31 juillet 2017

En plus elle est soigneuse!

 

 

116398652

 

Qu'est-ce que l'on doit être beaux!  Ces dames ne peuvent pas passer devant nous sans s'arrêter devant la vitrine!

C'est rigolo de voir leurs petits  manèges : Elles passent , l'air pressées puis l'œil accroché par nôtre beauté elle s'arrêtent brusquement et font quatre pas en arrière pour nous admirer et en baver d'envie.

Certaines nous font pitié. Ce sont celles qui cherchent  l'étiquette et poussent un long soupir de déception  en lisant le prix inscrit sur celle-ci! Elle repartent à regret en nous gratifiant d'un regard désolé comme si c'était de notre faute si elles n'ont pas les moyens de s'offrir un sac de grande marque ! Nous sommes persuadés que quelques unes se sont ainsi fait au moins un torticolis!

 Sac noir :

- De toutes façons , c'est beaucoup mieux, je ne me vois pas trimballé au bras droit  d'une simple  ménagère alors que de l'autre elle porte un simple cabas rempli de légumes! Pour peu que ledit cabas soit plein elle serait bien capable de me remplir de certaines petites choses telles que ....  je ne sais pas moi, .... un citron, des bonbons, six œufs (quelle horreur !) .... ou tenez, encore pire , un de ces trucs immonde pour parfumer les toilettes .....(moi qui mérite au moins du Guerlin ou du Chanel)  rien que d'y penser ... je frémis!  Qu'elles passent leurs chemins, je mérite mieux: le noir est tellement : distingué !

Sac ocre :

- Arrêêête ! Tu vas me faire avoir des cauchemars! Tu as de ces idées parfois, vraiment !

Pourtant, je ne peux pas te donner complètement tort. Parce-que, vois-tu, pour moi, il y a encore pire  Je ne voudrai surtout pas être acheté par un mari amoureux et petit fonctionnaire, qui voulant faire un cadeau à son épouse a travaillé en cachette en dehors de ses heures de bureau  pour m'offrir .... je ne sais pas trop... disons...là l'occasion de la fête des mères! Tu imagines, une gentille  (je ne dis pas le contraire, j'ai du cœur quand-même!) maman de trois enfants qui me reluque depuis 15 jours mais à pensé avec justesse et regrets que l'achat ne serait pas raisonnable!  

Je me retrouverai en deux coup de cuillère à pot envahi de sucettes baveuses, de doudous, de petits joujoux, de kleenex ou de lingettes (au cas où l'un des marmots  baverait) et... Non! Surtout pas çà : peut-être même d'une couche de rechange! Rien qu'à cette idée, j'aimerai bien que l'on ajoute un petit zéro sur mon étiquette, ça pourrait être dissuasif. Je serai plus tranquille!

Ce serait même rendre un service à ce mari sans jugeotte!

Sac rouge

Vous devriez avor honte de parler ainsi ! Je ne suis pas du tout d'accord: nous ne sommes que des sacs. De qualité, je veux bien l'admettre, mais pas sertis de pierres précieuses quand-même !

Personnellement, j'espère être acheté par quelqu'un (une) qui sera ravi soit de l'offrir, soit de  l'assortir à une toilette spéciale même si elle ne sort pas de chez un grand couturier!

J'espère qu'elle prendra longtemps soin de moi  et ne m' oubliera pas dans son placard, inutile, une fois le plaisir de la nouveauté  passé. J'aimerai que son manque de moyens, mais son goût des belles choses fassent qu'elle préfère mettre le prix dans mon achat plutôt que d'avoir plusieurs sacs à trois francs six sous de basse qualité!

Tiens!  Une jolie brunette est en ce moment devant moi  et un monsieur vient de rejoindre. Un peu âgé le monsieur à mon avis... peut-être son père! Ah! Non! A la façon dont il la regarde et lui passe la main dans le dos ... peut-être pas !

