Michel.... j'ai réfléchi.... je ne peux pas...

- Attends là! J'ai dû manquer un épisode!  Cela fait un an que nous nous aimons en cachette de ton mari ce n'est plus possible de continuer ainsi!

- Bien sûr que je t'aime et que je ne souhaite rien de mieux que de vivre avec toi, mais ce soir, en préparant ma valise pendant qu'il était à la réunion mensuelle de son travail, j'ai senti que c'était au -dessus de mes forces...

- Tu veux dire que tu ne lui as pas parlé? 

- Je n'ai pas pu il n'est pas rentré de son travail avant la réunion...

- Bon ! Que veux-tu faire ? Attendre demain pour lui parler?

- Ce n'est pas cela...Je ne peux pas partir avec toi...

- Répète !

- Je ne peux pas partir....C'est au-dessus de mes forces , je croyais pouvoir quitter ma maison , mon mari et mes deux enfants pour toi, parce-que justement je t'aime, mais , en regardant mes deux petits endormis dans leurs lits ce soir....

- Tu demanderas le divorce et tu auras un droit de garde....

- Leur père a des connaissances "bien placées"... je n'en obtiendrai pas la garde...et je ne me contenterai jamais d'un wee-kend sur deux ou de la moitié des vacances ....Je ne saurai pas être une maman à mi-temps!

- Je t'en prie! Qu'est-ce que je deviens moi , sans toi ?

- Tu retournes chez toi et tu reconstruis ton couple avec ta femme tout comme je vais le faire moi-même...par amour pour mes enfants!

- Tu ne veux plus que l'on continue notre histoire ?

- Non! Mes enfants sont petits et ils vont avoir besoin de moi pour grandir et je ne saurai me passer d'eux à chaque moment de leur vie... Je ne vois pas d'avenir pour nous.

- Tu ne m'aimes plus ? C'est ça?

- Bien sûr que si je t'aime, mais nous ne serons pas les premiers à conserver dans notre cœur, tout au fond et bien enfoui, le souvenir de notre histoire en priant le ciel que nos conjoints ne découvrent jamais notre secret....Après tout, c'est nous qui sommes les fautifs et n'avons pas su résister à notre attirance, eux n'ont rien à se reprocher ! 

- Alors, pourquoi pleures-tu ? 

- Et toi ? ...Non! S'il te plaît ne  t'approches pas pour me prendre dans tes bras.... Il faut que je me sauve , mes enfants sont seuls ils ont besoin de moi ! 

- Attends!

- Adieu !!

 

 

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [22] - Permalien [#]
06 octobre 2019

Malgré tout...La vie continue...

Devoir de Lakevio du Goût N° 11

John Everett Millais Ophelia.jpg

Ce serait bien que ces mots, par lesquels vous commencerez votre devoir, vous inspirent :

« Sur l’onde calme et noire
Où dorment les étoiles… »

Et vous le terminerez par cette phrase de Patrick, non, pas « Patriiiick ! », l’autre, Modiano :
« Encore aujourd’hui, il m’arrive d’entendre, le soir, une voix qui m’appelle par mon prénom, dans la rue. »
Entre les deux, vous contez sans compter…

 

Je dispose d'un petit instant, alors je viens sur ma page que j'avais programmé lorsque le Goût nous a posté le devoir de la semaine. 

Mais je ne joue pas, la nuit a été courte et la journée de hier fatigante, cette pauvre femme ne m'inspire pas d'idées agréables...alors ...je ...passe...

Depuis mercredi un nouveau médicament est venu s'ajouter au traitement de Robert..J'ai dû aller le retirer à la pharmacie de l'hôpital...ça devrait améliorer les "choses" ...pendant 2 ou 3 jours ça a été le cas... depuis hier un peu moins.... on va voir la suite...

Hier les fistons ont déboulé chez nous pour faire le nettoyage d'avant l'hiver du jardin et du garage....taille de haies ..tonte à ras....etc.....plusieurs voyage à la déchetterie...

Evidemment cela m'a motivée pour lessiver la terrasse et le tour de la maison et réorganisation du garage pour la énième fois.....

Evidemment aussi .... moment du repas apprécié comme d'habitude  même si celui-ci a été court car ils ont travaillé toute la journée parfois un peu gêné par leur père qui voudrait aider mais dérange plutôt ...mais ils sont très patients dans cette circonstance et veillent à  ménager son amour propre.

