10 février 2016

Demain.... je me bouge !

 J'ai suivi vos conseils !!  Mon plus gros travail toute la semaine a été de lire !

Enfin, disons que j'ai organisé mon emploi du temps ; un peu d'activité le matin,il faut quand-même que je marche (conseil du toubib ) donc, un peu de ménage, il doit savoir que  je ne risque pas d'abuser c'est encore assez sensible. En plus quatre fois par jour je dois mettre de la glace durant 15 à 20 minutes.

Lundi, nous sommes allés faire les courses, j'ai fait le plein ....  de tout ! Résultat : je l'ai un peu payé au niveau "mal"! et au niveau engueulade de Mumu à qui j'avais dit que je n'avais besoin de rien ! Je précise engueulade "gentille" !!!!

Mais je ne regrette pas : voir un homme qui n'a JAMAIS fait les courses en grandes surface le faire ppour la première fois, ça vaut son pesant d'or! Le pauvre, je l'ai fait tourner en "bourrique" !!!!

 SANY0003-003

Et puis, le reste de la journée, canapé, lecture... lecture...lecture! Ceux-là sont lus.

Robert, du coup, fait de même! Il a commencé  à lire; "Papillon"que Lydie lui a offert pour Noël. Il a l'air d'accrocher à l'histoire. Je l'avais lu il y a pfffff  bien longtemps (comme dirait le Goût) !

Du coup, l'après-midi, chez nous, en ce moment, on entendrait une mouche voler (s'il y en avait) !

Je ne pensais pas que ça allait être sensible aussi longtemps! Mais, bon ! C'est quand-même supportable . J'ai beaucoup plus souffert lorsque je m'étais trouvée coincée au lit durant un mois pour cause de sciatique !

Je ne peux pas encore conduire !

Les hématomes sont en train d'apparaître! Les piqûres sont terminées.

Demain, ......je me bouge ..... dans la maison !

 

Posté par emiliacelina à 20:04 - Commentaires [28] - Permalien [#]

07 février 2016

Liberté... indépendance ...

 Mais ... qu'est-ce-qu'il peut m'agacer   avec son cigare qui empeste, ses lorgnons, et sa moustache qui aurait bien besoin des soins d'un bon barbier !

J'ai besoin d'être tranquille ... De réfléchir à cette nouvelle vie qui s'offre à moi! Et je n'ai certe pas besoin d'être importunée par un mal élevé, qui, en plus semble être assez âgé pour pouvoir être mon père!

S'il imagine que ma jeunesse fait de moi une proie facile.... il va bientôt se rendre compte de son erreur !!

Lorsque le train aura démarré, je lui donne cinq minutes, pas une de plus, pour que je l'envoie sèchement promener en lui conseillant de regagner sa place ... et d'y rester !

108858382[1]

Puis,je l'ignorerai et me plongerai dans mes pensées en laissant  mon regard errer à travers la vitre du wagon, sur le paysage qui défile à chaque tour de roue du train .

Mes pensées emplissent mon esprit.

J'ai quitté , ce matin, le couvent "des sœurs de la providence" où j'ai grandi après le décès de ma mère. Je n'ai jamais connu mon père. C'est pour cette raison , que ,n'ayant pas de famille pouvant accueillir une petite fille de huit ans, j'ai eu la chance d'être recueilie par la révérente Mère Adélaïde.

Losque je lui adressais la parole, comme les sœurs du couvent, j'ai du l'appeler : Ma Mère. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, je l'ai fait sans aucun problème, car cette sainte femme m'a prise sous son aile avec bienveillance.

Elle a décidé que je devais être "armée" pour me faire une place dans la société. Une orpheline , qui n'a pas assez la foi et un peu trop rebelle,pour souhaiter entrer dans la vie religieuse , se devait d'avoir une bonne éducation et une bonne instruction, au moment de quitter le couvent.

Je lui serai éternellement reconnaissante.

Je suis donc, depuis peu : institutrice. J'ai obtenu mon diplôme le mois dernier.

Les sœurs de la congrégation m'ont confectionné un trousseau que pourrait envier une jeune fille "bien née",et ce magnifique sac de voyage brodé par leurs soins.

La mère supérieure m'a proposé une place d'institutrice dans une riche famille pour m'occuper de deux enfants .