Elle fait un signe vers nous et ... ils entrent dans la boutique. Qui va être l'heureux élu ?

La vendeuse me saisit... me présente à la charmante jeune femme ... Dieu qu'elle sent bon ! Qu'elle a un joli rire cristallin, qu'elle me manipule avec douceur et que ses yeux brillent d'envie!

C'est fait! Me voici emballé et remis à "Chérie" ( c'est ainsi que le monsieur occupé à signer le chèque l'a appelée !

Et nous sommes partis.

Au passage, j'ai jeté un regard au sac noir et au sac ocre. Je leur souhaite de rester en vitrine husqu'au moment des soldes! Leurs prix seront fortement diminués et les acheteuses (eurs) qu'ils dénigraient méchamment pourront se les offrir!

 Ils ne méritent pas mieux! 

En ce qui me concerne elle pourra me remplir de tout ce qu'elle voudra, ce qu'elle s'empresse de faire sitôt installée dans la luxueuse voiture du monsieur : bâton de rouge à lèvres, poudrier, parfum, mouchoirs délicats, stylo et carnet de rendez-vous, ...  Ah! Oui ! Aussi, vous savez ses trucs ronds et transparents qui se déroulent et que certains appellent des pré...preéé.. préservatifs ???? 

Ça doit servir à "préserver" .... donc , en plus, elle est soigneuse !

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 10:22 - Commentaires [17] - Permalien [#]

24 juillet 2017

Maman ... viens t'asseoir auprès de moi.

Et .... un devoir ! UN ...!!!!

 

116328035

 Il est tôt. Papa et maman dorment encore.

Voilà! C'est décidé.! Je vais partir. Comme le dit Sardou dans sa chanson, "mes chers parents, je pars, je vous aime mais ... je pars"

Je devrai être contente.... en fait, je le suis, mais j'ai de la peine aussi. Ce n'est pas ça que l'on appelle être mi-figue , mi-raisin ? 

Ils sont gentils mes parents. Mon père m'adore, ma mère me chouchoute, la maison est agréable, la déco un peu vieillotte mais "chaleureuse".

Ils sont même fiers de moi et de ma réussite dans les études. Je suis trilingue. Ils pense que j'ai choisi cette filière parce-que se serait c'est un plus pour que je les aide à développer leur entreprise., puisque, un jour , j'en hériterai.

Je ne devrai pas avoir de problème quant à mon avenir, pourtant, l'air de rien, ils font des projets sur le sujet : tous les dimanches ils invitent le pharmacien avec son épouse et leur fils Victor qui veut devenir vétérinaire.

Nous habitons une petite commune bien calme, ..... bien trop calme  même à mon avis!

Victor, je l'aime bien , il est même beau garçon et l'on partage beaucoup de distractions : tennis, cinéma, internet .....  

Je sais que nos parents pensent que nous finirons par nous marier lorsqu'il aura fini ses études et qu'il s'intallera dans la petite maison qui jouxte la pharmacie.

Oui, mais, il y a un ...Mais. Et de taille ! Mon petit cœur ne fait pas boum boum lorsque je le vois!

Moi, je rêve de voyages , peut-être même d'aventures (mais pas trop quand-même)! En réfléchissant bien , je me dis que ce que je veux surtout, c'est partir et goûter à la liberté , m'assumer, être totalement indépendante.Et surtout décider par moi-même de ce que je veux faire de ma vie.

Alors voilà : j'ai répondu à une annonce . Un couple d'anglais qui a séjourné en france pour raison professionnelle  durant trois ans, regagne son pays d'origine et souhaite emmener avec eux une jeune fille au pair, capable d'aider les enfants dans leurs études. Je les ai rencontrés, les enfants aussi, nous nous sommes mis d'accord et je pars avec eux!

Je n'ai pas tenté d'en parler avec mes parents. J'ai manqué de courage! J'ai mis trop de temps à me décider pour prendre le risque de les laisser tenter de  me dissuader d'oser l'aventure!