Ça fait mal au cœur quand on se dit qu'il fut un temps où c'était leur père qui entretenait leurs jardins .... !

Mais, c'est ainsi....malgré tout....La vie continue !

 

Posté par emiliacelina à 18:48 - Commentaires [17] - Permalien [#]
30 septembre 2019

La grande sœur....

Devoir de Lakevio du Goût N° 10

devoir de lakevio du gout No10.jpg

Ces deux petites, où vont-elles ?
C’est Pivoine qui me l’a demandé.
Elle n’en sait rien mais elle se le demande...
J’ai une idée car je les connais, je sais pourquoi elles vont vers ces rochers noirs, là-bas.
Et ce qu’elles pensent et se disent.
Mais vous ?
Je suis sûr que oui mais dites le.
Ce sera bien, je crois...

 

Tu les connais? Elles te font penser à tes Merveilles ?  Ha  Ha !

 

Mon devoir:

  

- Tu crois ?

- Mais puisque je te le dis ! Là-bas il y a des sirènes qui se reposent sur les rochers...

- Comme Arielle qui attend son prince ?

- Oui! Des fois elles chantent ...tu vas voir

- Mais ma maman a dit de ne pas nous éloigner...

- Elle a dit ça parce-que tu es petite , mais avec moi qui suis grande tu peux!  D'ailleurs tu vois bien qu'elle est occuppée avec mon papa ...je crois qu'ils discutent de leur mariage ...

- Oui, et après ton papa sera aussi le mien....

- C'est çà...tu vois bien , il vaut mieux les laisser tranquilles, ils ne vont même pas se rendre compte que l'on est parties!

- D'accord ! Tu les a déjà vues toi, les sirènes? 

- Bien sûr Elles sont très gentilles! Il faut juste faire un peu attention parce-que les rochers sont glissants, mais je suis là , avec moi tu ne risques rien, je te tiendrai la main!

- Je suis contente , tu  es gentille . Maman m'a dit que quand elle sera mariée avec ton papa, tu seras ma grande sœur! 

- Tu vois bien....allez courrons!

 

Je vais t'en ficher , moi, des sirènes.....  je te paie des prunes si tu en vois une !  Tu crois que tu vas me prendre mon père sans que je ne fasse rien ! Alors là ! Ma petite , tu te trompes!...J'ai pas besoin d'une autre maman moi!  Je m'en passe très bien...et d'une petite sœur encore plus!

 

- C'est vrai que les rochers sont glissants ...et très hauts... je t'aiderai à grimper.... pour ce qui est de redescendre faudra que tu te débrouilles toute seule....

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
26 septembre 2019

Quelle belle journée...

J'ai réussi à trouver un match de foot pour Robert, parce-que n évidemment, les chaînes privilegient les déces de Chirac...je comprends, mais on peut faire un peu relâche après avoir écouté depuis midi!

J'en profite pour pianoter un peu de mon côté.

La semaine passée avait été éprouvante mais samedi il y a eu du mieux. Les enfants Pascal et Bruno ont proposé de nous emmener à Soulac chez le fiston aîné. Ils ne voulaient pas que je conduise car je manquais un peu de sommeil....

Evidemment, je ne vous étonne pas en vous affirmant que la journée a été excellente. Partie de la maison sous la pluie après (oh! miracle) une vraie nuit de sommeil...nous sommes arrivés chez Eric sous le soleil.

Dès que mes fistons se retrouvent ensembles c'est le plaisir assuré d'une ambiance joyeuse. Mumu l'épouse de Pascal, Sylvie la compagne d'Eric depuis 18 ans et Laurence la compagne de Bruno depuis peu sont aussi très agréables.

J'étais vraiment très heureuse (comme je le suis chaque fois que je vois mes quatre hommes ensembles) j'en prends plein les yeux et j'écoute...et je ne peux faire autrement que de rire car je partage leur joie d'être ensemble aupès de leur père.

Robert était très heureux aussi , même si un peu fatigué.

Nous avons arrosé au champagne la "tonne" que Eric construit sur son terrain: 

SANY0034

Le repas n'a pas été triste non plus:

SANY0010

Comme je n'ose pas prévoir Noël (j'attends le mois de Novembre , date des examens et peut-être de décisions.) cette journée  prévue sans  certitude nous a fait à tous beaucoup de bien....même si je suis rentrée vraiment KO.....il faut dire que j'avais du sommeil en retard .