J'ai plutôt choisi la place d'institutrice proposée par un petit village défavorisé dans l'arrière pays. Je n'aurai qu'une seule classe de huit élèves tous niveaux confondus. Je bénéfierai d'un petit logement et d'une totale liberté d'action. Mon seul devoir étant de conduire ces enfants de paysans jusqu'au certificat d'études.

Je ne serai au service que de mes élèves !

Je vais m'y employer de tout mon cœur et faire mon possible pour ouvrir leurs jeunes esprits au maximum, en me rappelant et mettant en pratique tous les conseils de la mère supérieure.

Je roule donc vers une vie nouvelle  et je ne peux m'empêcher de frissonner à l'idée de la liberté qui m'attend!

Liberté... indépendance.... des mots qui m'ont tant fait rêver !

Alors, si ce Monsieur croit qu'il va m'impressionner avec son baratin....  il se trompe lourdement !

 

 

Posté par emiliacelina à 20:09 - Commentaires [21] - Permalien [#]

L'inspiration va venir ....

La semaine s'est étirée ...  lentement !

Côté genou, je dirai que ça peut aller. Bien sûr c'est encore sensible et pas mal enflé, mais je marche ! Je dirai même que tout bien réfléchi, j'ai presque un peu moins mal qu'avant l'intervention.Le 26 prochain , le chirurgien décidera si l'on peut me faire une infiltration. Je n'ose pas encore prendre la voiture, mais je ne vais pas tarder à faire un essai !

Par contre, et c'est bien plus gênant, il semble que les suites de l'anesthésie (pourtant courte :1/2 heure) m'ont complètemet fichue en l'air. Pas le lendemain de l'opération où je me sentais plutôt bien mais deux jours plus tard.J'ai passé mon temps à : mal dormir la nuit , me réveillant toutes les heures et somnolant durant la journée, incapable de suivre un film sans m'endormir! Ce n'est pas douloureux, mais je n'aime pas me sentir "vaseuse"!

Ce matin, je me sens mieux,  

Alors, me voici sur mon blog !

Vous remarquerez que j'ai quand-même eu la force de venir vous lire chaque jour!  Pour ne pas que je  le fasse, il aurait fallu, que je sois, au moins, dans le coma !

Non, j'étais juste fatiguée ce qu'il faut pour me faire servir ! Et j'ai apprécié !!!

Mumu vient d'aller me faire deux petites courses; un mille feuilles pour moi, une religieuse au chocolat pour Robert , un citron et une douzaine d'huitres pour Robert et bien sûr du pain frais!

Je ne sais pas où notre petit Proxi se procure ses pâtisseries , mais elles sont délicieuses! C'est notre dessert du dimanche !

Demain, nous allons faire quelques courses, le frigo est vide ! Robert va m'y emmener, il va être perdu dans le Le...erc! 

Avec le congélateur et mes conserves, nous avons eu suffisament pour passer la semaine! J'avais prévu !  Du coup, j'ai même fait des économies  tout compte fait !

Je le connais, il va vouloir que l'on passe à la caisse au bout de cinq minutes!

J'ai vu le tableau de Lakevio hier, au premier abord ... pas la moindre idée ,......   pourtant.... ça devrait m'inspirer : une jeune-fille, un train, un dragueur.....

... mais l'inspiration va venir !!!! 

dimanche_011[1]

Posté par emiliacelina à 11:04 - Commentaires [3] - Permalien [#]
02 février 2016

Ma copie...

 

Je suis la dernière à remettre ma copie ?

je vais devoir demander à mon chirurgien de me faire un mot d'excuses !

187968274[1]

Je viens de coucher mon amour de petite fille, Amandine.  Il est un peut tôt mais je préfère qu'elle soit endormie avant que mon mari n'arrive.

J'ai préparé le repas mis la table et j'espionne de derrières les persiennes la rue qui serait  déserte sans la présence de la boulangère et de l'épicière qui ont leurs boutiques  en face de chez nous.

J'aurai pu au lieu d'une douce berceuse pour endormir mon enfant lui murmurer la chanson qui trotte dans ma tête :

"Ma douce poupée, oh! Fillette aimée

Quand ce soir, papa va rentrer,

S'il est en colère, il faudra se taire!