Près du bol et du magnifique bouquet de pivoines je laisse une lettre d'explications . Je leur dis que je les aime et que je les appellerai bientôt.

J'espère qu'ils comprendront.....mais j'ai des doutes!

L'heure tourne.... pourquoi je n'arrive pas à décoller du canapé confortable , des coussins moelleux ? Je n'ose même pas poser les yeux autour de moi! Pourquoi Boby est -il venu se coucher auprès de moi, il se fait vieux et me jette des regards tellement aimants et confiants! 

Pourquoi est-ce que je me "triture " les ongles avec une envie furieuse de les ronger ?

- "Stéphanie ? Tu t'es levée bien de bonne heure ma chérie , tu vas quelque part ?"

- " Maman !!!  C'est toi ? ..... Non!!!! Attends....Laisse cette lettre et viens t'asseoir auprès demoi comme quand j'étais petite et que tu me racontais une histoire!"........ dis à papa de venir , il faut que je veous dise quelque chos.

  

 

Posté par emiliacelina à 07:00 - Commentaires [21] - Permalien [#]
21 juillet 2017

Vive la fête au Centre des Petits Chevaux

Il y a quelques temps, je vous avais promis de vous raconter notre après-midi à la fête du centre hyppique.

Chaque année, avant de commencer la pleine saison et pour fêter la fin de "l'année", le centre offre un bel après-midi à tous les adhérents du club et leurs familles. 

Les propriétaires du club  sont Agnès et Michel . Leurs filles Camille et Clémence toutes deux monitrices et titulaires du diplôme adéquat accompagnées de Sandra également monitrice forment les apprentis cavaliers ou perfectionnent ceux qui pratiquent déjà l'équitation.

Eric, surnommé" Pépé "par tous "y compris par  les adhérents,"  veille sur le centre , son entretien,  les box, les paddocks, alimente les chevaux ...et bien d'autres diverses choses.    

Bref, tout ce petit monde travaille d'arrache pieds, les propriétaires y compris !

L'année terminée une belle journée sur le thème de l'amitié, de l'amusement et du rire donne du courage pour démarrer la saison estivale qui n'est pas de tout repos, c'est le moins que l'on puisse dire!

Cette année,, le thème choisi était Les gaulois contre Les romains.

19430049_1203357559770214_3736704213570693574_n

 Nous sommes donc arrivés en début d'après-midi pour le plus grand plaisir d'Eric et Sylvie qui ne pensaient pas que Robert se sentirait assez bien pour faire le déplacement.J'avais laissé planer l'incertitude.

Nous avons été chaleureusement accueillis par tous!  

La préparation du sanglier était en cours : 

SANY0039

 

SANY0041

  Des poulets étaient prévus pour les enfants. 

La braise réchauffait l'atmosphère tout autour, malgré le vent , Robert n'a donc pas eu froid.

Pour ne pas me gâcher le plaisir de la découverte, Agnès n'a pas voulu que je participe à la préparation du spectacle. J'ai obéi ! 

Pendant que le sanglier rôtissait (il a fallu à peu près six heures) le spectacle a commencé.

Entre Eric et Michel, plus question d'amitié: c'était la guerre!

Eric est devenu : ERIX                                                         Michel est devenu  : CESAR

Ils sont arrivés sur leurs chevaux et se sont installés :

L'un sur son tonneau                                                                   l'autre sur son trône doré

erixvlcsnap-error937

 

Etant donné que la photo n'est pas "top", on ne distingue pas très bien , sur le bouclier du chef gaulois, le petit canard jaune (clin d'œil d'Agnès ) rappelant la grande passion de notre fiston !

Erix avait pour le représenter deux gauloises qui devaient relever des défis: Camille et Sandra.