Quand à lui, Robert a dormi lundi et mardi de 21h du manche soir jusqu'à 15 h lundi, même chose  de lundi soir à  mardi....

J'espère que cette fin de semaine va bien se passer....aussi....mais pas de sortie prévue !

Et que je pourrai faire mon devoir .....

 

Posté par emiliacelina à 21:51 - Commentaires [8] - Permalien [#]
16 septembre 2019

Nostalgie ?

Devoir de Lakevio du Goût N° 8

devoir de lakevio du gout No8.jpg

Cet homme est-il désolé par la vision de cette usine vidée de son âme ?
À moins qu’il ne se demande déjà comment il va aménager le lieu pour lui redonner vie …
D’après vous ?
Racontez-nous ce que vous dit cette image.

 

Souvenir....

 Soixante ans ! Il y a soixante ans ,nous étions mille deux cents à franchir ces grilles pour commencer une journée de travail de minimum huit heures.

Notre première action consistait à glisser le carton portant notre nom dans la fente de la pointeuse qui enregistrait notre heure d 'embauche.

Il y avait plusieurs ateliers (hangar) et une pointeuse à l'entrée de chacun d'eux.

Huit heures derrieres les machines ayant chacune leur spécificité. Dans les longs ateliers les ouvrières s'affairaient , le rythme était soutenu et il fallait le respecter sous peine de provoquer un "embouteillages" des boites contenant les "tiges" de chaussures posées sur le tapis roulant de la chaîne.

Chaque travail était chronométré mais celà ne nous empêchait pas de travailer dans (le plus souvent) une bonne ambiance je me souviens de sacrés fou-rires et aussi....de sacrées engueulades ! 

Mais je garde le souvenir des fou-rires . Certaines ouvrières ou ouvriers valaient le déplacement , je vous jure ! Parfois ...comment dire? ...le vocabulaire était tout sauf "chatié" et les commentaires n'étaient pas destinés à toutes les oreilles.... Comme l'on commençait à travailler dès nos seize ans  les anciens ou anciennes prenaient un malin plaisir à choquer les plus jeunes.Puis-je dire que c'était plutôt" bon enfant !"?

La contre-maîtresse circulait entre les allées de machines ou de tables de travail. Je sens encore l'odeur du cuir et des différentes colles que nous utilisions.

La sonnerie nous libérait entre midi et quatorze heures. Après un nouveau passage à la pointeuse qui enregistrait notre départ nous nous précipitions telle une nuée de fourmis ,pour franchir en sens inverse les grilles de l'entrée.

Ces usines étaient nombreuses. Autour de mon quartier on en comptait pas moins de trois. 

Si vous aviez un sujet de désaccord dans votre emploi vous demandiez votre compte pour midi....et vous filiez vous faire embaucher dans une autre usine sans aucun problème 

Bon! Les salaires n'étaient pas mirobolants mais nous ne connaissions pas le chomage !

Alors, lorsque je vois avec tristesse ces locaux abandonnés, tombant en ruines  inutiles et morts... que la plupart des propriétaires, admirés comme de grands patrons de ces usines ont léguées à leurs enfants à l'époque de leur "puissance"....je me demande : qu'en penseraient-ils  aujourd'hui en voyant ce qu'elles sont devenues?  

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]
09 septembre 2019

Désolée Mr Le Goût...

Devoir de Lakevio du Goût N°7

devoir de Lakevio du Gout.jpg

Comme Ron Hicks, qui l’a surprise, je me demande ce qui a attiré de façon si vive l’attention de cette jeune femme.
D’ici lundi j’aurai regardé autour d’elle et je vous dirai ce qu’elle a vu.
Et pensé…