Ne rien faire pour le contrarier!

Ton père, ma mignonne,quand il déraisonne,

Ne sais pas ce qu'il nous fait pleurer!"

J'aurai pu, oui! Parce-que ces mots sont ceux que je retiens chaque soir , préférant la coucher plus tôt, ignorant ce que sera l'humeur de son père.

Il arrive, je l'apperçois au  bout de la rue. J'attends qu'il se rapproche épiant sa démarche. Son pas, qui pour tout le monde semble assuré, ne me trompe pas.

Il porte un beau costume, une canne à pommeau d'argent et une sacoche.

En passant devant la boulangère et l'épicière  il soulève poliement son chapeau pour les saluer. Elles lui répondent avec un grand sourire. C'est vrai qu'il est bel homme et qu'il le sait!

Je vois bien que les femmes le regarde d'un air gourmant gloussant sottement lorsqu'il les salue !

Pourtant, que dirait-elles si elles voyaient l'intérieur de son supposé porte documents? Que les dossiers qu'il est censé ramener de son travail, ne sont en fait qu'une bouteille d'absinthe qu'il achète chaque soir dans une épicerie loin de chez nous.L'ayant déjà ouverte en cachette et la buvant jusqu'à la dernière goutte, une fois notre porte franchie, avant de s'avachir dans son fauteuil .

Parfois, il ne fait que s'endormir mais parfois il est à la recherche du petit détail, même insignifiant qui provoque sa colère injustifiée.

J'épargne ma petite fille au maximun,car les moments où il est à jeun, même s'ils sont rares font qu'elle adore son père car il sait, alors,  être charmant!

Pourtant, je me le suis juré: si un jour  la situation vient à empirer, je prendrai ma petite et je le quitterai!

D'ailleurs, même en y réfléchissant, un jour...... c'est sûr....... je partirai.... mais pas sans mon enfant !

Il me faut y réfléchir, la journée, à jeun, il trompe si bien son monde , qu'il pourrait tenter de me l'enlever !

C'est ce qui me  retiens! ....Mais il ignore que sur l'argent du ménage ... tranquillement je me constitue un petit pécule en prévision!

 

 

 

Posté par emiliacelina à 15:19 - Commentaires [20] - Permalien [#]

Voilà! C'est fait ......

Un petit mot pendant que je ose la glace sur mon genou. (4 fois par jour) ça pique mais c'est suppotablle.

Rien journée un peu longue. Ça me faisait bizarre de voir Robert jouer le garde malade ! Je serai partie au bloc pour me faire amputer , ce n'aurait pas été pire à voir son regard!

Pas de commentaire sur l'itervention... rien senti..... dormi du sommeil du juste !

Ensuite , qquand-même, j'avais lu sur internet certains qui avait été opéré dire qu'ils étaient reparti tranquille et n'avait pas souffert ! Pas moi! Je suis repartie à la voiture en fauteui roulant. Puis accrochée au bras de Robert comme une naufagée à son radeau !

Nous avons compris pourquoi lorsque le chirurgien est venu nous voir le soir. Il a truvé beaucoup plus de dégats que prévu.Nouveau RV dans trois semaine pour envisager une infiltratio de ....??  je ne me rappelle plus ! Il y a une chance sur deux pour que ça marche sinon se sera la pose d'une prothèse, mais pas avant un an et demi !

Je lui demanderai pourquoi il ne l"a pas fait directement ! Çe serait fait !

Aujourd'hui, ce sera piqûre (tous les jours) et pansements tous les deux jours. mais côté marche déjà beaucoup de progrès, je peux me déplacer avec la canne ou en m'appuyant aux meubles..

Voilà pour aujourd'hui; le quart d'heure de glace est fini.

Je vais voir comment je vais me débrouiller pour la douche . En principe iterdite mais une infirmière m'a dit de me saucissonner le genou de filmp alimentaire et de faire vite.

 

.

Posté par emiliacelina à 10:31 - Commentaires [8] - Permalien [#]

01 février 2016

Premier Fevrier !

 Ma plante qui reste dehors tout l'été et que j'ai rentrée juste avant le peu de froid que nous ayons  eu cette année, n'avait donc que quelques branches et quatre feuilles qui se battent en duel!

