Mumu rentre de Guadeloupe mercredi......... avec le zika !

Beaucoup plus inquiétant à mon avis,quoique, soi-disant passé le premier trmestre de grossesse,il n'y a plus de risque, Marine l' a chopé aussi !

Inutile de vous dire combien je me tracasse! 

Pour me changer les idées je vais tenter de me concentrer sur le devoir de Lakévio .

 Elle est bien sympthique cette maison, et comme toute maison, elle a sa propre histoire.....

 Vais -je la voir gaïe ... triste?  Pleine de vie .... ou abandonnée ? 

Pourquoi pas , un peu des deux !

 

109613337

 

 Enfin, les iris ont fleuri et donné aux abords de la  rivière le même colori jaune que les murs de ma façade. Tout au moins une partie de la façade. Les autres murs ont piqué aux reflets du ciel dans l'eau tranquille son bleu lumineux.

Le printemps s'annonce avec vigueur. 

Je sens que je me réveille de mon long sommeil hivernal. Pâques ne doit pas être bien loin. 

La nature s'éveille et j'en fais de même. Je recommence à respirer avec plus de facilité en espérant que la famille bruyante et joyeusement agitée va débouler à l'intérieur pour se jeter sur les fenêtres et ouvrir dans un grand fracas les volets laissant entrer l'air frais et le solei!

L'hiver a été long, et froid, et triste, et silencieux, hormis le bruit de la pluie et du vent dans les arbres alentours  frappant mes volets clos.

Je me suis tranquillement laissé aller à l'endormissement général que prône la nature par son exemple.

Ils sont partis comme tous les ans dès la seconde semaine de septembre.Les enfants, frères sœurs et cousins qui se retrouvent tous les ans le temps des  vacances scolaires.

Finis les cris, les jeux, les portes qui claquent, les cavalcades dans les escaliers, les rires, les pleurs parfois, les odeurs de confitures , la fumée du barbecue lors des grillades, les bouquets de fleurs odorantes et les réprimandes des parents qui peinent à canaliser l'ardeur de ce petit monde!

Ils sont partis, mais ne m'ont pas plongée dans l'obscurité. 

Papi et Mamie sont restés tant que la température l'a permis. Pour eux , pas de rentrée des classes!

Ce sont eux qui ont eu le coup de cœur pour cet endroit idyllique alors qu'ils étaient jeunes mariés. Ils ont pensé avec amour chaque pièce, coins et recoins de ma "personne" oserai-je dire!

La jeunesse partie, je retrouve le calme et la paix qui les ont séduits jeunes. Ce sont eux qui prennent soins de moi, m'entretiennent et soignent mes "rides" ! 

Lorsqu'ils regagnent la ville à leur tour, je suis prête à m'endormir de nouveau. Dans l'obscurité des volets soigneusement clos. Les compteurs d'eau, électricité, gaz, fermés.

Eh! Oui! N'allez pas croire que je sois une vieille bicoque sans confort! J'ai tout!  Même le téléphone! 

C'est pourquoi, les enfants, bien que bientôt adolescents, ne rechignent pas à venir me voir! Je suis spacieuse, ils vont pouvoir amener leurs copains aux prochaines vacances ! Il y a de la place ! Ils ont même parlé de camper dehors , rêvant déjà de liberté !

Je sais bien que c'est pour échapper aux regards des parents !  Marcher et chahuter dans l'herbe ne fait aucun bruit, marcher sur mon plancher lorsque la maisonnée s'endort est bien plus difficile parce-que mon plancher grince ! Que voulez-vous, je ne rajeuni pas moi non plus.

Pâques me ramène , en éclaireurs, Papi et Mami. 

Ils vont me réveiller en douceur..... avant que le cavalerie ne débarque ........

J'entends un bruit de moteur... les voilà... vite s'il vous plaît... j'ai furieusement besoin d'air!