César avait une seule combattante : Clémence

Je suis désolée, ma caméra m'a laissée en plan lorsque j'ai voulu plutôt filmer et je ne m'en suis pas rendue compte, elle marche mal, d'ailleurs la qualité des images laisse à désirer. Résultat, je n'ai pas de photos du déroulement des épreuves. Mais je vous assure, Camille, Cl'émence et Sandra s'en sont  donné à cœur joie! Super spectacle!

Il y a eu l'épreuve du tir à l'arc (à cheval) de la danse (et là je regrette encore plus l'absence de photos) du duel à l'épée.....

Evidemment la combattante romaine a remporté tous les défis, et malgré la flatterie et la prière  d' Erix demandant leurs grâces à César, ( la sonorisation était parfaite) celui-ci a refusé et décidé que les deux combattantes devaient être jetées au lion!

"Que l'on amène le lion a-t-il lancé , sans pitié"

 

vlcsnap-error652

Eclat de rires général lorsque le "lion" a paru, guidé par Clémence et s'est mis à pourchasser les deux perdantes qui ont courru jusqu'à n'en plus pouvoir! En plus, ce satané lion semblait avoir une prédilection pour Sandra et la coursait dès qu'elle s'arrêtait pour souffler!

 Clôture du spectacle dans l'hilarité générale!

vlcsnap-error589SANY0037

 Un sacré bon moment ! 

...... qui a continué dans la bonne humeur par le repas  installé sous le chapiteau du manège.

Nous avons laissé tout ce monde bien sympathique avant le dessert. Nous avions plus de 80km pour rentrer.

Nous avons passé un excellent après-midi, entouré de la gentillesse de toute l'équipe du centre et des amis d'Eric (x) !

PS : Je suis vraiement déçue par la qualité des photos, j'ai dû retourner au magasin m'ayant vendu la caméra, et la carte qui m'avait été fournie était défectueuse d'après le service après-vente :(pas vraiment la bonne) ! Pfffft!!!! Déjà que je ne suis pas particulièrement douée!!

 

Posté par emiliacelina à 10:28 - Commentaires [14] - Permalien [#]
18 juillet 2017

Pas d'ordi.... chouette.... couture!

Cs derniers jours, je ne pouvais pas venir sur les blogs, ni sur google, etc......

Evidemment, j'ai cherché, demandé aux enfants ou plutôt petits-enfants mais comme tous travaillent, je n'ai pas volu les ennyer durant le week-end. Alors j'ai appelé le réparateur hier matin et depuis chez lui, il a réglé le problème . Plus un nettoyage etc.......

Il est gentil comme tout!  Il m'a dit qu'il a l'habitude de ce genre de problème avec sa mère, que j'ai dû choper un virus quelconque et patati et patata!

Je m'attendais à ne note salée .....  et.... pas du tout .... montant de la facture : zéro euros !

Vous avez ça , vous, un réparateur aussi gentil ?

J'ai préparé trois bouteilles d'excellent vin pour le remercier, du Chasse Spleen 2007.  

La dernière fois que j'ai eu à faire à lui, date ( je crois) de trois ans, il s'en est souvenu et m'a demandé des nouvelles de mon mari !

Il est vrai qu'à l'époque nous avions pas mal papoté !

Bref! Sans ordi, j'ai pu tout à loisir me consacrer à  la couture. Dans quinze jours , Mumu s'envole pour la Guadeloupe  voir Marine et Abby qui va avoir un an le mois prochain. Et bien sûr le papa! Elle est toute excitée à cette idée. J'ai donc fait ces petites robes d'abord avec les conseils avisés d'une experte (que je remecie encore) avec le tissus qui me restait quand j'ai fait celles de mes petits cœurs, puis j'ai fouillé dans mes tiroirs quelques restes de tissus légers et j'ai terminé avec l'achat de broderie anglaise.  J'ai fait la blanche et la jaune légèrement plus grandes, ça grandit tellement vite là cet âge là! 

PIC_0146PIC_0149

 

PIC_0150PIC_0168

 

 

PIC_0161PIC_0164

 

PIC_0165

Dans mon élan j'ai fait les culottes et bandeaux  assorties aux robes.