Une fois rentrée elle s'est mise à fabriquer quantité de boutons qui n'en finissent pas de fleurir à tour de rôle!

J'ai compté : il reste encore presque une vingtaine de boutons à éclore!

Les fleurs sont belles, mais sans feuilles et sur des tiges que je croyais mortes !

SANY0002SANY0008

SANY0003

Mais, bon, une fleur est toujours un plaisir pour les yeux. Alors lorsque l'on est à la fin du mois de janvier et que dans le même pôt il y a des fleurs de trois couleurs différentes, c'est quand-même bien agréable !

Demain, celà m'étonnerai que je vienne piannoter! Je suis trèèèèès réceptive à ....... l'anesthésie!  En principe, même réveillée assez vite ( pour rentrer chez moi!) il y a de grandes chances pour que roupille encore une fois à la maison !!!

Donc, comme chaque premier de chaque mois, je tourne une page du calendrier que Lydie m'a offert à Noël.  Enfin, c'est juste la deuxième fois!

Et cette fois, c'est une photo qui date de trois ans . J'ai bien blanchi depuis,! Et la jolie brune qui me tient dans ses bras est ma petite-fille : notre "guadeloupéenne" . D'ailleurs, sur la case du 8 figure son nom :  ce sera son anniversaire .Deux ans déjà que le couple nous a plaqué ! Nous et notre hiver brumeux !

SANY0005

Aujourd'hui , sur Facebook, elle nous annonce qu'ils viennent d'avoir un tremblement de terre . Court, mais sévère !

Du coup, la Guadeloupe a moins d'attrait ... à part, bien sûr, pour des vacances!  Mais, pas pour nous!

Imaginez que Robert se fasse piquer par leur sacré moustique !

On serait vraiment dans la mer....panade !!!!

 

 

 

SANY0003

 

Posté par emiliacelina à 08:15 - Commentaires [16] - Permalien [#]
30 janvier 2016

Vous vous rappelez ???

 

Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais ily a .....  un bon bout de temps.... je vous avais parlé de mon désir de retrouver une amie d'enfance.

Nous sommes nées à six jours d'intervalle et avons grandi en voisine jusqu'à .... environ nos vingt ans. Puis, après une ou deux rencontres dues au hasard, nous nous sommes perdues de vues.

J'ai tout essayé, Facebook, internet, une visite à son ancien domicile pour questionner les voisins. qui n'ont rien pu m'apprendre de plus  la maison ayant été vendue. 

J'espérais réussir à obtenir son nom d'épouse , car,évidemment mes recherches  n'ont pas abouties vu que je n'avais que son nom de jeune fille.

Puis j'ai lu sur internet que l'on pouvait obtenir un extrait de naissance (sans filiation) de n'importe qui  (même de personnes n'ayant aucun lie de parenté avec nous).J'ai donc décidé de téléphoner à la mairie de son lieu de naissance pour savoir si c'était réellement possible.

C'est ainsi que sur un seul coup de téléphonne , j'ai, à ma grande surprise, obtenu son nom actuel et la ville de son domicile.

Ce fut d'une extrême facilité ensuite de trouver sur les pages blanches son numéro de téléphone .

J'étais contente, mais j'ai quand-même attendu deux jours avant de me décider (un petit peu poussée par de judicieux conseils amis) à l'appeler.

Allait-elle apprécier mon coup de fil ? Tant d'années se sont écoulées.....

Eh bien ! J'ai bien fait ! Je crois que le plaisir a été réciproque !

Notre conversation a duré .... assez longtemps! Sans problème !

Nous voici amies sur facebook, nos coordonnées inernet échangées , la promesse de se retéléphoner , puis de se voir lorsque j'aurai récupéré de mon opération.

 

 

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 16:43 - Commentaires [28] - Permalien [#]
28 janvier 2016

Pas de soucis ... j'ai les voisins

Ce soir, comme souvent le jeudi soir , Robert est allé voir Louis durant son entraînement de boxe.