Levée de bonne heure ajourd'hui, je m'offre un petit instant sur l'ordi que je délaisse ces derniers temps, mais j'ai autre chose que m'accapare et demande mon attention.
Bien entendu ce n'est pas la grande forme pour le mari surtout les nuits (mais pas toutes) ce qui fait que je dors mal car toujours sous l'inquiétude de ne pas l'entendre(,ce qui se produit lorsque les nuits précédentes ont été courtes) ...les journées sont plus faciles.
Du coup j'ai entrepris de déménager l'installation de nos chambres  (démolition et don de certains meubles) pour faire de la place pour  un fauteuil très confortable qui fait carrément lit et 2 nouvelles armoires blanches beaucoup plus petites . Evidemment celà entraîne du tris et nettoyage à fond.
Celà tombe bien je dois faire le ménage avant l'hiver car je l'ai plutôt négligé durant l'été, les grosses chaleurs ne me réussissent pas!
Heureusement  que j'ai les enfants tout près. Je le redis : nous avons des enfants géniaux.
Il m'arrive de piquer un petit somme dans la journée sur le canapé.Du moment que je reste auprès de lui, le mari est tranquille et les journées sont plus cool.(si je peux dire!).
Revenons à nos moutons, si ce dimanche se passe bien , je vais essayer de faire le devoir du Goût ....bien que je me demande si cette jeune femme sourit pensivement ou bien se retient de pleurer?
Et bien c'est râpé!!!
Branlebas de combat:
Pompies et tout le st Frusquin! 
Notre Guadeloupéenne a inondé le séjour (de vomi) de Mumu avant de s'écrouler au sol se tordant de douleur...
Obligé que notre médecin traitant laisse en plan ses consultations (nous sommes à 3 minutes) pour la piquer car les pompiers ne pouvait pas la toucher! Apparemment il s'agit de coliques néphrétiques...  les urgences l'ont immédiatement mise sous morphine .
Qui a dit que la vie est un long fleuve tranquille ?
Désolée Le Goût encore une fois ! 
Mumu s'occupe de sa fille et moi  un peu du papa de la petite qui s'est réfugié chez nous pour ne pas choquer la petite durant la présence des pompiers. Elle ne serait pas restées seule chez nous ! 
Déjà hier au soir, il a fallu conduire leur petite chienne Chiuwahwa(?????) au véto.Elle e mangeait pas et ne pouvait plus bouger.... une fois chez le véto, la demoiselle s'est requinquée : il parait qu'elle a fait un torticolis!
Qui a dit que la vie est un long fleuve tranquille ??

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [15] - Permalien [#]
26 août 2019

Repassage et Lilas Blanc


Devoir de notre instit....  pour ce lundi.

devoir de Lakevio Lilas Manet.jpg

J’aime le lilas.
Et vous ?
Qu’avez-vous à raconter sur le lilas

Alors là!  Merci ! Merci pour ce sujet qui, s'il m'inspire fortement parce-que j'aime beaucoup le lilas blanc, ne va pas me demander un gand effort d'écriture ni d'imagination.

Tout simplement,... c'est venu tout simplement, un déclic à la lecture du devoir proposé....

Je me revois...Je devais avoir dix ou onze ans.A l'époque, lorsque ma mère s'installait pour le repassage sur la table de la cuisine j'avais l'habitude de m'asseoir sur une chaise auprès d'elle et de lui faire la lecture.

J'aimais beaucoup ces moments auprès d'elle car je savais qu'elle les appréciait aussi. Mais par dessus tout, ce que j'aimais le plus c'était de l'écouter chanter, les vieilles chansons ... toujours en repassant. 

C'est ainsi que je connais encore aujourd'hui beaucoup de chansons de Berthe Sylva....toutes plus tristes les unes que les autres dont Lilas blanc....

J'entends encore aujourd'hui sa voix fluette ...dans ma tête ... Grâce au devoir du jour ...Alors merci  Le Goût !

Paroles

Elle naquit par un dimanche
Du plus joli des mois de mai
Quand le printemps à chaque branche
Suspend un bouquet parfumé
Et l'admirant toute petite
Si blanche en son berceau tremblant
Sa mère l'appela de suite
Lilas blancs
Mon petit brin de lilas blancs.