J'ai un doute pour la taille du tour de tête!  

Posté par emiliacelina à 22:33 - Commentaires [31] - Permalien [#]
10 juillet 2017

Ouf! On a eu peur !

 Mon devoir pour Lakévio!

Une histoire de bancs, pas évident mais une histoires de "godasses" là ...tu fais fort Lakévio !

 

116595975

 

 

Pied droit :

-Tu te rends compte ? Tu aurais cru cela possible ?

Pied gauche:

- Jamais de la vie! Je croyais bien que c'en était fini pour nous! Lorsque nous nous sommes retrouvés dans le sac poubelle en plastique, je me suis dit, cette fois, c'est fichu!

- Moi aussi, j'ai cru que nous partions pour la déchetterie!

- Oui!  Lorsque le sac a été ouvert, et vidé sans ménagement sur une grande table, j'ai eu très peur de me trouver séparé de toi!  

- Heureusement que je t'ai  loupé de peu quand ils m'ont jeté après toi dans la panière, j'aurai pu t'érafler le cuir!

- Oh: Tu sais à ce moment là, je m'en fichais pas mal de mon cuir!  

- Nous étions mieux dans une panière que dans un sac poubelle! Bien sûr, l'idéal c'est quand-même d'être comme rmaintenant rangés, tous les deux sur une étagère! !Regarde, je crois que nous sommes dans un magasin!

- Evdemment que c'est un magasin! Mais quel désordre! Regarde, au fond à gauche, il y a une pancarte  attends, j'essaye de lire : E m  m a u s ! EMMAUS!

- Emmaus!  Mon pauvre ami , noius sommes descendu bien bas!

- Tu dis ça parce-que tu as entendu parler notre ancienne propriétaire . Tu sais bein qu'elle n'aimait que les magasins de luxe!  Tu n'as qu'à nous regarder, souviens toi, elle avait au moins essayé vingt cinq autres paires de chaussures avant de se décider! J'avais même eu pitié de la pauvre vendeuse!

- C'était bien la peine elle ne nous a chaussé qu'une  ou deux fois, puis nous a oubliés jusqu'à ce qu'elle nous trouve  démodés ! Quelle pimbêche! Elle n'a même pas réalisé que, depuis, nous sommes redevenus à la mode ! 

Chuuut! Quelqu'un approche et nous regarde !

"Mon dieu, que ces chaussures sont belles!  Je pourrais les porter avec ma petite robe noire!  J'adore leur  couleur, leur brillance, on voit que ce sont des chaussures élégantes confortables et de belle qualité. On dirait qu'elle n'ont presque pas été portées! " 

- C'est une connaisseuse, tu sens comme elle nous caresse ! Pourvu qu'elle chausse du 38 !

"En plus, elles sont juste à ma pointure! Voyons l'étiquette du prix : oh! Il doit y avoir une erreur! Si peu ?Tout à fait dans mes possibilités! , quelle chance !"

- Elle est mignonne comme tout! Regarde comme ses yeux brillent, je suis persuadé qu'elle prendra bien soin de nous! Tu crois qu'elle aime danser.? Ça me plairait bien!

- Oui, moi  aussi! Tu te rends compte, nous ne sommes jamais allés au bal !C'est fait, elle est passée  au guichet payer , une somme très modeste alors qu'il fut un temps où nous valions une petite fortune! 

- Et bien vois-tu, on s'en fiche, nous allons être bien plus fières de chausser cette charmante jeune femme le plus longtemps possible! 

- D'accord avec toi, n'empêche, on a eu peur!

 

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 06:00 - Commentaires [22] - Permalien [#]

07 juillet 2017

Je veux TOUT voir !

 

Bon! D'accord! Je n'ai pas rendu mon devoir chez Lakévio cette semaine

116160522

 

Même Le Goût me l'a fait remarquer dans son dernier com chez moi.