Ce soir, également, Marie était à côté pour faire une permanente à Mumu. Enfin, pas vraiment une permanente, juste s'exercer à en faire une, mais sans utiliser le vrai produit. Mumu veut bien lui prêter souvent sa tête pour qu'elle puisse acquérir de la vitesse d'exécution pour la pose des rouleaux et papiers, mais sa gentillesse ne va pas jusqu'à se retrouver frisée comme un mouton. Marie utilise juste de l'eau.

Donc, Marie a mangé à côté et Louis est revenu avec son grand-père manger avec nous.

Louis a été sélectionné pour aller disputer prochaiement un "combat" contre les petits boxeurs de la commune voisines. Ils sont 6 a être choisis parmi les 25 inscrits. Je ne sais pas exactemet quand, mais j'espère faire des photos!!!!

Hier, j'avais RV avec l'anesthésiste. Je pensais que pour mon genou je n' 'aurai droit qu'à une anesthésie locale, mais non, se sera une générale. J'ai dû passer un électrocardiogramme. J'ai donc passé ma demie journée de service en service avec toujours le chéquier à la main! Heureusement nous avons une très bonne mutuelle! RV est pris pour lundi !

Ce matin, c'était le RV à l'hôpital pour Robert. Pas de soucis , il y a bien quelques anomalies mais , le médecin préfère que ce soit dans ce sens que l'inverse. (un foie devenu un peu gros, mais c'est préférable à un trop petit) c'était ça qui m'inquiétait un peu à l'échoraphie. Le reste est à l'avenant, : les résultats en gras (supposée être anormaux) ne doivent pas être interprétés de la même façon que pour un foie normal. Bref !!! Les examens seront à recommencer seulement dans 5 mois ! Fin juin ! Nous sommes rassurés pour le moment !

Demain je vais aller faire le plein de courses alimentaires parce-que je ne sais pas si je pourrai me trimballer facilement durant la semaine prochaine. Il parait que oui, mais il faudra que je mette de la glace 3 ou 4 fois par jour sur mon genou et que j'utilise une canne quelque temps!

Je ne suis pas inquiète, même si Robert est archi-nul pour faire les courses ............  j'ai de très bons  voisins !!!!!!

 

 

Posté par emiliacelina à 23:09 - Commentaires [20] - Permalien [#]
25 janvier 2016

Une image ... une autre histoire !

Après avoir lu vos copies , quelle idée pour écrire la mienne ?

1035196568[1]

- Robe blanche :

- Attends moi, où vas-tu ma chérie? Laisse moi t'abriter de la pluie et te raccompagner chez toi , un instant!

Je t'en prie, écoute moi, il faut aller te changer  et t'habiller plus chaudement , puis nous reviendrons !

-Robe rouge :

- Mon dieu ! Mon dieu! Pourquoi ont-ils  pris la mer  aujourd'hui?

Robe blanche:

- La tempête n'était pas annoncée, ils ne pouvaient  pas savoir que les vents allaient tourner !

Robe rouge :

- J'avais un pressentiment, lorsque j'ai entendu la sirène signalant un bâteau en perdition, j'ai immédiatement su que c'était le sien ! Je suis partie au port sans prendre le temps de mettre ciré et bottes !

Robe blanche :

- C'est normal, j'ai fait pareil, regarde, je ne me suis même pas chaussée, je savais mon frère en mer . Tu vas boire quelque chose de chaud, te changer, puis nous reviendrons sur le port. Regarde tout le monde s'y rend aussi pour prier avec nous que la tempête cesse. Les sauveteurs vont prendre la mer.  Ils connaissent leur métier!

Robe rouge :

oui... mais ...

Robe blanche :

- il n'y a pas de mais! Je reste avec toi, il faut que la première personne qu'il voit sur le port... ce soit toi ! Tu es femme de marin, ne l'oublie pas ! Tu dois avoir confiance .

Robe rouge :

- Tu as raison, mais reste avec moi s'il te plaît, c'est plus fort que moi, j'ai peur !

Dépêchons nous, sur le port, j'ai l'impression d'être plus près de Lui !

Robe blanche :

 Courrons ! Il ne s'agit pas que tu prennes froid, il aura besoin d'une épouse en forme pour le réchauffer lorsqu'il regagnera le port , tu auras mieux à  faire que d'éternuer , comment feras-tu pour l'embrasser sinon ?

 

 

 

Posté par emiliacelina à 22:05 - Commentaires [23] - Permalien [#]

Il suffit de le vouloir.....