Elle poussa douce fleurette
Dans le fond d'un pauvre faubourg
Et dans une triste chambrette
Sans soleil et presque sans jour
En la voyant toujours pâlotte
Avec son sourire dolent
Chacun surnommait la petiote
Lilas blancs
Petit bouquet de lilas blancs

Puis quand elle eut ses douze années
Lumineuse ainsi qu'un rayon
Elle fit comme ses aînées
Sa première communion
Quand vers l'autel d'un air modeste
Elle s'avança d'un pas lent
On aurait cru voir un céleste
Lilas blancs
Petit bouquet de lilas blancs

Et puis ce fut l'apprentissage
Au cours duquel un beau garçon
Remarqué souvent au passage
Lui fit la cour une saison
Un soir enfin lui dit je t'aime
Ajoutant plus d'un mot troublant
L'appelant ma mignonne et même
Lilas blancs
Mon brin joli de lilas blanc

Mais hélas de l'infortunée
Le roman fut bientôt fini
Car elle fut abandonnée
Par son lâche et volage ami
Cacha si bien sa peine affreuse
Tout au fond de son cœur sanglant
Qu'elle en mourut la malheureuse
Lilas blancs
A l'heure ou meurt le lilas blanc

Mais le printemps fit un prodige
Pour l'enfant qui mourut d'amour
Sur sa tombe on vit une tige
De lilas fleurir en un jour
Et son tombeau perdu sous l'herbe
Est depuis lors une fois l'an
Tout embaumé par un superbe
Lilas blanc
Monté du cœur de Lilas blancs.

Hein ? Comment voulez-vous que devant des paroles pareilles mon petit cœur d'enfant n'en ai pas gardé un souvenir impérissable ? 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [23] - Permalien [#]
18 août 2019

Trop sage !

 

vendredi, 16 août 2019

Rite de pas sage...

jenedoispasecriresurlemetro.jpg

Je sais bien que c'est mauvais mais que voulez-vous, je ne peux résister…
Donc, lectrices chéries, vous savez bien que quand on n’est pas sage ou pas attentif, on est puni.
Je suis sûr que vous aimez bien les histoires d’enfant pas sage…
Racontez nous une histoire de pas sage.

M'enfin !  Le Goût! Comment veux-tu que, moi, le modèle de sagesse ...je trouve dans mon enfance une histoire de pas sage ????
Honnêtement , en réfléchissant bien, je ne trouve pas de bêtise à raconter..: faut-il  (fallait-il ) que j'ai été une adorable enfant ? (heu...je crois que tu tournerais cette phrase avec plein de verbes en usse....) . Quoi qu'il en soit  ... les c...ries c'était mes frres qui les faisaient ! 
Moi, j'étais sage jusqu'à mes 16 ans .
C'est là que j'ai commencé à mentir pour aller voir mon amoureux ...bien obligée...ma famille semblait avoir oublié qu'ils avaient été jeunes un jour!!  Pourtant.....
En y réfléchissant je me dis qu'il fallait surtout que je craigne beaucoup mes parents ...
Alors, voilà, pour le devoir du jour ....je ne mérite même pas la moyenne !  A moins que le prof décide de me faire une fleur !

 

Posté par emiliacelina à 21:17 - Commentaires [18] - Permalien [#]
15 août 2019

Quelques nouvelles...

Je n'ai pas été très présente sur les blogs ces derrniers jours. 

Un peu difficiles d'ailleurs les jours en questions.

Aujourd'hui ça va un peu mieux. J'ai le choix entre prendre mes aiguilles et tricoter la layette pour Marie qui est malade comme il se doit pour beaucoup en début de grossesse, ou venir sur le blog....réflexion faite je vous choisis car rien ne me dit que demain sera "cool" !

Par où vais-je commencer?

Je vous avais dit que Jimmy et sa copine étaient revenus de leur tour du Portugal et Espagne fin février. Depuis ils logeaient avec le camping car dans notre jardin. 

Jordan , lui, revenu de Guadeloupe en aoüt 2018 , séparé d'avec sa copine, est revenu à côté chez Pascal et Mumu.

Nous avons donc pris l'habitude d'un va-et-viens perpétuel entre chez nous, par  les terrasses ou le jardin ou même le garage dans lequel je vous défie de pouvoir y mettre un pied !

Aujourd'hui Jimmy et Marine n°2, viennent de reprendre la route mais ils vont revenir le mois prochain!

Jordan a enfin retrouvé un apparement mais la remise des cles est reportée à dans deux semaines car l'agence est en vacances! En attendant, je vous le donne en mille, il réussit à quand-même entreposer un peu de meuble chez nous!!  C'est le vrai de vrai B...el !!!! 