Il a réussi à me faire culpabiliser. Tant pis pour lui : je m'y colle !

 

Impossible de rester assise, je suis bien trop impatiente !

Je regarde défiler le paysage, tchou! tchou!  tchou! tchouuuu !Le bruit m'endort, mais ce n'est pas le moment, dans une heure je serai arrivée A PARIS !!!!!

Paris! Paris ! Paris ! J'arriiiiive!

Depuis le temps que je me prive pour économiser ce séjour de quinze jours, je n'ai pas l'intention d'en perdre une minute.

J'ai cherché , cherché, afin de faire un tri concernant tout ce que je veux voir.

Mais j'ai de la chance, au wagon restaurant j'ai rencontré un parisien : un vrai! Il a même l'accent, c'est dire! Quand il parle de la capitale, (il dit SA capitale) il a les yeux qui brillent (enfin! surtout un!) !

Au début je l'ai écouté parler , il déploie tellement d'enthousiasme dans cet exercice! Il m'a parlé de tous les bancs de Paris; 

Je veux TOUT voir, mais ... des bancs... hum !

Il m'a énuméré au moins.....  je n'ai pas compté , mais un nombre incalculable de rues!  de lieux, de squares.... d'endroit calmes et arborrés... et j'en passe!

Alors que moi, comme toute touriste qui se respecte je pense: Tour Effel, Arc de Triomphe, Champs Elysées, Versailles ... promenade sur la Seine, Moulin rouge et Folies Bergères, Théâtres .....

Je commençais juste à m'ennuyer lorsqu'il s'est brillament rattrappé. Il m'a"raconté" avec tellement de passion et de brio, Le Louvre, Montparnasse, le Sacré cœur, les quais de la Seine et ses bouquinistes, la "faune " des voyageurs" du métro etc... (il est intarissable sur le sujet) le tout , savament enveloppé dans de délicats compliments, sur mon teint, mes cheveux , mon sourire ....qu'il a fini par me convaincre.

Bref! Je vais le retrouver sur le quai , dès l'arrivée, il a proposé de me servir de guide:  Mon séjour devrait être  "fantastique" d'après ses dires!

Que veut-il dire à votre avis ? 

Si vous habitez la Capitale, il est bien possible que vous l'ayez croisé, il l'arpente inlassablement dans tous les sens

PS: Heureusement que je suis venue à Paris pour visiter, pas pour chercher une aventure, j'aurai été déçue:

Il est descendu du train accompagné d'une flamboyante rousse qu'il m'a présentée comme son épouse qui doit me faire connaître son Paris à elle et les meilleures librairies où, parfois, l'on  rencontre des célébrités........

Ça tombe bien, j'adooooore les livres!

 

 

 

 

Posté par emiliacelina à 19:50 - Commentaires [11] - Permalien [#]
06 juillet 2017

Le soir ... c'est potage.

Tous les soirs Robert mange une assiette de soupe. 

Je n'ai pas envie de me mettre en cuisine tous les soirs, alors j'en fais une seule fois pour plusieurs jours.

Je remplis des petits bocaux qui font juste ce qu'il faut pour une assiette et je congèle.

Je varie : aujourd'hui vermicelle tomate,  demain légumes verts  etc.....  ainsi , en principe , je suis pourvue pour un mois! 

Croutons aillés et râpé agrémente suivant la consistance. et le choix du jour!

 

SANY0015

 

Le soir c'est repas léger! Soupe , petite entrée , fromage et un dessert!

Samedi Eric nous a téléphonné por nous inviter à la fête du Centre hyppique. J'ai dit  "peut-être suivant comment ton père se sentira".

Dimanche matin, comme il n'avait pas dormi de la nuit, il est resté au lit très tard. 

Vers quatorze heures, le temps étant correct, je lui ai demandé :

-que veux-tu faire ? On y fait un tour, ou tu veux faire une sieste? 