 

Beaucoup sont des lectrices  qui connaissent même souvent des informations sur l'auteur . Beaucoup aussi ont de solides bases littéraires et connaissent bien les classiques., ce qui fait d'elles (lui) des critiques que je dirai "averti(ies)!

Ce n' est pas mon cas. Si j'ai toujours aimé beaucoup lire, je n'ai pas fait d'études secondaires. Celà limite tout de même mes connaissances en la matière. Je peux donner mon avis ... sans engagement!  

Lorsque j'entame la lecture d'un livre, que généralement , j'ai choisi en lisant le résumé du derrière de couverture, si le début ne me plaît pas trop, j'insiste un peu afin de rentrer mieux dans le vif de l'histoire, mais si je n'accroche toujours pas : je dis , ça me "gonfle," (si, si, je pense çà) et je laisse tomber non sans avoir vérifié les dernières pages par curiosité. Parfois, je remonte même les pages, de quelques unes en quelques unes, et, parfois , je fini  presque de lire le livre à l'envers!

Oui! Je sais! C'est idiot, mais  ce n'est pas souvent! Je dirai même rarement, mais .... ça m'est arrivé !

Ce qui m'embête lorsque je commence un livre qui , par contre , me plaît bien, c'est qu'il faut que je le dévore rapidement. Je le fais suivre dans toutes les pièces de la maison. De la cuisine en attendant que les pâtes cuisent : hop! quelques pages , et on se retrouve avec avec des nouilles façon colle ou, avec le lait de la purée qui déborde allègrement, ou bien dans la chambre  où je m'assied un instant au bord du lit et je me rend compte qu'il est l'heure de préparer le repas et que le lit n'est toujours pas fait.... où..lorsque je vais chercher Marie au salon et que je l'attend dans la voiture ,ou....jusque dans les toilettes!

Plus (rarement quand-même,) il m'arrive , quand il reste juste quatre ou cinq pages, de les finir à table, pendant que Robert mange en regardant la télé. Ça, ce n'est pas souvent, seulement lorsque je suis trop impatiente de savoir la fin de l'histoire quand je ne l'ai pas devinée avant. Dans ce cas c'est que le livre est, pour moi... un bon livre !Dans ce cas, je fais mon "chiqué" à Robert : (c'est ce qu'il dit) ! :

- Ça ne te fais rien si je fini mon histoire, je n'en ai que pour cinq minutes ?

Tout ce "baratin" me vient à l'esprit , suite à le demande de blogueuses qui me demande mon avis sur "Le vieux qui voulait changer de vie".

En résumé , j'ai plutôt bien aîmé.

Les premières pages m'ont bien plu. Au bout d'un moment, j'ai trouvé la suite un peu lassante, mais j'ai continué ... et j'ai bien fait. Ce vieux est attendrissant et amusant. J'imaginais une aide ménagère qui allait lui redonner le goût de vivre et remplacerait quasiment une fille pour le viel homme.

Tout ce que je peux dire que ce n'est pas ça...... enfin pas tout à fait !

Ce n'est pas un conte de fée.

Voici le derrière de couverture :

"Frank Derrick a 81 ans. Le jour de son anniversaire, le vieux grincheux se fait renverser par le camion du laitier et se retrouve immobilisé chez lui. Déjà que la vie n'était pas très drôle avant son accident.... Depuuis, il n'a plus rien à faire et ses journées semblent une éternité.

Jusqu'au jour ou une bouffée d'air frais entre dans sa vie sous la forme généreuse de Kelly, jeune aide à domicile. Avec sa petite voioture bleue su'elle conduit comme un chauffard, c'est un vrai tourbillon de joie. Elle rit même aux blagues de Frank, c'est dire!

Au fil des jours, Kelly va changer la vie trop banale de Frank en quelque chose d'extraordinaire. Grâce à elle, le vieux bonhomme se souvient qu'il y a un monde au-delà des murs de son appartement et que la vie lui appartient .Il suffit de le vouloir."

 En résumé , ma critique d'un livre se cantonne à un : J'aime ou Je n'aime pas !

 

 

 

Posté par emiliacelina à 12:54 - Commentaires [13] - Permalien [#]