L'histoire n'a pas que des désavantages , elle a aussi ses bons côtés:

J'ai de la main d'œuvre qui se précipite pour me décharger la voiture dès-que je reviens des courses,pour me sortir la poubelle et la rentrer, pour tondre le jardin fréquemment, tailler les arbustes et la haie, m'attrapper ce qui est placé trop haut sur les étagères (m'évitant de monter à l'escabeau) arroser et enrouler le jet comme Robert aime et écouter patiemment celui-ci qui leur donne conseils sur conseils, sans que je ne le demande !

Pascal et Mumu viennent de partir sur le lac pour quatre jours. Même ma voisine d'en face qui m'a laissé ses cles pour ouvrir et fermer le soir ses volets est partie jusqu'à dimanche.

Ça nous fait tout bizarre , nos avons l'impression d'être seuls au monde! Il va falloir que je me re-habitue à faire des "gamelles" de pâtes et frites et...et...etc....! moins conséquentes car je savais que les restes n'étaient jamais perdus ! 

Hier, journéee un peu particulière.

Mumu est allée chez le médecin qui la suit pour son problème lié aux poumons (merci le cigarette!). Il lui a trouvé un souffle au cœur mais vu sa pathologie lui a imposé d'aller aux urgences après avoir vainement tenté de lui trouver un cardiologue qui puisse la prendre tres vite.

Bon ! Fausse alerte , elle n'a rien mais le soupçon était "petite crise cardiaque". ou "début de crise cardiaque " je ne sais plus!

Evidemment elle ne se sentait pas mal du tout , ce qui fait que ce matin elle m'a narré son aventure.

Pendant qu'elle attendait avec Pascal aux urgences, un infirmier (je suppose) roumain ou autre, avec un fort accent,  la cherchait et appelait  en évidemment écorchant  fortement son nom.

Au bout d'u moment Mumu a compris et a lancé  : c'est nous ! 

-Ah ! Bonjour Monsieur Allez ! C'est à vous !

- Non! C'est pour moi lance Mumu.

-C'est pour vous ?????

- Bon.

Dans la chambre ou on lui demande de revêtir la chemise traditionnelle elle se change.

Arrive un ambulancier ou aide ...ou...autrel qui vient la chercher.:

- Couchez-vous..

-Quoi? 

- Il faut que je vous enmène dans le lit!

-Ah! Mais non ! Je vais pas me coucher regarder moi, je peux marcher....

- C'est obligatoire! Déjà que l'on vous a cherché partout avant de vous trouver...- Vous m'avez cherchée où 

- Dans la salle d'attente...

- Vous 'avez pas eu l'idée de regarder à côté où il y a la machine à café..

- Si, on a appelé 

-Il fallait avancer à la porte qui donne dehors! On prenait l'air! 

-Oh ! Alors ...si vous allez dans la voiture .....

Tout ça sur le ton de la plaisanterie.

-Attendez, je vais voir si je peux vous emener sur vos pieds.

Il revient:

-Désolé, vous devez au moins être dans un fauteuil! C'est obligatoire!

Et les voilà partis dans les couloirs. Il pousse le fauteuil avec   "douceur".

Mumu :

- Ç'est encore au 80 chez vous ? Je sens que vous allez prendre ma place et que je vais conduire !

- Alors vous! Qu'est-ce que ce serait bien si on n'avait que des malades comme vous!

Mais....Je ne suis pas malade !

Elle avait raison ! Mais...Elle était pressé de repartir. C'était le dernier jour de travail de Pascal et ils avaient prévu de partir sur le lac !

 

 Oups! J'allais oublier:

Le 20 arrivent nos guadeloupeens avec 2 chiens et un chat.....ils vont devoir aller chez les parents du garçons en attendant que Jordan ait ses clés pour laisser la place à côté !

 

Posté par emiliacelina à 19:51 - Commentaires [6] - Permalien [#]
09 août 2019

Comme promis à Ambre Neige

Comme promis je joue le jeu aussi chez Ambre....Avec retard....mais ne dit--on pas que vaut mieux vaut tard que jamais....  Enfin....j'essaye....

 

Quatre emplois que vous avez occupes dans votre vie:

Prepareuse en chaussures.....  Ça fait mieux que de dire ouvrière dans une usine de chaussures durant dix ans !

Puis épouse...épouse...  ôtez moi d'un doute : c'est bien un emploi non ?

Puis maman  maman. maman.... et je me demande pourquoi  cet emploi ne me donne pas encore droit à la retraite....