- tu sais bien que je ne peux pas dormir l'après-midi, tu as envie d'y aller?

- bien sûr ! Mais si tu n'y tiens pas , ce n'est pas grave:

- Si tu as envie,d'y aller, allons y, tu ne sors jamais ! 

Je ne me le suis pas fait répéter deux fois.

Il est gentil quand-même!

Nous sommes donc partis pour Soulac, et nous y avons passé un excellent après-midi! 

Je vous raconterai ça dans ma prochaine note.

 

 

Posté par emiliacelina à 08:47 - Commentaires [4] - Permalien [#]
04 juillet 2017

Demain ... essayage!

Demain, j'irai voir mes petits-cœurs pour leur essayer les robes! 

J'espère que la taille sera bonne et qu'elles leur plairont. Au cas où, je n'ai pas fait les finitions!

Comme j'avais pris trop de tissus, je vais faire d'autres robes d'abord pour Abby (merci Lakévio) et une autre à chacune de mes petits cœurs. 

Dernièrement via mon blog, j'ai reçu un mail d'une jeune  fille , enfin je suppose qu'elle est plutôt jeune, une "petite" Marie qui, me lisant , a reconnu dans mes notes notre Margot qu'elle a rencontré lors d'une soirée festive. Elle souhaitait la recontacter car elle et ses amis (es?) l'ont trouvée sympathique et rigolotte!   Evidemment j'ai transmis à Margot la demande avec son adresse Mail.

C'est quand même un drôle de hasard qu'une jeunesse s'intéresse à mon blog.  C'est plutôt flatteur et je remercie cette lectrice.

Une preuve qu'il faut quand-même être prudent lorsque l'on écrit et savoir être discret .

Je n'ai pas joué chez Lakévio, pas d'imagination, ce sont les mains et la tête qu'il faut que j'occupe en ce moment ! 

Alors ne soyez pas étonnés si je n'écris pas souvent!  

 

Posté par emiliacelina à 20:34 - Commentaires [8] - Permalien [#]
30 juin 2017

Pluie, couture et invitation.

Que d'eau ! Que d'eau ! Il en fallait .... mais peut-être est-ce trop! 

Le canon chasseur d'orage et de grêle du Chateau voisin n'arrête pas de tonner pour protéger la vigne. 

Par moments nous sommes même obligés d'allumer la lumière ! 

Alors, j'ai décidé de me mettre à la couture: je vais faire une petite robe à mes petits cœurs. 

L'une la veut rose, l'autre la veut violette!

J'ai commencé par la violette. Il reste les finitions ( l'ourlet entre- autres) et l'essayage. Je crains un peu pour la taille!

 

SANY0023

 Après la violette  je ferai la rose si ça plaît  à ces demoiselles et à leur mère.

Comme il me reste du tissus, je pense que je tenterai de faire une robe de chaque couleur pour notre petite Abby. Mumu doit partir vers la fin du mois de juillet pour la Guadeloupe. Il va falloir que je me débrouille pour avoir un patron taille d'environ deux ans et surtout le plus simple possible d'une robe d'été.

Si quelqu'une a ça .....

Nous avons reçu une invitation à l'occasion de  la millième greffe du foie au CHU de Bordeaux.

Il y a quelques années nous avions déjà fêté les vingt ans depuis la première greffe.

invitatio

Le professeur Jean Saric est celui qui a pratiqué l'a transplantation de Robert et Le docteur Pierre Henri Bernard est celui qui le suit depuis 27 ans.

Après la conférence, l'équipe au complet sera présente lors du coktail qui suivra. 

Pour les 20 ans l'équipe au complet avait mangé avec nous.

Je ne m'étendrai pas,mais je peux affirmer que ce fut un grand plaisir. Tant de gentillesse , de dévouement, de simplicité et d'écoute de leurs maladesqu'ils semblent connaître personnellement (pourquoi dis-je qu'ils semblent ? ) Non, ils les connaissent vraiment et ont toujours un mot gentil pour chacun.

Cette réunion donnait l'impression que les transplantés présents faisaient partie de la même famille, et vouaient une grande reconnaissance à leurs médecins  qui avaient la modestie de dire que ce sont eux qui remerciaient les greffés présents pour leur avoir fait confiance , et avoir permis qu'ils    progressent   chaque fois un peu plus.

Donc, bien sûr, le 15 septembre nous serons présents accompagnés des fistons.

.

Posté par emiliacelina à 22:17 - Commentaires [26] - Permalien [#]
27 juin 2017

Oublié !!!

 

 Ça va mieux, alors avec un peu de retard, mon devoir chez Lakévio.

Comme on dit: mieux vaut tard que jamais! 

Un peu plus compliqué parce-que j'ai déjà lu toutes vos notes et évidemment j'aurai bien fait miennes quelqu'unes de vos idées particulièrement émouvantes, surtout quand c'est du vécu!

116199731

 

Un banc ? Vous dites que je suis un banc, et  vous ajoutez : un petit banc de pierre! 

D'abord, il me semble bien que je suis ... de bois! Je dirai même de bois passablement vermoulu!

Ce n'est pas le pot de ... de quoi d'ailleurs?  De ce que vous voulez, mais pas de fleurs qui va y changer quelque chose !  Je le sais bien moi que ce ne sont que de mauvaises herbes. Quelques graines que le vent a projetées dans ce pot abandonné depuis je ne sais même plus combien de temps et que la pluie a arrosées. Il est bien connu que la mauvaise herbe ne meurt jamais! La porte de la maison est fermée, la fenêtre sale et le vasistas est resté ouvert depuis que des gamins malfaisants m'ont grimpé dessus pour l'escalader et pénétrer à l'intérieur. Je n'ose imaginer dans quel état c'est là-dedans!

Bande de vandales! Où sont-ils les gentils gamins qui m'escaladaient pour venir piquer les gâteaux que la grand-mère mettait à refroidir sur le rebord de la fenêtre. Ils n'étaient pas très futés et ils savaient bien que la grand-mère allait les chacailler avec son torchon de cuisine, avant de leur en donner une part qu'ils mangeaient assis, sur mon bois en bien meilleur état à l'époque! J'étais vivant, le soleil me réchauffait, j'étais utile!

Où est-elle la grand-mère qui équeutait ses haricots verts placés dans la toile de son tablier que tenaient tendu ses genoux écartés, avant de les jeter  dans la bassine à côté d'elle?

Où est-il le chat qui s'étalait de tout son long et dont je sentais battre le cœur? 

Bref: Où donc sont passés tous ces signes de vie, de joies, de rire, de larmes, de calme de sérénité les soirs d'été sous les étoiles ?

Partis! Finis ! Et le pire : Oubliés !

Je reste seul à me décomposer , oui, tout le monde m'a oublié et je m'ennuie! Si vous saviez ce que je m'ennuie !

Je donnerai n'importe quoi pour qu'une petite paire de fesses viennent se poser et se tortiller (tous les gosses se tortillent comme s'ils avaient des épines sous les fesse!) sur mon bois rugueux au risque de se choper une écharde!! Tiens, je serai même content s'ils me grimpaient dessus avec leurs gros sabots même sales de boue .....  mais, bof, à quoi bon rêver, il y a belle lurette que les enfants ne portent plus de sabots! 

Alors, vous voulez que je vous dise, j'envoie un grand merci à Lakévio et ses blogueurs (ses) amies pour m'avoir, l'espace de quelques notes fait renaître avec tant d'émotion.

 PS : Je ne ferai aucun commentaire concernant la personne qui a osé trouver le sujet inintéressant ! Vous savez, celui qui n'apprécie que les bancs de la capitale!!  Pfffftttt!!!!!

 

Posté par emiliacelina à 21:11 - Commentaires [17] - Permalien [#]