Si je donne le détail..... Ç a fait beaucoup plus de quatre emplois!!!!!

Quatre films que vous regarderiez encore et encore

Heuu.....  Autant en emporte le vent

La famille Bélier

Bambi

Etc...etc....

Mais pour que je re-re- regarde un film il faut que je l'ai vu i y a tres tres tres longemps ! 

 

Quatre lieux où vous êtes allée en vacances

Chez ma tante pour les vacances scolaires

En charentes pour nos premieres vacances de couple  (a Beaulieu sur Sonnette)

Dans les Pyrénées dans un chalet avec nos enfants  encore petits 

À Soulac dans le mobil home du centre équestre ou travaille le fiston ....

 

Quatre endroits où vous avez vécu

 

Chez mes parents a Bordeaux  quartier St Augustin où  je suis née et où  j'ai vécu cinq ans après notre mariage....

À Bordeaux quartier des Chartons près du jardin public

Dans notre première maison à nous au Haillan

Dans notre seconde maison (Après avoir vendu la premiere) nous y manqiuons de place car ma mère était venue vivre avec nous et que j'avais recueilli ma petite nièce après le décès de ma belle soeur.  A St Medard en Jalles

Et enfin dans notre maison actuelle a Arsac  ..( Après avoir vendue la seconde trop grande une fois ma mère décédée et les enfants mariés.  ..C 'est ma preferee: elle est petite, j'en ai dessine les plans et je m'y plais beaucoup face aux vignes.

.

Quatre choses que vous faites quand vous allez sur le net

Je verifie mon compte bancaire chaque matin 

Je file sur mon blog 

Je file aussi chez les copines (in) habituels....

Je fais un petit tour rapide sur facebook

Quatre endroits où vous aimeriez être en ce moment

Dans le mobil home a Soulac

Sinon pas envie d'être  ailleurs 

Qutre personnes à qui refiler le bébé

Trop tard pour çà...tout le monde a déjà  joué.....🙂🙂🙂

Posté par emiliacelina à 09:25 - Commentaires [12] - Permalien [#]
05 août 2019

devoir de lakevio.png

Ce matin, j’ai remonté mon clavier qui, vous pouvez le constater de visu, fonctionne parfaitement.
Je peux donc vous proposer avec ce clavier comme neuf, le « devoir de Lakevio du Goût ».
Cette toile de Matteo Massagrande me rappelle quelque chose.

.......   Bon! ....Je vais essayer de jouer ....elle est sympa cette image... mais, honêttement rentrant de Soulac vers 18 heures ((pour cause de fatigue de mon cher et tendre) ....l'air  vivifiant nous a laissé avachis sur le canapé jusqu'à ....y a pas longtemps!  

Alors, l'inspiration !   Mais par respect envers la peine que tu te donnes ,.... j'essai....

 

Le canapé abandonné!

 

Au fond de l'mpasse, devant ce grand portail de bois délabré, il pose le pied à terre afin ce que je descende du porte bagage du vieux vélo grinçant sur lequel j'étais assise.mes bras entourant sa taille et la joue apuyée avec bonheur sur son dos.  

Logiquement , puisque je suis assise "en amazone'"je dois descendre avec légèreté ( bien que les fesses légèrement andolories) du côté gauche, sauf, qu'il ne trouve rien de mieux (peut-être perturbé par l'effort fourni pour emmener à bon port mes 47 kilos)   .... ou bien , peut-être pensant à autre chose.....(on se demande bien à quoi ?! ....il penche son vélo pour me faciliter la descente ....du côté droit! 

Ce qui me vaut la plus belle culbute de ma vie !    

Le sol est dur ... j'ai mal .... mais je me  releve d'un seul bond rabaissant ma jupe d'un geste vif : "Ça va! C'est rien ai-je dit dignement !"

Il a laissé sa "monture " là où il l'a lachée pour se précipiter me  relever .... rassuré  il pose son bras sur mes épaules et m' entraîne doucement : un pas, un baiser..un pas, un baiser...  etc....jusque dans  la vieille imprimerie désaffectée où....

croyez -moi où pas, se trouve dans l'ancien bureau , comme par hasard.... un  canapé oublié.... auquel nous allons rendre de nombreuses visites ... c'est si triste un canapé abandonné...  il  faut bien lui redonner vie ! 

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [22] - Permalien [#]